Blog de Cheikh Yerim Seck

Mary Teuw Niane écrit aux Sénégalais depuis l’étranger où il se trouve en mission




3 Comments

  1. Pendant ce temps, Nos marabouts sont muets comme des carpes.
    Ni les assassinats en Palestine, ni l’assassinat de l’étudiant ne les font sortir de leur trou.
    Il suffit que l’on critique le fondateur de leur confrérie pour qu’ils tirent sur tout ce qui bouge.
    Osons le dire, nous avons des guides religieux qui n’ont pas compris le sens de leur mission sur terre. J’ai pitié de vous.

  2. Monsieur le ministre est- ce qu’on on a besoin d’armer des soldats avec des balles reelles pour retablir l’ ordre dans une universite. L’autorite academique peut faire appel aux forces de l’ordre dans une universite, ce qui bouscule, les franchises universitaires. Si le recours doit se faire , au moins qu’il repose sur des bases solides. C’est regrettable qu’on fasse venir la gendarmerie tot le matin parce que les etudiants menacaient de se restaurer sans bourse deliee. C’est une honte. Depuis quand manger et boire au Senegal est lie a la violence. Les etudiants ironisent meme sur la restauration gratuite jusqu’a lui donner un nom ngente toubab. Le repli strategique est une astuce de guerre. Mieux veut reculer que tirer sur des etudiants. Je crois que ceux qui tirent n’ont jamais ete etudiant car il y a un pacte moral que soude une fraternite qui lie tous les etudiants. J’ai ete etudiant non boursier et pauvre sous Senghor.

  3. C’est TRES TRES GRAVE, les universités s’embrasent. Il y a mort d’homme et il reste à l’étranger au lieu d’écourter sa mission et de rentrer dare dare. C’EST INCROYABLE NOS DIRIGEANTS. Franchement il y a de quoi s’inquiéter avec nos dirigeants actuels. Le Président aurait du lui demander de rentrer immédiatement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR