Blog de Cheikh Yerim Seck

Pratiques nébuleuses à Tivaouane: Lettre à Birahime Seck, coordonnateur du Forum Civil

la pratique du mensonge de l’équipe municipale de Tivaouane se traduit plutôt par des absences de mémoire , d’omissions ou rectificatifs de pratiques nébuleuses ! Le mensonge politique, presque devenu une institution pour cette équipe municipale , est l’énoncé délibéré d’un fait contraire à la vérité ou encore la dissimulation de la vérité allant jusqu’à l’imposture. À ce titre, le mensonge devient un vice . Monsieur Ibrahim Seck, Nous attirons votre attention sur l’audit citoyen du forum civil à la municipalité de Tivaouane faussé au départ ! Un audit citoyen est basé sur des critères objectifs et des indicateurs pour apprécier la gouvernance locale. Certes les audits de la certification citoyenne initiés par le Forum Civil sont une étape primordiale dans le processus de labélisation de la bonne gouvernance .Mais vous devrez vous appuyer sur la société civile locale pour obtenir les bonnes informations ; vous aviez l’habitude de procéder ainsi dans les autres collectivités locales. Cependant Pour obtenir de bonnes notes au niveau de la transparence, de l’état civil, des courriers et de leur classification, des arrêtés et du foncier , la municipalité de Tivaouane zappe les membres de la société civile locale et fait bénéficier de cette formation que des proches du maire et des gens qui ont des intérêts stratégiques dans la municipalité. Monsieur Birahim Seck veuillez exploiter la vidéo du reportage de leral tv sur l’Etat Civil de Tivaouane .L’adjoint au Maire Mass Diagne y avoue sur le racket que la mairie fait sur les déclarations de naissances ,de décès et de mariages qui devraient être gratuites . Ce qui montre la manière scandaleuse que notre municipalité est gérée .Nous le prenons aux mots « Nous ne demandons plus d’argent depuis que le tribunal nous a sommé d’arrêter,nous le faisions pour trouver une solution palliative aux registres paraphés qui nous coûtaient 10000f ». Qui encaissait cet argent ? Dans quelle caisse était il destiné ? Le fait est d’autant plus scandaleux que la Loi n° 2013-10 du 28 décembres 2013 et ses décrets d’application ainsi que les guides sur la mobilisation des ressources des Collectivités locales réglementent les ressources des collectivités locales. Les Collectivités locales tirent leurs ressources financières de diverses sources: Les recettes ordinaires des collectivités locales qui proviennent du produit des recettes fiscales, de l’exploitation du domaine et des services locaux, des ristournes accordées par l’Etat ou d’autres collectivités publiques sur le montant des impôts et taxes recouvrés à leur profit, et de la répartition annuelle du Fonds de dotation de la décentralisation. Les recettes d’investissement comprennent :les recettes temporaires ou accidentelles ; les crédits alloués par le budget de l’Etat ou par tout autre organisme public sous forme de fonds de concours délibérés par le conseil de la collectivité locale ; les prélèvements effectués au profit de la section d’investissement à partir de la section de fonctionnement. Pour une meilleur exploitation des niches de recettes de la collectivité locale ,l’exécutif local doit se concerter avec les services déconcentrés chargés des finances (trésor, douane, impôts et domaines). L’aveu est la reine des preuves !Les déclarations de l’adjoint au maire montrent des manquements graves et une violation du code des collectivités locales et du code de la famille . En dehors de son aveu de racket de la population ,il déclare que Tivaouane n’a pas besoin d’un maire qui est toujours là et que le poste de DG de l’IPRESS qu’occupe Diagne Sy Mbengue lui permet
d’aider la municipalité !C’est absolument faux ! Tivaouane est lésée par ce cumule de poste. La réalité est que nous avons un Maire par procuration. Il a fait preuve de démission sur tous les plans. En plus d’être un maire absentéiste, M. Diagne Sy Mbengue n’entreprend rien de grand en faveur des populations qui l’ont pourtant élu. Nous sommes confrontés à un problème d’éclairage public, d’assainissement, d’insalubrité. En outre, aucun effort n’est consenti pour soutenir l’éducation de nos enfants, soulager les femmes à travers des financements. Concernant l’état civil il ose défendre devant les caméras que Tivaouane n’a plus ce problème mais comme un crime n’est jamais parfait il déclare que après l’établissement d’un acte détérioré il faut rester 10 jours pour obtenir un extrait d’État civil ? Quelle incohérence ! Monsieur Birahim Seck ces photos avec les bornes arrachées et déposées devant la mairie proviennent d’un lotissement illégale dont ni la commission domaniale encore moins les autres services habilités n’étaient impliqués . Et enfin dans la vidéo vous verrez qu’ il demande au journaliste d’où elle a glané toutes ses questions en nous taxant de groupuscule qui s’active ! Même en étant seuls ,les honnêtes gens veulent qu’on sente leur droiture, ils aiment mieux de l’estime et de la confiance que de profiter de l’ignorance des citoyens !

À travers notre engagement citoyen ,recevez notre plus haute considération

Plateforme Pour la Défense de Tivaouane

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR