Néné Fatoumata Tall audite la gestion controversée du Prodac

Madame Fatoumata Néné Tall, ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, veut voir plus clair dans la gestion antérieure de son département. Ainsi, ses services sont en train de conduire des audits internes pour évaluer le Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC).

Selon un rapport de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale remis aux journalistes à l’occasion de la plénière consacrée à l’examen du budget du ministère de la Jeunesse pour l’exercice 2020, Néné Fatoumata Tall a informé les députés que des audits du PRODAC sont en train d’être faits en interne.

A l’en croire, ces audits vont permettre de corriger des irrégularités liées à des contrats fictifs, et au non-respect des obligations contractuelles.
Au titre des réalisations des Domaines Agricoles Communautaires (DAC), elle a fait état d’un taux global d’exécution des chantiers prévus de l’ordre de 52, 5%.

Le budget du ministère de la Jeunesse et de la Construction citoyenne pour l’exercice 2020 est arrêté à 14.881.646.491 de francs CFA pour des autorisations d’engagement de l’ordre de 90 milliards 890 millions 318.999 francs CFA. Sur les 29 milliards de francs CFA destinés au lot des quatre premiers Dac, Néné Fatoumata Tall a soutenu devant les élus du peuple que seulement un montant de 17 milliards a été encaissé. Un état de fait qui laisse entrevoir une mal gouvernance.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*