Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

à Touba

Arrestation de pro-Idy à Touba: le récit glaçant d’un plan de guerre

YERIMPOST.COM A l’issue de la présidentielle, beaucoup de sont interrogés sur les multiples arrestations de partisans d’Idrissa Seck. Si, pour certains de ces cas d’interpellation, le motif reste discutable, pour d’autres,  la situation est bien plus complexe. Les quatre (4) partisans de la coalition Idy 2019 interpellés à Touba la semaine dernière et conduits à Dakar par la Division des investigations criminelles (Dic) sont dans de beaux draps. Dans sa livraison du jour, Libération soutient détenir copie d’un enregistrement audio de plus de 3 minutes dans lequel ces individus déroulent un « plan de guerre » pour déstabiliser le pays. La voix de l’un d’eux, répondant au nom de Khadim Fall, est formellement identifiée dans l’enregistrement détaillant le mode opératoire. Le journal a transcrit le récit de cette audio glaçante. « Il faut qu’on frappe ensemble… Goor day am fiit ! Tu vides l’essence de ta voiture et tu mets ça dans une bouteille. Quand tu passes devant une station, tu mets le feu à la bouteille et tu la jettes. A tous les coups, ça explose. Il faut qu’on brûle les stations Total avant d’attaquer les magasins Auchan, les boutiques Orange et les agences de la Senelec… A Touba, nous commencerons par brûler la station Total de Ndam, le temps que les pompiers arrivent, nous fonçons sur celle qui est au rond-point. Ensuite, nous attaquons l’agence de la Sonatel. Nos camarades de Dakar prendront le relais en brûlant les stations Total . De cette manière, Macky Sall saura que ce pays ne lui appartient pas et les Français aussi. »

A Touba, devant une foule immense, Idy évoque la doctrine sociale de Serigne Bamba

YERIMPOST.COM A Touba, cet après-midi du 19 février, devant une immense foule de ses partisans venus par milliers l’accueillir, Idrissa Seck s’est permis des versets en arabe qu’il s’interdit depuis l’ouverture de la campagne électorale. Sans doute pour faire la différence avec Macky Sall, qui a eu de la peine dans un passé récent à réciter deux vers d’un poème de Cheikh Ahmadou Bamba, le candidat de la coalition Idy 2019 a tenu à partir d’écrits du saint homme, cités dans le respect de la phonétique arabe, pour démontrer qu’on peut fonder une société performante selon le modèle de l’action construite sur le savoir. Voila pourquoi, poursuit Idy, il va accorder une priorité, s’il est élu, au parachèvement de l’université de Touba.

Le candidat a également promis à ses militants de régler définitivement la question de l’accès à l’eau potable dans la cité religieuse.

Vidéo- Accueil grandiose de Wade à Touba

Revivez en images la très forte affluence à Touba et Mbacké

Me Wade: «Pour libérer le Sénégal, j’ai déjà apprêté ma tombe à Touba…»

YERIMPOST.COM L’ancien chef de l’État, Abdoulaye Wade, est annoncé à Dakar mercredi prochain, après un séjour à Doha, informe Le Témoin.
Arrivé hier à Paris, Me Wade a regagné son domicile de Versailles où il va réunir, dès aujourd’hui, lundi 28 janvier, son conseil de guerre.
À un responsable du Pds, le pape du Sopi aurait confié: «J’ai déjà apprêté ma tombe à Touba pour libérer le Sénégal».

Exclusif! Ces chiffres impressionnants réalisés par Madické Niang à Touba et ailleurs !

YERIMPOST.COM Qui a dit que la candidature de Madické Niang n’était pas crédible ? Que va dire Abdoulaye Wade, ayant prédit l’échec à celui qui fut son ministre, face à ces chiffres qui donnent le tournis ? Yerimpost est en effet en mesure d’écrire qu’en dépit du retard accusé dans l’annonce de sa candidature à la présidentielle, Madické Niang a réussi en quelques semaines à rallier un bon nombre de nos compatriotes à sa cause.

A Touba, il a décroché 156 000 signatures de parrains sur les 210 000 possibles. Sur l’ensemble du pays, l’avocat défenestré de la présidence du groupe parlementaire du Pds à l’Assemblée nationale a réussi à collecter 360 000 parrainages sur l’ensemble du pays…

En outre, Me Madické a cristallisé autour de sa personne le soutien de 7 candidats (Habib Sy, Ngouda Fall Kane, Ndella Madior Diouf…) qui s’étaient déclarés avant de se désister en sa faveur.

Celui qui est entré dans l’arène sur le tard, sur la base du constat que la candidature de Karim Wade, désigné par le Pds, est compromise, est le 5e à déposer son dossier de candidature devant le Conseil constitutionnel. Ce n’est pas pour rien.

Madické est un candidat crédible qui peut surprendre…

Visite de Macky Sall à Touba: Serigne Mountakha déjoue le plan sabotage

Serigne Moustapha Diouf Lambaye et Serigne Modou Mamoune Mbacké Ibn Serigne Modou Rokhaya, deux petits-fils du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, sont aussi de fins politiciens. Connus pour leur opposition farouche au chef de l’Etat, ils avaient concocté un plan de sabotage pour perturber la venue de ce dernier dans la cité religieuse ce jour, jeudi 25 octobre. Le khalife, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, informé de la situation, a convoqué les deux marabouts à son domicile. C’était ce mercredi 24 octobre. La consigne à eux donnée: réserver un accueil chaleureux à son visiteur. Face à ce « ndiguël », les pourfendeurs du président Macky Sall ont décidé de tout laisser tomber et, conformément à la volonté de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, accueillir le chef de l’Etat à la hauteur de son rang.







Vidéo– Comment les autorités sanitaires comptent endiguer la dengue à Touba ? Dr Boly Diop explique









Propagation de la dengue à Touba: 42 cas en moins d’une semaine

YERIMPOST.COM De l’aveu du ministre de la Santé sur la présence de la dengue dans la cité religieuse de Touba, ce lundi 22 octobre, la propagation de la maladie a quintuplé en moins d’une semaine. De 8 cas en milieu de la semaine dernière, la dengue est passée à 42 cas. Les quartiers les plus touchés par l’épidémie sont Darou Khoudoss, Keur Niang, Guédé Bousso… Un jeune garçon, qui était suivi dans le quartier de Ndamatou, est finalement décédé, informe le chargé de la communication du service national d’hygiène.







En visite à Touba, Idy refuse de parler de politique…

YERIMPOST.COM En prélude du grand Magal de Touba, Idrissa Seck s’est rendu, ce lundi, dans la ville sainte. Le leader de Rewmi, après s’être entretenu avec le khalife Serigne Mountakha Bassitou Mbacké, a fait face à la presse. Et, comme l’année dernière, « Idy » a tout bonnement refusé de parler de politique. «Je voudrais tout d’abord rendre grâce à Dieu de l’opportunité qui m’est offerte de venir à nouveau à Touba célébrer le Magal en compagnie de l’ensemble de la communauté mouride et de l’ensemble des musulmans d’ici et d’ailleurs», dit-il d’emblée. Avant de poursuivre: «Je voudrais tout d’abord présenter mes vœux et mes prières de longévité et d’excellente santé à Serigne Mountakha Mbacké, le khalife général des mourides. Et aussi prier pour que le Magal soit également l’occasion pour tous les êtres humains, pour toutes les créatures, de bénéficier des retombées du travail de Serigne Touba Khadim Rassoul».

Et Idy de finir: «Je voudrais prier et faire des vœux pour que ce Magal soit l’occasion pour l’ensemble du peuple sénégalais d’ici et de la diaspora de bénéficier également de ces retombées et que l’ensemble des problèmes qui submergent les populations sénégalaises puissent trouver solutions à l’occasion de la prochaine consultation électorale de 2019. Et ce sera le seul aspect politique que j’évoquerai.»







ALERTE: la Dengue est à Touba !

YERIMPOST.COM Sa propagation dépasse maintenant Fatick, elle est présente à Touba où doit se célébrer le Magal ce 28 octobre. La dengue est effectivement dans la cité religieuse. Des cas ont été détectés et actuellement pris en charge par les services compétents. La révélation est du ministre de la Santé lui-même. L’annonce risque de perturber les préparatifs du grand Magal, mais les professionnels de la santé sont à pied d’oeuvre pour stopper la maladie. Abdoulaye Diouf Sarr, de son côté, invite les populations à une vigilance maximale.







Vidéo- En un mois, la Coalition de Thierno Lô amasse plus de 2000 signatures à Touba









Visite de Macky Sall à Touba: Serigne Bass déjoue un plan de sabotage

YERIMPOST.COM Le 25 octobre prochain, le président Macky Sall est attendu à Touba comme à la veille de chaque Magal. L’occasion rêvée par ses pourfendeurs pour lui faire passer un mauvais moment. Mais c’était sans compter avec la vigilance du porte-parole du khalife général des mourides qui, selon Source A, vient de déjouer un plan ourdi par les opposants établis dans la cité religieuse.

A la tête de ce plan, Serigne Modou Bousso Dieng, président de l’Association des jeunes chefs religieux du Sénégal. A en croire le journal, ces détracteurs du président de la République avaient fini de faire confectionner des banderoles, recruter des jeunes, imprimer des rouleaux de tissus rouge pour servir de brassards. Informé, Serigne Bass Abdou Khadre a fait appeler Serigne Modou Bousso Dieng et l’a sommé de ne rien tenter pour perturber la venue du chef de l’Etat. Un « ndiguël » bien entendu par le jeune marabout qui a décidé de surseoir à son « plan ».







Vidéo- Thierno Lo et la Coalition Adiana travaillent pour le PR Macky Sall à Touba

Après une audience avec Serigne Bass, le MEER National dément tout achat de conscience à Touba

Après une audience avec le porte parole du Khalif Général des Mourides, Serigne Bass Abdou Khadr, le MEER NATIONAL tient un point de presse et dément formellement l’achat de conscience à Touba.

Nous sommes dans la ville sainte de Touba depuis le 8 septembre dans le cadre de la CARAVANE DE L’ÉMERGENCE en partenariat avec le Mouvement des Élèves et Étudiants Républicains de Mbacké. Nous démentissons formellement cette information dénuée de tout fondement. Ainsi, le départ massif de hauts responsables de partis de l’opposition vers la majorité présidentielle ces derniers temps ont provoqué la peur voire la psychose dans le camp adverse. Aujourd’hui, nous constatons que la population de Touba est entrain de parrainer massivement le candidat Macky Sall sans condition. Car ce dernier a fait pour Touba, ce que aucun Président du Sénégal indépendant n’a fait pour la ville sainte.

Ces nombreuses réalisations qui visent à moderniser radicalement Touba ont fait l’objet de toutes sortes de critiques de la part de l’opposition. Des opposants ont affirmé ici, à haute et intelligible voix que le projet de l’autoroute ILA TOUBA est un éléphant blanc, qu’il projet est inopportun et irréalisable. Aujourd’hui, grâce à Dieu, grâce aux bénédictions et aux prières de Khadimou Rassoul pour sa ville, le Président Macky Sall est parvenu à concrétiser ce projet important, d’ailleurs en octobre prochain l’autoroute sera ouvert pour les besoins du Grand MAGAL ainsi grâce à l’autoroute ILA TOUBA 90 munites sépareront Touba de Dakar. Donc cette volonté manifeste des responsables et des populations de Touba de parrainer le candidat Macky Sall est un gage d’une réélection assurée dès le premier tour en février 2019.

Mamadou Niang

coordinnateur du

 MEER National

Bilan de Macky à Touba: Ce qu’en pense Serigne Bass Abdou Khadre en dépit des critiques

YERIMPOST.COM Serigne Bass Abdou Khadre se veut clair. Tant que Macky Sall effectuera des réalisations à Touba, il le dira, n’en déplaise aux mauvaises langues. Le porte-parole du khalife des mourides, qui recevait le ministre des Infrastructures, Abdoulaye Daouda Diallo, a tenu à rassurer son hôte sur les réalisations du chef de l’Etat dans la cité de Bamba. «Force est de constater que Macky Sall a fait des réalisations pour la Ville sainte et je vais continuer à le dire même si certains rechignent», a-t-il déclaré.

Aux disciples qui lui « reprochent » de défendre le bilan de Macky Sall, il répond qu’il est « la voix de tous les disciples et (qu’il) ne fera pas moins que les khalifes de Touba qui ont toujours eu de la reconnaissance pour les bienfaits à l’endroit de Touba ».



Violence conjugale à Touba: Coumba Diop retire sa plainte

YERIMPOST.COM Le procureur de la République de Diourbel a été saisi par correspondance pour désistement. La dame répondant au nom de Ndeye Coumba Diop, qui avait ému son monde avec cette vidéo la montrant ensanglantée par son mari, s’est désistée de poursuivre son époux. Le procès qui doit s’ouvrir le 9 août prochain sera donc sans partie civile, nous dit Libération. Les images avaient suscité une vague d’indignation, poussant le ministre de l’Intérieur à réagir. Les organismes de défense des femmes n’étaient pas en reste, l’avocat Me Abdoulaye Babou avait offert ses services pour défendre les intérêts de la dame. Tout ce beau monde qui s’était mobilisé va devoir se plier à cette nouvelle donne inattendue.



De l’eau à Touba: un «Triangle des Bermudes» qui perd les navigateurs au pouvoir

Le Triangle des Bermudes est censé déboussoler les navigateurs dans les airs ou sur mer au point que des navires entiers, de toutes tailles, perdent le contrôle de leurs instruments de navigation et le nord, par là même, à jamais. L’on peut se demander s’il y a une similitude avec la privation de Touba en eau.
Pour ceux qui l’ignorent l’actuelle résidence du défunt khalife Serigne Abdoul Ahat Mbacké est bâtie sur un grand terrain jouxtant celle d’un autre défunt et deuxième khalife, Serigne Fallou Mbacké.
Sur ce terrain, jadis, se dressaient des dizaines de grandes citernes de mêmes tailles que celles utilisées par les pétroliers, notamment dans la zone de Hann. Il s’agissait du seul dépôt d’eau dont disposait Touba et que remplissaient des navettes de camions citernes tout au long de l’année pour étancher la soif des « Magalisants ».
Une fois au pouvoir l’anti mouridisme primaire se déclenche par le biais de l’ancien Président du Conseil, Mamadou Dia, qui dit que Touba n’a pas droit à ce traitement. Déclarant que c’est une faveur indue. Il a purement et simplement fait démonter ce dispositif pourtant nécessaire à la cité, faisant, ipso facto, le même sort à son régime. Perdant, par là même, le pouvoir et la notoriété à nos jours. Subissant, aussi, un effet « Triangle des Bermudes ».



Ceux qui réitèrent le même discours de Mamadou Dia ont-ils cette information ?
Touba est une « Ville Sainte » comme il y en a sur les cinq continents. Aucune de ces dites villes ne paie ni l’eau, ni l’électricité.
Jusqu’à présent ce « kheweul » est respecté depuis prés de soixante ans.
Créer un cercle géographiquement « saint » au sein de la cité horizontale est certainement nécessaire. A moins que le contrôle des instruments ne soit déjà effectué par ceux qui, chez nous, exercent le pouvoir. Y compris le pouvoir de l’eau.
Tout crime a un mobile. Le vote de Touba est-il le mobile ?

DR AHMED KHALIFA NIASSE

Pape Diop décroche à Touba un soutien de taille

YERIMPOST.COM Pape Diop tisse sa toile présidentielle sans tambour ni trompette. Dans la cité religieuse de Touba, l’ancien maire de Dakar a décroché un soutien de taille, en la personne de Serigne Djily Maty Lèye. Le fils du défunt khalife des mourides n’avait jusque-là manifesté aucun intérêt pour la chose politique. Mais, pour la présidentielle de février 2019, il a assuré au président de Bokk Guis Guis son soutien, nous renseigne le quotidien Les Echos.



Exclusif! Serigne Cheikh Bara Maty Léye est décédé à Touba

YERIMPOST.COM Il fut l’homme de confiance de son père, le défunt khalife des mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké. Serigne Cheikh Bara Maty Léye est décédé aujourd’hui à Touba. Yerimpost présente ses condoléances à toute la famille de Serigne Touba. Nous y reviendrons…



Cheikh Ahmadou Kara Mbacké passe un Ramadan humanitaire, économique et politique à Touba

YERIMPOST.COM Cheikh Ahmadou Kara Mbacke Noreyni est, depuis le début du jeun, dans la capitale du mourisdisme. Le responsable moral du mouvement mondial pour l’unicité de Dieu est l’hôte du khalife général des mourides qui lui a attribué une résidence pour son séjour dans la ville sainte. L’initiateur du mouvement « Bamba Feep » a entamé ce Ramadan par la distribution de denrées alimentaires dans la ville sainte et ses villages environnants. Plus de 600 maisons ont bénéficié de produits alimentaires, geste bien accueilli par les populations. Le guide a aussi été l’invité d’honneur, jeudi 17 mai, de Serigne Abdou Samat (Hamal) lors de l’inauguration d’une mosquée, occasion choisie par le Général de Bamba pour lui offrir une voiture américaine en guise de hadiya.




Ce samedi 19 mai, dans l’après midi, le leader du mouvement Bamba Feep, Cheikh Ahmadou Kara M’backé, a bord d’un taxi Mbacké-Touba, a rendu visite au khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacke. Visite au cours de laquelle le Général de Bamba a exposé au khalife son projet agricole dénommé « Al Mountakha » qui, pour une première phase, couvrira l’ensemble du territoire national avec 66 champs pour une superficie de 1000 hectares. Le khalife général des mourides a salué et béni cette révolution agricole, en attribuant des terres en guise de contribution à ce projet inédit dans l’histoire du Sénégal voire du mouridisme. A la sortie de sa rencontre avec le khalife, le guide a rendu visite au porte-parole de la communauté mouride, Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre. Ensuite, il est allé à la rencontre d’une icône de la communauté baye fall, Cheikh Ndigeul Fall, pour terminer sa visite chez Sokhna Baly Mountakha.




 

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR