Blog de Cheikh Yerim Seck

Peine de mort, pétrole, type d’opposition… ce style Sonko qui fait peur (Cheikh Yérim Seck)

YERIMPOST.COM Ousmane Sonko est sans nul doute l’un des rares leaders politiques africains à oser aujourd’hui commettre un plaidoyer en faveur de la restauration de la peine de mort. Dans l’air du temps, il n’est plus admis de revenir à ce que les droits-de-l’hommistes, appuyés par les lobbys notamment maçonnique, ont réussi à présenter comme une barbarie. La civilisation du 21ème, dit une certaine bien-pensance, est incompatible avec la sanction capitale.

Ousmane Sonko, lui, va à contre-courant de cette pensée dominante pour militer en faveur du retour de la peine de mort au Sénégal. Il argumente cette thèse, en dépit des soupçons qui le dépeignent sous les traits d’un musulman orthodoxe, pour ne pas dire intégriste. Mais le leader de Pastef semble n’en avoir cure, visiblement trop peu soucieux d’inquiéter. Ceci ajoute au brouillage de l’image que les chancelleries occidentales se font de cet objet politique non encore clairement identifié.




Ce ne sont pas les seules que cet ancien inspecteur des impôts reconverti en politicien trouble. Le pouvoir de Macky Sall, et surtout ceux qui y gèrent des deniers publics, sont poly-traumatisés par cet ex-fonctionnaire des régies financières au fait des circuits de magouille qui agit comme un journaliste d’investigation pour prendre la main dans le sac les voleurs de la République.

Le point culminant de cette démarche a été atteint avec le pamphlet de plus de 200 pages qu’il a écrit pour démontrer comment le Sénégal a été spolié de son pétrole par le régime de Macky Sall. Sonko ne fait pas que peur, il terrorise les tenants actuels du pouvoir. Il ne se passe un jour sans qu’il avance un peu plus dans la découverte des cafards de Macky Sall et de ses affidés.

Et c’est cette façon de mener le combat politique qui fait de celui qui est devenu député aux législatives du 30 juillet 2017 une identité remarquable au sein de l’opposition. Opposant de type nouveau, tenant d’un discours plus journalistique que politicien, le leader de Pastef suscite envie et adversité y compris au sein de l’opposition.

Si Dieu Seul sait jusqu’où ira Ousmane Sonko, son ascension fulgurante et sa manière de faire la politique font peur dans tous les compartiments de l’échiquier.

Cheikh Yérim Seck



19 Comments

  1. Un nouveau type de politicien, pour un nouveau type de sénégalais et pour un Sénégal nouveau. Je soutiens Sonko parce que je suis persuadé qu’il est conscient et soucieux de l’avenir du Sénégal.

  2. Ils ont bien raison d’avoir peur de lui.. ses pseudo politiciens voleur menteur et sans aucun doute des traîtres de la pire espèce…au Sénégal on a besoin de révolution et ça doit commencer par des pensées et actes révolutionnaires comme le fait si bien Sonko…merci pour ton engagement envers ton peuple Dieu te le rendra de la plus belle des manières Inchalla

  3. Le Senegal a besoin ardemment d hommes nouveaux de la trempe de Sonko pour nous sortir de 50ans de malgouvernance de nepotisme de corruption de dilapidation de nos ressourcesInsha Allah les choses vont bouger car le peuple a faim

  4. j’étais toujours fan de toi cheikh yérim seck.
    pourquoi tu n’explique pas sur quelle base le président ousmane sonko est favorable pour la peine de mort. tu n’étais pas vraiment sincère sur cet article. ce que je constate c’est que tu veux le salir mais tu es loin de le salir.
    sois et reste juste sur tes avis comme tu l’étais avant.
    merci

    • C’est lui qui a peur de Sonko. Le style de l’hypocrisie, du positionnement politique pour des raisons bassement matériels, le style de la souveraineté totale fait peur aux dealers de tous bords!

    • C ‘est Ousmane sonko lui même qui a proposé la peine de mort pour les tueurs d’enfants. On dirait que tu ne suis pas l’actualité ! En faisant cette proposition il montre qu’il n’est favorable à la peine de mort, ce qui n’est pas mauvais en soi . Moi je trouve cet article très objectif , élogieux même pour sonko .

  5. Les petits mots qui nous échappent trahissent ce que nous pensons réellement. Ah ces islamistes ibadous encagoulés !!!! ils laisseront tomber pour bientôt leurs masques !!! Tous ces politiciens appartiennent à des lobbies financières ou religieuses ou maçonniques.

  6. « Sonko ne fait pas que peur, il terrorise les tenants actuels du pouvoir ». Vous avez parfaitement raison Cheikh Yérim. Il terrorise les tenants du pouvoir parce qu’ils savent qu’il est crédible (Honnêteté, intégrité, patriotisme prouvés) . Il inquiète les occidentaux parce qu’ils savent qu’il n’est pas la personne la mieux indiquée pour protéger leurs intérêts au détriment du peuple. Il peut inquiéter « les lobbys » notamment maçonnique ou maraboutique parce qu’ils savant qu’il n’est pas dans les calculs politiciens. Il inquiète une partie de l’opposition parce qu’il ne verse pas dans la langue de bois et n’hésite pas à pointer du doigt les responsabilités partagées entre les différents régimes qui ont gouverné ce pays. Le régime actuel avait la même peur bleue à l’endroit du mouvement y’en à marre et Idrissa Seck mais au premier nommé ils ont cherché à les discréditer avec les financements qu’ils reçoivent de certaines ONG, à l’endroit d’Idrissa il est tout aisé de lui porter des griefs mais avec Sonko ils ne savent pas encore par quel moyen le déstabiliser. Tant mieux pour nous qui sommes avides d’hommes politiques dignes de ce nom.

  7. C’est simplement du populisme et de l’irresponsabilité. Mais cela ne va pas prosperer au Sénégal. Dans ce pays, on aime pas les extremistes qui ont des solutions de facilité sur toutes les choses du genre doubler les salaires des enseignants

  8. J’INVITE TOUS LES SÉNÉGALAIS À SE JOINDRE AU MOUVEMENT DE SOUTIEN POUR LA CANDIDATURE DE MR SONKO AU LIEU RÉPONDRE À CES INSULTES
    N’AYONS PAS PEUR DU CHANGEMENT,LE MONDE CHANGE NOUS LES AFRICAINS SOMMES IMMOBILES
    JE VOUS INVITE À M’ENVOYER UN SMS POUR QU’ON PUISSE SE REGROUPER
    standardconstruction1@gmail.com

  9. Notre pays a besoin d’une reprise en main ferme,pour rompre avec le désordre ambiant et çe souhait une bonne partie des Senegalais la partage ,malheureusement tous ceux çe qui se sont succédés au pouvoir n’ont pas eu le courage oû la volonté politique d’imposer ces ruptures ,face à un courant conservateur dont les intérêts résident dans le statu quo ,toutes les forces politiques traditionnelles ont montrées leur limite ,les partis de gauches sur lesquels comptait une bonne partie du peuple ont abdiqués face au pouvoir d’argent .C’est à ce moment de desarroi qu’apparaît Sonko ,son cheminement ,sa constance ,son intelligence et sa fermeté autour de ses convictions font renaître de l’espoir dans nos cœur

  10. Sonko veut se départir de cette populace de politicien véreux. Sonko n’ai pas parmi ceux qui ont abdiqué de leur religion parce que des lobby maçonniques et athés voient en la religion le mal de l’humanité est du coup tout ceux qui sont aux antipodes de leurs folie sont considéré comme des intégristes… La peine de mort existe bien dans d’autres pays comme l’Amérique c’est une question de justice sociale si les gens qui l’a mettent en exécution échouent c’est parce que se ne sont que les pauvres qui subissent ces sanction… Alors tout ces libertins,ces marabouts suceurs de gens ignorants ont certainement peurs de Sonko… À ceux qui sont contre la peine de mort je souhaite un jour qu’il tuent un de les enfants après qu’ils aient investi tout sur ce dernier. Sur ce monde ‘naak’ il n’y a que deux voie soit tu es dans le bien ou dans le mal.wasalam

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR