Blog de Cheikh Yerim Seck

Manifeste et bureau du think tank Esprit républicain

YERIMPOST.COM Ci-dessous…

Le XXIe siècle est caractérisé par de grandes et inattendues mutations dont la plus emblématique est la révolution du numérique.  Celle-ci a engendré un monde nouveau avec des interrogations, des doutes et des changements considérables dans le fonctionnement des communautés humaines.

Ainsi, dans la gouvernance des sociétés démocratiques, apparaissent de nouveaux enjeux et paradigmes. Les ensembles clos laissent place à des réseaux interconnectés ; la compétitivité et l’innovation deviennent des exigences ; les citoyens ont de nouveaux besoins et aspirations ; les nouvelles problématiques liées à la sécurité, au terrorisme, aux questions migratoires, au développement durable et à la cybercriminalité sont au cœur de l’agenda des puissances publiques.

Toutes ces transformations rendent de plus en plus obsolètes les modes classiques de gouvernance des hommes et des sociétés qui se caractérisent tous par une crise croissante des organisations politiques, des syndicats et de l’ensemble des formes traditionnelles de contre-pouvoir, de conquête ou d’exercice du pouvoir.

Partout, les valeurs et les idéaux qui ont été à la base de la fondation de la République, sont remises en question et les clivages s’amenuisent.   Le respect de la loi, la liberté, la sauvegarde de l’intérêt général et du bien public butent sur la prégnance des intérêts particuliers et des lobbys dans la gouvernance des affaires publiques.

Notre pays, le Sénégal, n’échappe point à ces mutations qui ont entrainé une réelle prise de conscience chez les citoyens. Jadis conciliants, ils souhaitent désormais une gouvernance axée sur une prise en charge correcte de leurs nombreuses et quotidiennes préoccupations, des changements qui profitent à tous, où les mots se transforment en actes.

De tous ces constats, est né à Dakar en mai 2017, le Club Esprit Républicain (CER). Il est l’expression d’une réflexion sur les conséquences de tous ces bouleversements sur l’évolution des sociétés africaines en général et celle sénégalaise en particulier, à l’aune du XXIe siècle.

Ce Club émane également de la volonté d’acteurs issus de divers horizons partageant un idéal républicain et patriotique, de créer une école de pensée qui a pour ambition, de devenir une grande force associative de production d’idées créatives et utiles sur les grandes questions de notre temps.

Le Think tank Esprit républicain se veut dans sa philosophie d’action et ses valeurs, un espace de réflexion indépendant de l’État ou de toute autre force partisane, avec pour missions : la recherche et la production de solutions nouvelles sur la sauvegarde de l’Idéal républicain, sur les processus de conception et de mise en œuvre des politiques publiques, les problématiques sociales en cours et futures, l’engagement en politique et l’économie solidaire entre autres thématiques.

Le Club veut instaurer les conditions d’un dialogue entre des sphères qui ne se parlent pas souvent ou ne se rencontrent, faire entendre plus souvent la voix d’experts dans le débat public, structurer un commerce des idées et promouvoir le développement de la co-construction des politiques publiques.

Des experts et des professionnels de haut niveau seront identifiés et mobilisés pour entre autres actions à mener,

– Participer à l’orientation des débats d’enjeux nationaux et stratégiques ;

– Réfléchir et produire des études pour les décideurs ;

– Produire des éditoriaux et des tribunes didactiques dans les médias ;

– Réaliser une revue trimestrielle ;

– Produire des services de formation et d’information permanents à destination des citoyens ;

– Sensibiliser les populations sur les enjeux du développement durable, de l’économie verte, des enjeux sanitaires et écologiques.
Le Club Esprit Républicain organisera chaque année 5 à 6 soirées-débats où interviendront universitaires, professionnels, élus et leaders d’opinion afin d’alimenter le débat public.

Un grand colloque annuel conclura le cycle de discussions et conférences.

L’action du Club Esprit Républicain consiste ainsi à développer en dehors des joutes politiciennes un mode de pensée résolument inclusif et transversal, à redonner du sens à l’engagement et à interroger l’efficacité et l’efficience des politiques sectorielles, mises en œuvre par les pouvoirs publics. Cela permettra de proposer des orientations et des formes d’action qui favorisent une gouvernance guidée par l’exigence de justice et d’équité, l’approfondissement de la démocratie participative pour un environnement plus cohérent et plus progressiste.

Les activités du Club se situent donc dans une perspective métapolitique. La métapolitique n’étant pas une autre manière de faire de la politique, elle n’a rien d’une « stratégie » qui viserait à imposer une hégémonie intellectuelle, pas plus qu’elle ne prétendrait disqualifier d’autres démarches ou attitudes possibles. Elle repose seulement sur la constatation que les idées jouent un rôle fondamental dans les consciences collectives et la conduite des affaires publiques.

Des hommes et des femmes qui partagent cette vision doublé d’un engagement désintéressé, entendent contribuer à travers ce creuset que constitue Esprit républicain, à faire émerger les innovations démocratiques, économiques et sociales nécessaires pour bâtir le Sénégal de demain où règnera pleinement la liberté, la justice et la prospérité.

Pour le collège des membres fondateurs

  • Président : Mr Abdou Khafor Touré, Manager, Expert du Secteur Public ;
  • 1er vice-président : Mme Amy Seck, Opératrice Economique ;
  • 2e Vice-président : Mr Moustapha Gueye, Juriste ;
  • Secrétaire Exécutif : Mr Karim Bagou, Expert en Marketing ;
  • Secrétaire Exécutif Adjoint : Mamadou Mbaw, Expert financier ;
  • Trésorier Général : Pape Diène Gningue, Cadre de banque ;
  • TG Adjoint : Khady Aly Ndiaye ;
  • Président Commission Scientifique, Orientation et Stratégie : Alioune Badara Seck, Expert en Intelligence Economique ;
  • Présidente Commission Secteur Public : Mame Aida Fall, Inspectrice des Impôts et Domaines ;
  • Présidente Commission Communication, Informations et Relations Publiques : Sapé Fall, Cadre au port;
  • Président Commission Développement Durable et Protection Sociale :

Souleymane Seck, Enseignant-Chercheur ;

  • Présidente Commission Coopération et Relations Internationales : Rahina Traoré, Experte en Marketing et communication;
  • Présidente Commission Economie Numérique : Fatima Niox, Experte en Marketing ;
  • Président Commission Economie, Finances et Secteur Privé : Magueye Boye, Inspecteur des Impôts et domaines ;
  • Président Commission Paix Démocratie et Sécurité : Bocar Sy, Expert international en Sécurité ;
  • Président Commission Arts, Culture et Société : Jean Sacoura Diagne, Professeur de lettres ;
  • Présidente Commission Education, Jeunesse et Sport : Fatou Moundaye Niang, Experte en Développement local.
  • Mr Mbagnick Ndiaye, Expert en Microfinance ;
  • Presidente Commission Mecenat et organisation : Oumou Cissé, Clerc de Notaire ;
  • Sophie Thiam, Mme Carvalho, Consultante en Marketing ;
  • Mr Mamadou Diouf, Economiste ;
  • Mr Bocar Ndiongue, Cadre commercial ;
  • Mr Pape Madior Fall, Expert Maritime ;
  • Mme Cathy Diop, Assistante de Direction ;
  • Astou Thiam, Entrepreneuse ;
  • Mr Ibrahima Faye, Economiste
  • Aziz Baldé, Cadre de Banque ;
  • Moctar Ba, Chancelier des Affaires Etrangères ;
  • Khadija Ndoye, Cadre au port ;
  • Sokhna Cissokho, Chargée de programme à la Coopération japonaise ;
  • Aboubackry Thiam, Expert Financier ;
  • Aicha mamadou Wane, educatrice Specialisée ;
  • Tahirou Diallo, Cadre de Banque ;
  • Magueye Seck ; Expert Administratif et Financier
  • Présidente du Conseil d’Orientation: Fatou Danielle Diagne, ancienne ministre ;
  • Vice President; Moukhamadou Lamine Bara Cissé, Economiste.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR