Blog de Cheikh Yerim Seck

Sonko se porte absent et balance dans ce document sa version du scandale

YERIMPOST.COM Ousmane Sonko s’est porté absent face à la presse, ce mercredi où il était censé s’exprimer sur l’affaire des 94 milliards de francs Cfa. Le leader de Pastef a conçu un document dans lequel il détaille sa version de toute l’affaire. Yerimpost vous le fait lire… 

 

Résumé du scandale
SEYDOU SARR (ne disposant d’aucun droit ni titre), mais par un subterfuge malhonnête et avec la complicité de Mamour Diallo, directeur des domaines, s’est tapé 94.783.159.000 FCFA sur le dos du contribuable sénégalais.

Exposé des Faits
Les familles Ndiaga Ndoye et consorts, au nombre de 23 au total, sont propriétaires de 2.567.707 m² soit 256 ha sur le titre foncier n° 1451/R sis aux Parcelles Assainies/keur Massar.

Le 08 avril 1978
La société anonyme SAIM indépendance (propriété de la famille Djily Mbaye) « acquiert » le titre foncier 1451/R. Les familles Ndiaga Ndoye et consorts contestent l’acquisition.

Une décision de justice, arrêt n°01/12 du 09 février 2012, donne gain de cause aux familles Ndiaga NDOYE et consorts qui retrouvent leur droit de propriété sur le titre foncier 1451/R après 30 ans de procès.

Entre le 08 avril 1978, date de l’acquisition contestée en justice et le 09 février 2012, date de la décision qui a rendu le titre aux familles Ndiaga Ndoye et consorts.

Est intervenu un décret n° 97-1119 en date du 12 novembre 1997, (modifié par les décrets n°2000-874 du 31 octobre 2000 et n°2006-623 du 10 juillet 2006) déclarant d’utilité publique le programme d’aménagement des parcelles assainies à Rufisque, déclarant cessibles les immeubles immatriculés nécessaires à la réalisation dudit programme, dont le TF 1451/R.

En conséquence des décrets ci-dessus, du SAIM Indépendance a été indemnisée suivant acte d’acquiescement du 15 avril 2008 enregistré le 29 juillet 2009 – c’était avant que n’intervienne l’arrêt du 09 février 2012.

Finalement la cession a été cassée par le tribunal par arrêt n°01/12 du 09 février.

2012. Le droit de la SAIM indépendance sur le TF 1451/R n’a donc juridiquement jamais existé. Mais elle a été indemnisée quand même. Les familles Ndiaga NDOYE et consorts ont retrouvé donc leur droit de propriété sur le titre foncier 1451/R mais sans indemnisation…

L’entrée en scène de Seydou Sarr dit Tahirou
Rappel: Avec l’arrêt du 09 février 2012, avec la cession cassée par le tribunal, les familles Ndiaga Ndoye et consorts ont recouvré leur droit sur le titre foncier 1451/R, qui est déjà aménagé par la SN HLM suite au décret n°° 97-1119 précité.

SEYDOU SARR agissant sous le couvert de SOFICO SA et de CFU SARL se propose d’acheter le  » problème  » à 2.500.000.000 FCFA et signe une cession de créance avec une partie des familles Ndiaga Ndoye et consorts (NB: Une partie de l’argent aurait été déjà versée.)  Une autre partie des familles refuse et conteste la cession.

Acte 2: Seydou Sarr tente de Blanchir son escroquerie
RAPPEL : Seydou SARR se propose d’acheter le « problème » à 2.500.000.000 FCFA et obtient une cession de créance. Il sollicite une homologation du PV de cette conciliation. Par Jugement n° 1770 du 15 novembre 2016 le Tribunal de Grande Instance hors classe de Dakar refuse. Seydou SARR fera appel, mais la Chambre civile n° 2 de la Cour d’appel de DAKAR confirmera la décision des 1ers juges par arrêt n° 04 du 11 janvier 2018.

Acte 3: La complicité du directeur des domaines (Mamour Diallo)
RAPPEL – jugement 15 novembre 2016: Se fondant sur les dispositions de l’article 30 de la loi 76-67 du 02 juillet 1967, le TGI hors classe de Dakar a décidé que  » toute cession du droit à l’indemnité d’expropriation consentie à des intermédiaires est nulle de plein droit et de nul effet »

Malgré ce jugement qui le déboute de sa demande, Seydou SARR se rapproche de l’administration fiscale pour faire valoir un  » droit  » à être indemnisé en lieu et place des familles. Notons qu’à ce jour le TF 1451/R reste la propriété exclusive des familles Ndiaga Ndoye et consorts.

Acte 4 : Mode opératoire Deux (02) actes d’acquiescement pour + de 94 milliards FCFA
Le 21 août 2017, « une commission de conciliation » _on ne connait ni la composition, ni les membres ayant siégé à cette date _décide alors d’indemniser SEYDOU SARR par le procédé des actes d’acquiescement dans lesquels, Seydou SARR apparait comme étant l’exproprié du TF 1451/R (Tjrs propriété des familles Ndiaga NDOYE et consorts).








Contenu des deux (02) actes d’acquiescement
1er acte d’acquiescement partiel sur 1 217 707 m² (+121 ha) en contrepartie de francs CFA 44.833.159.000 FCFA pour le compte de la société CFU, propriété de Seydou SARR 2ème acte d’acquiescement partiel sur : 1 350 000 m² (135 ha) indemnisés à hauteur de 49.950.000.000FCFA pour le compte de la société SOFICO, propriété de Seydou SARR.

TOTAL alloué à SEYDOU SARR: 94.783.1590.00 FCFA sur le dos du contribuable sénégalais. Indemnité accordée aux familles Ndiaga NDOYE et consorts (toujours propriétaires aux yeux de la loi)= 00 FCFA.

Constat 1
1- la même commission de conciliation réunie le même jour soit le 21 août 2017 a utilisé deux actes d’acquiescement différents sur le même titre, signés le jour suivant, soit le 22 août 2017 au profit de la même personne utilisant deux sociétés différentes lui appartenant.

Constat 2
2- le prix au mètre carré retenu pour cette opération est supérieur : au barème prévu par le Décret n° 2010-439 du 06 avril 2010 pour le calcul de l’indemnité d’expropriation pour cause d’utilité publique et au barème d’indemnisation des victimes du TER dans la même zone.

Constat 3
Seydou SARR qui, n’a jamais détenu un droit de propriété sur le titre en question a reçu 94.783.159.000FCFA tandis que les familles Ndiaga Ndoye et consorts courent encore derrière une indemnisation. A ce jour, elles sont détentrices du droit de propriété et doivent être indemnisées.

Constat 4
Le titre foncier en question demeure encore la propriété exclusive de Ndiaga NDOYE & consorts tel qu’il ressort de l’état de droit réel en date du 04 novembre 2017, comme si rien de tout cela ne s’était passé.







17 Comments

  1. Comme je l’avais dit ce matin, Sonko, ce grand bonimenteur ne répondra jamais aux accusations nettes et précises de Madiambal Diagne.Le temps m’à donné raison. Il s’est tout bonnement debiné sachant que tout son château de bonimensonges s’écroulerait dans une séance de questions -réponses avec des journalistes indépendants .

    • Mais par quel organe tu réfléchis? Avec tout cet argumentaire, tu préfère regarder de l’autre côté ? Il est là pourquoi faire le procureur ? Bon sang il n’a qu’à remuer ses fesses pour éclaircir ce dossier.

  2. Alors maintenant vous devez la boucler et laisser OUSMANE SONKO continuer tranquillement son travail. Ce qui reste relève de la compétence du procureur s’il y’en a UN au Sénégal. C’est triste mais on nous vole sans qu’on ne pipe mot. Après on s’en prend aux dénonciateurs.

  3. Tout est clair dans ma tête. Merci ! Franchement, Ça c’est le scandale de l’année !! Au lieu de demander l’ouverture d’une enquête judiciaire Monsieur Madiambal Diagne, nous raconte des détails. En plus, Monsieur Diagne raconte des contres vérités sur la date de création de l’entréprise de Sonko car cette entreprise est créée après sa radiation pas avant. J’ai l’impression que le principal concerné envoie des journalistes en mission commandé. Qu’est ce qui empêche Monsieur Mamour Diallo de porter plainte s’il se sent diffamé ?

  4. Tout est clair dans ma tête. Merci Monsieur Sonko ! Franchement, Ça c’est le scandale de l’année !! Au lieu de demander l’ouverture d’une enquête judiciaire Monsieur Madiambal Diagne, nous raconte des détails. En plus, Monsieur Diagne raconte des contres vérités sur la date de création de l’entréprise de Sonko car cette entreprise est créée après sa radiation pas avant. J’ai l’impression que le principal concerné envoie des journalistes en mission commandé. Qu’est ce qui empêche Monsieur Mamour Diallo de porter plainte s’il se sent diffamé ?

  5. Sonko a dèjà écrit au procureur sur se dossier, ige et ofnac. C’est à eux de faire leur travail. Qu’est ce que vous voulez qu’il fasse, il peut pas aller les arrêter.
    Quelqu’un qui a déjà ecrit aux autorités mais quoi encore

  6. Cher Yerim, tu n’est pas objective ce matin tu avais demander la repose de M. SONKO,
    sur les accusation M. DIAGNE.
    M. SONKO a fait Une conférence presse cet après midi pour apporter des éclaircissement concernant cette affaire maintenant, tu nous parle de son absence et sa version du scandale.
    Cher Yerim, nous vous demandons de nous présentes la version des principles accuses en l’occurrence, M.DIALLO et M. SARR

  7. sonko dal waxou fii dara
    il n a pas répondu aux accusations de madiambal

    quand on veut jouer au monsier propre il faut répondre de façon claire
    , nette et ….
    …propre

    • Je pense que Sonko a autre chose a faire que de repondre a des gens comme Madiambal grand faussaire de papiers fonciers . Sonko repond a Macky que Madiambal et Yerim soutiennent de façon éhonté. Crs messieurs ne deroirnerons jamais sonko de so.n Objectif

  8. Questions Madiambal vous dites ?
    Réponses Sonko
    1 ) Mercalex a été créé par Mr Ismaila Ba le 29/08/2014 en SUARL et a modifié ses statuts en juin 2018 pour devenir SAU ( société à actionnaire unique)
    2)ATLAS a été créé en Septembre 2017 et a comme gérant Mr Ousmane Sonko puisque c est lui qui est agréé par l ordre des experts
    Maintenant parlez nous des 2 faux actes d acquiescement signées par Mr Mamour Diallo pour enrichir frauduleusement Mr Tahirou Sarr pour 94 milliards sachant que le tribunal avait refusé d homologuer la cession de créance entre héritiers et Tahirou au motif qu un retrait de titres par l état ne peut être acquiescer

  9. IL Y’A PAS À FOUETTER UN CHAT MAIS TOUTE LA RÉPUBLIQUE ET LES MERCENAIRES DE LA PRESSE QUE C’EST FACILE MAIS PORTEZ PLAINTE CONTRE SONKO UN POINT C’EST TOUT.
    C’EST MIEUX QU’UN LYNCHAGE MÉDIATIQUE.
    NIAK DIOM.
    CHEIKH YERIM TOI MÔME TU CONTINUE À ME DÉCEVOIR MALGRÉ L’ESTIME QUE J’AVAIS EN VOUS

  10. Je recommande vivement à Sonko de ne jamais parler de ce problème, car c’est de la diversion orchestrée par un groupe de mercenaires. Mamour Diallo est nommément accusé de détournement de 94 milliards et ces vendus nous parlent de Atlas et Mercalex comme si un fonctionnaire radié de la fonction publique n’avait plus le droit de travailler dans le privé et chercher de l’argent. On ne crée pas une entreprise privée pour ne pas gagner des sous, l’essentiel est que ce soit de façon correcte, honnête et légale.

  11. sonko lui n a qu à porter plainte pour diffamation

    si le procureur s’ auto -saisit ils vont dire que c est macky qui cherche à éliminer un candidat et c est ce que sonko cherche

    pour en profiter pour ne plus répondre aux questions soulevées en disant c est une affaire pendante devant la justice , une fuite en avant

    non il faut laisser sonko s enfoncer et se discréditer tout seul

  12. LE RIDICULE NE TUE PAS DANS CE PAYS MAINTENANT C’EST TOUS CONTRE SONKO …..POURQUOI NE DEMANDEZ-VOUS PAS LES MISES EN CAUSE DE PORTER PLAINTE OUBIEN D’APPORTEZ DES ECLAIRCISSEMENT A CETTE SITUATION…. BON SEN M. C.Y.SECK VOUS ME DEGOUTEZ VRAIMENT …VOUS DEVRIEZ ETRE SAVOIR RAISON GARDER ….

  13. Yerim, vous n’êtes plus à présenter. De journaliste émérite vous êtes devenu un chien enragé prêt à mordre tout ceux qui s’opposent au ventru qui vous a gracié après votre condamnation pour viol. A l’heure où j’écris ces lignes vous devriez publier le démenti cinglant qui vous a été aussitôt envoyé. Honte à vous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR