Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Abdoulaye Daouda Diallo

Abdoulaye Daouda Diallo/Amadou Bâ: l’heure de la revanche a sonné

YERIMPOST.COM Qui mieux que lui pour porter le coup de grâce ? Dans un précédent article, nous faisions état d’une chasse aux sorcières en gestation dans les différentes régies financières gérées par des « hommes » d’Amadou Bâ. En éloignant l’ancien ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, devenu par la grâce d’un remaniement ministre des Affaires étrangères, le président Macky Sall ralentit la vitesse de rotation d’Amadou Bâ qui risquait de tout chambouler.

Entre en scène Abdoulaye Daouda Diallo aux commandes des Finances et du Budget. Pour la petite histoire, alors qu’il venait d’être démis de ses fonctions de directeur de la Lonase pour son soutien affiché à Macky Sall, à l’époque en froid avec le président Abdoulaye Wade, le tout nouveau argentier de l’Etat s’était vu contraint de retourner à son métier d’inspecteur des impôts. A la direction générale des impôts et domaines tenue d’une main de fer par… Amadou Bâ himself, Abdoulaye Daouda était confiné dans un bureau où aucun dossier ne lui était confié.

Il suffit d’un feu vert du « patron » et Abdoulaye Daouda Diallo aura une liberté d’action pour démonter son ancien boss.

 

Abdoulaye Daouda Diallo/Cheikh Oumar Anne: le temps de l’union

YERIMPOST.COM La hache de guerre est enterrée entre Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Anne. Du moins, le temps de cette présidentielle où le seul combat qui vaille, pour ces deux responsables politiques du parti présidentiel, reste la victoire de Macky Sall. Pour assurer un triomphe à leur leader, les deux fils du Nord se sont retrouvés autour d’une table ce week-end, pour parler de l’organisation de la campagne de Macky Sall dans leur fief. Ainsi est né un comité électoral départemental où des maires, jeunesses du parti et responsables de la coalition Benno Bokk Yaakaar siègent. Portés à la tête de ce comité, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, et le directeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (COUD), ont « déposé les armes ».







Abdoulaye Daouda Diallo: « Si Mansour Faye se classe dernier pour le parrainage, il y a un problème! »

YERIMPOST.COM Délégué régional du parrainage à Saint-Louis, Mansour Faye n’a pas l’air de vraiment mouiller le maillot. Un rappel à l’ordre lui est directement adressé par son camarade de parti, Abdoulaye Daouda Diallo. Le responsable de l’Alliance pour la République, qui à Podor était à Ross Béthio pour un meeting, a profité de l’occasion pour dire ses 4 vérités au beau-frère de Macky Sall. « Seul le travail paie ! Mansour Faye a du pain sur la planche. Il faut que Saint-Louis fasse des efforts. En tant que délégué régional, si Mansour Faye se classe dernier, ce sera un véritable problème », a martelé le non moins ministre des Infrastructures.







Macky Sall reçoit Abdoulaye Daouda Diallo et promet de le réconcilier avec Cheikh Oumar Anne

TERIMPOST.COM Macky Sall, qui recevait Abdoulaye Daouda Diallo et sa délégation, a renouvelé sa confiance à son ministre. Le candidat à sa propre succession a déclaré devant les militants qu’Abdoulaye Daouda Diallo lui a toujours montré fidélité et loyauté. Toutefois, il a insisté auprès de son « ami » pour qu’il prenne de la hauteur afin de taire les querelles qui minent le parti dans le département de Podor. Allusion faite à la guerre sans merci que se livrent Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Anne. Le chef de l’Etat s’est engagé à réunir les deux responsables afin que la hache de guerre soit définitivement enterrée et que, main dans la main, ils travaillent ensemble pour lui assurer sa réélection. Les présences de Baba Maal, Keyssi Bousso, Mamadou Dia et Mountaga Sy ont été notées à cette audience. Le président Macky Sall a mis sur la table une enveloppe de 40 millions en guise de transport pour les militants qui étaient de la partie.


Présidentielle: Abdoulaye Daouda Diallo veut Aïssata Tall Sall

YERIMPOST.COM Le patron d’une de deux tendances de l’Alliance pour la République dans le département de Podor veut ratisser large pour la réélection du président Macky Sall. Pour ce faire, Abdoulaye Daouda Diallo veut tenter le tout pour le tout. Son objectif, décrocher le soutien de Me Aïssata Tall Sall qui est une femme de valeur capable d’apporter beaucoup au président Sall. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, qui était reçu ce vendredi au palais, était flanqué d’une délégation de militants.



Baisse du prix du péage: Abdoulaye Daouda Diallo persiste sur le délai

YERIMPOST.COM A quelques 96 heures de la date butoir de l’effectivité de la baisse du prix du péage, les détracteurs du concessionnaire de l’autoroute ont les yeux braqués sur le palais. Dans les jours à venir, le président de la République va porter à la connaissance des populations l’annonce tant attendue. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement maintient son délai. Abdoulaye Daouda Diallo, qui était à l’inauguration du bâtiment devant accueillir la direction régionale des transports routiers, s’est montré très optimiste sur l’échéance qu’il avait fixée, nous renseigne Vox Populi. Le ministre a assuré que le travail a été fait. « Je crois que, dans les tous prochains jours, le chef de l’Etat, en relation avec l’opérateur, va prendre la décision et faire l’annonce. Donc je maintient le délai qui n’a pas varié… », a dit Abdoulaye Daouda Diallo.


Fouta: Abdoulaye Daouda Diallo décime l’opposition

YERIMPOST.COM Mission accomplie pour le chef de cabinet du ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement qui était envoyé en éclaireur dans le Fouta. Au terme de sa visite, Kalidou Kane s’est mis en poche le coordonnateur départemental du Grand Parti de Malick Gackou et Aboubacry Thiam du Parti socialiste. Ces deux responsables ont décidé de déposer leurs baluchons à l’Alliance pour la République. Selon le Dr Alassane Ndiaye, un lieutenant d’Abdoulaye Daouda Diallo qui s’est confié à Enquête, ces ralliements tombent pile poil au moment où l’unique combat qui vaille est la réélection du président Macky Sall au premier tour de la présidentielle. Abdoulaye Daouda Diallo continue de ratisser dans les rangs de l’opposition et d’autres gros poissons vont suivre…



Abdoulaye Daouda Diallo-Cheikh Oumar Anne: les vraies raisons pour lesquelles ils se détestent

YERIMPOST.COM Abdoulaye Daouda Diallo est peul. Cheikh Oumar Anne est toucouleur de sang bleu, homonyme et descendant de Cheikh Oumar Foutiyou Tall, figure héroïque de la résistance à la colonisation. Il y a, dans la sociologie du Fouta, des éléments rigides qui font que ces deux hommes ne peuvent pas vivre sous un modèle où l’un commande l’autre. Posez la question aux connaisseurs de cette région chargée d’histoire et de réalités !!!

Si bien que Cheikh Oumar Anne s’est levé un jour de 2017 pour partir à l’assaut de la forteresse apériste de Podor sur laquelle trônait Abdoulaye Daouda Diallo. En quelques semaines, Anne a détrôné Diallo, rallié à sa cause l’essentiel des maires, cadres, autorités religieuses de ce département… Là aussi, les fins connaisseurs du Fouta vous diront qu’Anne a remporté la bataille non pas seulement parce qu’il est plus sociable et plus serviable que Diallo. Il a dû également être porté par ce que les Foutankés perçoivent comme une certaine légitimité historique.




Le ministre des Infrastructures en veut à mort au directeur du COUD pour ce crime de lèse-majesté apériste. D’autant que ce dernier a poussé l’humiliation au point de se faire recevoir à la tête de ses troupes au palais par Macky Sall sous l’oeil de la caméra du 20h de la RTS. Quel désaveu pour l’ancien tout-puissant ministre de l’Intérieur !

Quant au directeur du COUD, il prend l’ex-premier flic comme l’orchestrateur de toute la fronde menée contre lui par l’Ofnac et les médias sur le thème des malversations et de la mauvaise gestion.

Entre ces deux hommes, la haine est sociologique, ancestrale avant d’être exacerbée par des faits concrets, des coups bas mutuels. Leur guerre ne fait que commencer. Après cet épisode, où Anne a riposté face aux hommes de Diallo qui voulaient lui barrer l’accès, il faut en prévoir d’autres partis pour être plus violents sur les routes du Fouta…



Vidéo- le film de la bagarre entre les hommes d’Abdoulaye Daouda Diallo et ceux de Cheikh Oumar Anne

YERIMPOST.COM La guerre entre  le directeur du COUD, Cheikh Oumar Anne, et le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, a atteint son paroxysme. Tout est parti de l’arrivée  tardive de la délégation du docteur Cheikh Oumar Anne. Le directeur du COUD ayant été stoppé par la garde rapprochée du ministre Abdoulaye Daouda Diallo (qui, au même moment, était en train de prononcer son discours), n’a pas apprécié ce geste de son rival politique au Fouta. Ses gardes du corps ont réagi pour lui frayer le passage. Il s’en est suivi des heurts et altercations ponctués de coups de poing et autres empoignades entre militants et gardes du corps. Des grenades lacrymogènes ont été lancées dans la foule, provoquant un chaos total. Abdoulaye Daouda Diallo l’a bien cherché…




Permis à points: Abdoulaye Daouda Diallo passe à l’action

YERIMPOST.COM La route fait des dégâts et le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement veut limiter les catastrophes. C’est ainsi qu’il a annoncé la mise en application du permis à points. La mesure sera effective dès le mois de juillet prochain, assure Abdoulaye Daouda Diallo. Une manière efficace de consolider la politique préventive de la sécurité routière.


Réduction des tarifs du Péage: Abdoulaye Daouda Diallo nous sert du réchauffé

YERIMPOST.COM Présent ce jeudi à l’Assemblée nationale, le ministre des Infrastructures et des Transports s’est prononcé sur la cherté du péage. « Nous sommes d’accord que les montants proposés semblent être conséquents pour les usagers. Le chef de l’Etat nous a instruit de travailler à réviser globalement ces prix. D’autant plus qu’il est question de prolonger le péage jusqu’à Thiès dans un premier temps et ensuite jusqu’à Mbour. Nous sommes donc obligés de reprendre tout ce schéma d’exploitation du péage pour nous conformer aux possibilités des usagers de la route», a dit Abdoulaye Daouda Diallo. Mais une seule question monsieur le ministre : n’est pas que la société Eiffage avait remporté le financement, l’exploitation, conception-construction et l’entretien jusqu’en 2039 ? A moins que le contrat ait été renégocié




Rapport 2016: L’ARMP estime DAK’COR injustement lésée par Abdoulaye Daouda Diallo

YERIMPOST.COM Nous restons au ministère de l’Intérieur du temps d’Abdoulaye Daouda Diallo. Dans son rapport de 2016, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) mentionne le marché pour la campagne de sensibilisation des populations pour une participation massive à la révision exceptionnelle des listes électorales et pour les  élections législatives. 200 millions ont été attribués à OFBD alors que la société DAK’COR était moins disante. Là, le motif avancé par le ministère de l’Intérieur étaient que les références de marchés similaires produites par DAK’COR ne sont pas conformes. De plus, le soumissionnaire ne s’est pas engagé à produire un rapport de fin de mission. Un rejet de l’entreprise de Bougane Guèye Dany qui, selon les auditeurs, n’était pas justifié, le dernier point soulevé n’étant pas un critère de qualification.

L’ARMP épingle Abdoulaye Daouda Diallo

YERIMPOST.COM Le référendum du 20 mars 2016 refait surface, et c’est pour parler de son organisation. Un budget  dépassé de plus de 224 millions de francs, selon le rapport de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP). Des écarts que la Direction générale des élections (DGE) s’est permis au nom de l’autorisation par la Direction centrale des marchés publics (DCMP) de l’attribution de marchés par ententes directes. Les auditeurs ont mentionné le dépassement commis dans l’achat de guides de formation pour le référendum à l’imprimerie Papeterie Service qui, dans une entente directe autorisée par la DCMP à 40 millions, la DGE est passé à 59 879 100 F CFA. L’Autorité de régulation des marchés publics a, également noté que le ministère de l’Intérieur prétexte abusivement l’urgence pour justifier les marchés. Pour la plupart de ces marchés attribués par ententes directes, l’ARMP révèle qu’ils sont exécutés soit par anticipation, soit sur une période trop longue. Conclusion : confirmation que l’urgence invoquée par Abdoulaye Daouda Diallo est injustifiée.

Nouvelle réglementation sur l’autoroute à péage: Abdoulaye Daouda Diallo se range du côté d’Eiffage contre la population

YERIMPOST.COM La nouvelle réglementation sur l’exploitation de l’autoroute à péage fait jaser. Elle consiste à imposer aux usagers qui empruntent les voies Rapido, sans avoir assez de crédit, de payer la somme de 5000 F Cfa comme sanction. L’Etat était attendu comme arbitre.

Mais, dans sa livraison du jour, L’Observateur nous renseigne que le gouvernement a approuvé cette décision de l’entreprise Eiffage imposée aux usagers. « Une sanction, c’est une sanction. Les gens ne doivent pas se mettre dans les situation de faute », a déclaré le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo.

Accord signé sur l’exploitation et la maintenance du TER: SNCF-RATP rafle la mise

YERIMPOST.COM Une multitude d’accords de partenariat a été signée ce vendredi 2 février entre le Sénégal et la France. Parmi eux, un avenant pour assurer l’exploitation et la maintenance du Train express régional (TER). C’est Société nationale des chemins de fer- Régie autonome des transports parisiens (SNCF-RATP) qui a été choisie. Rien de surprenant jusque là, puisqu’il s’agit, en fait, d’un second avenant dans ce contrat dont le premier a été signé en avril 2017. C’est le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Développement, Abdoulaye Daouda Diallo, et le patron de la société française, Stéphane Volant, qui ont procédé à la signature de cet accord. Dans son allocution, Stéphane Volant a assuré que 700 emplois seront créés exclusivement composés de cheminots sénégalais allant de cette année 2018 jusqu’à l’exploitation prévue officiellement le 14 janvier 2019.

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR