Blog de Cheikh Yerim Seck

Marche pacifique du FNDC/Sénégal: Bah Oury, leader non membre du Front, sème la pagaille

Le FNDC Sénégal a réussi le pari de la mobilisation et de la démonstration pour dénoncer le projet suicidaire de 3ème mandat en Guinée.
Tout s’est déroulé dans de bonnes conditions. Toutefois, nous avons constaté la présence indésirée et imprévue de Bah Oury (UDD) dont le parti n’est pas membre du FNDC. Bah Oury n’a pas pris la parole car les organisateurs sont restés fidèles au principe selon le quel seuls les membres du front ont droit à la parole. Mécontent du fait qu’il n’a pas pu s’exprimer pour réussir le coup de la « récupération » pour se donner une image, M. Bah s’est lancé dans un sabotage de l’événement, chose qui a irrité les jeunes qui lui ont demandé de quitter les lieux. S’entêtant, il se fera huer publiquement avant d’être tiré de la foule par la police sénégalaise qui a joué au sapeur pompier. Sur l’intervention de la police, certains jeunes ont été arrêtés du fait de son incompréhension puis libérés par la suite.
Les citoyens guinéens  ont déploré l’attitude provocatrice de Bah Oury qui, aux dires des uns et des autres, avait la possibilité de participer aux précédentes marches du côté de la Guinée au lieu de venir au Sénégal pour provoquer une pagaille en vue d’entacher les activités de l’antenne FNDC.
En conclusion, sa volonté de redorer son image au niveau des Guinéens résidents au Sénégal a connu un échec retentissant au point.

1 Comment

  1. ces gens-là doivent aller faire leur cinéma chez eux à Conakry. Nous, en 2012, nous avons marché à la Place de l’Obélisque et non à Conakry.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR