Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

cheikh oumar anne

Le COUD a un nouveau boss

YERIMPOST.COM Abdoulaye Sow, vice-président de la Fédération sénégalaise de football, prend du galon par la grâce d’une nomination en Conseil des ministres ce 24 avril. Le poste de directeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (COUD), qui était resté vacant depuis le nomination de Cheikh Oumar Anne comme ministre de l’Enseignement supérieur, lui a été attribué.

Rendez-Vous Ultra Petita Pour Cheikh Oumar Anne

Gouvernement Dionne III

Cheikh Omar Anne gère depuis quatre ans à la tête du Centre des Œuvres universitaires (Coud) un déficit annuel de 9 milliards et on lui reproche d’avoir participé à la vie sociale sur le campus. Le président est passé outreEt haro sur le baudet !

 

Les réactions virulentes contre la nomination de l’ancien directeur général du Centre des œuvres universitaires (Coud)  au poste de  Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique posent problème : condamné sans appel sur la base d’un rapport non contradictoire, Dr Cheikh Oumar Anne n’a jamais pu exciper de sa bonne foi. La base de la vindicte publique, le rapport de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), n’est pas allé plus loin que le bureau du haut destinataire qui n’a pas jugé utile d’y donner suite. L’Ofnac retenait l’action judiciaire, recommandée contre l’ancien directeur nouveau ministre, pour le bien des deniers publics.

Jouer avec l’honorabilité devient ainsi un raccourci pour exprimer certaines surprises : le rapport 2014-215 de l’Ofnac lui reproche de fait d’avoir participé à la vie sociale sur le campus à hauteur de  89 millions pour la visite mémorable  du président de la République sur le campus Cheikh Anta Diop en août et recommande des sanctions. L’auteur de tutelle n’a pas jugé utile de donner suite. Et le prétexte est alors trouvé avec le gouvernement du 6 avril dernier pour demander un jugement hors Cour. Parce que, dans la réalité, la réception d’un ancien condisciple et les dépenses y afférentes relevaient plus du Conseil d’administration qui devait avaliser tout débours.

En vérité, après une lucide analyse de la situation par le Conseil d’administration,  au Coud, Dr Cheikh Oumar Anne gère  une structure  déficitaire et la situation a empiré en 2017 quand le Coud n’a pas pu bénéficier des retombées issues de la Loi de Finances rectificative (1,3 milliard) comme cela en était le cas les années précédentes.

Le point sur la situation budgétaire et la gestion de la trésorerie a démontré que le Coud est déficitaire avec sa subvention initiale de 15 milliards Cfa. La répartition entre la restauration (12 à 14 milliards), le salaire du personnel permanent et temporaire (6,5 milliards), l’entretien des pavillons et de la Cité universitaire (3 milliards) laisse apparaître un gap de 9 milliards comblé généralement par un appui budgétaire de l’État lors du vote de la Loi de Finances rectificative…qui a fait défaut en 2017. Résultat des courses : les petites et moyennes entreprises agréées au Coud ont souffert avec des arriérés non encore totalement épongés.

Or, le Coud est la quatrième ville du pays en termes de population et de repas servis en dehors de DakarPikine et Touba. Par exemple, le Coud sert bon an mal an 25 millions de repas, avec quelques fois des pics mensuels de 3 millions. Avec le soutien apporté aux étudiants et au personnel du Coud lors de manifestations et cérémonies clairement identifiées et dont le maintien est souhaité au nom d’une paix sociale que l’on n’avait encore jamais eue au Campus, le budget idéal avoisinerait les 32 milliards.

 

Face à cette situation objective, le pouvoir n’avait pas jugé utile de transmettre le dossier au procureur. Le rendez-vous ultra petita devient ainsi  impossible et, avec le gouvernement Dionne III, le chœur des lamantins crie haro sur le … baudet.

Pathé MBODJE, M. Sc,
Journaliste, sociologue
Parcelles assainies, Unité 10, Villa N° 276, Dakar, Sénégal, tél (+ 221) 775952161

Sur sa page Facebook, Mary Teuw Niane s’adresse à Macky et à Cheikh Oumar Anne (Texte et images)

YERIMPOST.COM Ci-dessous le texte de Niane publié sur sa page Facebook…

« La cérémonie de passation de service au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) s’est tenue ce lundi à 10h30 au ministère.
Je remercie le président de la République, Monsieur Macky Sall, qui nous a donné l’opportunité de servir notre pays aux fonctions de ministre de la République. Il nous a permis de mener des transformations de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
Je remercie les personnels de l’enseignement supérieur, le top management, les acteurs ( enseignants chercheurs, enseignants, personnels administratifs techniques et de service, étudiantes et étudiants), les syndicats, les parents d’élèves et d’étudiants, les parlementaires, la société civile, les partenaires techniques et financiers, tous nos partenaires.
Je félicite Docteur Cheikh Oumar Anne nouveau ministre. Je lui souhaite succès et réussite dans ces nouvelles fonctions. »

 

Au-delà des polémiques, qui est vraiment Cheikh Oumar Anne ?

 YERIMPOST.COM Ci-dessous le CV de l’ex-directeur du COUD promu ministre de l’Enseignement supérieur…

 

CURRICULUM VITAE

 

Prénoms et Nom :                  Cheikh Oumar ANNE

Date et Lieu de naissance :    le 21 février 1961 à Thiès

Situation Matrimoniale :        Marié, 4 enfants

Adresse :                                266, Zone de Captage Dakar SENEGAL

Profession Actuelle :              Maître-Assistant à l’ESP/UCAD en Industries Chimiques, Génie Chimique et Génie des Procédés

Membre-Associé des Laboratoires : LMEI Université Paris XII                                         LGPM/GE Université de Nantes

 

FORMATION

1981-1982 :    Baccalauréat série D, Lycée Malick SY de Thiès

1983-1984 :    Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Génie Chimique ENSUT/Dakar

1987-1988 :    Diplôme Ingénieur Technologue (DIT)  Industries Chimiques ENSUT/Dakar

1988-1989 :    AEA « Systèmes Energétiques et Maîtrise de l’Energie » ENSUT/Université Paris XII, Laboratoire des Membranes Echangeuses d’Ions

1989-1990 :    DEA Sciences Physiques pour l’Ingénieur « Contrôle et Conduite des Processus Industriels » Groupe de Formation Doctorale Université Paris XII, Ecole Centrale de Paris et Ecole Supérieure des Télécommunications de Paris.

1994-1995 :    Docteur-Ingénieur Sciences Physiques pour l’Ingénieur Option Génie des Procédés ENSUT Dakar/Laboratoire des Membranes Echangeuses d’ions Université Paris XII.

1998-2000 :    Etudes Post-Doctorales  Laboratoire de Génie des Procédés Membranaires et de Gestion de l’Environnement de l’Ecole des Mines de l’Université de Nantes Centre Régional de Transfert de Technologie (CRTT) Saint Nazaire.

 

 

 

 

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

1984 :              Laboratoires PARK-DAVIS de l’Afrique Occidentale

1985 :              Tannerie de BATA Sénégal

1986 :              SOTIBA SYMPAFRIC Unité WAX

1988 :              CSP TAÏBA-Mémoire d’Ingénieur

1989 :              Assistant-Stagiaire à l’ENSUT/UCAD

1995 :              Maître-Assistant à l’ENSUT/UCAD

2000 :              Conseiller Technique Cabinet du Ministre des Mines, de  l’industrie et de l’Artisanat

2001-2007 :    Directeur Général de l’Agence Sénégalaise pour l’Innovation Technologique (ASIT)

Depuis 2007 Enseignements à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP).

2012                Ministre-Conseiller du Président Abdoulaye Wade.

 

PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

Etude de l’influence des stériles sur les vitesses de sédimentation des schlamms de phosphates. Mémoire d’Ingénieur, ENSUT 1988.

Détermination du Nombre de Transport du contre-ion par la Méthode de Hittorff. Mémoire de DEA. Université Paris XII, 1990.

Influences de la valence du contre-ion sur les cinétiques de transfert de matière en Dialyse ionique croisée. Thèse de Docteur Ingénieur. ENSUT, 1995.

La défluoruration des eaux saumâtres du Sénégal par la Dialyse ionique croisée. O1 (1996) Journal de la SOACHIM

Nanofiltration of seawater :Fractionation of mono and multi-valent cations. Desalination 140(2001) 67-77.

Plusieurs publications dans des Congrès scientifiques sur les procédés des membranes échangeuses d’ions et sur la Nanofiltration de l’eau de mer.

Mise au point d’un procédé membranaire de traitement de l’eau mer pour obtenir la qualité d’eau désirée sans ajouts de produits chimiques et sans traitement thermique.

 

 

 

ACTIVITES D’EXPERTISE ET DE CONSULTANT AU PLAN NATIONAL ET INTERNATIONAL

Audit du circuit de traitement des eaux de la SONEES de Nguith à Dakar

Diagnostic des contraintes de production pour le traitement des eaux de rejet de la SEIB

Rédacteur du Premier Profil des Produits Chimiques du Sénégal.

Consultant de l’Etat du Sénégal dans l’élaboration d’une stratégie de négociation et de mise en œuvre lors de la préparation des Sommets de Rio et de Kyoto sur l’environnement.

Conception et réalisation d’un Elevateur/Bascule de fûts pour la SENCHIM

Appui à la réalisation d’un séchoir de arraw ENDA

Expertise du circuit Vapeur de la Centrale de Cap des Biches pour une Protection cathodique

Formation en Interne du Personnel de la SONEES sur le Traitement des eaux potables et usées.

 

AUTRES

Président du Comité des Experts Nationaux au Conseil d’Administration de l’OAPI (2000)

Point Focal du Fonds d’Appui à l’Invention et à l’Innovation Technologique (FAPI) au Sénégal (2001-2007)

Consultant-Afrique de l’OMPI sur les questions de gestions de la Propriété Industrielle et l’Innovation technologique

Participation à des dizaines de conférences internationales sur le développement des PMI, les enjeux de la Propriété Intellectuelle, l’Innovation Technologiques et les stratégies de créations d’activités génératrices de revenus.

Membre du Bureau National du SAES 1990-2000.

Membre du Bureau de l’Association des DUT

Secrétaire général Adjoint de And Jëf/PADS.

Premier Adjoint au Maire de Ndioum.

Administrateur de la SONES 2000-2001.

Abdoulaye Daouda Diallo/Cheikh Oumar Anne: le temps de l’union

YERIMPOST.COM La hache de guerre est enterrée entre Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Anne. Du moins, le temps de cette présidentielle où le seul combat qui vaille, pour ces deux responsables politiques du parti présidentiel, reste la victoire de Macky Sall. Pour assurer un triomphe à leur leader, les deux fils du Nord se sont retrouvés autour d’une table ce week-end, pour parler de l’organisation de la campagne de Macky Sall dans leur fief. Ainsi est né un comité électoral départemental où des maires, jeunesses du parti et responsables de la coalition Benno Bokk Yaakaar siègent. Portés à la tête de ce comité, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, et le directeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (COUD), ont « déposé les armes ».







Vidéo- Cheikh Oumar Anne tire les conclusions de l’AG de Saldé

Vidéo- Cheikh Oumar Anne lance la victoire de Macky Sall depuis Saldé

Cheikh Oumar Anne concocte les stratégies pour une victoire écrasante de Macky Sall à Podor

Macky, Idy, Sonko… Cheikh Oumar Anne tranche le débat

« Wade est entrain de semer les graines d’un futur contentieux électoral » (Analyse de Cheikh Oumar Anne)

YERIMPOST.COM « Abdoulaye Wade utilise des fiches de collecte de parrainages aux couleurs du Parti démocratique sénégalais (Pds) pour deux raisons. D’abord, il veut s’assurer qu’aucun responsable du Pds ne puisse faire signer des fiches-standard pour son propre compte. Ensuite, il cherche à créer un contentieux à partir du rejet très probable des fiches estampillées Pds. Les fiches de collecte, les seules valides, portent le sceau de la direction des élections et sont numérisées. Par sa transgression, Abdoulaye Wade vise à se faire rejeter ses parrainages pour installer un contentieux avant l’élection qui va se prolonger après. Pour négocier quoi ? » (Analyse de Cheikh Oumar Anne)







Cheikh Oumar Anne prend des engagements fermes à Podor

YERIMPOST.COM Cheikh Oumar Anne s’affirme comme le « sauveur » de la coalition présidentielle dans le département de Podor. Le directeur du Coud, qui a été choisi comme parrain de la Nouvelle Dynamique, une structure qui a décidé d’accompagner le chef de l’Etat, ne compte laisser aucune place à l’opposition dans son fief. L’objectif est d’améliorer le score de la mouvance présidentielle au scrutin de février 2019. Cheikh Oumar Anne a pris l’engagement de porter l’écart entre le président sortant et son suivant à 140 000 voix dans le département.


Macky Sall reçoit Abdoulaye Daouda Diallo et promet de le réconcilier avec Cheikh Oumar Anne

TERIMPOST.COM Macky Sall, qui recevait Abdoulaye Daouda Diallo et sa délégation, a renouvelé sa confiance à son ministre. Le candidat à sa propre succession a déclaré devant les militants qu’Abdoulaye Daouda Diallo lui a toujours montré fidélité et loyauté. Toutefois, il a insisté auprès de son « ami » pour qu’il prenne de la hauteur afin de taire les querelles qui minent le parti dans le département de Podor. Allusion faite à la guerre sans merci que se livrent Abdoulaye Daouda Diallo et Cheikh Oumar Anne. Le chef de l’Etat s’est engagé à réunir les deux responsables afin que la hache de guerre soit définitivement enterrée et que, main dans la main, ils travaillent ensemble pour lui assurer sa réélection. Les présences de Baba Maal, Keyssi Bousso, Mamadou Dia et Mountaga Sy ont été notées à cette audience. Le président Macky Sall a mis sur la table une enveloppe de 40 millions en guise de transport pour les militants qui étaient de la partie.


Cheikh Oumar Anne et la République imaginaire d’Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Idrissa Seck en a pris pour son grade auprès de Cheikh Oumar Anne. Dans le quotidien VoxPopuli de ce jour, le directeur du Coud, réagissant à la dernière sortie du président de Rewmi, estime qu’Idrissa Seck n’a pas appris de ses déboires. « C’est Macky Sall le président élu du Sénégal. De par sa fonction qu’il a tirée de la confiance des Sénégalais, il a la légitimité pour leur parler… Il faut qu’Idrissa Seck se ressaisisse ! Après sa sortie malheureuse sur la question de la foi, il dit aux Sénégalais ‘voilà ! Je sais des choses que vous ne savez pas. Je vais vous dire comment gérer votre vie et comment vous allez vous en sortir’. »
L’attaque est plus percutante lorsque le maire de Ndioum assimile le président du Conseil départemental de Thiès à un homme du passé. « Il faut qu’il croie en Dieu qui n’a pas décidé qu’il soit 4e président du Sénégal. Il doit définitivement accepter que le 4e président du Sénégal, c’est Macky Sall. Il n’est rien du tout pour que les Sénégalais l’écoutent. Macky Sall a parlé aux Sénégalais, Idy s’est adressé au peuple de sa République imaginaire. C’est tout ! », assène Anne



Abdoulaye Daouda Diallo-Cheikh Oumar Anne: les vraies raisons pour lesquelles ils se détestent

YERIMPOST.COM Abdoulaye Daouda Diallo est peul. Cheikh Oumar Anne est toucouleur de sang bleu, homonyme et descendant de Cheikh Oumar Foutiyou Tall, figure héroïque de la résistance à la colonisation. Il y a, dans la sociologie du Fouta, des éléments rigides qui font que ces deux hommes ne peuvent pas vivre sous un modèle où l’un commande l’autre. Posez la question aux connaisseurs de cette région chargée d’histoire et de réalités !!!

Si bien que Cheikh Oumar Anne s’est levé un jour de 2017 pour partir à l’assaut de la forteresse apériste de Podor sur laquelle trônait Abdoulaye Daouda Diallo. En quelques semaines, Anne a détrôné Diallo, rallié à sa cause l’essentiel des maires, cadres, autorités religieuses de ce département… Là aussi, les fins connaisseurs du Fouta vous diront qu’Anne a remporté la bataille non pas seulement parce qu’il est plus sociable et plus serviable que Diallo. Il a dû également être porté par ce que les Foutankés perçoivent comme une certaine légitimité historique.




Le ministre des Infrastructures en veut à mort au directeur du COUD pour ce crime de lèse-majesté apériste. D’autant que ce dernier a poussé l’humiliation au point de se faire recevoir à la tête de ses troupes au palais par Macky Sall sous l’oeil de la caméra du 20h de la RTS. Quel désaveu pour l’ancien tout-puissant ministre de l’Intérieur !

Quant au directeur du COUD, il prend l’ex-premier flic comme l’orchestrateur de toute la fronde menée contre lui par l’Ofnac et les médias sur le thème des malversations et de la mauvaise gestion.

Entre ces deux hommes, la haine est sociologique, ancestrale avant d’être exacerbée par des faits concrets, des coups bas mutuels. Leur guerre ne fait que commencer. Après cet épisode, où Anne a riposté face aux hommes de Diallo qui voulaient lui barrer l’accès, il faut en prévoir d’autres partis pour être plus violents sur les routes du Fouta…



Vidéo- le film de la bagarre entre les hommes d’Abdoulaye Daouda Diallo et ceux de Cheikh Oumar Anne

YERIMPOST.COM La guerre entre  le directeur du COUD, Cheikh Oumar Anne, et le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, a atteint son paroxysme. Tout est parti de l’arrivée  tardive de la délégation du docteur Cheikh Oumar Anne. Le directeur du COUD ayant été stoppé par la garde rapprochée du ministre Abdoulaye Daouda Diallo (qui, au même moment, était en train de prononcer son discours), n’a pas apprécié ce geste de son rival politique au Fouta. Ses gardes du corps ont réagi pour lui frayer le passage. Il s’en est suivi des heurts et altercations ponctués de coups de poing et autres empoignades entre militants et gardes du corps. Des grenades lacrymogènes ont été lancées dans la foule, provoquant un chaos total. Abdoulaye Daouda Diallo l’a bien cherché…




Cheikh Oumar Anne descend en flammes Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de l’Observateur, le directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) a descendu en flammes le patron de Rewmi qui demandait un débat public avec le président Macky Sall. Cheikh Oumar Anne a taxé Idrissa Seck d’être un opportuniste qui ne respecte pas les Sénégalais. Cette demande du leader de Rewmi est mal venue puisque, estime le maire de Ndioum, la campagne n’a pas encore démarré et le chef de l’Etat est une institution à qui on doit respect. Et Cheikh Oumar Anne d’enfoncer le clou: «Idrissa Seck ne respecte pas les Sénégalais et il n’est pas sérieux vis-à-vis de la nation. S’il pense que l’exploitation à outrance de la communication renforcera ses suffrages, il ne pourra jamais réparer son handicap.»

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR