Blog de Cheikh Yerim Seck

Pétrole et Gaz: Macky Sall et l’axe du mal politique au Sénégal (Par Nasire Ndome)

Depuis la diffusion du reportage du BBC le 02 juin 2019 portant de graves et fausses allégations sur la gouvernance des ressources pétrolières du Sénégal , notamment les blocs saint louis offshore profond et cayar offshore profond qui avaient été attribués à la société PETRO TIM, en association avec la société des pétroles du Sénégal PETROSEN conformément au code pétrolier de 1998 , et, également, accusant le maire Aliou sall de corrompu et l’Etat du Sénégal de faible par rapport à la défense des intérêts du Sénégal, on constate des sorties médiatiques et des rassemblements sortant et venant de partout visant à amplifier les allégations de BBC et manipuler l’opinion pour des raisons politiciennes sans fondement , dirigés par une société civile encagoulée à la solde des politiciens et des forces obscures.

En effet, cette cabale médiatique et politique contre la personne d’ALIOU n’est qu’une suite logique de l’opposition pour atteindre le président Macky Sall ; une sorte de deuxième tour de l’élection présidentielle du 24 février, remportée largement, au premier tour,  par la coalition BBY avec la majorité absolue de 58‰.

Ce reportage de BBC tendancieux mérite une analyse géopolitique, géostratégique et sécuritaire  très profonde pour dénicher les raisons inavouées de cette bombe médiatique internationale qui s’abat, tout d’un coup, dans notre pays au moment où le dialogue national est lancé.

Le reportage de BBC est venu dans un  contexte politique marqué par une offensive politico – médiatique d’une clique hétéroclite regroupant les vaincus du 24 février 2019, des revanchards nihilistes, de vieilles et pâles figures tristounettes expertes en vociférations, mais incapables de mobiliser le voisin du couloir, et de Néo – politiciens, nouvelles figures de la Trahison en politique.

 

La plateforme «Aar Linu Bok» regroupant des mouvements de la société civile et des partis politiques n’est, en réalité, qu’une « Association » de roublards et de manipulateurs constituant l’un des piliers de l’axe du mal politique au Sénégal.

L’ex coordonnatrice de la COJER définissait cette « Association » de «l’Axe du Mal Politique au Sénégal».  Selon elle «Elle l’est parce que la Cause et les Intérêts du peuple sénégalais, ne sont pas ses moteurs. 

 Elle l’est car c’est par l’usage du mensonge éhonté et les attaques de caniveaux qu’elle tente d’abuser et de corrompre les consciences citoyennes.  

Elle l’est, surtout, car son but est le pouvoir pour le pouvoir, nuire pour détruire, salir pour vaincre !! 

Elle l’est, enfin, pour le déni de démocratie qu’elle assume par le biais d’actes posés témoignant de sa volonté de passer outre les choix souverains du peuple, pour s’imposer à tout prix et quelqu’en soit le prix !! 

 Les promoteurs de la  déstabilisation

L’opposition sénégalaise inconsciente des enjeux du pétrole se laissent berner par des forces obscures dans l’optique de renverser le pouvoir et installer le chaos dans notre cher Sénégal, réputé de pays de paix et de stabilité. En regardant ces tirs groupés et concertés de la plate forme sur le régime, sans preuves, basés sur des supputations, nous  montre gravement leur mauvaise foi. Face à cette situation, le peuple doit faire face contre la manipulation du soi disant société civile,  faire face aux forces obscures, faire face à l’opposition malhonnête. Egalement dire NON à l’ingratitude d’Abdoul Mbaye, NON à l’arrogance d’Ousmane SONKO, et NON à la malhonnête de TAS. Un trio à la recherche d’une virginité politique.

Sous ce rapport, En écoutant le discours et sorties médiatiques  des membres de la plate forme, on a l’impression qu’ils cachent un agenda politique visant à déstabiliser le pays. Ils n’ont pas besoin de la manifestation de la verité par la justice. En revanche, ils cherchent à noyer le poisson. Sur instruction du ministre de la justice, le procureur de la république a ouvert un appel à témoin pour rassembler tous les documents possible pour tirer l’affaire au clair. Cela n’empêche pas les chômeurs sponsorisés par les forces obscures de multiplier les plateaux de télé et les medias en vue de mener une bataille d’opinion.

Nasire NDOME

Militant de l’APR

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR