Blog de Cheikh Yerim Seck

Mandat d’arrêt contre Papa Massata Diack: la dernière carte du « juge qui fait peur aux cols blancs », Van Ruymbeke

YERIMPOST.COM  Le 17 décembre 2018 déjà, un premier mandat d’arrêt international était lancé contre lui sans succès. « Le juge qui fait peur aux cols blancs », comme on surnomme Van Ruymbeke en France a, depuis le 18 avril dernier, ordonné un second mandat d’arrêt contre Papa Massata Diack soupçonné de corruption et de blanchiment d’argent dans l’organisation des mondiaux d’athlétisme qui étaient prévus au Qatar.

Les sommes incriminées tournent autour de 5 millions de dollars, dont 440 000 ont été payés cash par le directeur de cabinet de l’Emir du Qatar. Le quotidien Libération qui, dans sa livraison du jour, a feuilleté Médiapart et The Guardian, note que les frères Al-Khelaïfi, Nasser et Khalid, propriétaires de la société Oryx Qatar sports investment, s’étaient engagés à acheter les droits à l’entreprise de Massata Diack. L’on parle de 3,5 millions de dollars non remboursables, la seule condition était de faire gagner au Qatar l’organisation des mondiaux en 2017.

Le magistrat français, figure de la lutte anti-corruption, arrivera-t-il à faire « coffrer » Papa Massata avant son départ à la retraite ?

2 Comments

  1. Son père est français, le senegal n’extrade pas ses ressortissants …..il est peut-être un voleur mais il reste sénégalais et on n’a pas à le livrer à la justice française……..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR