Blog de Cheikh Yerim Seck

Mes propositions au président de la République, Macky Sall (Cheikh Traoré)

Monsieur le Président de la République,

Puisqu’il  semble difficile au  simple citoyen lambda que  je suis d’accéder  directement à vous. J’ai décidé de vous adresser   une  lettre ouverte  dans l’espoir qu’un jour peut être elle vous parviendra.

Avant tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour la victoire.  Bien que s’il ne dépendait que de moi vous ne seriez plus président de ce pays car, non comptant de ne pas avoir voté pour vous,  j’ai fait tout ce que je pouvais pour vous empêcher d’avoir un second mandat ; en un mot  j’ai travaillais activement pour votre échec.

Mais, puisque l’élection présidentielle est maintenant derrière nous, et en  bon démocrate, je respecte la volonté du peuple qui, en dernière instance, est le seul souverain.

Pour l’intérêt du Sénégal, des Sénégalais et des sénégalaises, je prie pour que ce  quinquennat soit meilleur que les sept années passées. Amine

Je voudrais aussi vous féliciter pour avoir réglé et cela de manière  définitive le problème de la transhumance.

Même si  je trouve les moyens utilisés peu orthodoxes, il n’en demeure pas moins que le résultat  impose le respect. Après tout, nous savons à la suite de Machiavel qu’en politique la fin justifie les moyens. La situation est d’autant plus drôle que  c’est ceux la mêmes qui vous combattaient qui étaient devenu  vos défenseurs. Rien que pour ce geste, votre côte de popularité a été revue à la hausse.

Monsieur le Président, je suis pour une opposition constructive qui ne se base pas sur des intérêts crypto-personnels. Je rêve d’opposants qui ne se battent pas pour des postes mais pour le Sénégal rék.

Pour cela ,j’ai eu à faire une  analyse de  la situation du pays, j’avais fait une modeste contribution à travers  le PRODAPE, repris par plusieurs sites de presse en ligne de la place (PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ACCÉLÉRÉ DES PRIORITÉS DE L’ÉMERGENCE) avec six ( 6) secteurs (l’éducation, la santé, l’agriculture, l’environnement, l’emploi des jeunes et le civisme)  à développer rapidement  (Fast track)

A ma grande surprise, j’ai été  déçu de constater que les  débats lors de   l’élection présidentielle  n’avaient pas particulièrement porté sur ce  sérieux problème  de civisme.  Et pourtant  sans une bonne conscience civique  tout développement  devient quasiment impossible.

Vous comprenez des lors ma joie de constater que  dès le premier conseil des ministres, vous avez touché ce  point essentiel, le manque de CIVISME.   Lorsque j’ai lu le communiqué  du conseil  des ministres et que  j’ai vu votre point de vue sur la question en l’occurrence  sur l’incivisme et l’occupation anarchique des voies publiques entre autres maux, j’ai applaudi.

Je me suis alors dit Monsieur le Président, que ce quinquennat serait peut être meilleur que les sept dernières années.

Cette décision de désengorger Dakar, lutter contre l’occupation anarchique des voies publiques, me semble plus que nécessaire. Je me permettrai encore une fois de plus de donner une modeste proposition.

Pour régler  définitivement le problème, je propose le programme DELL (DELU LIGUEY). Par delu ligeey j’entends le retour des citoyens venus à Dakar à la recherche d’opportunités.  Ce n’est pas moi qui vais vous dire comment vous allez y prendre car vous êtes le mieux placé et le mieux outillé pour savoir comment élaborer ce programme.

Monsieur le Président, avant de terminer cette modeste correspondance, je voudrais aussi saisir cette opportunité pour vous demander avec humilité de tout faire pour que l’obligation de la scolarisation de tout sénégalais et sénégalaise âgés de 6 ans à 16 ans, loi abrogée depuis 2004, soit une réalité effective.

Cheikh traore  sami

Fondateur du groupe sami entreprise

Fondateur du site banlieueweb.com

Président du mouvement senegal mooma moom

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR