Blog de Cheikh Yerim Seck

Pour changer! Avec Hajibou! (Amadou Tidiane Wone)

Notre pays a besoin de passer des émotions à la sérénité. Le Sénégal, notre patrie, a besoin de passer des jactances et des bravades intempestives au labeur patient et obstiné dans l’ordre et la discipline. Les violences verbales, et autres menaces, doivent disparaître du discours des élites dirigeantes pour céder le pas à des propositions constructives allant dans le sens de l’intérêt de tous.




Notre peuple est en effet dans une quête, jusqu’ici inassouvie, de sérieux et de rigueur dans le travail, pour développer et épanouir son énorme potentiel humain et intellectuel. La gestion du bien collectif est une mission sacerdotale. Il faut l’assumer comme telle. L’exercice du Pouvoir n’est pas sa simple jouissance. Il suppose des sacrifices au dessus de la moyenne pour le mériter.

Depuis une soixantaine d’années, et en dépit d’une activité politicienne débordante, les élites gouvernantes successives de notre pays ne sont pas parvenues à orienter, motiver et rassembler, très largement, les forces les plus vives de la Nation sénégalaise. Et pourtant…

En vérité, dans tous les secteurs d’activités et  à tous les niveaux, il faut prêcher, et surtout convaincre par l’exemple. Pour engager le pays tout entier dans une véritable voie de progrès et d’épanouissement pour tous, les dirigeants doivent aller au charbon et non se partager des sinécures.

Les deux alternances politiques issues d’élections libres, et plus ou moins transparentes qu’a connues notre pays, ont permis de rendre possible et définitive l’idée d’un changement pacifique des mandataires du Peuple par la voie des urnes. Cette conviction, désormais ancrée dans la conscience citoyenne sénégalaise, rend vaines toutes les tentatives de détourner la volonté du Peuple par quelque moyen que ce soit.

Dans quelques mois, la Parole sera donc rendue au Peuple souverain après sept ans de mandat du Président sortant Macky SALL.

Dans cette perspective, des candidatures multiples se déclarent. Elles sont toutes, plus ou moins, dignes d’intérêt. Il se trouve que parmi toutes, celle du sortant inclue, une seule sortira victorieuse…. L’élu présidera alors les destinées de notre pays pour un mandat de cinq ans. Il sera renouvelable une fois, sauf pour le Président sortant qui aura épuisé ses chances constitutionnelles. Pour ainsi dire!

Il sera donc question de choisir un homme, ou une femme s’il en est, qui soit capable de rassembler, de rassurer et de convaincre la plus large majorité possible de nos concitoyens autour d’un leadership impartial, rigoureux, clairvoyant et déterminé.

À six mois de l’élection présidentielle, le temps n’est plus à l’hésitation. Il faut choisir, ici et maintenant, parmi les candidatures déclarées.

Ainsi, et après une mûre réflexion et des échanges approfondis avec le candidat Président Cheikh Hajibou SOUMARE, j’ai décidé de l’accompagner, résolument, en vue de lui permettre de remporter une victoire, belle et sans bavures, en février 2019. Au premier tour, Incha Allah.

Le parcours du Président SOUMARE suffit à faire de sa candidature une candidature sérieuse et plausible. Une candidature possible et enfin souhaitable. Haut fonctionnaire, pur produit de ce que l’Ecole sénégalaise offre de mieux, il a effectué une carrière, sans anicroches et sans histoires au Sénégal, jusqu’à la fonction de Premier Ministre. Puis il a servi la sous région Ouest- africaine comme Président de la Commission de l’UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine). Cette double expérience, nationale et internationale, dans les domaines économiques, financiers et politiques, lui donne une vision globale et pointue sur les enjeux et les défis de l’heure. En effet nos pays, balkanisés et confinés dans ce qu’il est convenu d’appeler encore des économies de traite doivent, dans cette période de mondialisation, s’attacher à rassembler leurs forces et à mutualiser leurs moyens dans tous les domaines. L’expérience de l’Ancien Président de l’UEMOA, sa pratique des dirigeants de la sous-région, au plus haut niveau,  et sa connaissance de l’état de nos économies, sont des gages de succès. Le Président Soumare est, assurément, doté des aptitudes  nécessaires pour faire avancer tous les dossiers relatifs au processus de renforcement de notre souveraineté économique et monétaire.

Il s’y ajoute que le Président Cheikh Hajibou Soumare n’est pas un carriériste de la politique. Il s’y engage par devoir et par responsabilité. Notre pays a en effet un besoin impérieux de reprise en mains et de remise en ordre. Je crois le Président Hajibou Soumare capable de relever ce challenge, avec l’aides des hommes et des femmes qui l’entourent et ceux et celles qui le rejoindront.




Les défis sont nombreux et multiformes. Ils vont exiger des efforts conséquents de la part de chaque citoyen sénégalais. A quelque niveau qu’il se trouve. Aucune parcelle de la construction du pays ne doit être laissée à l’abandon. Chaque paysan, pêcheur, ouvrier, travailleur du tertiaire ou du secondaire, les commerçants et les industriels, les hommes d’affaires et autres professions libérales doivent, tous, dans un élan sans précédent, s’engager à reconquérir les leviers du développement de notre pays. Dans tous les domaines. La jeunesse, quant à elle, doit prendre conscience qu’il  s’agit de mettre en place les fondations solides et durables de son futur proche.

En effet, pour assurer un avenir meilleur à nos enfants, le choix de 2019 sera décisif pour tous ceux qui considèrent que l’alternance de 2012 n’a pas répondu à leurs attentes.

Rassemblons nous donc autour de l’essentiel !

Changeons d’approche et de perspective ! Misons sur l’expérience, la sérénité et l’endurance du Président Cheikh Hajibou SOUMARE dont la personnalité et le tempérament correspondent aux défis des temps actuels: sobriété, rigueur, sens de l’organisation et de la méthode, persévérance dans la durée en vue de l’atteinte de ses objectifs.

Je compte, pour ma part mouiller le maillot à l’extrême pour contribuer, à ses côtés, à l’avènement d’un Senegal nouveau, prospère par le labeur de ses enfants. Un Senegal en paix qui offrira les meilleures conditions de bien-être, de confort et d’épanouissement à tous ses habitants.

Je lance un appel à tous sur ce chantier exaltant, et ce avec Hajibou! Jusqu’au bout!

Amadou Tidiane WONE

woneamadoutidiane@gmail.com

1 Comment

  1. En vous voyant dans la salle lors de la retransmission de sa déclaration de candidature, je n’ai pu m’empêcher de me dire qu’étant donné que la communication n’est pas le fort le Monsieur Soumaré (malgré un background impressionnant), il aurait besoin de quelqu’un comme vous pour diriger son cabinet ou lui écrire ses discours. Bonne chance.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR