Blog de Cheikh Yerim Seck

Présidentielle: Babacar Gaye du PDS passe outre la consigne de boycott de Wade

Le refus d’un choix est un choix… “…Il n’y a pas une tête lucide entre deux termes d’un choix. Il y a une nature étrange, en détresse de n’être pas les deux. » Cheikh Hamidou Kane Le 31 janvier 2019, une assemblée générale de la Fédération départementale de Kaffrine élargie aux autres fédérations de la région a adopté une résolution de participer à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Convaincue qu’en dépit de la volonté du pouvoir de confisquer le suffrage universel par des manipulations multiformes qui entachent gravement la sincérité du scrutin, la Fédération de Kaffrine estime que les sénégalais doivent participer aux élections par un vote massif afin de noyer les velléités de fraude de Macky Sall. En outre, la Federation de Kaffrine considère que les enjeux des prochaines élections locales constituent une raison supplémentaire de participer à cette élection pour ne pas hypothéquer les chances des leaders locaux qui souhaitent garder ou conquérir leur commune respective. Enfin, elle est persuadée qu’un boycott serait le moyen le plus sûr d’une part, de créer un boulevard à Macky Sall et de l’autre, laisser nos bases à la merci des autres candidats en lice et principalement des sergents recruteurs de BBY. C’est pourquoi, la Fédération de Kaffrine avait souhaité que le Parti, à la suite d’un débat démocratique à travers ses instances régulières et souveraines, soutînt l’un des candidats libéraux en lice: Idrissa Seck ou Madicke Niang. C’était le mandat que je devais défendre et on ne m’a pas donné l’opportunité de m’en acquitter. In fine, une communication faite devant le Comité Directeur réuni le 13 février au Terrou Bi, et complétée par le Secrétaire général National du parti Me Abdoulaye Wade, articulée autour d’une position devenue caduque de la Coalition Mankoo Wattu Senegaal dont tous les membres participent activement à la Présidentielle sauf le Pds, a confirmé la déclaration de Versailles. N’ayant pas été associé à aucun processus de décision relative à la position actuelle du Pds, j’ai décidé de mettre en oeuvre, après de larges concertations avec mes mandants et en toute responsabilité, la résolution issue de nos assises du 31 janvier 2019. L’analyse approfondie de la campagne électorale et du contexte politique, laisse apparaître le triptyque suivant: La Coalition Idy2019 a le momentum. Elle peut battre Macky si le maximum de ceux qui veulent le changement se mobilisent. Elle mérite un soutien ne serait-ce que par réalisme politique. La Coalition Madicke2019, malgré un handicap congénital, a révélé un homme plein de qualités humaines et qui parle le langage du peuple. Qui plus est, je partage avec Madicke, les mêmes convictions politiques et une amitié réciproquement assumée. Par cohérence et par l’éthique, il eût été plus juste que je l’accompagnasse. Par contre, il m’est insupportable de prendre une décision qui, au delà du raisonnable, pourrait contrarier Me Wade, qui heureux comme Sisyphe, mais seul, arpente la montagne depuis 44 ans pour sauver son peuple. Mais rien dans ce bas monde ne pourrait me contraindre à renier nos 40 ans de compagnonnage politique. Je préférerais quitter le champ partisan, privilégier un engagement strictement citoyen au service du #Sénégal et me consacrer davantage à ma famille. Alors, une telle situation ne me laisse pas beaucoup de marges de manoeuvre. Comme Samba Diallo, le héros de Cheikh Hamidou Kane dans “l’Aventure ambiguë”, je suis écartelé même s’il est arrivé l’heure de plus me mentir. En Conclusion, pour garder intacte la cohésion du groupe que constitue notre fédération, la pluralité des choix impose que les uns votent Idrissa Seck et les autres Madicke Niang en fonction de leurs contraintes locales spécifiques. Personnellement, je délivrerai mon choix dans le secret de l’isoloir avec Allah comme unique témoin.

Vive le Pds

Vive la République

Vive le Sénégal

Babacar Gaye

2 Comments

  1. Il n’ est pas passé outre. Wade ouvre une brèche pour ceux qui veulent voter pour les trois autres candidats en lice contre Macky. Wade ne peut pas contrôler le vote du pds. Ceux qui ont une dent contre Macky ne doivent pas s’ abstenir. C’ est absurde. Ils doivent participer à son départ. Les tenors du pds qu’ on ne verra pas dimanche signent leur arrêt de mort politique parce qu’ ils auront diminué le taux de participation ce dont Macky à besoin et qu’ on ne leur pardonnera jamais. Une dernière recommandation. Veuillez à ceux qui entrent voter montre leurs mains et qu’ en sortant l’ encre atteste de leur vote effectué.

  2. Babacar , il ait de ces actes chevaleresques qui propulsent son homme vers les firmaments de l’immortalité.
    Non le suicide du samouraï n’est point lâcheté.
    Dans mon hymne que je chanterai à la mémoire des grands hommes politiques qui ont façonné notre histoire, ton nom ABABACAR LE SADIKH y sera inscrit.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR