Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

3ème mandat

3ème mandat: Seydou Guèye coupe court au débat

YERIMPOST.COM Au moment où le débat fait rage dans les coins et recoins de la capitale, le porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République vient siffler la fin de la récréation. Sur la question d’un troisième mandat pour le président Macky Sall, Seydou Guèye tranche que la Constitution est on ne peut plus précise. Seydou Guèye invite les pamphlétaires à se référer au texte de la Constitution qui, selon lui, ne laisse aucune marge à l’interprétation. « Le problème qu’on avait connu par le passé, le président Macky Sall y a apporté une réponse en limitant le nombre de mandats, en fixant la durée du mandat du président de la République et en verrouillant un peu la Constitution pour que ces dispositions relatives à l’élection du président de la République soient pratiquement intangibles », a-t-il soutenu. Avant de trancher: « Macky Sall entame son dernier mandat. »

3ème mandat: Jules Ndéné et Hélène Tine sur la même longueur d’onde

YERIMPOST.COM  Ismaïla Madior Fall a créé la polémique sur un possible 3ème mandat du président Macky Sall. Des acteurs politiques n’ont pas manqué de réagir. L’ancien Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, estime qu’il n’y a pas d’interprétation autre à faire sur un texte qui est déjà très clair. A l’en croire, le président de la République ne peut pas briguer un troisième mandat. De toute façon, Souleymane Ndéné Ndiaye trouve ce débat insensé et, pour lui, il est hors de question qu’il encourage son « frère » dans ce projet le cas échéant.

Pour Hélène Tine, depuis que Macky Sall a été proclamé vainqueur du scrutin du 24 février dernier, c’est la troisième fois, dans ses observations, qu’elle remarque le camp du pouvoir supputer sur un possible troisième mandat. Seule certitude pour Hélène Tine, le pouvoir est en train de jouer à un jeu dangereux aux conséquences néfastes. Elle demande au camp de la majorité de respecter les Sénégalais à qui il avait fait croire qu’avec le référendum, la Constitution était définitivement verrouillée.

3ème mandat de Macky Sall: le clair-obscur d’Ismaïla Madior Fall qui scandalise

YERIMPOST.COM  Est-ce que le président Macky Sall en est à son dernier mandat ? La question est on ne peut plus claire. Pourtant, le ministre de la Justice a servi une réponse qui a créé un tollé sur la toile. « Bon… Pour moi, la Constitution est claire. Mais j’ai entendu des professeurs de droit dire que, tel que les dispositions ont été rédigées, le président peut faire un autre mandat. Moi, je pense que la question la Constitution est claire. En principe, c’est le deuxième et dernier mandat du chef de l’Etat », a expliqué Ismaïla Madior Fall. Ce « oui mais » du ministre, gros comme le monde, a suscité une vague de réactions. Déjà qu’il est taxé de « tailleur de la Constitution », Ismaïla Madior Fall est sous les feux de la rampe avec cette réponse qui laisse penser que l’idée d’un troisième mandat est supputée au sommet. Le garde des sceaux, qui n’a pas voulu aller plus loin dans ses explications, a préféré renvoyer la balle au président de la République qui, selon lui, a la latitude d’apprécier.

Communiqué de presse n° 09 du CIRID/ 3ème mandat Alassane Ouattara

Communiqué de  Presse n° 09

 

3eme mandat de Ouattara: Le CIRID en appelle à la sagesse

 

 

Le Centre Indépendant de Recherche et d’initiatives pour le Dialogue (CIRID), institution bénéficiant d’un statut consultatif auprès des Nations-Unies prête  une attention particulière à l’évolution récente de la situation politique en Côte d’Ivoire autour de la Présidentielle de 2020.





Fidèle à son credo de sublimation du dialogue,  attaché à  sa mission  d’alerte sur les périls qui planent sur la gouvernance africaine et respectueux de la souveraineté de chaque état, le CIRID interpelle les autorités ivoiriennes relativement  au sacro-saint respect de tous les articles de la constitution plébiscitée  par le peuple de Côte d’Ivoire lors du référendum du 30 Octobre  2016.

 

Le CIRID serait heureux d’entendre la voix la plus autorisée  de Côte d’Ivoire exprimer sans ambiguïté sa volonté ferme de se conformer à la limitation des mandats prescrite par la constitution ivoirienne.

 

Notre préoccupation se fonde sur les récentes déclarations de son Excellence Alassane Ouattara qui relance les spéculations, laissant entendre que celui-ci n’excluait pas son désir de se représenter à la prochaine présidentielle ivoirienne.

 

Or le chef de l’Etat ivoirien avait dit en termes clairs  le 5 janvier 2017 qu’il « prendrait congé du pouvoir en 2020  » au terme  de ses deux mandats.

 

Au vu du contexte géopolitique alarmant qui prévaut en Afrique aujourd’hui, le CIRID compte sur la sagesse, l’expérience et la clairvoyance de Président Ouattara qui est par ailleurs le fils spirituel du monument de paix et de dialogue que fut le Président Houphouët Boigny.





Le CIRID réitère son appel permanent à une plus grande et attentive observation de toutes les postures de dialogue et de concertation qui cimentent l’état de droit en Afrique.

La Représentation  du CIRID en Afrique de l’Ouest et du Centre 

 

Le Représentant 

 

 

El  hadji Malick Mbaye

 

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR