Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

autour de

Pèlerinage 2019: Grosse « arnaque » autour de l’eau bénite Zam-zam

YERIMPOST.COM Les pèlerins sénégalais commencent à rentrer de la Mecque, avec leur lot de frustrations, après près d’un mois passé aux Lieux Saints de l’Islam. Ces « Oujadji » se disent arnaqués dans l’octroi de l’eau bénite Zam-zam. D’après Elhadji Mor Loum (chargé de communication des voyagistes inscrits dans le  »RENOPHUS » ou  »Regroupement national des organisateurs privés du Hajj et de la Umrah au Sénégal »), aucun d’entre eux n’est entré en possession de son bidon, malgré le versement de la somme de 12 riyals auprès d’une banque de la place pour avoir droit à une bouteille d’eau bénite à la Mecque.

Seuls les 1860 membres de la délégation gouvernementale ont été en mesure de récupérer leur zam-zam.

Guerre des télés autour de la CAN 2019

YERIMPOST.COM Après GFM, l’UAR annonce détenir les droits de diffusion de la CAN en Egypte. Selon nos confrères d’E-Média qui ont adhéré à l’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR), la structure dirigée par le Camerounais Grégoire Ndjaka a obtenu auprès de la CAF les droits de diffusion de la CAN 2019 et a déjà reçu mandat de plus d’une trentaine de pays pour la redistribution des dits droits TV.

Les noeuds se desserrent autour de Gadio

YERIMPOST.COM En résidence surveillée à son domicile du Maryland, Cheikh Tidiane Gadio bénéficie d’un allègement de ses conditions de détention. Des renseignements du quotidien l’AS, l’ancien patron de la diplomatie sénégalaise a été aperçu à New York. Pour l’heure, c’est le flou total sur les raisons de sa présence dans la capitale économique du pays de l’oncle Sam. Mais toujours est-il que Cheikh Tidiane Gadio aperçoit peu à peu le bout du tunnel. Pour rappel, son procès est prévu en novembre prochain.



Dispute autour de la candidature de Karim Wade: Ibra Diouf Niokhobaye et Oumar Sarr ont failli se battre

YERIMPOST.COM Yerimpost écrivait que la réunion du comité directeur du 27 juin 2018 du Parti démocratique sénégalais (PDS) était celle de tous les dangers. Le blog ne croyait pas si bien dire. Hier, les échanges ont été houleux au siège de l’ex-parti au pouvoir.




D’entrée de jeu, Ibra Diouf Niokhobaye, leader de la tendance Andou Nawlé, a sonné la charge: « Ecoutez, nous ne sommes ni des gamins ni des moutons de Panurge. Nous ne pouvons pas être des suiveurs sans voir celui que nous sommes censés suivre. Il faut que la question de la candidature de Karim Wade soit tranchée. Nous ne pouvons pas nous ranger derrière un candidat-fantôme qui ne cesse de marteler qu’il vient sans jamais venir. Il faut que nous sachions une bonne fois pour toutes s’il est candidat. Et, s’il ne l’est pas, qui le sera… »

Coordonnateur du PDS, Oumar Sarr, qui a tenté d’interrompre M. Diouf, a été engueulé par les partisans de ce dernier qui ont martelé en choeur que le débat devait être posé.

Reprenant la parole sous le brouhaha, Oumar Sarr a répliqué à Ibra Diouf Niokhobaye: « Vous n’avez pas le droit de tenir de pareils propos. Karim sera candidat et sera à Dakar. Le débat sur sa candidature n’a donc pas lieu d’être posé. Il ne faut pas installer la polémique pour je ne sais quels calculs. Le type de débat que vous posez sème la discorde dans les rangs et affaiblit le parti. Vous n’avez pas le droit de poser de tels actes. »

Cet échange aigre-doux a été aggravé par les chahuts et protestations des partisans des deux hommes. Le comité directeur du PDS s’est déroulé dans une ambiance de guerre ouverte. Les PDS a échappé de peu à une bataille rangée entre deux factions qui aurait pu produire des effets désastreux.



Polémique autour de la Ka’aba: Cheikh Yérim Seck donne son point de vue

YERIMPOST.COM Pour le piètre musulman, gros pécheur que je suis, la Ka’aba revêt une signification particulière. C’est le sanctuaire de la purification, une sorte de confessionnal, où l’esclave de Dieu soucieux de son sort se réfugie, invoque son Seigneur, quémande son Pardon, purifie son âme…

Idrissa Seck le comprend si bien qu’il y va, avec d’ailleurs son épouse. Aucune personne censée soucieuse de la recherche de Dieu ne se rend dans un sanctuaire dénué de charge spirituelle. Sa parole doit donc avoir excédé sa pensée. Ce qui peut arriver à tout être humain. Il s’est excusé et a invoqué le contexte du mois de Ramadan pour implorer le pardon de tout musulman que sa déclaration a heurté.

Tous ceux qui continuent de le démolir ont donc d’autres visées que la défense de la Ka’aba. Il y’a, sans conteste, des calculs de destruction politique ou de vengeance personnelle derrière les multiples sorties contre lui.




La Ka’aba est posée sur l’épicentre du monde, c’est vers elle que les musulmans s’orientent cinq fois par jour pour prier. Tourner sept fois autour d’elle est l’une des obligations du pèlerinage, le cinquième pilier de l’Islam. Premier lieu saint de la religion révélée par le Prophète Mouhamed (Paix et Salut sur Lui), elle doit être le lieu de culte le plus fréquenté de la planète.

Une prière dans la mosquée qui entoure la Ka’aba équivaut à 100 000 prières effectuées ailleurs. C’est donc l’endroit qui a la plus forte charge spirituelle au monde. Et tous ceux qui, comme moi, ont demandé des choses à Dieu à cet endroit, ont vu leurs prières exaucées. Ce doit être le lieu qui secrète la plus forte hijaba. Il ne se compare à aucun autre sur le globe.

Aucun homme ni aucune femme ne doit s’y tromper. Chaque musulman, chaque musulmane, doit, en bonne place parmi les objectifs de sa vie, inscrire le voyage vers cette majestueuse bâtisse noire que Dieu a fait poser là par des anges et des prophètes. Aucune alchimie intellectuelle de qui que ce soit ne doit faire perdre de vue cet objectif stratégique. Quiconque dit le contraire est au mieux un ignorant et, au pire, un falsificateur.

Cheikh Yérim Seck




Vidéo- Yerimpost démontre l’arnaque de Gérard Sénac autour de l’autoroute





° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR