Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Bassirou Kébé

Bassirou Kébé transhume et hérite d’un poste à la présidence

YERIMPOST.COM Le bal des transhumants se poursuit au palais présidentiel. Ce jeudi 9 août, le président Macky Sall a accueilli un nouveau arrivant en la personne de Bassirou Kébé, désormais ex-Pds. L’ancien directeur de la Protection de l’enfance et non moins ancien responsable du Parti démocratique sénégalais à Nioro a pris place dans le train de la mouvance présidentielle qui lorgne un second mandat en février prochain. Un choix que Bassirou Kébé n’a pas regretté puisque le chef de l’Etat l’a nommé, dans la foulée, conseiller technique du président de la République chargé de la petite enfance



PDS: Bassirou Kébé répond par des déballages à Cheikh Sadibou Fall

YERIMPOST.COM Ci-dessous son texte…
« Dans une interview parue ce mercredi 09 mai 2018, mon grand frère Cheikh Sadibou Fall affirme que  » le problème du PDS c’est plutôt Bass Kébé » et qu’il est « un personnage flottant ».  Plus rigolo et peureux que Cheikh Sadibou Fall, tu meurs. Je lui rappelle sa fronde avec Abdou Fall et consorts en 2001 contre Abdoulaye Wade. Je lui rappelle également sa démission fracassante et hâtive de la direction du PDS au mois de juin 2017 après la publication des listes aux législatives. Toute la presse en avait parlé. Heureusement que les archives sont encore là. Je rappelle à Monsieur le ministre ses confidences dans un café sis à Mermoz sur l’Ancienne piste sur Karim et la direction du parti. Last but not least, je rappelle à mon grand-frère qu’il m’avait murmuré à l’oreille a l’issue d’un Comité directeur que notre problème c’est Karim et qu’il se préparait, il y’a moins de deux mois, à une fronde à cause de sa déception née des législatives. Il est plus flottant q’un drapeau. Ma stature d’homme d’État tenant à la discrétion ne me permet pas de dévoiler le nom de la personne qui l’avait appelé devant moi pour lui dire que Bassirou Kébé épouse le principe du combat pour donner aux anciens leur dignité et leur place. Grand Cheikh, tu t’es toujours attaqué en coulisses à Karim et aux karimistes. Sois plus courageux way. Demain fera jour.
Fraternellement. »
Bassirou Kébé, Secrétaire National adjoint chargé des cadres du PDS
Membre du Comité directeur du PDS 

Bassirou Kébé, démissionnaire d’une commission du Pds, tire à boulets rouges sur le parti

YERIMPOST.COM Un parti qui se dit démocratique sans vraiment l’être en interne: portait craché du parti démocratique sénégalais (PDS) dépeint par un de ses responsables à Nioro, Bassirou Kébé. Le démissionnaire de la Commission des ventes de cartes, qui s’est prêté aux questions de l’Observateur, croit savoir le mal qui est en train de gagner le parti. « Le problème du PDS c’est Karim Wade ! »: Bassirou Kébé a lâché le morceau. Selon lui, si certains membres du parti ont quitté le navire, c’est indéniablement dû à l’absence de débat contradictoire. « Dans un parti politique, il faut laisser les gens s’exprimer librement… On nous refuse de dialoguer, de donner notre point de vue sur certaines questions », avance le responsable libéral qui n’a pas manqué de donner son avis sur le candidat dudit parti à la prochaine présidentielle. « Il faut qu’on pense à un plan B. On ne peut pas continuer à dire Karim ou rien. Il est déjà notre candidat, mais, puisqu’il y a des obstacles que le régime actuel est en train de dresser, il faut penser à contourner ces écueils et avoir un plan B. Aujourd’hui, nous constatons qu’il faut être karimiste pour être écouté ou qu’on prenne en compte vos points de vue et qu’on vous responsabilise », se désole Bassirou Kébé.



° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR