Blog de Cheikh Yerim Seck

Nadem: « Nous devons être inquiets quand notre président confond salatou ala fathia avec salatou ala naby »

YERIMPOST.COM Lire le communiqué ci-dessous…

La conférence des présidents de la Nouvelle Alliance pour le Départ de MACKY (NADEM) s’est réunie ce mardi 13 Mars 2018 pour apprécier la situation nationale.
Ainsi « NADEM » se félicite de ses cellules départementales de Mbacké et Matam pour leurs participations aux marches dans leurs localités la semaine dernière et invite les autres cellules à harmoniser les forces politiques et sociales de leurs localités en vue de l’unité d’action.
Constant la situation dramatique de l’école sénégalaise, NADEM exige le départ sans délai du Ministre de l’éducation source de blocage et tient le président Macky Sall pour seul responsable de tout ce qui arrivera à nos enfants (élèves). Les élèves sont depuis quelques jours réprimés  par les forces de l’ordre à l’heure où l’État brille par son incompétence à traquer ceux qui enlèvent et violent au grand jour nos enfants.
Évaluant le rapport de l’ARMP, « NADEM » constate que nous sommes gouvernés par des spécialistes de détournements, des professionnels de surfacturation, des champions de gré à gré et invite le procureur à donner suite à tous ces dossiers.




« NADEM » s’inquiète pour l’avenir de ce pays réputé terre de grand guides religieux comme cheikh Ahmadou Bamba, Mame Babacar Sy, Mame Baye Niass, Mame Limamou Laye.
OUI, NOUS DEVONT ÊTRE INQUIETS QUAND NOTRE PRÉSIDENT CONFOND SALATOU ALA  FATHIA (Néologisme de Macky Sall) AVEC SALATOU ALA NABY.
« NADEM » sollicite des prières le vendredi pour sauver le Sénégal des mécréants.
Enfin NADEM invite toutes les forces vivent à se mobiliser dans un élan unitaire pour faire face aux mensonges d’État et confiscation des libertés publiques.

Conférence des présidents de NADEM

4 Comments

  1. Je ne suis pas un érudit mais au moins je sais que la salatoul fatiha est un salatoul alal nabi. (Une prière sur le prophète mouhamed SAW). Bayileen thiakhané diné gui.

  2. yeine politicien yi bayileine dineidji tei khalate seine bameil
    Dafa dioume,à la place de Salatoul Fatiha,il a dit Salatoul ala Fatiha
    Yalla ak mome rek mo khame bakhame dafa dioume wala dafa khamoule.
    Deime leine wouty programme bou wore tei deugou teigaleka Sénégalaiyi mo gueneu seine yeufi politique politicien yi
    sonale ngeine askane wi,amalgueinou akh

  3. Il est libre de confondre. On ne l’ a pas élu pour distinguer un Salat ala nabi. Il peut même être contre ces Salat. On a élu un président et non un Imam ou président dahira. Il peut être catholique athée animiste. C’est son problème.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR