Moustapha Diakhaté dézingue Sibeth Ndiaye

« Est-ce qu’une femme voilée est compatible avec les valeurs de la République ? Mon sentiment personnel c’est que le voile est plutôt en lien avec quelque chose qui tient en dehors de l’oppression de la femme. C’est ma conviction de féministe. Mais je sais aussi parce que j’ai vécu très longuement en Seine-Saint-Denis, où vous avez une communauté musulmane importante, je sais aussi qu’il y a des femmes qui ne le ressentent pas comme tel. Quel est mon devoir politique ? C’est de m’assurer que les femmes qui font le choix de porter le voile, le font en toute liberté. Et donc je crée les conditions à l’école de l’apprentissage des valeurs républicaines. Et les femmes qui font ce choix là le font en conscience parce que c’est leur choix. Mais ça, je veux m’assurer. Je veux être certaine qu’elles ne sont pas contraintes ». Ce sont ces propos de Sibeth Ndiaye qui ont mis Moustapha Diakhaté dans une colère noir.

Conséquence, l’ex-conseiller de Macky Sall a fortement réagi sur Facebook, pour Diakhaté « Sibeth Ndiaye est « la nouvelle négresse de service de la laïcité islamophobe. C’est certainement sa manière de faire allégeance à l’œcuménisme islamophobe qu’est la laïcité ».

1 Comment

  1. Attention Moustapha vous passez a cote. A vouloir trop regenter et a tout vent on risque de s’enliser. La dame est tres claire dans des propos . Elle parle de contrainte.en religion. Si le port du voile est une contrainte imposee par un pere ou un mari ou une maman, il n’ a plus de sens. Votre texte est dur et pourtant on lui reproche , la dame, son manque de coquetterie et son refus d’ alignement sur certaines exigences protocolaires. Elle ne s’ accommode pas de ce que Bourdieu appelle  » la noblesse d’ Etat ». Elle est tres brave , tres competente et loin du bling bling des palais. Vous ne la connaissez pas. Ce debat auquel elle fait allusion n’ est pas la rengaine quotidienne du Senegal. C’est un bel esprit qui a le sens de la replique .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*