Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

BBY

Suppression du poste de Premier ministre: les députés vont écouter Macky

YERIMPOST.COM Près de deux semaines après en avoir exprimé la volonté, le chef de l’Etat va démarrer les consultations avec sa base. Ce mardi 16 avril, figure dans le programme du président Macky Sall une réunion avec les députés de la coalition Benno Bokk Yaakaar. A l’ordre du jour, il est prévu qu’il explique sa décision de faire supprimer le poste de Premier ministre. Cet amendement constitutionnel qui devrait, sauf par extraordinaire, passer comme lettre à la poste à l’Assemblée nationale, ne sera pas sans conséquence pour le président de la République qui pourrait perdre son pouvoir de dissoudre l’Assemblée qui lui est conféré par l’article 87.

BBY: Revivez en images la mobilisation exceptionnelle à Mbour

BBY donne raison après coup à Macky Sall

COALITION BENNOO BOKK YAAKAAR

SECRÉTARIAT EXÉCUTIF PERMANENT

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

La rencontre appelée hier par le Ministère de l’intérieur pour la remise  des instruments de collecte pour le parrainage aux coordinateurs nationaux des candidats à la Présidentielle de 2019 a révélé un nombre de plus de 80 postulants. Et aujourd’hui, ce nombre est porté à plus de 100 prétendants.




Voilà qui justifie amplement le filtre démocratique du « parrainage citoyen », et clôt le débat sur la nécessité de l’instauration du système de parrainage, décision lucide du Président Macky Sall dont nous saluons la clairvoyance et le sens aigu des responsabilités de chef d’État.

De même, le SEP de BBY relève pour la magnifier la décision arrêtée par le gouvernement de diminuer la caution de plus de la moitié de la somme imposée sous l’ancien régime. En la faisant passer de 65 Millions à 30 Millions, le Président Macky Sall rompt avec la dynamique de « démocratie censitaire » dans laquelle on avait entraîné le pays.




Malgré tout, une partie de l’opposition, le PDS notamment, encore enfermée dans un autisme politique innommable de fuite en avant devant l’évidence, continue de prôner un sabotage des élections à venir, en appelant à des manifestations de rue et en déclarant ouvertement qu’il n’y aura pas d’élections sans leur candidat, comme si l’ambition de celui-ci était au dessus du destin du Sénégal.

Le SEP de BBY dénonce encore, avec la dernière énergie, cette attitude puérile et irresponsable de l’opposition radicale et appelle ses militants ainsi que les populations à la condamner, à préserver la paix durant tout le processus et à se mobiliser massivement pour porter le parrainage du candidat Macky Sall, afin de préparer les conditions de sa victoire dès le premier tour à la Présidentielle de février 2019.

 

Dakar, le 28 août 2018                                                Le SEP de BBY

 

Bennoo Bokk Yaakaar arrive à apprécier le rapport du… Cadre de concertation sur le processus électoral

YERIMPOST.COM Ci-dessous le communiqué de la coalition…

COALITION BENNOO BOKK YAAKAAR

SECRÉTARIAT EXÉCUTIF PERMANENT 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Réuni, le 27 février 2018, en séance ordinaire, le SEP de BBY a examiné, entre autres questions, la situation nationale marquée par la fin des concertations sur le processus électoral et l’inauguration, par le Président de la République, des infrastructures réalisées dans les régions de Fatick et Kaolack.

Appréciant le rapport du Cadre de concertation sur le processus électoral (CCPE) qui vient de terminer ses travaux, le SEP de BBY se félicite des résultats positifs auxquels ont abouti les acteurs politiques comme ceux de la société civile qui, malgré les différences de points de vue, ont participé à un exercice hautement démocratique de dialogue constructif, sous la conduite de son excellence, l’ambassadeur, Saidou Nourou Ba.

En effet, de l’avis de celui-ci, les acteurs ont réussi à construire « trois points d’accords, cinq points de convergences, deux points de divergences, cinq points de désaccords et sept recommandations ». Et, à dire vrai, les points de convergences constituent des points d’accord sur le principe entre les acteurs qui n’ont divergé que sur leurs modalités d’application. Cela signifie que l’écart entre les parties prenantes peut être résorbé facilement.

Pour le SEP de BBY, ces résultats sont encourageants et méritent d’être capitalisés, surtout dans un environnement fortement pollué par une opposition boycotteuse dont le caractère antidémocratique nourri par une suspicion maladive est patent, au regard de sa démarche consistant à aller devant la presse pour plaider sa cause et à occuper la rue pour se faire entendre, désertant les lieux de construction démocratique et pacifique des consensus sur les règles du jeu électoral.

C’est pourquoi, le SEP fait sienne l’appréciation du Président du CCPE, l’ambassadeur, Saidou Nourou Ba, qui a salué fortement « toute la courtoisie, la franchise et la preuve de maturité » des différentes parties prenantes de ces concertations et invite le Président de la République, son excellence Monsieur Macky Sall à recevoir personnellement les dits acteurs.

Revenant sur la visite présidentielle effectuée dans la période du 19 au 20 février dans les régions de Fatick et Kaolack, le SEP de BBY félicite le Président Macky SALL pour la réalisation des infrastructures routières qu’il a inaugurées à cette occasion. Il a ainsi marqué sa satisfaction dans la mise en œuvre par son gouvernement des politiques publiques en matière d’infrastructures qui contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations urbaines comme rurales.

Il s’agit, entre autres, de la route Fatick-Kaolack longue de 42 km réhabilitée par l’entreprise Jean Lefebvre Sénégal dont le coût des travaux est de 16,4 milliards FCFA, des routes Keur Wally Ndiaye-Passy-Sokone (10,7 milliards) d’un linéaire de 25,5 km et 30 km de piste et de Dinguiraye-Nioro Keur Ayip d’un coût de 14 milliards FCFA et un linéaire de 46 km comprenant 7 km de route à Nioro réalisée suivant l’approche Promovilles.

Dans le département de Nioro, plusieurs marchés, gares routières, écoles, postes de santé, équipements pour les femmes, centres de formation et 75 km de piste ont été aussi réalisés pour un montant de 3,6 milliards de FCFA. Il s’y ajoute le lancement des travaux de construction du Grand Pont à péage de Foundiougne-Dakhonga d’une valeur de 71 millions de dollars US soit 36 milliards de FCFA.

De l’avis des populations des zones indiquées, ces projets constituent des avancées majeures dans la création de meilleures conditions de mobilité et d’une plus grande efficacité économique.

Ainsi se construit, par des actes sans cesse renouvelés, le Sénégal de tous, le Sénégal pour tous !

 

Fait à Dakar, le 27 février 2018                                                                        Le SEP/BBY

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR