Blog de Cheikh Yerim Seck

Macky Sall a beaucoup fait, les enseignants doivent retourner dans les classes

YERIMPOST.COM Au cours de sa conférence de presse d’hier, 21 avril, Serigne Mbaye Thiam a menacé les enseignants grévistes de mesures de rétorsion, en brandissant la Constitution. Le ministre de l’Education nationale est, à juste titre, ulcéré par la surenchère interminable d’une corporation en éternelle contestation qui réclame des droits sans jamais honorer ses devoirs. Pareille attitude est d’autant plus lassante que beaucoup d’efforts ont été faits pour satisfaire ses revendications.

Le vendredi 30 mars, au moment où les Sénégalais avaient les yeux rivés sur le palais de justice de Dakar où devait être vidé le délibéré du procès Khalifa Sall et cie, le président de la République recevait les enseignants réunis autour des six syndicats les plus représentatifs. Sur leur principale revendication, à savoir l’indemnité de logement, Macky Sall leur a proposé la somme de 85 000 francs CFA à atteindre comme suit: 15 000 francs d’augmentation à partir d’octobre 2018 et 10 000 francs en janvier 2019. De 60 000 à 85 000, les enseignants n’ont pas craché sur la proposition mais ont demandé à consulter la base. Les vacataires n’ont pas été laissés pour compte, puisque le chef de l’Etat a également proposé une augmentation de salaire. Un plan d’apurement sur trois ans des rappels a aussi été discuté. Le président a promis un paiement entre 20 et 25 milliards par an jusqu’à épuisement total.




L’Etat a consenti un effort financier exceptionnel dans le souci de mettre fin à un cycle infernal de grèves qui ont fini de mettre à genou le système éducatif. Macky Sall a bravé le veto des bailleurs de fonds pour poser sur la table des mesures concrètes et audacieuses de sortie de crise. Parallèlement à la mise en oeuvre de ces mesures, il a demandé aux enseignants de reprendre le chemin des classes pour éviter de compromettre l’avenir des élèves. Sans être entendu.

Face à ces avancées, les enseignants n’ont en effet même pas eu la courtoisie d’amorcer le dégel. Ils ont continué à se livrer à leur activité principale depuis des décennies: faire grève. Comme si une confusion sémantique s’était installée dans leur esprit entre enseigner et faire grève. C’est trivial mais le rappel est pédagogique: un enseignant enseigne. Les enseignants ont déserté les classes pour le macadam des manifestations, les plateaux des médias, les lieux des assemblées générales, les tribunes des conférences de presse…

Ils continuent quand même d’être payés pour un travail qu’ils ne font plus, tout en se faisant défrayer pour des cours clandestins et illégaux dans les écoles privées. Cette escroquerie détruit l’école publique qui est passée du stade de la maladie grave à celui de la mort clinique. Or, l’école publique est le lien de la nation, l’espace de promotion de l’égalité des chances entre les citoyens, le lieu d’impulsion de l’élitisme républicain…

Serigne Mbaye Thiam a raison de s’offusquer devant un tel gâchis dans un pays qui fut naguère le quartier latin de l’Afrique et qui s’est mué en une usine de fabrique de nullards. Et c’est là aussi que les enseignants doivent être interpellés. Alors qu’ils posent des revendications surtout financières et très peu pédagogiques, le résultat de leur travail au cours de ces dernières années est plus catastrophique que la catastrophe.

L’Etat doit siffler la fin de la récréation. L’heure du retour dans les classes a sonné. Serigne Mbaye Thiam est attendu sur des mesures énergiques. Macky Sall a fait son devoir. Les enseignants doivent honorer le leur. Un sursaut de conscience professionnelle leur est nécessaire. Il faut arrêter les dégâts. Beaucoup de générations d’élèves ont déjà été sacrifiées sur l’autel d’un corporatisme vénal, irresponsable et anti-patriotique.

Cheikh Yérim Seck

 

65 Comments

  1. « Macky a promis » vous dites
    Le problème est personne ne croit plus à sa parole. C’est le grand danger que nous faisons face actuellement. La sacralite de la parole donnée. En d’autres circonstances ces promesses ont pu permettre de régler bien des problèmes. Hélas personne ne lui fait plus confiance. Dans ce sens les gens n’ont pas tort.
    Autre chose il fallait rappeler les accords realistes et réalisables signés en 2014.
    Maintenant c’est facible de jeter l’opprobre sur les enseignants. C’est une démarche tres connue au Sénégal. Quand vous reclamez vos droits on finit par vous discréditer.
    Le grand journaliste que vous etes devrait aider à changer cette situation par le truchement de votre plume.
    Ça ne sert à rien de jouer au polémiste. Soutenez les enseignants pour qu’ils aient gain de cause. Vous savez bien que c’est pas l’argent qui manque. C’est juste Macky est plus disposé à dépenser pour sa réélection que de satisfaire les revendications des enseignants.

    Nb : Macky n’arretera Pas tant que vous continuez à le qualifier de genie politique au lieu de minimiser ses œuvres machiavéliques

  2. Cheikh Yerim vous dites que je cite « Serigne Mbaye Thiam a raison de s’offusquer devant un tel gâchis dans un pays qui fut naguère le quartier latin de l’Afrique et qui s’est mué en une usine de fabrique de nullards. »
    C’est lui l’unique responsable de cette situation, il ne dit jamais jamais la vérité. Il avait échoué au ministère de l’enseignement supérieur .C’est pareil au ministère de l’éducation. Nous somme dirigés par des menteurs, ils ne tiennent jamais leur promesse fallit lui demandé les noms des syndicats dont il parle.
    AMA a raison Macky n’arretera Pas tant que vous continuez à le qualifier de génie politique au lieu de minimiser ses œuvres machiavéliques. Il faudra que vous nous expliquiez en quoi c’est un génie. Il ne fait que Mackyer et Sallement.

  3. Article tendancieux et hypocrite. Qui es tu pour traiter les enseignants d’irresponsables, d’anti-patriotiques et de cupides? Gueumigne sou waxoul deugue, wax fènn. Arrêtes de diaboliser les enseignants. Il faut être vraiment idiot ou imbu de sa personne pour penser de la sorte.

  4. Dans ce pays tous ceux qu’on croit grands hommes nous déçoivent quotidiennement avec leurs sorties irréfléchies. je vous croyais au dessus de la mêlée monsieur Seck, mais hélas. quand vous dites que le PR a beaucoup fait, de quoi faites-vous référence ? l’indemnité de logement ou les promesses sur les accords signés en 2014? croyez-vous logique de lever le mot d’ordre de grève pour des promesses si vous êtes en grève pour des promesses non tenues?
    Par ailleurs vous dites que les enseignants continuent à être payé alors qu’ils ne travaillent pas. je vois qu’il n’y a pas de rigueur dans votre travail. L’Etat fait des ponctions sur les salaires depuis le début de la grève.
    Depuis qu’il est à la tête de ce département, monsieur Serigne Mb. Thiam bloque systématiquement les dossiers des enseignants qui veulent se former, avancer ou passer des concours professionnels. Trouvez-vous cela normal? 10 ans de travail sans avancement est-ce là beaucoup faire?
    personne dans ce gouvernement n’a son enfant dans notre école et ils nous parlent de patriotisme. la vérité est qu’ils se moquent du peuple. Ils demandent aux enseignants de vivre dans la précarité et de travailler dans des conditions misérables au nom de la patrie au moment où eux ils vivent avec une permissivité inouïe.
    un peu de respect aux enseignants c’est le minimum.

  5. le comble d’un état faible qui se laisse manœuvrer comme pas possible. les enseignants sont des agents de l’État et à cet effet celui ci doit utiliser toutes les mesures coercitives nécessaires afin qu’ils retournent en classe et enseigner à nos enfants. cette situation n’a que trop duré et il est temps que l’État sévisse. marre de voir des inconscients jouer avec l’avenir de nos enfants. un parent d’élève très en colère.

  6. Votre position se défend. Et vous la défendez même brillamment. Mais je crois qu’elle a une faiblesse qui la fragilise. Il ya la question de confiance qui se pose entre les deux parties.. A force de se dedire de se renier le président a désacralisé sa parole. Et la valeur d’un homme se mesure aussi à l’aune de sa parole et je crois pour les enseignants les promesses présidentielles c’est comme le beurre qui ne résiste pas à l’épreuve du soleil. Il fond. Je crois que c’est la parole des politiques qui a besoin de parrainage pour être crédible.

  7. Yerim waxnaleen deggë.
    Arretez ce jusqu’auboutisme de bas etage. Tous les enseignants qui prennent l enseignement comme 1 sacerdoce sont prets pour la reprise.
    Seuls les mercenaires de votre accabit ontvangen la grande gueule.

    Avant d’ y aller vous saviez ce k les enseignants percevaient.
    Ayant echoué aux autres concours vous vous refugiez dans l’ enseignement et prenez les enfants et parents en otage.
    L etat devrait deja vous radier et continuer avec les vrais enseignants.
    Au fait arretez deja le xarmatt si vous voulez etre respectés. Si votre sort de fonctionnaire ne vous convient pas allez au privé. Vous ne pouvez etre fonctionnaires et salariés du privé à la fois.

  8. Je savais k tu étais Si idiot yerim.Avant de te prononcer il faut t’informer.Nous subissons une injustice depuis des décennies.Comment ce fait il qu’un prof du secondaire de hiérarchie A1 puisse avoir un salaire cinq fois plus bas qu’un autre fonction de même hiérarchie ? Fais ton travail de journaliste au lieu de donner des leçons de morale violeur!

    • Eh bien la reponse est simple: l’ enseignant travaille moins que l ‘ autre fonctionnaire A1:
      Noel 2 semaines
      Paques 2 semaines
      Grandes vacances 10 semaines.
      Total 14 semaines annuellement.

      De plus le fonctionnaire A1 travaille 40 h par semaine. L enseignant 18 h ( + 20h de xarmatt).
      Travaillez autant que les autres (sans xarmatt) alors votre revendication sera legitime. Sinon bouclez-la nom de Dieu !!!!!!!!

      Le fonctionnaire A1 a 4 semaines annuelles.

      • Laye quand le fonctionnaire quitte son bureau il oublie son travail jusqu’au lendemain alors l’enseignant se documente en continu, une fois à la maison il n’a même pas le temps pour sa famille. Il est entre la préparation du cours du lendemain et la correction des devoirs il faut reflechir

        • De quel enseignant parles tu?
          On se connait au SN.
          Faire de la documentation !!!!!!
          Mon oeil !!!!

          Dis plutot courir les jupons et/ou les xarmatts.

          Et quelle est ta reponse à propos des vacances?

          90% des enseignants le sont devenus parcequ ils ont echoué aux autres concours. Loolu dudeñ.

          • la première question que vous devriez vous posez est celle-ci: l’enseignant exerce -t-il le même travail que ce fonctionnaire de la hiérarchie A 1? La réponse est: non! Dès lors que vous ne faites pas le même travail, vous êtes malvenu à réclamer le même salaire. La devise est: à TRAVAIL égal salaire égal. Et non à DIPLOME égal salaire égal.
            D’ailleurs si à diplôme égal salaire égal était valable, pourquoi ne réclamez-vous pas le même salaire pour les enseignants vacataires et fonctionnaires? A même niveau de recrutement, et surtout à même TRAVAIL, ces agents perçoivent des salaires différents!
            Les fonctionnaires de la hiérarchie A1 que vous enviez tant ne sont pas des privilégiés. Issus du bas peuple, Ils ont fait des concours sélectifs et y ont réussi. Ils occupent des emplois régaliens de l’Etat qui ne peuvent pas souffrir 24 heures d’arrêt et sans lesquels l’Etat ne fonctionnerait pas. Ils ont des responsabilités dans l’existence même de l’Etat , responsabilités que vous n’avez pas. Ils courent des risques que vous ne courrez pas et sont soumis aux tentations qui ne vous sont pas soumises et auxquelles ils sont appelés à résister. Donc ils ne peuvent pas avoir les mêmes indemnités que vous. Il en est ainsi partout ailleurs dans le monde.
            Chaque année, des enseignants réussissent à ces concours et intègrent ces corps. D’autres y échouent. Ce sont des concours ouverts à tout le monde sans aucune discrimination. Tout le monde peut y réussir. Ce sont des fonctions de responsabilités éminentes auxquels certains avantages sont attachés. Vous êtes malvenus à revendiquer ces mêmes avantages sans exercer les mêmes fonctions, sous le seul prétexte du diplôme.

          • Oui la documentation. Je suis prof d’hg hiérarchie A1, je lis en moyenne 30 livres par an et j’ai un dea pour ton information. Donc arrêtes de raconter des conneries.

      • la première question que vous devriez vous posez est celle-ci: l’enseignant exerce -t-il le même travail que ce fonctionnaire de la hiérarchie A 1? La réponse est: non! Dès lors que vous ne faites pas le même travail, vous êtes malvenu à réclamer le même salaire. La devise est: à TRAVAIL égal salaire égal. Et non à DIPLOME égal salaire égal.
        D’ailleurs si à diplôme égal salaire égal était valable, pourquoi ne réclamez-vous pas le même salaire pour les enseignants vacataires et fonctionnaires? A même niveau de recrutement, et surtout à même TRAVAIL, ces agents perçoivent des salaires différents!
        Les fonctionnaires de la hiérarchie A1 que vous enviez tant ne sont pas des privilégiés. Issus du bas peuple, Ils ont fait des concours sélectifs et y ont réussi. Ils occupent des emplois régaliens de l’Etat qui ne peuvent pas souffrir 24 heures d’arrêt et sans lesquels l’Etat ne fonctionnerait pas. Ils ont des responsabilités dans l’existence même de l’Etat , responsabilités que vous n’avez pas. Ils courent des risques que vous ne courrez pas et sont soumis aux tentations qui ne vous sont pas soumises et auxquelles ils sont appelés à résister. Donc ils ne peuvent pas avoir les mêmes indemnités que vous. Il en est ainsi partout ailleurs dans le monde.
        Chaque année, des enseignants réussissent à ces concours et intègrent ces corps. D’autres y échouent. Ce sont des concours ouverts à tout le monde sans aucune discrimination. Tout le monde peut y réussir. Ce sont des fonctions de responsabilités éminentes auxquels certains avantages sont attachés. Vous êtes malvenus à revendiquer ces mêmes avantages sans exercer les mêmes fonctions, sous le seul prétexte du diplôme.

        • Ndiattiar ne comprend d’abord pas que des enseignants de la hierarchie A1 sont dans les lycées. Ndiattiar n’est toujours pas assez intelligent pour savoir que les enseignant font des concours et que ces concours sont aussi sélectifs que ceux qu’il évoque sans les préciser. Ndiattiar doit aussi donner beaucoup plus de contenu à sa fameuse équation » travail égal salaire » qui n’a pas de fondement juridique car les vigiles travaillent plus que nous et prennent plus de risques et sont de loin moins bien payés. Le dernier élément d’analyse du moins Ndiattiar de tous les ndiattiars que je connaisse est relatif au niveau de responsabilité de ses fameux fonctionnaires de la A1 non enseignants. Notre fameux ndiattiar croit que instruire et éduquer 45 éléves au minimum pendant neuf mois ne relève pas d’un niveau élevé de responsabilité et qu’un état peut fonctionner sans école. Décidément, notre ndiattiar est le dernier de tous!

          • Art.L.105.- A conditions égales de travail, de qualification
            professionnelle et de rendement, le salaire
            est égal pour tous les travailleurs, quels que soient
            leur origine, leur sexe, leur âge et leur statu. Aucun
            salaire n’est dû en cas d’absence en dehors des cas
            prévus par la réglementation, les conventions collectives
            ou les accords des parties.
            Voilà le fondement de « à travail égal, salaire égal » dans le Code du travail du Sénégal. Les enseignants, les magistrats, les administrateurs civils, les policiers ne sont pas à condition égale de travail, n’ont pas les mêmes qualifications professionnelles (qui n’a rien à voir avec le diplôme académique)encore moins le même rendement. Le seul corps où cet article est violé, c’est l’enseignement où les vacataires et les fonctionnaires n’ont pas le même salaire alors qu’ils font le même travail.
            Ensuite, quels concours fait-on, depuis 2000, pour être enseignant? Dites le moi (je ne parle pas des concours internes). Par ailleurs, je sais bien qu’il y’a de enseignants hiérarchie A1 mais ces derniers ont le même traitement indiciaire que tous les autres fonctionnaires de même hiérarchie. Ce qui les différencie, ce sont les indemnités spécifiques à chaque corps , selon son niveau de responsabilité.
            Les enseignants ont certes une responsabilité (je n’ai jamais dit le contraire), mais moindre que les policiers, les magistrats, les agents de finances, les médecins. Un Etat peut bien fonctionner sans école (vous nous en administrez d’ailleurs la preuve puisque malgré vos grèves récurrentes, l’Etat fonctionne! et il fonctionnera si on fermait toutes les écoles pendant 5 ans !). L’école est une création relativement récente par rapport aux fonctions régaliennes de l’Etat (police, justice, armée, services de sécurité et de finances). Tout Etat, même primitif aura nécessairement ces services alors qu’il peut se passer d’écoles.

  9. Je suis vraiment decu par cette attitude variable et de cameleon de Cheikh Yerim Seck. On dirait qu il est confus. Mais que fait il de la dimension ethique dans les affaires publiques ?Ama dans son poste a raison car la parole du president Sall ne vaut plus rien, meme pas 1 franc. Un homme qui se renie tout le temps comment peut on le croire? je ferais 5 ans au lieu de 7, parole proclamee dans plusieurs capitales a travers le monde et devant Sarkozy? Je ne nommerai jamais un membre de ma famille a des fonctions publiques. Il nomme son frere Alioune Sall a la Caisse de Depot et de Consignation, CDC. Donc concernant le cas de enseignants, si Yerim Seck ne voit que la dimension pecuniaire il se trompe lourdement. Il doit s appesantir sur la dimension ETHIQUE, notamment la parole de la plus haute autorite de ce pays qui ne vaut plus rien. MAcky Sall lui meme disait que les Senegalais ne font que tricher et ruser mais il en donne amplement l exemple. Pourquoi les enseignants doivent ils le croire comme quoi il tiendra parole? Il ne tiendra pas parole car une fois menteur, menteur pour toujours.

  10. Yerim Seck, avec tout le respect vous decevez vos lecteurs. Votre article est un ramassi de mensonges indigne d un journaliste. Vous etes malhonnete deux fois. Vous decriez les enseignants tout en niant le vrai probleme. Qui doit de l argent á qui. D aprés les delegues syndicauts 100 milliards leur doit l Etat. Vous parlez de promesse que le Chef en parti, celui dont la parole ne vaut plus rien a tenu encore pour en faire d autre. Vous trouvez juste de telles promesses , vous etes qui pour decrier les enseignants. Combien l Etat vous doit? Je vous croyez intelligent, je me rends compte d une chose. Soit vous etes hypocrite soit vous n etes pas objectif. Le seul qu on doit savoner c est cet Etat voyou qui paye pas ces creanciers. Les enseignants ont raison de reclamer leurs argents. Meme Alpha Conde que vous traitez de dictateur a preferé negocie et augmente de 40% les salaires des enseignants. Quel Etat serieux au monde mene un bras de fer initul avec des enseignants. Les enseignants constituent le socle ou tout repose. Pas d enseignants jamais d Etat ni de chef a plus forte raison un versatile journaliste comme vous. Il faut regarder l histoire en face. Nous etions nombreux â vous defendre quand on vous a livre a la vendict populaire. Ou etait cet Etat que tu defends aujourd’hui. N est il complice des faits qui vous ont valu condamnation? Pouvez t il pas vous eviter cette humiliation qui vous colle á la peau? Votre histoire etait du domaine privé pourtant l Etat vous a livre, vous a jugé et condamné. Le Genie de Macky c est d avoir reussi á diviser les senegalais. Surtout les intellectuels. Ils defendent des causes justes. Ils n hesitent pas á etre du cote de l Etat, le defendant meme s ils savent qu il n est pas en droit. Yerim Seck. Vous etes demasqué. Vous avez perdu le minimum de sympathie qui vous restait. Fini avec votre personne

  11. C’est décevant de la part de Cheikh Yerim Seck. Ce régime qui ne respecte aucune parole donnée et qui n’honore aucun engagement ne mérite aucun soutien. Il faut respecter les sénégalais.

  12. Cheikh Yérim a parfaitement raison, certains enseignants de mon pays, ont complément saboté l’école publique sénégalaise.
    Leur malhonnêteté a été poussée jusqu’à l’extrême en percevant indûment de l’argent et pour certains à aller donner des cours dans le privé bien qu’en grève.
    Ces enseignants grévistes ne tiennent pas compte des enfants dont les parents n’ont pas les moyens de payer pour les cours.
    Ces enseignants grévistes doivent être radiés, parce refusant de faire le travail pour lequel ils sont payés par le contribuable sénégalais.

  13. Essayer de recenser les membres du gouvernement plethorique qui pnt un seul rejeton dans l’enseignement public (de la maternelle à l’université), et vous comprendrez facilement pourquoi l’ecole est le xadet des soucis de cette bande de minables qui dirigent cette galère. Et puis quoi! Les enseignants demandent le respect d’accords signés depuis Mathusalem et on les enjoint de souscrire aux promesses d’un traitre avéré! Encore et surtout ne jamais se rendre!

  14. 80 % des enseignants sont ds nullards. On sait tous, pour avoir fait les bancs avec eux, que ce sont généralement les moins lotis sur le plan intelligence, qui optent pour l’enseignement. Et cela dans toutes les disciplines. Les plus brillants sont ailleurs. Devant faire profil bas et travailler durement pour s’améliorer ,ils passent tout le clair de leur temps à revendiquer des alignements. Honteux et irresponsablesi! Ils nous tympanisent avec des plates-formes revendicatives alimentaires à longueur de journée sur les ondes FM avec un français qui donne là nausée. Le système est pourri depuis l’entrée en effraction des volontaires et autres vacataires ,qui n’ont ni connaissance, ni vocation. Ils n’ont en ligne de mire que l’argent .

  15. encore des promesses et vous voulez que les enseignants suspendent leur mot d’ordre. savez vous Quelle EST VRAIMENT LA CAUSE DE SES Mouvements D’HUMEUR pour tirer à boulets rouges sur ces valeureux enseignants?rien d’autres que des promesses réalistes et réalisables non tenues et vous leur demandez de s’en suffire.vous dites qu’ils font des cours dans des structures privées( bien que ce ne soit pas tous car ceux du primaire plus nombreux ne le peuvent pas).est ce que c’est de guetter de cœur qu’ils hypothèquent leur repos en quête de pitances?NE FAUDRAIT IL pas CHERCHER AILLEURS LES CAUSES QUE DANS UN MANQUE DE PATRIOTISME au moment où ces enseignants croulent sous une misère lancinante fille des lenteurs administratives qui plombent leur avancement .en outre vous dites que les enseignants sont payés alors qu’ils boudent les classes qu’en est il des ponctions recueillies par l’état sur leur salaire?d’autre part quand une usine ne forme que des nullards ne faudrait il pas la fermer et chercher à savoir où se situent vraiment les problèmes au lieu de toujours colmater les brèches avec au finish les mêmes mauvais résultats. oui l’état doit signer la fin de la récréation en prenant à bras le corps les maux qui gangrènent le système éducatif à savoir programmes inadaptés et enseignants hyper démotivés par les lenteurs administratives et la misère de leur salaire.

  16. Je suis vraiment decu par cette attitude variable et de cameleon de Cheikh Yerim Seck. On dirait qu il est confus. Mais que fait il de la dimension ethique dans les affaires publiques ?Ama dans son poste a raison car la parole du president Sall ne vaut plus rien, meme pas 1 franc. Un homme qui se renie tout le temps comment peut on le croire? je ferais 5 ans au lieu de 7, parole proclamee dans plusieurs capitales a travers le monde et devant Sarkozy? Je ne nommerai jamais un membre de ma famille a des fonctions publiques. Il nomme son frere Alioune Sall a la Caisse de Depot et de Consignation, CDC. Donc concernant le cas de enseignants, si Yerim Seck ne voit que la dimension pecuniaire il se trompe lourdement. Il doit s appesantir sur la dimension ETHIQUE, notamment la parole de la plus haute autorite de ce pays qui ne vaut plus rien. MAcky Sall lui meme disait que les Senegalais ne font que tricher et ruser mais il en donne amplement l exemple. Pourquoi les enseignants doivent ils le croire comme quoi il tiendra parole? Il ne tiendra pas parole car une fois menteur, menteur pour toujours

  17. C’est la faute à Wade. J’avais dit qu’il avait posé des bombes partout

    Moi les enseignants que ne je connais ne travaillent pas. Certains dont j’ai visités les classes sont vraiment trop nuls

  18. J’ai mal quand j’entends que seulement les nuls ont opté pour l’enseignement alors que beaucoup d’agents de la fonction publique étaient des enseignants avant . Mais bon il est facile de se cacher derrière son clavier et insulter les enseignants. Je suis enseignant et je le dis avec fierté. À chacun son destin.

    • Je maintiens mes propos Je parle en connaissance de cause. Ces enseignements dont tu parles sont ceux qui sortent du lot.Combien sont-ils les bons enseignants dans le système éducatif sénégalais actuel ? Hier, il y’avait de bons élèves et étudiants ayant opté par amour le métier d’enseignant, aujourd’hui, ce sont les médiocres et autres nullards qui peuplent le monde des enseignants et des syndicats d’enseignement. Jugez -vous en par le niveau de langue de ces derniers. Ils massacrent comme pas possible le français.

      • Je suis désolé tu parles t jours des enseignants nuls.Mais tous les corps de métier il ya des « nullards »Dans la police la gendarmerie la santé la justice et jusqu’au sommet de lEtat.partout il ya a commencé par toi même

  19. Le nouveau tandem SECK/THIAM contre les enseignants. Suivez mon regard. C’est juste une solidarité genre … Tu cherches en vain un regain de crédit aux yeux de tes concitoyens. Même s’il y a une part de vérité dans tes propos tendancieux nous restons sceptiques sur votre conviction car pour vous les enseignants restent les seuls responsables de cette situation.
    Pour votre information, il y a eu accords en 2014 sans suites, un préavis de grève en début d’année sans réaction du gouvernement, des lenteurs administratives dans le traitement des avancements et le paiement des rappels aucune célérité, un blocage injustifié de la mise en place des prêts DMC aucune explication plausible, et j’en passe.
    Il aura fallu que les enseignants se décident à appliquer le préavis que des voix non autorisées se mettent à jeter le discrédit sur une corporation composée d’honnêtes compatriotes qui gagnent leur argent à la sueur de leur front. Nous ne vivons pas de prébendes sir le dos des sénégalais. Nous voulons justes de meilleures conditions de travail, une meilleure prise en compte de notre statut, une meilleure prise en charge de notre carrière. Si réclamer un environnement social plus aisée est un délit alors dites nous dans quel pays nous sommes. Quand on gracie des violeurs parce qu’ils sont laudateurs de sa majesté pendant des sénégalais bon teint ayant commis ce même délit croupissent dans les prisons, on doit se repentir pendant 10 ans, priez et la fermer tout ce temps. A bon entendeur.

  20. Mr Seck votre analyse est trop simpliste et je vous soupçonne d être à l image de madiambal diable d avoir votre plume à l ordre du régime. Il y a quelques jours encore à la publication du contrat de TOTAL vous vous en êtes encore pris à l opposition sous prétexte qu ils n ont pas prêté attention au dit contrat. Heureusement que Sonko a compris car l urgence du moment c était le projet diabolique du parrainage. Vous n êtes pas sans savoir qu en publiant ce contrat à cette période précise , l objectif recherché c était de désorienter le débat et en toute connaissance de cause vous avez joué le jeu du régime. Encore avec le présent article vous jouez le même jeu de dupe. Comment voulez -vous que les enseignants prennent comme acquis encore des promesses quand l objet de la grève ce sont des promesses dites réalistes et réalisables du même régime. Un peu de sérieux et respect pour les sénégalais. Vous pensez être plus intelligent que nous autres alors que chaque fois que vous prenez votre plume vous exposez votre duplicité. Ayez au moins le courage de Madiambal diable qui quoiqu’on puisse dire a pris fait et cause pour le régime en place quelque soient les conséquences futures. Vous défendez que le ministron de l enseignement paie les enseignants sans contrepartie d un travail fourni. Où étiez vous quand Macky Sall à decide de payer mensuellement des gratuites aux femmes des diplomates. Gratuite car on ne parle de salaire qu après une prestation. Désolé Mr Seck, je vous respecte en tant que personne mais please n insulter pas notre intelligence car vous n êtes pas plus éduqué ou intelligent que nous autres sénégalais. Les enseignants ont raison un million de fois et tant pis a s il y a une année blanche. On ne peut pas se permettre de gaspiller l argent du contribuable en TER, résidence religieuse, Palais Annexe, financement occulte de personnes privées ou alliées. Peut être que Macky rempilera pour un second tour par force bien sûr mais une certitude est qu un jour il quittera ce pouvoir et en ce moment le peuple sénégalais commencera un nouveau départ à la suite d une épuration systématique en commençant par Macky et son clan notamment la presse corrompue, le cercle religieux et les lobbyistes corrompus. Que personne ne vienne nous parler de Paix car au commencement de ce cercle vicieux était Macky et tout ce beau monde précité. Œil pour œil et dent pour dent, ce sera la nouvelle règle du jeu. Alors mr seck, choisit ton camp et arrête ta duplicité, on ne peut avoir le beurre et l argent du beurre. Salam

  21. Ce qui montre que Cheikh Yerim Seck vaut de l’or même si on le critique pour avoir eu le courage de donner son opinion plus que discutable, c’est qu’il a eu aussi le même courage pour publier tous les commentaires. C’est quand même grandiose. Le gens ne le critiquent que parce qu’ils ont espoir en lui. Il est critiqué et non méprisé ; quant à Macky, il est critiqué et méprisé à un point innommable !

  22. Pour une première fois, je considère votre article comme un torchon. Vous abordez un problème sans aucun recul en insultant des enseignants qui ne sont certes pas innocents.

    Les enseignants demandent le respect des accords signés. Commencez à citez ces accords et dîtes ceux qui ont été respectés et ceux qui ne le sont pas encore.

    Vous n’apportez rien à vos lecteurs à part des jugements de valeurs.

    Je m’attendais à mieux venant de vous.

  23. Pour une première fois, je considère votre article comme un torchon. Vous abordez un problème sans aucun recul en insultant des enseignants qui ne sont certes pas innocents.

    Les enseignants demandent le respect des accords signés. Commencez à citez ces accords et dîtes ceux qui ont été respectés et ceux qui ne le sont pas encore.

    Vous n’apportez rien à vos lecteurs à part des jugements de valeurs.

    Je m’attendais à mieux venant de vous.

  24. Je n’étais la que pour lire les commentaires mais je n’ai pas pu m’empecher de repondre a ceux la qui denigrent les enseignants…
    – vous qui dites que les plus nuls du systeme se retrouvent enseignants, dites vous aussi que c’est grace a ces nuls la que vos enfants, « nos » enfants, sont devenus ces perles la dont nous sommes tous fiers.
    Les enseignants sacrifient leurs egos pour supporter les humeurs et les impolitesses de la jeunesse maleduquée (a la maison) que nous avons de nos jours.
    – pour celui la qui minimise les horaires de travail des enseignants… imaginez un prof d’anglais par exemple, qui a 5 classes sous sa responsablité et que chacune de ces classes compte au moins 45 eleves, qu’il doit passer un moins 4h par semaine dans chacune… ça lui fait fait 20h a courir, sauter, crier, expliquer, chanter, pleurer… pleurer parce qu’il s’inquiete plus des resultats de ces bambins que leurs propres parents. Il s’inquiete parce que ces resultats constituent sa seule satisfaction, son unique motivation.
    Et ces 20h ne sont que la partie visible de iceberg car la plus grandes partie du boulot se fait a la maison. Il corrige (45 copies ×5) , il prepare (chaque cours a l’avance. Ce qui est normal parce qu’il n’est pas magicien, il faut qu’il se documente) , il se reinvente, il pense a votre enfant la qui repond pas comme les autres, il se pose mille et une questions pour savoir comment remedier a ses lacunes, comment le secouer.
    Ne pensez vous pas que celui la merite plus de consideration? Si cette consideration ne peut pas etre pecuniere qu’elle se materialise au moins en respect et en reconnaissance.
    – si vous pensez que les enseignants sont nuls svp entrez dans les classes et faites mieux qu’eux.

      • vous pensez que le policier, le magistrat, ne se torturent pas les méninges jour et nuit qui pour assurer notre sécurité, qui pour être sûr de rendre une bonne justice? Vous pensez que le médecin dort du sommeil du juste? Que le préfet ou l’inspecteur des impôts dorment ? En plus, malgré vos extrapolations, vous n’êtes parvenue à rassembler que…20 heures par semaine, là où les autres fonctionnaires font 40 heures et travaillent même chez eux, font des recherches ! Ne croyez pas que travailler chez soi est une exclusivité pour les enseignants! Beaucoup de haut fonctionnaires ont aménagé des bureaux chez eux. Ils font un travail intellectuel de conception qui ne peut se faire exclusivement au service. L’enseignant, lui, dispense le même cours à longueur d’année si bien qu’il n’a même pas besoin de le préparer en réalité! Revenez sur terre et soyez modestes! 90% des enseignants d’aujourd’hui n’ont réussi à aucun concours, recrutés sur le tas qu’ils ont été. Ce sont des cartouchards des universités pour la plupart qui prennent en otage le secteur éducatif pour, par des raccourcis, prendre une revanche sociale sur ceux qui ont réussi aux concours sélectifs.Voilà la réalité!

        • Le concours est , en vertu de la meritocratie republicaine, la voie royale pour intégrer la fonction publique!
          Or, la plupart des enseignants (vacataires) n’ont pas fait de concours!
          Comme l’indique leur appellation, ce sont des vacataires donc ils ne sont pas nommés dans un emploi permanent de la fonction publique ; ce qui définit le fonctionnaire!!
          Ils ont pris en otage l’école de nos enfants; se sont faits intégrer par force et bloquent le système à chaque veille d’élections dans ce pays pour faire chanter l’état , plus souvent victime de sa couardise et de sa démagogie !!
          Pendant ce temps les hauts fonctionnaires, qui ont fait des concours et des écoles, qui ne font pas de politique; qui n’ont pas de parrains/marabouts, galèrent dans les bureaux avec des salaires minables et assistent tous les jours au sabotage de la scolarité de leurs enfants, étant incapables de leur payer des écoles privées de qualité !!!
          Cette situation est intolérable

    • C votre job ! Vous devez le faire et vous le faites mal !! Par intermittence, malgré vos congés et autres, vous êtes en grève la moitié de l’année pour .. toujours à réclamer des indemnités !! La situation de nos enfants et de l’école , c’est le cadet de soucis!!!
      Et le comble, vous êtes payés plein pot, à chaque fin de mois, même pendant vos longues périodes de grèves annuelles! En plus de l’argent que vous gagnez illégalement en dispensant des cours dans les écoles privées au détriment du quantum horaire public!! Malhonnête !
      Bien sûr, il y’a toujours des enseignants brillants, très brillants même ! Mais ce n’est plus le modèle du genre! Il existe aussi des poissons volants !!
      Personne ne peut contester l’affaissement intellectuel et moral de nos élèves et étudiants et nos enseignants actuels y contribuent tous les jours!!

  25. Ayez du respect pour les enseignants. qu’est ce qui vous arrive? où est passé votre bon sens? qu’est ce que Macky a fait pour les enseignants sinon de les promettre encore? or c’est à cause de ces promesses là que nous en sommes arrivés là. Un peu de bon sens avant d’écrire votre…

  26. a yerim
    quand tu oublies la deonthologie du journalisme, tu sors de ta mission de journaliste, quand tu insultes des citoyens qui reclament leurs droits, je pose la question tu te prends pour qui?
    à l’instant T ce n’est plus un journaliste qui parle, plutot un politicien, mais je te dits : n’oublie pas que tu viens de louga…

  27. Cheikh Yerim Seck m’étonne ! Comment son site Dakaractu peut-il héberger les chroniqueurs comme El Malick Seck à la solde de Macky Sall qui insulte Idrissa Seck et maintenant Abdoul Mbaye continuellement et sans possibilité de faire des commentaires.
    Il y a une duplicité dangereuse quelque part !
    C’est douteux et répugnant !
    Les médias privés ne devraient donner aucune part au régime aussi longtemps que la RTS et Le Soleil boycottent aussi farouchement l’opposition !

  28. Babacar Justin Ndiaye est aussi un ennemi du Sénégal.
    Je n’ai jamais vu individu aussi nul intellectuelle et surtout quand il a prédit que Wade n’allait pas bouger s’il perdait les élections ! Il s’imagine que l’éloquence c’est un alignement de grands mots ténébreux ! L’éloquence c’est celle de Cheikh Yerim Seck : simplicité et clarté.
    BJN est aussi avec le régime avec sa voix voix d’outre-tombe et son physique de deumm. ( Tout ça intellectuellement naturellement ).
    Il fait de la manipulation. C’est quelqu’un qui ne sortait pas de chez Macky.

  29. Et ce qui le plus scandaleux, c’est l’Etat qui ne prend pas ses responsablites!! En principe, l’administration ne doit pas payer sans services faits.
    C’est une règle intangible appliquée dans tous les pays du monde! L’état devrait opérer les prélèvements comme ça se fait partout!
    C’est l’argent des contribuables et autant les enseignants ont le droit de faire grève, autant l’Etat n’a pas le droit de les payer sans contrepartie!!!!
    Mais puisque nos dirigeants sont des pleutres, puisque l’argent ne sort pas de leurs poches, puisque leurs enfants ne sont pas concernés, alors ils versent l’argent des contribuables qui, eux de ce fait subissent une double peine:
    Leurs enfants ne sont pas scolarisés et ils sont contraints de raquer pour entretenir le corporatisme destructeur de ces syndicats!!!

  30. Merci,
    Vous êtes resté le GRAND JOURNALISTE qu’on a toujours connu. Vous honorez votre profession. Quand l’État dérape, vous condamnez avec la plus grande fermeté. Quand, un opposant dérape, vous le rappelez à l’ordre. Quand des travailleurs dérapent vous le dites, sans se soucient de l’avis de la masse
    Continuez ainsi, vous allez sûrement détrôner tous les sites internet qui nous fournissent des papiers bidons truffés de fautes, à quelques exceptions.

    Vous avez raison, l’État doit sévir : pas de travail accompli, pas de salaire, c’est tout !
    Les grèves ne peuvent pas continuer , STOP STOP !
    IL FAUT SORTIR NOTRE PAYS DE LA GREVITUDE !

  31. Pour la première fois je suis en accord parfait avec Mr SECK. Il est temps que cela s’arrête. Dites moi un enseignant de Saré colly sallé dans le velingara paye combien pour son logement? Réponse: entre 0 F et 2500 F. Je vote pour la radiation de tous les enseignants qui regagnent pas les classes à partir de lundi. GRAND MERCI Mr SECK. QUE DIEU TE PRESERVE .

  32. Un pays qui fout le camps. On préfère mettre l’argent emprunté dans des résidences privées religieuses plutôt que d’investir dans l’intelligence à travers l’école publique. Aucun esprit doué de raison ne peut accepter une telle absurdité. Mais les sénégalais sont si éloignés de la marche du monde qu’ils préfèrent la satisfaction de leur marabout plutôt qu’une rémunération décente des enseignants. Nous n’avons que les dirigeants que nous méritons. Une école qui fonctionnerait produirait des citoyens avertis et qui pour rien au monde n’accepteraient pas la pagaille qui se passe actuellement sous nos yeux. Est ce l’intérêt de la caste dirigeante?

  33. sanctionnez les enseignants couper leur salaire et interdire d’enseigner dans le privée c’est ca qu’on doit regler???????????????????????????

  34. Devrions nous satisfaire la cause des enseignants au risque de réduire les investissements dans le domaine de l’éducation? Si l’Etat suit votre logique le budget de l’Education se consacrera pour l’essentiel aux dépenses de fonctionnement. Il faut aussi savoir raison gardé les enseignants représentent la proportion la plus importante de la fonction publique. Une augmentation du salaire des enseignants aura d’ énormes répercutions sur les dépenses de fonctionnement de l’Etat. Et je pense que de toutes les générations de syndicats du Sénégal ceux d’aujourd’hui, sont les moins patriotes et les plus mercantilistes.

  35. Pour une fois, un journaliste prend sa responsabilité pour dire la vérité. Merci Yerim Seck. Les enseignants sont irresponsables. Et l’Etat manque d’autorité. C’est l’Etat qui finance la greve en payant indûment les enseignants. Vivement une marche contre la greve des enseignants

  36. merci yérim
    mois suis vraiment d’accord avec les enseignants et je respecte votre position , vous avez le droit de faire la gréve illimitée.
    cependant il doit y avoir une ponction de salaire vous ne pouvez pas faire la gréve et percevoir un autre salaire du privé c’est un privilège.
    l’argent du contribuable est payé à des grévistes chaque année.

  37. Vos commentaires sont basés sur des subjectivités. Il est certain que le salaire est perçu après service fait. Mais, au Sénégal, être enseignant c’est naître avec les ponctions, grandir et mourir avec. Aller visiter le site de la fonction publique qui a publié les listes des avancements (une façon encore de sauver l’année?). Le premier sur la liste est resté depuis 1993 sans avancement. Allez regarder!!
    La lutte des enseignants est un combat noble. C’est le respect de la fonction enseignante. tant pis ou tant mieux si les avancements ont des incidences financières. La constitution du Sénégal à son article 25 stipule clairement qu’aucun travailleur ne peut être lésé dans son travail.

  38. Questionnements !
    – Il y a 15 à 20 ans, n’étaient dans les écoles privées que ceux qui étaient exclus de l’école publique alors que maintenant seul ceux qui n’ont pas le choix ont leurs enfants dans l’école publique. Pourquoi ce retournement de situation ?
    – L’écart entre les traitements des différents corps de l’administration publique est-il une nouveauté ? Cet écart concerne-t-il seulement les enseignants ?
    – pourquoi le radicalisme des syndicats d’enseignants est toujours noté à la veille des élections présidentielles ?
    – peut-on admettre une augmentation de salaire plus élevée que l’accroissement des ressources publiques ? si oui, les enseignants demandent alors une réallocation de ressource c’est dire à défaut d’augmenter leurs salaires de diminuer ceux des autres corps de l’administration.

  39. Il y’a une dizaine d années,je m’etais querelle violemment avec pour vous avoir défendu dans un article où vous dénoncez le mépris, l’ignorance des sénégalais dans certains dossiers
    Mais j’avoue.M.Seck que cette alors vous n’avez rien compris du dossier de l’education ou bien vous voulez simplement faire du buzz. Les enseignants M. Seck sont des citoyens honnêtes, des patriotes qui ont toujours répondu présent quand la nation avait besoin d’eux.Cette fois il s agit de préserver des intérêts bafoués. Les enseignants ne demandent que leur dû. Alors respectez leur posture leur position dans cette bataille L’histoire retiendra les véritables traîtres les véritables ennemis de notre pays. Soyez plus professionnel dans le traitement de l’information. Le peuple vous écoute et les enseignants vous observent.

  40. Nous savons qui est CH Y SECK et nous connaissons sa relation avec les eleves nous ne sommes pas ses alter egos nous enseignons il viole. nous formons des esprits , lui il détruit des corps

  41. Quand on gagne en surface, on perd en profondeur. Je n’ai pas l’habitude de faire des commentaires sur les RS. Mais cet article montre que vous ne connaissez rien de l’enseignement. Et je suis vraiment en colère! Car cela vient de vous, un homme que j’estime beaucoup. Tu nous as blessé et ça nous allons jamais vous le pardonner! M.Seck, là où il n’y avait rien, réclamer son droit dévient une nécessité. Vous ne connaissez rien de l’enseignement et c’est grave quand c’est un journaliste. Beaucoup d’enseignants ont été recrutés soient comme volontaires ou comme vacataires. Salaire de base au début : 50000f. On devait faire 4 ans et disparaître au profit d’autres VE. C’est par la revendication que le corps des maîtres contractuels a été créé:salaire : 68400f puis 73000f. C’est encore par la revendication qu’on a commencé a nous recruté par quotas de 225 et ensuite 800 jusqu’à 2008 où les quotas disparaissent. Pour être recruté, il faut avoir le diplomatique professionnel et pour avoir ce diplôme, il faut d’abord passer l’écrit et attendre 2,3 et parfois 4 ou 5ans avant d’être vu à la pratique. Cet examen validé, il faut attendre des années pour avoir l’arrêté et déposer pour le reclassement dans la fonction publique. Tu attends encore des années pour l’acte et déposer encore la mise en solde. Après la mise en solde, tu attends des années encore pour recevoir ton rappel. Souvent tu viens d’être recruté et tu es proche de la retraite. Tu vois donc qu’ il y a un vrai malaise enseignant. Et pendant que nous nous fi de beaucoup de choses en étant partout et en faisant des sacrifices enormes pour notre chère patrie, vous osez parler ainsi! Balou malako ba alakhira. Yalla nanou ko lakoo!!!L’alignement ou l’augmentation de l’indemnité de logement que nous demandons est légitime. Un journaliste doit faire des investigations, faire des recoupements pour bien étayer son analyse. Nous ne pouvons scier la branche sur laquelle on est assis. Sur quelle statistique vous basez vous pour faire cette comparaison absurbe:<>? Ce qui était plus sage, c’était d’aller enquêter et constater le traitement qui est réservé aux autres corps mais pas de jeter l’opprobre sur d’honnêtes citoyens. Worna yalla baloumaloko!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR