Blog de Cheikh Yerim Seck

Que fait Ibrahima Hamidou Dème ?

YERIMPOST.COM C’est en France que l’ex-procureur va démarrer son coup de charme à la diaspora. Du 26 juin au 16 juillet, Ibrahima Hamidou Dème va tenter de convaincre les Sénégalais d’Italie, de la Suisse, de l’Espagne et de la Belgique de rejoindre les rangs du mouvement « Ensemble, changeons le Sénégal ». La présidentielle n’est plus très loin et le juge Dème entend bien jouer sa partition.



4 Comments

  1. J’espère pour l’ex juge qu’il a fait le bon choix en quittant la magistrature pour se jeter dans la mare des caïmans politiciens. Et qu’il ne devra pas un jour demander pardon à sa famille et surtout à ses enfants d’avoir opéré commis une erreur de jeunesse…

  2. Un petit quadragénaire si je m’abuse. J’espère moi qu’il ne regrettera pas tout l’ragent qu’il aura mis dans la politique. S’il est habité par un idéal kantien, ça ira.

    Ps : Diouma Dieng Diakhaté, Amsatou Sow Sidibé, Cheikh Bamba Dièye, Youssou N’dour et les autres ont eu de petits scores, mais se sont retrouvés quelque part dans l’appareil étatique au moment de l’alternance. Ce qui ne veut pas dire qu’il cherche un poste, amon nako, mais qu’il peut participer à un autre niveau à la gestion de la cité, s’il n’est pas élu président. Gëm sa bopp ! comme dirait Bougane. Que le meilleur gagne.

  3. C’est affligeant d’étendre certains propos comme ceux de Mina et bidiou qui parlent de « perdre de l’argent en se jetant dans la mare à crocodile ». C’est vraiment être un simple d’esprit que de penser que s’engager pour son pays a un prix. C’est cette petitesses d’esprit qui vaut au Sénégal sa place de 25e pays le plus pauvre au monde où le recul démocratique est quotidien. En effet, personne ne veut sacrifier pour le pays. C’est ce qui explique les nombreux scandales enregistrés quotidiennement sans aucune réaction. Notre capacité d’indignation s’effrite offrant aux sangsues qui nous gouvernent la possibilité de s’enrichir sur le dos du peuple qu’ils considère juste comme des moutons de panurges qui se contentent de miettes. Pour le pays, pour le peuple, pour la génération future chacun de nous doit être prêt à sacrifier quelque chose de soi comme l’ont fait le juge Dème, Sonko, Thierno Alassane Sall, capitaine Diouf, Assane diouf et beaucoup d’autre sénégalais qui, dans l’anonymat se battent chaque jour pour amour de leur patrie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR