Blog de Cheikh Yerim Seck

Sénégal: Un déficit mortel d’urgentistes

60 urgentistes pour 15 millions d’habitants, 96% des structures sanitaires ne disposent pas de services d’urgence adéquats. Telle est la terrible situation des Urgences dans notre pays. Le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a fait le diagnostic de la galère que vivent les malades reçus dans les hôpitaux et centres de santé. Des solutions sont proposées pour mieux accueillir les patients…

1 Comment

  1. Il faut se demander si nos autorités ont une bonne carte des maladies les plus répandues dans ce pays avant de se lancer dans des investissements colossaux?
    La maladie qui tient le plus et dont personne ne parle est AVC et les maladies du cœur. La seule cliniique qui fait référence est celle de l’hôpital Le Dantec et, elle croule sous le nombre extraordinaire de malades et, de plus en plus jeunes.
    Il faut arrêter et faire une étude des priorités des pathologies au Sénégal.
    Je ne dis pas quil ne faut rien faire pour les autres maladies, mais UN GRAND CENTRE DE CARDIOLOGIE EST UNE ABSOLUE NECESSITE.

    UN MALADE CŒUR ÉCOEURE!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR