Blog de Cheikh Yerim Seck

Sénégal: Il y a de quoi être ancien ministre !

Le Sénégal encore se distingue par son exceptionnalité : L’exception sénégalaise refait
surface encore avec cette inflation de ministres, oui de ministres car jamais Ex. tant les
avantages et privilèges restent liés à la nomination à la table du conseil et autour du prince.
Ailleurs dans d’autres pays, être ministre ne rend pas fou et relève de l’ordinaire et aucun
autre avantage n’est lié à ce qui devait être un sacerdoce. En Scandinavie, Europe du Nord,
les Suède , Norvège et Finlande…, pays hautement plus développés et plus riches ,les
ministres même en activité roulent à vélo et démis ou démissionnaires, n’en parlons pas, ils
retrouvent leurs activités initiales. Pourquoi dans les tropiques, une sorte de redevabilité
s’est installée et c’est comme si la Nation leur devait quelque chose et qu’un entretien
perpétuel s’impose. Pour des hommes et des femmes grassement payés tout au long du
séjour gouvernemental , une sorte de sinécure pour beaucoup, leur devoir, oui c’est une
sorte d’obligation d’abord légalement (le traitement inchangé même démis !) mais aussi
psycho-moral (une planque forcément après). N’y a-t-il pas une vie après ? Pourquoi une
planque toujours alors que…et au vu du nombre de ex. et anciens, la charge devient
insoutenable sur le « mbaxouss » national. Aussitôt un gouvernement défait , autant le
casting du nouveau pose difficultés, autant le recasement des EX pose problème pour le
prince. Tous ses gestes et actes sont guettés dans les deux sens (entrées et sorties ) et cela
devient infernal et un véritable casse-tête…sunugalien. Certains ego gros comme
Everest(JIBALU), se voient plus omnipotents que ZEUS et rechignent pour les fromages
offerts, pensant que ce n’est pas à la hauteur de leur rang et dignité. Dans ce Macky II, 7 à 8
mois après, des planques sont pistées et traquées pour des recasements…en or de certains
gros pontes ou assimilés comme tel. Conseils après conseils de ministres bien sûr, des postes
vacants ou susceptibles ou à aménager ou à créer sont à rechercher et des valses de chaises
attendues pour …les beaux f. à installer sur un siège plus ou moins moelleux. Qu’ont-ils fait
pour mériter de cette sorte jusqu’à empêcher au prince de dormir tranquillement et de
mettre les finances populaires dans tous les états. Des DG ,PCA,PCS, Ambassadeur,
Ministres D’Etat, Ministres conseillers , Conseillers spéciaux , Envoyé spécial et j’en passe, la
nomenclature est revisitée et des postes-double emploi de toutes sortes . A preuve ce
gouvernement Macky 2 à monter à force de conjugaisons et d’additions et une mayonnaise
à trouver dans un contexte de raréfaction de ressources, de satisfaction la plus large
possible de la gourmandise BENNO sans compter les dinosaures/transhumants, toujours aux
basques de Jupiter et de Crésus, éternels pouvoiristes, ralliements de dernière heure et
attendant le retour de l’ascenseur. Ça été une gymnastique et la mort dans l’âme et
m…sûrement,le prince les rétrograde (que faire d’autre ?) avec des PCA et DG à gros budget
et à grande marge de manœuvres. Et eux, sans broncher et faute de mieux , c’est le oui mou,
très mou avec beaucoup de honte bue, la tradition étant autre et le qu’en dira –t-on tape
durement et le regard railleur. Mais ils (ex ministres) sont tellement nombreux que sur la
liste attendent encore certains… pour des fromages : La question c’est au nom de quoi ?
IBOU SENE KAOLACK

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR