Blog de Cheikh Yerim Seck

Parrainage: les observateurs de la société civile sortent de leur mutisme

YERIMPOST.COM Les membres de la société civile, observateurs du processus de contrôle du parrainage au Conseil constitutionnel, sortent de leur mutisme. Face à la presse, ils ont dénoncé des limites objectives de ce contrôle. D’après leurs dires, le logiciel conçu dans ce sens connaît bien des dysfonctionnements. Ce qui fait que le contrôle du fichier électronique et non des fiches-papiers ne s’est pas fait dans les règles de l’art.







1 Comment

  1. J’AURAIS SOUHAITE REGARDER LA VIDÉO ET ÉCOUTER LES PROPOS DE LEURS REPRÉSENTANTS. TOUT LE SÉNÉGAL ATTENDAIT LEUR POINT DE VUE E TANT QU’OBSERVATEURS.
    JE CEUX QU PENSENT QUE E SÉNÉGAL NE PEUT PAS CONSTRUIRE EN SI PEU DE TEMPS UN SYSTÈME FIABLE DE VÉRIFICATION/VALIDATION DES PARRAINAGES? CELA NE VEUT PAS DIRE QUE NOUS NE DISPOSONS PAS DE SPÉCIALISTES QUALIFIES EN DROIT, ADMINISTRATION PUBLIQUE ET SCIENCES INFORMATIQUES, ETC. LE TRAVAIL DE VALIDATION DES PARRAINAGES REQUIERS A MON AVIS 90% DE EXPERTISE DES NON JURISTES? J’Y REVIENDRAI. LE C.C. S’IL EST HONNÊTE, DOIT RECONNAÎTRE CE QUE J’AVANCE

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR