Blog de Cheikh Yerim Seck

Sonko vs Mamour Diallo: Un tournant judiciaire dangereux pour le premier

Il ne sera plus question d’accusation et de contre-accusation entre Mamour Diallo et Ousmane Sonko dans l’affaire des 94 milliards. En effet, après les travaux et la plénière de la commission d’enquête parlementaire constituée a cet effet, l’affaire va prendre un tournant judiciaire avec un dépôt de plainte contre le leader de Pastef pour l’apport de preuve.

Justement, l’ancien directeur des domaines, accusé d’avoir détourné un montant de 94 milliards de F Cfa par le chef de file du parti PASTEF, compte laver son honneur. Selon ses avocats, il va saisir la justice lundi ou mardi prochain au plus tard.

Avant cela, Ousmane Sonko avait indiqué ce jeudi avoir été entendu par le doyen des juges.

10 Comments

  1. On va entrer la phase ridicule de cette histoire de 94 milliards, la commission d’enquête parlementaire a fait le point de la situation de manière claire et professionnelle. La justice ne fera que confirmer ce qui existe déjà, c’est à dire aucun détournement. Sonko dit detenir le nom et le numero de compte où largent aurait ete versé, peut être dans une des défuntes banque genre, Sonaga, Bnds ou Usb, toutes fermées alors que Sonko n’était pas encore né ou en très bas âge. Autant que ce type qui panique déjà n’arrêtera pas de nous sortir des bizarreries de son chapeau, il finira par dire que c’est la justice de Macky Sall. Son seul objectif, c’est de se victimiser.

  2. Yerimpost semble prendre parti dans cette affaire. En tant que fidèle lecteur de ce bloc je sens que ses publications semblent être favorables à un camp.

    Devinez lequel ?

    • Vous faites des commentaires dénudés de sens . L argumentation n a rien de scientifique c est regrettable. Je peux pas comprendre comment certains sénégalais sont devenu si subordonnés si dupes

  3. Ce dossier prouve que ce monsieur est plus un activiste qu’un politicien. D’ailleurs je ne serait pas surpris que certaines organisations s’écartent de lui durant les jours à venir. Faire de la politique demande un peu d’intelligence et ce n’est pas par ce que personne ne parlent qu’il faut occuper l’espace médiatique. Tu ne peux être né hier et prétendre connaître ce que nul ne connaît.
    Il a fait une erreur en s’emparant de ce dossier. Même la commission de 11 milliards en valait la peine, il aurait dû remettre tout ce qu’il savait à un journaliste comme font beaucoup de politiques. Et je l’ai toujours dit: il fait de l’activisme et du journalisme combiné. J’espère qu’a partir de ce moment il apprendra à mieux respecter les autres hommes politiques et que ses disciples arrêteront à réciter tout ce que leader mettent sur la table. Nous combattons tous le régime car il va de soi que depuis son avènement le pays est très mal géré mais cela doit se faire de façon intelligente, inclusive et méthodique.

  4. c est vraiment regrettable ! nous sommes dans un pays exceptionnel ou les accusateurs
    craignent les accusues. c est la republique contre Ousmane SONKO. nous ne voulons pas de cela. Mamour doit etre beni !pourtant ALIOU SALL a ete accuse de 6000 millards il n y a pas eu de commissions d’enquete parlementaire ou tout simplement citoyenne. Deh lou weer le. kholene sene digante ak yalla un lopin de terre ne vaut pas le paradis.

  5. Nous avons un sérieux probléme avec ces journalistes qui prennent si ouvertement fait et cause pour une partie , en dépit du bon sens. Vous avez écouté Sonko qui orécise que l État n a pas exproprié la famille NDOYE (mais SAIM ) et donc celle ci ne peut étre bénéficiaire de un acquiescement. L Assemblée Nationale a reconnu que c est seulement une partie de ce titre foncier qui est concerné par cette expropriation alors que l acquiesce:ent a porté sur la totalité. Mr Yérim , vous passez pour un juriste et journaliste d investigation. Analysez au moins les implications de ces éléments qui ne sont oas nouveau . Maintenant si vous voulez préparer le terrain à un juge sous ordre , pour condamner Sonko, le peuple sénégalais, plus éveillé que vous le croyez , appréciera .

  6. dangereux pour sonko, comment? As t-on dans l’histoire du Sénégal quelqu’un emprisonné pour diffamation (les journalistes en savent d’ailleurs quelque chose)? Visitez la jurisprudence des procès en diffamation! Sonko serait donc le premier à être emprisonné pour diffamation? Pourquoi?
    Par ailleurs, l’article 30 de la loi sur l’expropriation pour cause d’utilité publique a été allègrement violé dans cette affaire. Ce texte déclare nulle de plein droit toute cessin de l’indemnité d’expropriation. Or, la sofico et seydou sarr ont bénéficié d’une cession de cette indemnité à un prix de 2 milliards pour aller réclamer 94 milliards à l’Etat (ce que le législateur voulait justement éviter en interdisant cette cession). Donc les fonctionnaires qui ont signé les actes d’acquiècement (mamu diallo) engageant l’état à payer 94 milliards sur la base d’une cession nulle ont violé la loi et octroyé un avantage indu à un tiers , au préjudice de l’Etat. La cour des comptes devrait même se saisir de cette affaire. En plus, pour toucher l’argent et sachant que la cession est nulle de plein droit, seydou sarr a mentionné sur le papier qu’il est représentant des héritiers (alors qu’il a bénéficié d’une cession nulle). C’est une tromperie tendant à « cacher » la cession nulle afin que les gens du trésor décaissent l’argent. Il s’agit donc ici ni plus ni moins d’une escroquerie aux deniers publics. Khalifa sall, on lui reprochait d’avoir produit de fausses factures de riz et de mil pour soutirer l’argent de la caisse d’avance. Seydou sarr a fait de même avec la fausse qualité de représentant des héritiers pour soutirer….94 milliards du trésor public.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR