Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

adressée à

Idrissa Seck: « le thème du défilé 2019, une invitation adressée à la classe dirigeante »

Le thème du défilé du 4 avril 2019 portant sur l’éducation à la citoyenneté, est une invitation adressée surtout à la classe dirigeante pour l’émergence de modèles de conduite, notamment dans la gestion des affaires publiques, a indiqué jeudi, le président du conseil départemental de Thiès Idrissa Seck.

‘’La citoyenneté étant à l’honneur, c’est une invitation adressée à l’ensemble de la population, mais surtout à la classe dirigeante, pour que des exemples et des modèles de comportement et de conduite notamment dans la gestion des affaires de l’Etat, puissent être offerts à notre jeunesse et à l’ensemble de la population’’, a dit Idrissa Seck.

M. Seck venait de prendre part à la place Mamadou Dia de la capitale du rail, au défilé civil et militaire du 4 avril, dont l’édition 2019 est axé sur le thème ‘’Les forces de défense et de sécurité, un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale’’.

‘’Je pense que c’est un thème très bien choisi’’, a noté l’ancien maire de la ville de Thiès. La citoyenneté renvoie à la conscience d’être un actionnaire du pays, pour l’avoir confié à un dépositaire et, par conséquent, de se sentir concerné au premier chef, pour tout ce qui est de la marche du pays aussi bien, en termes d’engagement, d’attitude que de comportement, a-t-il détaillé en langue wolof.

Il a saisi l’occasion pour ’’rendre grâce à Dieu, féliciter et rendre hommage aux forces de défense et de sécurité’’ pour cette ‘’magnifique (et) superbe fête’’, ainsi que ce ‘’très beau défilé’’.

Le candidat malheureux à la présidentielle du 24 février dernier a aussi rendu hommage aux populations thiessoises pour leur ‘’attachement et (leur) affection indéfectibles à (son) endroit’’, tout en leur renouvelant ses remerciements.

Il a prié pour ‘’que cette édition soit l’inauguration d’une ère de paix et de prospérité pour le Sénégal et pour l’Afrique’’ .

Lettre adressée à Idrissa Diallo par les soutiens de Khalifa Sall à Paris

Taxawu Sénégal et les soutiens de Khalifa Ababacar Sall à Paris
Pour les élections présidentielles du 24 février 2018

A Monsieur Idrissa Diallo, Coordonnateur national du parrainage pour le compte du candidat Khalifa Ababacar Sall

Paris le 17 septembre 2018
Objet : Récusation du délégué de la France pour le parrainage
Monsieur Diallo,
Nous avons pris connaissance, avec stupéfaction sur les réseaux sociaux, de la nomination de Monsieur Malick Youm comme délégué du parrainage en France pour le compte de Monsieur Khalifa Ababacar Sall.
Par cette présente nous vous informons que nous, militants et sympathisants qui soutenons Khalifa Ababacar Sall depuis toujours en France, trouvons cette nomination inopportune et défavorable à notre combat. Nous pensons en effet qu’il aurait été plus judicieux de nous laisser nous organiser, convoquer une réunion et désigner démocratiquement un délégué capable d’unir toutes les forces vives.
Le manque de consultation et la méthode unilatérale constituant le soubassement de cette nomination, ont fini de biaiser l’élan d’engagement de bon nombres de nos camarades. En atteste la présence de seulement six personnes à la réunion de mise en place du comité de parrainage organisée à Paris par Monsieur Youm.
Depuis plusieurs mois, Monsieur Youm est incapable de rassembler les soutiens de Khalifa Sall à Paris. Depuis les élections législatives c’est la grande dispersion et la majorité des Khalifistes de France déplore ses méthodes et son manque de considération. Les manifestations sont organisées dans une désunion totale, exacerbée par son manque d’humilité, et sa tendance à invectiver et à chercher à exclure toute personne en désaccord avec lui.
Étant au courant de la situation à Paris, nous attendions de votre part une méthode qui réponde aux convictions et principes que nous partageons. Force est de constater que la découverte de cette lettre de nomination en a choqué plus d’un. La même consternation qui nous animait quand Ousmane Tanor Dieng a envoyé une lettre circulaire à Paris pour nommer ceux qui doivent diriger la coordination du Parti Socialiste.







Nous sommes d’autant plus peinés, que la nomination de Monsieur Youm dessert la cause pour laquelle nous nous battons depuis l’incarcération de Khalifa Ababcar Sall. A cette heure, l’envie, l’action et la dynamique de groupe auraient dû être notre sacerdoce. En lieu et place, Monsieur Youm brandit sa lettre de nomination et interdit nous citons « toutes initiatives personnelles ». Nous tenons néanmoins à l’informer par cette occasion que nous avons commencé la recherche de parrains pour notre candidat avant sa nomination et nous continuerons dans notre lancée jusqu’à la victoire au soir du 24 février 2018.
En vous remerciant de l’attention que vous porterez à cette présente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le coordonnateur, l’expression de notre profond respect.

Médiature de la République: la menace ouverte d’Ismaïla Madior Fall adressée à ABC

YERIMPOST.COM Vers une nouvelle loi taillée sur mesure pour Me Alioune Badara Cissé ? C’est le scénario auquel il faut s’attendre avec cette dernière sortie du ministre de la Justice. Ismaïla Madior Fall, qui s’entretenait avec nos confrères du Soleil, a rejeté le fait qu’il était impossible de révoquer le médiateur de la République. Un message que ABC devra déchiffrer s’il veut conserver son poste. Le non moins professeur de droit constitutionnel estime d’ailleurs que l’actuel médiateur semble ne pas comprendre sa mission. « Ou il veut jouir des avantages sans accepter les servitudes », soupçonne le garde des Sceaux. Pour rappel, Me Alioune Badara Cissé avait fait une sortie lors de sa tournée dans le Ferlo dénonçant la l’absence des autorités dans cette partie du Sénégal. Une déclaration qui a déjà poussé le Premier ministre à répondre. Un homme averti en vaut…



° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR