Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Affaire Pétrotim

Affaire Petrotim: Aliou Sall pourchassé jusque dans ses comptes bancaires…

YERIMPOST.COM Les avoirs d’Aliou Sall dans ses comptes bancaires n’auront plus de secret pour les enquêteurs chargés de l’affaire Petrotim. La Division des investigations criminelles (DIC) a, selon l’Observateur, demandé des réquisitions à une dizaine de banques où le nom du maire de Guédiawaye est répertorié. Aliou Sall, cité dans ce scandale pétrolier par la BBC, est désormais épié après ses déclarations face aux limiers. Agritrans est également visée. Cette société, qui aurait perçu la rondelette somme de 250 000 dollars US de Franck Timis, voit ses mouvements bancaires scrutés à la loupe.

TAS à la DIC: Ce qu’il a dit aux enquêteurs

YERIMPOST.COM Rechignant au départ à l’idée de répondre à l’appel à témoins du procureur de la République, il aura fallu une convocation de la redoutée Division des investigations criminelles (DIC) pour que Thierno Alassane Sall y défère. Ce mercredi 17 juillet, le patron de la République des valeurs a fait face aux enquêteurs.

Au sortir de ce face à face, TAS confie aux journalistes avoir signifié aux responsables de l’enquête son refus de s’associer à ce qu’il qualifie, depuis le départ, de farce.  Aujourd’hui plus que jamais, l’ancien ministre de l’Energie exige une procédure crédible qui aboutira à la manifestation de la lumière dans cette affaire. Comme par exemple une commission d’enquête parlementaire avec une diffusion en direct des auditions des témoins. Thierno Alassane Sall dira qu’il se fera un plaisir d’y répondre. En attendant, rien n’a filtré de cette séance d’explications de ce jour.

Mahmout Saleh sur l’affaire Aliou Sall : « On a été pris par surprise… »

YERIMPOST.COM   Depuis l’éclatement de cette affaire, il s’était mué dans un silence gênant. Directeur de cabinet politique du président de la République, Mahmout Saleh explique dans les colonnes de l’Observateur la cacophonie avec laquelle les communicants du régime en place ont géré cette affaire. A l’en croire, c’est l’effet surprise à la diffusion du reportage de la BBC, qui a occasionné de tels manquements. De cet entretien dont nous publions quelques bribes, Mahmout Saleh assure que le calme est revenu dans leurs rangs. Extraits…

 » Il faut avouer que l’affaire Aliou Sall a été une surprise. Elle s’est présentée avec une violence inouïe et sous une forme que personne n’attendait. Pourtant, il n’y a eu aucun élément nouveau dans la configuration de l’affaire. Tout a été déjà dit par des hommes politiques qui agitaient la question mais la brutalité avec laquelle l’affaire est survenue et l’énormité des sommes en jeu ont heurté l’opinion, notamment les jeunes. Cette faction jeune s’est sentie concernée et a senti que son avenir semblait hypothéqué à travers les informations du reportage de BBC. Cette jeunesse s’est mobilisée spontanément et cette mobilisation a été parasitée de façon opportuniste par des leaders politiques.

Heureusement que la situation a été rétablie. C’est vrai que la brutalité de l’événement qui nous a surpris a pesé sur la façon dont nous avons réagi. Il a trouvé un parti qui n’était pas en bon point, une coalition qui sortait d’une échéance politique où elle a épuisé l’essentiel de ses forces et un peu endormie par la victoire récente (élection présidentielle du 24 février 2019). C’est dans ces conditions qu’on a été appelés à gérer cette situation et elle a été mal gérée. On a joué le jeu de l’opposition qui consistait à se présenter sur les plateaux, sur un terrain polémiste et autour des préoccupations qui n’étaient pas celles des populations. Cela a conduit à une incohérence dans la communication. »

Menace de sabotage: Le salon international « gazé » par le scandale Petrotim

YERIMPOST.COM Initialement prévu du 24 au 28 juin, le Salon international du pétrole et du gaz a été reporté au mois de décembre prochain. Le scandale Petrotim est passé par là. Les autorités n’ont voulu prendre aucun risque de tenir ce salon dans le contexte actuel où les manifestations s’intensifient pour faire éclater la vérité sur les contrats pétroliers qui éclaboussent Aliou Sall. La directrice du Club d’affaires pour le développement des entreprises françaises, Sabrine Bouaffassa, explique: « Les autorités sénégalaises nous informent ne pas être en mesure de garantir la sécurité complète des délégations étrangères qui avaient prévu d’être présentes. »

Affaire Petrotim: Le colis d’Ousmane Sonko à la DIC

YERIMPOST.COM Il est vraisemblablement un maillon-clé de cette affaire et, pourtant, Ousmane Sonko refuse de déférer à la convocation des enquêteurs. Après l’avoir reçue, le leader de Pastef/Les Patriotes a décidé d’envoyer des documents à la Division des investigations criminelles en charge du dossier. Pas vraiment de surprise face à cette décision d’Ousmane Sonko qui avait déjà fait savoir qu’il ne participerait pas à ce qu’il qualifie de farce, déplorant le manque de sérieux avec lequel le procureur de la République diligente cette affaire.

Affaire Petrotim: Abdoul Mbaye se glisse sur la liste des « témoins »

YERIMPOST.COM Ses déboires avec son ex-épouse ne le détournent pas de son combat. Serigne Bassirou Guèye lançait un « appel à témoins » à ceux qui détiennent des informations susceptibles de faire bouger les lignes de cette enquête sur le scandale à 10 milliards de dollars. Il faut dire que l’ancien Premier ministre de Macky Sall aime le formel. Abdoul Mbaye détient des preuves et ne demande qu’à être entendu par les limiers chargés d’enquêter. Il a de la matière pour éclairer la lanterne des Sénégalais. Dans cette correspondance ci-dessous à l’attention du directeur de la Division des investigation criminelles (DIC), il réitère sa disponibilité à se faire auditionner et attend qu’un rendez-vous lui soit fixé.

Affaire Petrotim: le SG de la CDC, Cheikh Déthialaw Seck, réagit

Suite aux graves accusations de fraude à hauteur de 10 milliards de dollars et de corruption sur le gaz et le pétrole par la BBC contre Aliou Sall, le secrétaire général de la Caisse des dépôts et consignations, Cheikh Déthialaw Seck, était en conférence de presse ce dimanche 10 juin 2019 à Ngourane (27 km de Louga, département de Kébémer) pour démentir toutes les accusations portées contre son patron. Selon lui, toutes ces manigances proviennent de l’opposition qui, jusque-là, n’arrive pas à digérer sa défaite à l’élection présidentielle.
Le président du mouvement IR « Initiatives Républicaines » n’a pas manqué de dévoiler son programme une fois élu à la tête du conseil départemental de Kébémer…

Affaire Petrotim: Ousmane Sonko entendu par la justice américaine

YERIMPOST.COM C’est suite à une plainte du Collectif pour le recouvrement des avoirs miniers et pétroliers du Sénégal devant le Département de la justice américaine que Ousmane Sonko a été entendu par le FBI, en 2017. La justice américaine va ainsi publier le contenu de ses investigations une fois le travail terminé, nous apprend l’expert-comptable Alioune Guèye.

Après Sonko, le journaliste Baba Aidara ainsi que l’ancienne présidente de l’Ofnac, Nafi Ngom Keita, ont été auditionnés par les agents du FBI.

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR