Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

conseil des ministres

Conseil des ministres: Pourquoi ce report exceptionnel

YERIMPOST.COM Ces lignes sont écrites à 10 heures 30, l’heure à laquelle le Conseil des ministres se réunit habituellement. Aujourd’hui, mercredi 7 août, cette réunion hebdomadaire a été reportée par le chef de l’Etat. Le quotidien Les Echos qui rapporte l’information rappelle que la rencontre entre le président Macky Sall et son gouvernement était d’autant plus attendue qu’elle marquait les vacances gouvernementales. La rédaction de Yerimpost prend cette information avec des pincettes et continue de croire qu’un compte-rendu signé Ndeye Tické Ndiaye Diop sera rendu public à 20 heures. Question d’heure…

Les nominations en Conseil des ministres ce 24 juillet 2019

Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions suivantes :
Monsieur Bassirou SENE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°384.106/H, précédemment Ambassadeur du Sénégal en France, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Adama BARROW, Président de la République de Gambie, avec résidence à Banjul, en remplacement de Monsieur Saliou NDIAYE ;
Madame Codou Gueye MAR, Professeur d’Université est nommée, Recteur fr l’Université Amadou Mahtar MBOW ;
Monsieur El Hadji Ibrahima SALL, Economiste, est nommé Président de la Commission d’Evaluation et de Suivi des Politiques et Programmes publics.
Monsieur Haidar El Ali, est nommé Directeur général de l’Agence Sénégalaise, de la Reforestation, de la Grande Muraille verte(ASRGM)
Monsieur Abdou Ndéné SALL, Ingénieur polytechnicien, est nommé, Directeur général de la Société nationale du TER (SN/TER).
Monsieur Bamba KA, Docteur en Economie, précédemment Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Finances et du Budget, est nommé Directeur général du Secteur financier et de la Compétitivité au ministère des Finances et du Budget, poste vacant ;
Monsieur Abdoulaye SAMB, Inspecteur principal du Trésor, matricule de solde n°608 864/H, précédemment Coordonnateur de la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, est nommé Secrétaire général du ministère des Finances et du Budget, poste vacant ;
Monsieur Lamine LO, Expert en Développement et Financements d’Infrastructures, titulaire d’un Diplôme d’Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, spécialisation finance, est nommé Directeur des Financements et des Partenariats Public-Privés à la Direction Générale de la Coopération, des Financements Extérieurs et du Développement du Secteur Privé et des Partenariats du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération ;
Monsieur El hadji Ibrahima Boutouthe MANE, Ingénieur de Conception en Génie Civile, précédemment Directeur Général Adjoint de la société Aéroport International Blaise DIAGNE (AIBD SA), est nommé Directeur Général de la Coopération des Financements Extérieurs et du Développement du Secteur Privé et des Partenariats au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération ;
Monsieur Papa GUEYE, Commissaire de Police, titulaire d’un Doctorat en Droit privé et Sciences criminelles, est nommé Directeur général de l’Ecole nationale à Vocation régionale de Cybersécurité (ENVR).
 Fait à Dakar le 24 juillet 2010
 Le Ministre Porte-Parole du Gouvernement

Les décisions prises en Conseil des ministres ce 24 juillet 2019

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce mercredi 24 juillet 2019, le Conseil des ministres.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a adressé ses chaleureuses félicitations et encouragements aux Lions, Vice-champions d’Afrique de football, à leur encadrement technique et administratif, aux supporters et au « 12ème Gaïndé » pour leur participation remarquable et honorable à la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte.

Le Président de la République a en outre invité les acteurs du football à faire l’évaluation exhaustive de la participation du Sénégal à cette compétition africaine majeure.
Il a également demandé au Ministre des sports d’engager la mise en œuvre consensuelle d’un Plan stratégique de Développement du Football à l’échelle nationale dans le cadre du repositionnement de la discipline dans notre politique sportive.
Abordant la vulgarisation des publications sur l’Histoire générale du Sénégal, le Président de la République a informé le Conseil, de la réception, le 16 juillet 2019, des cinq (5) premiers volumes publiés par le Comité de pilotage du projet « Histoire générale du Sénégal ».
Il a ainsi adressé ses chaleureuses félicitations aux membres dudit comité présidé par le Professeur Iba Der Thiam.
Le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de rendre accessibles et de vulgariser les publications disponibles auprès des enseignants, chercheurs, étudiants et élèves tout en veillant à l’adaptation des programmes scolaires et universitaires aux réalités historiques et culturelles de notre pays.
Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a rappelé la nécessité de promouvoir « Un Sénégal Propre » à travers la mise en œuvre rapide des programmes présidentiels « zéro déchet » et « zéro bidonville ».
Il a invité le Gouvernement à assurer le financement urgent et adéquat de ces programmes majeurs en veillant à l’implication notable des collectivités territoriales, des autorités administratives déconcentrées, des organisations communautaires de base et des populations.
Par ailleurs, le Président de la République est, revenu sur l’importance primordiale qu’il accorde à la protection et à l’épanouissement socio-économique des personnes vivant avec un handicap. A ce sujet, il a insisté sur l’urgence d’accélérer l’entrée en vigueur intégrale des dispositifs d’application de la loi d’orientation sociale.
Evoquant la problématique de l’accompagnement des personnes du troisième âge et la modernisation du système de retraite, le Président de la République a demandé au Gouvernement d’organiser des concertations nationales sur le rôle et la place des personnes du 3ème âge dans le développement national.
Il a notamment requis l’accélération du processus de modernisation du système de sécurité sociale des retraités et de réforme des institutions de prévoyance sociale.
Clôturant sa communication, le Président de la République a informé le conseil du suivi de la coopération et des partenariats, ainsi que de sa participation, le 27 juillet 2019 à Abuja, au Forum annuel de la Fondation Tony Elumelu sur l’entreprenariat.
Au titre des communications :
Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale, les préparatifs du pèlerinage à la Mecque et rendu compte de la mission qu’il a effectuée en Mauritanie.
Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait le point sur l’évolution de la pluviométrie et de la campagne agricole.
Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur le financement de la campagne agricole et rendu compte des résultats de la mission de la mission gambienne venue s’enquérir de l’expérience du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC).
Le Ministre en charge du Suivi du PSE a fait le point sur l’état d’avancement des projets phares.
Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait le point sur les requêtes de financements.
Le Ministre de la Jeunesse a fait une communication sur le programme des vacances citoyennes, édition 2019.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté :
– le projet de décret, portant création et fonctionnement de l’Agence sénégalaise de Reforestation et de la Grande Muraille verte.
– le projet de décret portant fonctionnement du Conseil supérieur de la Magistrature (CSM).

Mercredi 17 juillet 2019: Les nominations en Conseil des ministres

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane Senghor, Administrateur civil est nommé Secrétaire général de l’Agence informatique de l’Etat (ADIE), poste vacant.

 

Monsieur Mahy DIAW, Professeur des Universités, matricule de solde n° 101528 est nommé Recteur de l’Université Alioune DIOP de Bambey, en remplacement  de Monsieur Lamine GUEYE, appelé à d’autres fonctions.

 

Monsieur Lamine GUEYE, Professeur des Universités, précédemment Recteur de l’Université Alioune DIOP de Bambey, est nommé Secrétaire exécutif de l’Autorité nationale d’Assurance Qualité de l’Enseignement supérieur (ANAQ-SUP) du Ministère de l’Enseignement supérieur, en remplacement de Monsieur Papa Gueye, appelé à d’autres fonctions.

 

Monsieur Alassane Saidou SOW, Economiste, est nommé, Secrétaire général de l’Agence de Gestion du Patrimoine bâti de l’Etat (AGPBE), en remplacement de Monsieur Ibrahima Cissé.

Conseil des ministres de ce mercredi 10 juillet: Le communiqué et les nominations

Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 10 juillet 2019, le Conseil des ministres.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a rappelé que la santé, composante essentielle du PSE, contribue au développement du capital humain.
Le Président de la République a ainsi évoqué la nécessité du relèvement du plateau médical, la qualité du service et l’instauration d’une politique rigoureuse tendant à assurer l’équilibre financier durable pour rendre viable les structures de santé.
Le Chef de l’Etat, évoquant la qualité de la prise en charge des urgences, a instruit le Ministre de la Santé et de l’Action sociale d’organiser une concertation avec les acteurs sur la qualité de la prise en charge des urgences.
Poursuivant sa communication, le Président de la République a rappelé la place centrale de la nouvelle Direction générale des Etablissements de Santé publics et privés, dans cette perspective.
Par ailleurs, le Chef de l’Etat a magnifié l’engagement du personnel de santé et a instruit le Ministre de la Santé et de l’Action sociale de mettre en place un mécanisme d’évaluation et de motivation des agents productifs et performants du secteur.
Le Président de la République, abordant la question de la préservation des forêts classées et de la sauvegarde impérative de la vocation agricole et maraîchère des Niayes, a requis le recensement intégral des zones forestières classées et indiqué au Gouvernement l’impératif de préserver notre patrimoine forestier, et de veiller à l’application rigoureuse de la réglementation en matière de procédures d’autorisations de lotissement et de construction.
Clôturant sa communication, le Président de la République a informé le conseil de sa participation au sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), de son agenda et du suivi de la coopération et des partenariats.
Au titre des communications :
Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale.
Le Ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural a fait le point sur la pluviométrie, la campagne agricole, la mise en place des intrants et du matériel agricole.
Le Ministre de l’Education nationale a rendu compte de la mission effectuée auprès de l’UNESCO dans le cadre du G5 Sahel, portant sur l’accélération des progrès dans l’éducation des filles ;
Le Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises a fait une communication la participation du Sénégal au Sommet extraordinaire organisé par l’Union africaine sur la Zone de libre-Echange continentale (ZLECAf).
Le Ministre, en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE) a fait le point sur le suivi des projets et réformes phares du PSE.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté :
– le projet de décret abrogeant et remplaçant les articles 3 et 6 du décret 2016-1252 du 08 septembre 2016 portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Agence nationale des chemins de Fer (ANCF) ;
– le projet de décret fixant le régime d’adoption des conventions de financement, des accords de partenariat et engagements de l’Etat

Au titre des mesures individuelles le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

Monsieur El Hadji Magatte SEYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°615 893/G, précédemment Ambassadeur, Conseiller diplomatique de Monsieur le Président de la République, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République française, avec résidence à Paris, en remplacement de Monsieur Bassirou SENE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Martin Pascal TINE, Enseignant chercheur, matricule de solde n°686 983/Z, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal près du Saint-Siège, avec résidence à Rome ;

 

Monsieur Mamadou Moustapha LOUM, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°519 434/H, est nommé consul général de la République du Sénégal à Madrid (Royaume d’Espagne, en remplacement de Monsieur Abdou Khadir AGNE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Madame Anta Sané, titulaire d’un doctorat en Sciences politiques, est nommée Secrétaire général du Conseil économique social et environnemental, en remplacement de Monsieur Ibrahima Thioye ;

 

Madame Seynabou DIOUF, Ingénieur agronome, matricule de solde n°619 305/F, est nommée Directeur de l’Evaluation des Programmes et Projets au ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale ;

 

Docteur Ousmane GUEYE, Médecin, Economiste de la Santé, matricule de solde n° 619 816/A, est nommé Directeur du Service national de l’Education et de l’Information pour la Santé au Ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Kémo DIEDHIOU, appelé à d’autres fonctions ;

 

Madame Amy MBACKE, Spécialiste en gestion des ressources humaines, matricule de solde 704844/C est nommée, Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat.

 Fait à Dakar le 10-07-2019
        Le Ministre Porte-Parole du Gouvernement                                 Ndèye Tické NDIAYE DIOP

Les nominations du Conseil des ministres de ce 13 juin

A titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions
suivantes :

Monsieur Souleymane Jules DIOP, Journaliste, auteur essayiste, est nommé Ambassadeur, Délégué Permanent de la République du Sénégal auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris, en remplacement de Monsieur Abdou SOURANG, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Boubacar SOW, Conseiller des Affaires étrangères principal, matricule de solde n°616 323/G, Directeur du Protocole, des Conférences et de la Traduction au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur est élevé au rang d’Ambassadeur.
Monsieur Ismaïla DIONE, titulaire d’un Master en administration publique, matricule
de solde n°644 963/Z, précédemment Chef de la Division des Etudes, Stratégie et Planification à la Direction des Petites et Moyennes Entreprises (DPME), est nommé Directeur de la Règlementation Touristique (DTR) au ministère du Tourisme et des transports aériens, poste vacant.

Docteur Henriette Cécile DIOP, Médecin de santé publique, matricule de solde n° 713 134/G, est nommée Directeur des Etablissements privés de Santé à la Direction générale des Etablissements de Santé.
Docteur Ndèye Ndella Ndiaye KONATE, Médecin, titulaire d’un Master 2 en
Management-Qualité, matricule de solde n°603 238/B, précédemment Coordonnateur du Programme national de Lutte contre les Infections nosocomiales, est nommée Directeur de la Qualité, de la Sécurité et de l’Hygiène hospitalières à la Direction générale des Etablissements de Santé.
Professeur Yérim Mbagnick DIOP, Pharmacien, Professeur titulaire des Universités de classe exceptionnelle, matricule de solde n°508 660/K, précédemment Chef du Laboratoire national de Contrôle des Médicaments, est nommé Directeur de la Pharmacie et du Médicament, en remplacement du Professeur Amadou Moctar DIEYE, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Lassana SIDIBE, Gestionnaire en Ressources humaines, est nommé
Directeur du Centre Talibou Dabo de Dakar en remplacement du Monsieur Mademba
SOW, appelé à d’autres fonctions.
Monsieur Mamadou WADE, conseiller en planification, matricule de solde n°602 264/H, est nommé Inspecteur chargé des affaires administratives et financières au Ministère du Tourisme et des transports aériens.

Conseil des ministres: Pourquoi la réunion se tient aujourd’hui, jeudi, et non hier, mercredi

YERIMPOT.COM La réunion hebdomadaire du Conseil des ministres se tient ce jeudi 13 juin. Au moment où ces lignes sont écrites, le chef de l’Etat, qui était absent du territoire national ce mercredi, préside la rencontre avec le gouvernement. Macky Sall avait quitté Dakar pour Abuja où il a pris part à un sommet sur Boko Haram. D’où ce décalage et le report d’un jeu de chaises musicales dans l’administration. Des défenestrations en perspective ?

Communiqué du Conseil des ministres de ce jeudi 06 juin

Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce jeudi 06 juin 2019, le conseil des Ministres.

Ouvrant sa communication, le Président de la République a présenté ses vœux les meilleurs à la communauté musulmane, à l’occasion de la célébration de la fête de la Korité. A cet effet, Le Chef de l’Etat a formulé des prières ferventes pour la concorde nationale et la prospérité du Sénégal dans la paix et la solidarité.

Le Président de la République a par ailleurs rappelé au Gouvernement son attachement prioritaire à la préservation durable, ainsi qu’à l’exploitation optimale et transparente de nos ressources naturelles.  A ce titre, il a indiqué l’urgence d’introduire dans le circuit législatif, le projet de loi portant répartition des revenus issus de l’exploitation des ressources pétrolières avec la prise en compte des générations futures.

Dans le même ordre d’idée le Chef de l’Etat a confirmé et rappelé sa décision d’élargir le Comité d’Orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETRO-GAZ) aux représentants de la société civile et de l’opposition.

Le Président de la République, dans sa volonté de préserver nos massifs forestiers, et de renforcer, les actions de contrôle de l’exploitation de nos forêts, à travers une application rigoureuse et inclusive du code forestier, et la relance pragmatique des campagnes de reforestation, a instruit le Ministre de l’Environnement, et du Développement durable, de prendre toutes les dispositions utiles, pour une bonne préparation de la journée de l’arbre.

Appréciant les statistiques sur le travail, le Chef de l’Etat, s’est réjouis des avancées   notables, constatées en 2018 dans le marché du travail, avec 66O43 contrats enregistrés contre 56328 visés par les inspections du travail en 2017, compte non tenu des milliers d’emplois créés dans le secteur primaire et le secteur non formel.

A ce titre, il a rappelé au Gouvernement la place primordiale du secteur privé dans la promotion et la création d’emplois décents.

S’agissant de la campagne agricole 2019-2020, le Président de la République a demandé au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires, à la mise en place préventive et transparente des dispositifs et mécanismes de cession, de supervision, de contrôle et de distribution des semences et engrais subventionnés par l’Etat.  A cet effet, il a demandé au Ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural de lui faire parvenir un rapport hebdomadaire sur la distribution des intrants et du matériel agricole

Abordant, la question relative, à la préparation des Examens et Concours, de 2019, le Chef de l’Etat a d’abord encouragé les élèves, les enseignants, les parents d’élèves et la communauté éducative, à assoire la qualité et l’excellence dans notre système éducatif, avant de demander au Gouvernement de prendre toutes les mesures utiles afin d’assurer leur bon déroulement sur l’ensemble du territoire.

Le Président de la République a félicité l’équipe nationale de Football (U20) après sa brillante qualification aux quarts de finale de la Coupe du monde.

Au titre de la coopération et du Partenariat, le Chef de l’Etat a informé le Conseil de la visite du 18 au 20 juin 2019 du Vice- Gouverneur de la province chinoise de Sichuan, à la tête d’une délégation de chefs d’entreprises.

Au titre des communications en conseil :

Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale.

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une communication sur sa rencontre avec le secteur privé, les requêtes de financement en instance, et l’exécution des projets récents.

Le Ministre de l’Agriculture a fait le point sur la préparation de la campagne agricole 2019- 2020.

Le Ministre du travail, du dialogue social et des relations avec les institutions a fait la situation de l’entreprise et de l’emploi, de la garantie des droits et de la gestion des relations professionnelles.

Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable a informé le conseil de l‘organisation de la journée de l’arbre, prévue au mois d’août prochain.

Le Ministre en charge du Suivi du PSE a rendu compte de la mission qu’il a effectuée en Espagne du 29 au 30 mai 2019, dans le cadre de la journée sénégalaise de l’investissement, en compagnie du Secrétaire d’Etat chargé du Réseau ferroviaire

Le Ministre de la jeunesse a présenté les projets et programmes de son département et a informé le conseil de la prochaine tenue du forum national de la jeunesse.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a adopté le projet de décret portant organisation du Ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Ousseynou KANE, juriste-Financier, est nommé, est nommé Directeur général du Bureau opérationnel du Suivi du PSE (BOS), en remplacement de Monsieur Ibrahima WADE, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Pape Malick NDOUR, titulaire d’un DEA en économie, est nommé Coordonnateur du PRODAC, en remplacement de Monsieur Mamina DAFFE.

Monsieur Mouhamadou SENE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°633 209/E, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Mamadou DIENG, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Monsieur Mor Khoudia GUEYE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°510 837/H, précédemment Directeur de la Vie associative, est nommé Directeur de la Jeunesse et des activités Socio-éducatives au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Maïssa DIAO, appelé à d’autres fonctions.

Madame Moumi KA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°513 763/C, précédemment Chef du Service régional de la Jeunesse de Dakar, est nommée Directeur de l’Education populaire au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Célestin Marie TINE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°633 181/L, précédemment Inspecteur technique, est nommé Directeur du Centre national d’Information et de Documentation au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Madame Aïssatou TRAORE, appelée à d’autres fonctions.

Monsieur Samba GAYE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°614 974/C, est nommé Directeur de la Vie associative au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Mor Khoudia GUEYE, appelé à d’autres fonctions.

           

Monsieur Maïssa DIAO, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°608 378/J, précédemment Directeur de la Jeunesse et des Activités Socio-éducatives, est nommé Inspecteur Technique au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Amadou Abdoulaye DIOP, Professeur agrégé des Facultés de Droit, matricule de solde n°100 273/C, est nommé Directeur des Constructions des Palais de Justices et autres Edifices du ministère de la Justice, en remplacement de Monsieur Mamadou GUEYE, appelé à d’autres fonctions.

Madame Oulimata Fall SARR, titulaire d’un Master en Arts, Lettres, Langues et Communication, spécialiste en appui au Secteur privé et Développement international, est nommée Directeur de la Promotion touristique (DRT) au ministère du Tourisme et de Transports aériens, poste vacant.

 

 

 

Nominations en conseil des ministres: Ibrahima Wade quitte le BOSS

Extrait du conseil des ministre de ce jeudi 06 juin 2019.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Ousseynou KANE, juriste-Financier, est nommé, est nommé Directeur général du Bureau opérationnel du Suivi du PSE (BOS), en remplacement de Monsieur Ibrahima WADE, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Pape Malick NDOUR, titulaire d’un DEA en économie, est nommé Coordonnateur du PRODAC, en remplacement de Monsieur Mamina DAFFE.

Monsieur Mouhamadou SENE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°633 209/E, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Mamadou DIENG, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Monsieur Mor Khoudia GUEYE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°510 837/H, précédemment Directeur de la Vie associative, est nommé Directeur de la Jeunesse et des activités Socio-éducatives au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Maïssa DIAO, appelé à d’autres fonctions.

Madame Moumi KA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°513 763/C, précédemment Chef du Service régional de la Jeunesse de Dakar, est nommée Directeur de l’Education populaire au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Célestin Marie TINE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°633 181/L, précédemment Inspecteur technique, est nommé Directeur du Centre national d’Information et de Documentation au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Madame Aïssatou TRAORE, appelée à d’autres fonctions.

Monsieur Samba GAYE, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports principal, matricule de solde n°614 974/C, est nommé Directeur de la Vie associative au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Mor Khoudia GUEYE, appelé à d’autres fonctions.

           

Monsieur Maïssa DIAO, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, matricule de solde n°608 378/J, précédemment Directeur de la Jeunesse et des Activités Socio-éducatives, est nommé Inspecteur Technique au ministère de la Jeunesse, en remplacement de Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Amadou Abdoulaye DIOP, Professeur agrégé des Facultés de Droit, matricule de solde n°100 273/C, est nommé Directeur des Constructions des Palais de Justices et autres Edifices du ministère de la Justice, en remplacement de Monsieur Mamadou GUEYE, appelé à d’autres fonctions.

Madame Oulimata Fall SARR, titulaire d’un Master en Arts, Lettres, Langues et Communication, spécialiste en appui au Secteur privé et Développement international, est nommée Directeur de la Promotion touristique (DRT) au ministère du Tourisme et de Transports aériens, poste vacant.

Ainsi, Ibrahima WADE n’est donc plus le directeur général du BOSS.

Conseil des ministres: un ministre raconte les haussements de ton du président

YERIMPOST.COM Vous vous attendiez à quoi ? Une partie de Damier entre copains ? Non, Messieurs, la réunion du Conseil des ministres n’est pas une partie de récréation, c’est du très sérieux ! Des ministres sont à la limite choqués par la fermeté du chef de l’Etat lors de certaines réunions. L’un d’eux, qui s’en est ouvert à Source A, révèle le caractère intransigeant du président Macky Sall lorsqu’il y a une fuite avant un communiqué officiel ou encore lorsqu’on lui attribue des propos. Le ministre, qui s’est confessé au journal, souligne que, quelques fois, c’est très violent voire chirurgical. Au cours d’une de ces réunions, le président de la République avait vidé son chargeur sur le gouvernement en ces termes: « Bougez vous ! N’oubliez pas que c’est une chance mais aussi un devoir d’être ici… Personne n’a le droit à l’erreur autour de cette table… », rapporte la source du journal.

Importantes nominations en Conseil des ministres

Au titre des mesures, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
– Monsieur Bassirou Samba NIASSE, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 600.002/B, précédemment Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Secrétaire général du Ministère des finances et du Budget.
– Monsieur Pape Demba BITEYE, Ingénieur électromécanicien, est nommé Directeur général de la Société nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC), poste vacant.
– Monsieur Modou DIAGNE, titulaire d’une maîtrise en Sciences Naturelles, est nommé Directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS), en remplacement de Monsieur Pape Allé DIENG, appelé à d’autres fonctions.
– Monsieur Aboubacry SOW, ingénieur Agronome, précédemment Directeur général adjoint, est nommé Directeur général de la Société nationale d’Aménagement des Terres du Delta et de la Vallée du Fleuve Sénégal (SAED), poste vacant.
– Monsieur Papa Demba DIALLO, ingénieur télécom, précédemment Directeur exécutif du FONSIS, est nommé Directeur général du Fonds Souverain d’Investissement Stratégiques (FONSIS), poste vacant.
– Monsieur Ciré DIA, Administrateur des Postes est nommé Président du Conseil d’Administration (PCA) de la Loterie nationale du Sénégal (LONASE), poste vacant.
– Monsieur Abdoulaye BIBI BALDE, Economiste, est nommé Directeur général de la Société Nationale « La Poste », en remplacement de Monsieur Ciré DIA, appelé à d’autres fonctions.
– Monsieur Alpha Bocar BALDE, Ingénieur agronome, est nommé DG de la Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal (SODAGRI), poste vacant.
– Monsieur Abdoulaye SOW, administrateur civil, est nommé Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD), poste vacant.
– Monsieur Birame FAYE, diplômé en Management, est nommé Directeur général de l’Agence Sénégalaise de Proximité (ASP), en remplacement de monsieur Papa Khaly NIANG, appelé à d’autres fonctions.
– Madame Aby SEYE, Urbaniste, Docteur en Démographie, est nommée Directeur du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT), poste vacant.
– Monsieur Yaya Abdoul KANE, titulaire d’un Doctorat en sociologie, est nommé Directeur général de l’Agence de gestion du patrimoine Bâti de l’Etat (AGPBE), poste vacant.
– Monsieur Elhadj Mamadou DIAO, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 602.571/I, précédemment Directeur des Services fiscaux à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommé Directeur des Domaines à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Mamadou Mamour DIALLO appelé à d’autres fonctions.
– Monsieur Mamoudou NIANG, administrateur civil principal, matricule de solde 506.705/A, précédemment Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère des finances et du Budget.
– Madame Demba DIENG, inspecteur topographe, matricule de solde 602.643/C, est nommée Directeur du Cadastre à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Mame Ouneta FALL appelé à d’autres fonctions.
– Monsieur Bassirou SOUMARE, inspecteur du travail et de la sécurité sociale principal de classe exceptionnelle, matricule de solde 510.597/A, précédemment Directeur des Ressources humaines du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Directeur des Ressources humaines du Ministère des Finances et du Budget.
– Monsieur Abdoulaye DIAGNE, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 606.884/H, précédemment Directeur du Recouvrement à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommé Directeur des Grandes Entreprises à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Adama Mamadou SALL appelé à d’autres fonctions.
– Monsieur Adama Mamadou SALL, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 600.003/C, précédemment Directeur des Grandes Entreprises à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommé Directeur du Recouvrement à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Abdoulaye DIAGNE appelé à d’autres fonctions.
– Madame Yama Kouyaté DIABY, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 606.885/G, est nommée Directeur des Systèmes d’information à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Madame Aïssatou NDAO appelée à d’autres fonctions.
– Madame Aïssatou NDAO, inspecteur principal des impôts et des domaines, matricule de solde 606.886/F, précédemment Directeur des Systèmes d’Information à la Direction générale des Impôts et Domaines, est nommée Directeur des Services fiscaux à la Direction générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Elhadj Mamadou DIAO appelé à d’autres fonctions.
– Monsieur Ousmane NGOM, Spécialiste en passation des marchés publics, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipment (DAGE) au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
 Fait à Dakar le 24 avril 2019, Le Ministre Porte-Parole du Gouvernement Ndeye Tické Ndiaye Diop

Communiqué du Conseil des ministres

 Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 24 avril 2019 à 10heures, le conseil des ministres.

Le chef de l’Etat a ouvert sa communication, en adressant ses chaleureuses félicitations et ses vœux les meilleurs à la communauté chrétienne, à l’occasion de la fête de Pâques.

Le Président de la République a saisi cette occasion pour prier avec l’ensemble de la Nation, pour un Sénégal de paix, stable, prospère et solidaire.
Le Chef de l’Etat a rendu l’hommage de la nation au Général Lamine CISSE, et au Colonel Sidy Bouya NDIAYE, rappelés récemment à Dieu. Il a par ailleurs magnifié leur contribution au rayonnement du Sénégal et de sa démocratie.
S’agissant de la stratégie nationale consensuelle d’amélioration du cadre de vie des populations, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement, l’urgence et l’impératif d’intensifier les actions de mobilisation sociale collective, pour améliorer durablement le cadre de vie dans nos villes, notamment en luttant de manière hardie contre les nuisances et les encombrements de toute sorte.
Le Président de la République a également indiqué, au Gouvernement l’urgence de réorganiser et d’optimiser le système de gestion des déchets solides urbains, notamment à Dakar et dans son agglomération.
Par ailleurs, le Président de la République a demandé au Gouvernement de redéfinir les modalités de la mise en œuvre préventive d’une politique de l’hygiène publique efficace. A ce titre, il a insisté sur la nécessité de renforcer significativement les effectifs et les ressources budgétaires du Service national de l’Hygiène.
Au sujet de l’évaluation prospective de l’Acte 3 de la décentralisation, le Président de la République a indiqué que la territorialisation des politiques publiques demeure une option fondamentale de son mandat.
A ce titre, Il a demandé au Gouvernement d’engager dans le cadre du Dialogue national, des concertations avec toutes les parties prenantes, en vue d’évaluer, dans tous les domaines, le déploiement de la première phase de l’Acte 3 de la décentralisation ; et de proposer des recommandations sur la seconde étape.
Le président de la République a déploré la multiplication des fabriques et des lieux de vente de boissons alcoolisées dans plusieurs localités du pays, en dehors du cadre législatif e réglementaire, entrainant l’exposition des jeunes aux tentations et aux conséquences de l’usage de ces produits. A cet effet, il a demandé au Gouvernement de déployer tous les moyens nécessaires pour arrêter la vente illicite de boissons alcoolisées sur l’ensemble du territoire national, et à réviser les textes y afférents.
le Premier Ministre, a axé sa communication sur deux points :
– la réduction des charges locatives, la nécessité d’ atteindre zéro convention sur les dépenses permanentes de l’Etat, et la gestion des infrastructures construites dans le cadre du PAP1.
– la tenue, le 23 avril 2019 du Conseil interministériel portant sur le bilan de la campagne agricole 2018-2019 et la préparation de celle de 2019-2020 ;
Le Ministre des Affaires étrangères a fait une communication sur la situation de l’actualité internationale.
Le Ministre des Finances a axé sa communication sur l’état d’exécution budgétaire et les mesures prises pour permettre aux ministères nouvellement créés de fonctionner.
Le Ministre de la santé a informé le conseil de l’arrivée prochaine du bateau hôpital dont le séjour est prévu pour une durée de dix mois.
Le Ministre de l’Environnement a mis l’accent sur l’incendie qui a eu lieu au Ranch de Dolly et la situation du parc de Niokolokoba.
Le Ministre de la Femme a fait une communication sur les accidents survenus ce week-end à Dakar et à Saraya, dont les victimes sont principalement des enfants et des femmes.
Le Ministre de l’Urbanisme a fait le point sur le début des opérations de désencombrements.
Le Ministre du Suivi du PSE a fait la situation sur les avancées et la mise en œuvre des réformes.
Le Ministre du Travail a axé sa communication sur la préparation de la fête internationale du travail.

Conseil des ministres: Artp, Fonsis, Coud, Agpbe… en attente

YERIMPOST.COM On est mercredi, c’est le jour du Conseil des ministres au palais de la République. Pour cette troisième depuis la formation du nouveau gouvernement, les regards sont tournés vers la salle Bruno Diatta. Les attentions sont focalisées sur le communiqué qui sanctionnera la réunion, mais, surtout, les nominations qui en sortiront. Les directions qui ont été délestées de leurs patrons nommés ministres attendent encore leurs futurs dirigeants. Le chef de l’Etat est ainsi attendu pour une délivrance certaine…

Communiqué du Conseil des ministres du 17 avril 2019

Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 17 avril 2019, le Conseil des ministres.

Le chef de l’Etat a ouvert sa communication, en souhaitant une bonne semaine sainte à la communauté catholique, et de joyeuses fêtes de Pâques. Il a magnifié, à cette occasion la cohésion sociale et le dialogue islamo-chrétien.

Le Président de la République a affirmé sa volonté de poursuivre la dynamique de réduction du train de vie de l’Etat, en signalant les résultats satisfaisants concernant la rationalisation des charges locatives de l’Etat.
Il a, sur ce sujet, instruit le gouvernement de réduire au strict minimum les locations à l’horizon 2020.
Au titre des charges courantes de l’administration notamment celles de l’eau, de l’électricité et du téléphone, il a invité le Premier Ministre à lui proposer, au plus tard le 1er août 2019, un cadre réglementaire portant sur les modalités d’abonnement, d’utilisation et de paiement des charges courantes de l’administration.
S’agissant du parc des véhicules administratifs, le Président de la République a requis du gouvernement un nouveau dispositif réglementaire sur les conditions d’acquisition, d’affectation, d’utilisation et de cession des véhicules administratifs ; non sans instruire le Premier Ministre d’étudier la possibilité de remplacer les dotations budgétaires en carburant, entretien et réparation de véhicules par des indemnités représentatives.
Le Chef de l’Etat a dans le même élan, réaffirmé son attachement au recensement général du patrimoine foncier bâti et non bâti de l’Etat, de même que la réévaluation du portefeuille de l’Etat, en instruisant le Premier Ministre de lui proposer, au 1er septembre 2019, une stratégie de valorisation et d’optimisation de ce patrimoine.
Le Président de la République a instruit le Ministre des Affaires étrangères à mettre en place de nouveaux passeports diplomatiques, en vue d’une plus grande rationalité dans leur octroi.
Concernant la préparation de la campagne agricole, le Chef de l’Etat a invité le Premier Ministre à tenir, avant fin avril 2019, un conseil interministériel pour la préparation de la campagne de commercialisation agricole.
Il a, à ce titre, insisté sur la nécessité d’assurer le suivi spécifique des résultats issus des travaux du Cadre Harmonisé de Sécurité alimentaire et nutritionnelle au Sénégal.
Le Chef de l’Etat a également fait noter l’urgence de finaliser le Programme national de Modernisation des Marchés et espaces commerciaux, tout en demandant au gouvernement d’élaborer une loi d’orientation sur l’urbanisme commercial.
Le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre d’engager le processus de préparation d’une première loi de finances rectificative conforme aux nouvelles priorités de son mandat.
Il a ainsi engagé le gouvernement à finaliser, dans les meilleurs délais, le document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle pour le soumettre à l’Assemblée nationale avant juin 2019.
Au sujet de la coopération et des partenariats, le Chef de l’Etat s’est félicité de la visite officielle de son homologue égyptien, son Excellence Monsieur Abdel Fattah Al SISSI, Président en exercice de l’Union Africaine.
Cette visite officielle, selon le Chef de l’Etat, a été l’occasion de raffermir les relations d’amitié entre le Sénégal et l’Egypte et d’explorer de nouveaux cadres de coopération et de partenariats bénéfiques aux deux Etats.
Dans sa communication en conseil, le Premier Ministre est revenu, à la suite du Chef de l’Etat, sur la stabilisation des prix des denrées et produits de consommation essentiels.
Au titre des activités gouvernementales, le Premier Ministre a rendu compte des assises du Conseil National du Patronat qu’il a présidées le 16 avril 2019.
Le Ministre des Finances a fait une communication sur l’exécution du budget.
Le Ministre des Affaires étrangères a fait une communication au conseil sur la situation internationale.
Le Ministre de l’Elevage a fait le point sur l’épidémie de grippe équine, et a indiqué le dispositif préventif, curatif et de prophylaxie, mis en place.
Le Ministre du Commerce a fait une communication sur la crise qui affecte le secteur de la boulangerie.
Au tire de l’examen des textes législatifs et règlementaires, le conseil a délibéré et adopté un projet de loi portant révision de la Constitution.
Fait à Dakar le 17 avril 2019
Le Ministre Porte-Parole du Gouvernement
Ndèye Tické Ndiaye Diop

Conseil des ministres: les collaborateurs scotchés aux lèvres du boss

YERIMPOST.COM Et de deux pour les initiés ! Seconde réunion du Conseil des ministres à laquelle ils assisteront à la salle Bruno Diatta en présence du chef de l’Etat ! Pour cette seconde rencontre du genre depuis la formation du nouveau gouvernement, ce qui nous intéresse c’est plutôt le communiqué final.

Au-delà des apparences de mines sereines qu’ils se forcent à montrer, certains collaborateurs du président de la République ne savent plus à quel saint se vouer. Le boss entretient le suspense quant à la composition de son cabinet. Pareil pour les directions de l’Etat dont les directeurs ont été recrutés dans le gouvernement. Autant dire que le communiqué de ce mercredi 17 avril aura une connotation particulière pour certains. La « pétoche »…

Réunion du Conseil des ministres: le président de la République fait la leçon de morale au gouvernement

YERIMPOST.COM  Réunie autour du chef de l’Etat, la nouvelle équipe gouvernementale a assisté à sa première réunion du Conseil des ministres. Celle-ci, marquant la deuxième ère du président Macky Sall, était plus une réunion de prise de contact. Le chef de l’Etat a saisi l’occasion pour prodiguer des conseils aux nouveaux arrivants. « Incarnez la République ! Il ne faut pas être arrogants. Soyez à l’écoute des populations », a dit le président de la République qui a également insisté auprès des ministres pour qu’ils cultivent la confidentialité.

Communiqué du Conseil des ministres du 10 avril 2019

Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 10 avril 2019 à 10 heures au Palais de la République.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a remercié et encouragé, à nouveau, le Premier Ministre Mouhammed Boun Abdallah DIONNE, reconduit et nommé cumulativement avec ses fonctions, Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République.
Le Président de la république, a félicité, également, les nouveaux membres du Gouvernement.
Poursuivant sa communication autour du nouvel élan institutionnel marquant le quinquennat, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement les priorités et initiatives majeures inscrites dans la phase II du PSE.
Il a, à cet égard, demandé aux ministres, de constituer, dans la collégialité, un Gouvernement d’action ; un Gouvernement de transformation publique, méthodique, efficace et performant dans le déploiement cohérent du travail sectoriel et interministériel.
Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a réaffirmé sa volonté de superviser, en permanence, l’action du Gouvernement et de l’Administration, sous le sceau du culte du résultat.
Il a , à ce titre ,instruit le Gouvernement de mettre en place, dans les meilleurs délais, un plan global de simplification des procédures, de déconcentration et de rationalisation des ressources humaines, financières et logistiques.

Dans le même sillage, le Chef de l’Etat, a rappelé la nécessité de mettre en œuvre le programme législatif et réglementaire du Gouvernement (pour l’année 2019), avec une stratégie pragmatique de simplification du droit à travers des textes législatifs et réglementaires clairs et cohérents avec les objectifs et urgences politiques, économiques et sociales.

Par ailleurs, le Président de la République, a exhorté, le Gouvernement à mieux maîtriser la communication gouvernementale, et à toujours cultiver la confidentialité, la proximité avec les populations, le sens de l’écoute, le dialogue social avec les acteurs des différents secteurs, ainsi que l’ouverture à toutes les forces vives de la Nation.
S’agissant de l’impératif d’accélération de l’émergence fondée sur une croissance forte et durable, l’inclusion sociale et l’équité territoriale, le Chef de l’Etat, a ordonné au Gouvernement de concentrer ses efforts sur les priorités essentielles du quinquennat, notamment : la jeunesse, la condition féminine ; la propreté, l’hygiène publique, la lutte contre la spéculation foncière, la préservation des écosystèmes, en particulier les Niayes la transformation dynamique de l’Administration publique ; la promotion du secteur privé.
Dans cette perspective, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de lui proposer, sans délai un programme de travail gouvernemental pour le reste de l’année avec une déclinaison des chantiers prioritaires conformes à ses orientations politiques fondamentales.

Ainsi, le Président de la République a instruit le Premier Ministre de préparer la tenue d’un Séminaire gouvernemental de cadrage des priorités et du travail des ministres.
Au sujet de l’URGENCE NATIONALE DE PROMOTION DE LA DISCIPLINE ET DE LA CITOYENNETE, le Chef de l’Etat a invité le Gouvernement à finaliser, avant fin mai 2019, la Stratégie nationale de Promotion de la citoyenneté impliquant, dans son élaboration participative et sa mise en œuvre efficace, l’ensemble des acteurs institutionnels publics et tous les segments du corps social concernés.

Le Chef de l’Etat, est revenu sur la célébration du 59ème anniversaire de notre accession à la souveraineté internationale, pour remercier les Présidents de la République de Madagascar (Son Excellence Andry Rajeolina), du Libéria (Son Excellence Georges WEAH) et de Gambie (Son Excellence Adama BARROW) qui ont rehaussé, par leur participation, le succès éclatant de notre fête nationale.
Il a, par ailleurs, félicité le Gouvernement, les forces de défense et de sécurité les anciens combattants, les autorités administratives déconcentrées, les collectivités territoriales, les élèves, encadreurs et toutes les personnes et forces vives de la Nation qui ont permis l’organisation remarquable des prises d’armes, défilés civils et militaires sur l’ensemble du territoire national.
Le premier ministre, prenant la parole est revenu sur tous ces points, avec une insistance particulière sur les délais prescrits dans la mise en œuvre de la phase 2 du PSE, non sans exhorter les membres du collège des ministres a plus de solidarité et d’engagement au service de nos compatriotes.
La séance a été levée à 12 heures précises

Ndeye Ticket Ndiaye DIOP
Le Porte-parole du Gouvernement

Historique! Communiqué du dernier Conseil des ministres de Macky 1

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 27 mars 2019 à 10 heures au Palais de la République.
A l’entame de sa communication et en cette dernière séance du Conseil des ministres du septennat 2012 – 2019, le Chef de l’Etat remercie et félicite le Premier Ministre et l’ensemble des ministres pour leur engagement républicain et le travail remarquable accompli durant ces sept (7) années.
Ainsi, le Président de la République rappelle que c’est grâce à l’action quotidienne des différents gouvernements et des ministres et de l’ensemble de leurs collaborateurs que les sénégalais ont sanctionné positivement son bilan et lui ont renouvelé leur confiance.
A cet égard, le Chef de l’Etat magnifie particulièrement l’engagement et l’abnégation de ce dernier Gouvernement qui a parachevé ses ambitions du premier mandat, avec à sa tête le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah DIONNE.
Poursuivant sa communication autour la prestation de serment prévue le 02 avril 2019 au Centre des Expositions de Diamniadio, le Président de la République indique que l’audience solennelle se déroulera en présence, notamment, de chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que de nombreuses délégations et personnalités étrangères qui ont déjà confirmé leur participation.
A cet égard, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à prendre toutes les dispositions pratiques adéquates en vue du bon déroulement de la cérémonie d’investiture et saisit cette occasion, pour réitérer ses remerciements au Peuple sénégalais pour sa confiance suprême renouvelée en son endroit.
Par ailleurs, abordant la célébration du 59ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, le 04 avril 2019, placée sous le thème : « Forces de Défense et de Sécurité : un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale » le Président de la République se félicite du choix du thème au regard de l’impératif de renforcer l’instruction civique, la discipline nationale, et, surtout, notre engagement patriotique quotidien au service de la consolidation de la République et de la Nation.
A ce titre, le Chef de l’Etat en appelle à la mobilisation de tous les segments du corps social autour du culte du travail, de l’excellence et de l’exemplarité.
En outre, le Président de la République demande au Gouvernement de prendre toutes les mesures idoines, en rapport avec les autorités administratives déconcentrées, les collectivités territoriales, et les forces de défense et de sécurité, pour une parfaite organisation des prises d’armes et des défilés civils et militaires sur l’ensemble du territoire national.
Dans ce cadre, le Chef de l’Etat informe qu’une prise d’armes suivie d’un Grand défilé sera organisée sous sa présidence, sur le Boulevard du Général De GAULLE à Dakar.
Enfin, abordant la bonne organisation de la 139ème édition de l’Appel de Seydina Limamou Laye et de la 78ème édition du DAAKA de Médina Gounass, le Président de la République demande au Gouvernement de mettre en œuvre toutes les mesures d’ordre sécuritaire, sanitaire et logistique, notamment hydraulique, nécessaires au bon déroulement de ces importantes manifestations religieuses respectivement les 5 et 6 avril 2019 à Yoff et du 06 avril au 15 avril 2019 sur le site habituel réhabilité et sécurisé de la retraite spirituelle de Médina Gounass.
En outre, le Président de la République demande au Gouvernement de veiller à l’encadrement et au soutien à l’organisation des célébrations du Magal de Porokhane et du Kazzu Rajab.
Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur le suivi des partenariats et son agenda.
Le Premier ministre a adressé au Chef de l’Etat ses sincères remerciements et ceux de tous les membres du Gouvernent pour la confiance placée en eux et l’honneur qu’il leur a fait de les avoir appelés à ses côtés pour servir la nation.
Il a ensuite présenté au membres du Conseil, le rapport général d’activités du Gouvernement 2012 – 2019, marqué par différentes réalisations, en mettant l’accent sur celles relatives entre autres, à l’inclusion sociale, à l’équité territoriale, aux performances économiques, au développement de l’agriculture, au rattrapage infrastructurel, au renouveau des transports de masse, à la hausse des investissements et la progression constante du budget national, à la consolidation de l’Etat de droit, au développement des savoirs, à l’autonomisation des jeunes et des femmes. Il a enfin rendu compte de la coordination des activités gouvernementales
Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la campagne de commercialisation arachidière, de la préparation de la prochaine campagne agricole en mettant l’accent sur les résultats définitifs de la campagne en cours, qui s’annoncent encore une comme des performances record.
Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Conseil a examiné et adopté :
– le projet de décret approuvant et rendant exécutoire le Plan Directeur d’Urbanisme de Dakar et ses environs horizon 2035.




Le Secrétaire Général du Gouvernement,
Porte-parole

Prochain gouvernement: le président Macky laisse ses hommes dans le doute

YERIMPOST.COM  Macky II acté, mais mystère et boule de gomme sur le premier gouvernement de ce second mandat. Son installation prévue le 2 avril prochain, le chef de l’Etat prend les airs ce mardi 12 mars pour des vacances bien méritées. La date de son retour n’a pas été communiqué, mais l’on peut déjà tabler sur une réapparition du président de la République au plus tard le 27 mars prochain, puisque ce sera la dernière réunion du Conseil des ministres avant la démission de tout le gouvernement de Mahammed Boun Abdallah Dionne. Le mystère est tout aussi entier sur les hommes et les femmes qui composeront la prochaine équipe gouvernementale. Le chef de l’Etat s’est envolé hier soir, laissant ses ministres dans le flou total. Qui partira, qui restera, qui fera son entrée ? Le président Macky Sall ne s’en est ouvert à personne.

Un Conseil des ministres soft ce 06 mars 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 06 mars 2019 à 11 heures au Palais de la République.
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat présente ses meilleurs vœux à toute la Communauté chrétienne et prie avec l’ensemble de la Nation, en ce temps de Carême, période de dévotion et de ferveur religieuse, pour un Sénégal prospère et solidaire dans la paix.
Appréciant la proclamation officielle des résultats de l’élection présidentielle du 24 février 2019, marqués par l’élection, au premier tour, du Président Macky SALL, candidat de la Coalition BENNO BOKK YAAKAAR, avec 58, 26 % des suffrages exprimés, le Président de la République se félicite de la forte mobilisation des électeurs, avec un taux de participation de près de 67 %.
Poursuivant sa communication autour de la célébration de la Journée internationale de la femme, ce 08 mars 2019, le Chef de l’Etat remercie et félicite toutes les femmes du Sénégal et de la Diaspora tout en magnifiant leurs efforts inlassables, leurs contributions significatives au développement national et à la stabilité de notre société.
Dans ce contexte, le Président de la République salue, au nom de la Nation, la mémoire de Madame Maïmouna Ndongo Kane Magistrate émérite, ancienne Ministre, avocate remarquable de la cause des femmes, arrachée à notre affection vendredi 1er mars 2019.
Ainsi, le Chef de l’Etat présente ses condoléances les plus attristées à sa famille éplorée, à la Magistrature et aux femmes du Sénégal, suite à la disparition d’une militante exemplaire de la solidarité nationale et du Bien-être familial.
Par ailleurs, appréciant le développement de l’industrie cinématographique sénégalaise, le Président de la République salue la participation honorable du Sénégal à la 26ème édition et à la célébration du 50ème anniversaire du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO).
Dans ce cadre, le Chef de l’Etat félicite les cinéastes sénégalais, notamment les réalisatrices Angèle Assie Diabang et Khadidiatou Sow pour les distinctions spéciales obtenues lors de ce grand rendez- vous culturel africain.
A cet égard, rappelant l’impératif de produire le répertoire des films sénégalais et de veiller au repositionnement des Rencontres cinématographiques de Dakar (RECIDAK) dans l’agenda international du Cinéma, le Président de la République réaffirme son engagement à consolider la relance durable du cinéma sénégalais.
Enfin, suite au décès du regretté artiste, chanteur et compositeur de musique traditionnelle Saloum DIENG, le Chef de l’Etat a présenté ses sincères condoléances aux proches et amis du défunt, à toute la famille de la culture, avant de terminer sa communication sur le suivi de la coopération, des partenariats et son agenda diplomatique.
Le Premier ministre a adressé au nom du Gouvernement ses vives félicitations et ses prières ardentes au Chef de l’Etat pour sa brillante réélection à l’issue du scrutin du 24 février 2019. Il a ensuite rendu compte de la coordination des activités gouvernementales.
Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture nationale et internationale.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :
– le projet de décret portant création de la réserve urbaine naturelle de la grande Niaye de Pikine.

Le Secrétaire Général du Gouvernement,
Porte-parole

Les décisions prises en conseil des ministres de ce 30 janvier 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 30 janvier 2019 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la consolidation du pacte de confiance avec le peuple sénégalais à la veille de l’ouverture de la campagne électorale, le Chef de l’Etat lance un appel à tous les candidats, à toute la classe politique, aux citoyens et aux électeurs, en vue du renforcement continu et du rayonnement permanent de notre démocratie, avec un débat d’idées serein et soutenu par un sens élevé des responsabilités des différents acteurs du processus électoral.

Dans ce cadre, le Président de la République rappelle au Gouvernement, l’impératif de prendre toutes les dispositions requises en matière administrative, logistique et sécuritaire afin d’assurer le déroulement, dans les meilleures conditions, de la campagne électorale qui démarre le 03 février à 00 h 00 et du scrutin présidentiel.

A cet égard, le Président de la République réitère à nos compatriotes son engagement déterminé à poursuivre l’œuvre d’édification nationale, en donnant à chaque sénégalaise et à chaque sénégalais, quel que soit son lieu de résidence, les possibilités d’avoir un accès correct aux services sociaux de base, (eau, électricité, santé, éducation, formation) à un logement et un emploi décents, ainsi qu’à une vie toujours meilleure à travers un cadre qualitativement amélioré.

Par ailleurs, appréciant le bilan global de son mandat et le maintien du cap de l’émergence, le Chef de l’Etat rappelle que sa vision d’un Sénégal Emergent reste la doctrine fondamentale de notre action. Dès lors, le Président de la République demande au Premier Ministre, de prendre toutes les dispositions pour vulgariser, avec des moyens de communication adaptés, le bilan exhaustif et élogieux de notre action collective au service des sénégalaises et des sénégalais.

Poursuivant sa communication autour de la continuité du travail gouvernemental et la préparation administrative des dossiers dans les différents départements ministériels, le Chef de l’Etat attire l’attention du gouvernement sur la nécessité d’assurer la continuité du service public qui ne doit connaitre,ni ralentissement ni blocage durant la campagne électorale.

A ce titre, le Président de la République demande au Premier Ministre de prendre toutes les dispositions en vue du fonctionnement normal et régulier des ministères, administrations et services publics sur toute l’étendue du territoire national.

En outre, le Chef de l’Etat invite le Premier Ministre à veiller à la continuité des actions et projets engagés par l’Etat.

Par ailleurs, abordant la rénovation du building administratif et l’accélération de la transformation de nos administrations, le Chef de l’Etat informe les membres du conseil de la réception du Siège officiel du Gouvernement rénové, sous sa présidence, en cet après-midi du 30 janvier 2019, plus de 60 ans après son édification. En effet, cet évènement demeure un moment historique pour l’Etat qui engage, après la mise à disposition des nouvelles sphères ministérielles de Diamniadio, un tournant majeur dans son processus de modernisation pour davantage porter notre ambition d’accélérer le développement économique et social du Sénégal.

Dans cette perspective, le Président de la République invite le Gouvernement à intensifier la réalisation du projet de Maison des Archives nationales à Diamniadio  et à renforcer la dynamique de transformation institutionnelle de l’Imprimerie nationale, sise à Rufisque, en établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) afin d’asseoir son positionnement stratégique, le développement de son patrimoine industriel et numérique, ainsi que son fonctionnement optimal au service des administrations publiques.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et par son agenda.

Le Premier ministre a axé sa communication sur le suivi de la campagne de commercialisation arachidière, la revue annuelle des réformes des politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA, avant de rendre compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture nationale et internationale

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la campagne de commercialisation agricole.

Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Conseil a examiné et adopté :

le projet de décret portant création, organisation et fonctionnement du Secrétariat exécutif du 9éme Forum mondial de l’eau ;
le Projet de décret fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Laboratoire d’Analyse et de Contrôle (LANAC) ;
le projet de décret portant création du Certificat professionnel de Spécialisation.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Babacar SECK, titulaire d’un Certificat d’Aptitude à l’Enseignement secondaire technique et professionnel (CAESTP), est nommé Directeur du Centre de Formation professionnelle et technique au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat ;
Monsieur Amadou Massar SARR, Officier de Marine, membre du Conseil national du Patronat (CNP), est nommé Président du Conseil d’Administration du Centre de Formation professionnelle et technique au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat

Le Secrétaire général du Gouvernement,

                                                                                        Porte-parole








Les nominations en Conseil des ministres du 14 novembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 14 novembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

– Monsieur Oumar MAL, Inspecteur général de Police, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Mahamadou ISSOUFOU, Président de la République du Niger, avec résidence à Niamey, en remplacement de Monsieur Abdou Khadir AGNE, appelé à d’autres fonctions ;

– Madame Françoise Daba FAYE, Commissaire aux enquêtes économiques, est nommée Inspecteur technique au ministère du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME ;

– Monsieur Babacar KEBE, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Bounkiling, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Ndiédieng, département de Kaolack, en remplacement de Monsieur Ousmane LY, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Yoro Dia FALL, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Kanel, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Djilor, Département de Foundiougne, en remplacement de Monsieur Cheikh Sidy Makhtar FALL, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Madame Oumou DIAMANKA, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Dagana, est nommée Sous-Préfet de l’Arrondissement de Ndiaye, Département de Dagana, en remplacement de Monsieur Guédj DIOUF, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Mouhamadou Thioubado ANNE, Instituteur, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Katakel, Département de Kaffrine, en remplacement de Monsieur Alioune DIOP, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Ousmane DIA, Secrétaire d’administration, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Tambacounda, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Wack Ngouna, Département de Nioro, en remplacement de Monsieur Adama Cheikh DIAW, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Amadou Ibra NDIAYE, Instituteur, précédemment Adjoint au Sous-Préfet de l’arrondissement de Niodior, département de Fondiougne, est nommé Sous-Préfet de l’Arrondissement de Dianhé Makha, Département de Goudiry, en remplacement de Monsieur Abdoul Aziz DIAGNE, appelé à d’autres fonctions.

Communiqué du Conseil des ministres du 12 septembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 12 septembre 2018 à 10 h, au Palais de la République.
Entamant sa communication autour de la célébration du nouvel an musulman, le Chef de l’Etat adresse ses meilleurs vœux à la communauté musulmane et sollicite ses prières ferventes pour la paix, la stabilité et la consolidation de la concorde nationale.
Abordant l’impératif du déroulement optimal du processus électoral, le Président de la République insiste sur l’importance primordiale qu’il accorde à la consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit ainsi qu’à un dialogue politique permanent et responsable.
Poursuivant sa communication sur le renforcement et l’efficacité de la prise en charge des urgences économiques et sociales, le Chef de l’Etat exhorte le Premier ministre, et l’ensemble des membres du Gouvernement, à redoubler de proactivité et de pragmatisme dans la réalisation des différents programmes et projets nécessaires à l’accélération soutenue de la croissance économique, à l’amélioration significative et continue du bien-être des populations et à l’apaisement durable du climat social.
A ce titre, le Président de la République indique au Gouvernement l’impératif d’un suivi spécifique de la campagne agricole et de la situation alimentaire au niveau du monde rural.
Appréciant l’état d’avancement de l’élaboration de la deuxième phase du Plan Sénégal Emergent (PSE) pour la période 2019 – 2023 et l’adoption du Projet de Loi de Finances 2019, le Chef de l’Etat demande au Premier Ministre, au Ministre de l’Economie des finances et du Plan de procéder, avant la fin du mois de septembre 2018, au pré-arbitrage budgétaire, conformément à la stratégie arrêtée lors du Débat d’orientation budgétaire en matière de finances publiques.
En outre, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de conduire toutes les actions appropriées, en relation avec les ministères sectoriels, les acteurs économiques et sociaux impliqués, afin d’asseoir, avec le soutien des partenaires techniques et financiers, le succès de la prochaine réunion du Groupe consultatif pour le financement du Plan d’actions prioritaires de la deuxième phase du PSE, prévu en décembre 2018.
Dans ce cadre, le Président de la République insiste sur l’impératif stratégique de renforcer le rôle moteur et la place centrale du secteur privé, notamment local, dans le pilotage, le financement et l’exécution effective des projets et réformes du PSE.
Par ailleurs, poursuivant sa communication autour de la bonne préparation et du déroulement normal de l’année scolaire et universitaire, le Chef de l’Etat, en cette veille de reprise des cours, invite le Gouvernement à prendre toutes les dispositions administratives, techniques, budgétaires et financières requises, en vue d’assurer une bonne année scolaire et universitaire, sur toute l’étendue du territoire national.
Ainsi, le Président de la République rappelle au Gouvernement l’impératif de veiller au respect des différents accords conclus avec les organisations syndicales d’enseignants ainsi qu’à l’orientation adéquate des nouveaux bacheliers dans nos établissements universitaires en fonction des critères académiques définis.
A cet égard, le Chef de l’Etat exhorte le Premier ministre à suivre à l’application effective des mesures volontaristes qu’il a prises en faveur des enseignants et des étudiants, afin d’améliorer significativement les conditions sociales et d’études dans la sphère universitaire.
Le Président de la République a terminé sa communication sur le suivi de la coopération, des partenariats et son agenda diplomatique.
Le Premier ministre a adressé, au nom du Gouvernement, ses chaleureuses félicitations au Chef de l’Etat pour le succès diplomatique de notre pays suite à sa participation active au Forum pour la coopération sino-africaine, tenu à Beijing les 3 et 4 septembre 2018, à l’issue duquel, il a été désigné co-président, pour un mandat de six ans.
Il a ensuite rendu compte du suivi des engagements avec les partenaires sociaux et de la coordination de l’activité gouvernementale.
Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait le point sur la conjoncture nationale et internationale.
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la campagne agricole.
Le ministre auprès du Président de la République en charge du suivi du PSE a fait le point de l’état d’avancement des projets et réformes.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :
le Projet de décret portant organisation du ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat ;

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Madame Mariame SY, Conseiller des Affaires étrangères principal est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Sa Majesté Felipe VI, Roi d’Espagne, en remplacement du Général, d’Armée (2S) Mamadou SOW ;

Madame Safiatou NDIAYE, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en Afrique du Sud, est nommée, cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Emmerson MNANGAGWA, Président de la république du Zimbabwe, avec résidence à Pretoria ;

Madame Fatou Danielle DIAGNE, Analyste financier et expert en développement, est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de sa Majesté Yang Di-Pertuan Agong XV Sultan Muhammad V, Roi de la Malaisie, avec résidence à Kuala Lumpur, en remplacement du Docteur Adrienne DIOP ;

Monsieur Talibouya BA, titulaire d’un Master en ressources humaines du centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), est nommé Secrétaire général de l’Agence sénégalaise pour la Propriété industrielle et l’Innovation technologique, en remplacement de Monsieur Ibrahima DIOP, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Le Secrétaire général du Gouvernement,
Porte-parole

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 25 juillet 2018

Entamant sa communication autour du succès de la visite d’Etat historique du Président de la République populaire de Chine, Son Excellence Monsieur Xi JINPING, effectuée au Sénégal, les 21 et 22 juillet 2018, le Chef de l’Etat salue la mobilisation exceptionnelle des populations qui ont réservé un accueil chaleureux à notre hôte et à son importante délégation et félicite tous les services de l’Etat impliqués dans la préparation et le déroulement de ladite visite.

Le Président de la République magnifie la qualité des entretiens avec son homologue chinois, aussi bien en tête à tête qu’en séance élargie, se réjouit des convergences de vues sur les sujets d’intérêt communs, ainsi que des excellents résultats obtenus qui témoignent de la nouvelle dimension du partenariat global stratégique entre la République du Sénégal et la République populaire de Chine.

A ce titre, le Chef de l’Etat indique que nos deux pays ont signé dix (10) Accords de coopération portant sur plusieurs domaines économiques et techniques dont, entre autres, la réhabilitation du barrage d’Affiniam, les infrastructures, la mise en valeur des ressources humaines.

Cette dynamique porteuse, qui augure d’un renforcement du partenariat sino-sénégalais pour les années à venir, fait du Sénégal, le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à intégrer l’initiative chinoise la Ceinture et la Route avec la signature du Mémorandum d’Entente portant sur l’Initiative de la Ceinture économique de la Route de la Soie et la Route de la Soie maritime du 21e siècle.




Rappelant en effet la portée de cette initiative stratégique, lancée par le Président Xi JINPING en 2013 qui vise à réaliser de grandes infrastructures d’interconnexions terrestres et maritimes en vue de favoriser les échanges entre les pays, le Président de la République se félicite de l’aide, sans contrepartie d’un milliard de Yuans soit près de 83 milliards de FCFA, consentie en faveur du Sénégal, par la République populaire de Chine pour les années 2018, 2019 et 2020 et de l’accord de principe pour le financement de tous les projets soumis au titre de notre coopération bilatérale.

Poursuivant sa communication autour de l’entretien durable et la gestion de la nouvelle infrastructure sportive et socio-culturelle dénommée « Arène Nationale », un don de la République populaire de Chine pour un montant de 32 milliards de FCFA, le Chef de l’Etat se félicite de la réception des clefs des mains du Président XI JINPING.

Ainsi, le Président de la République remercie la Partie chinoise, félicite le Ministre des Sports, le CNG et l’ensemble des lutteurs et amateurs pour la mobilisation collective et solidaire lors de la réalisation de cet ouvrage et la bonne organisation de la cérémonie de remise des clefs de ce « bijou architectural », emblématique de l’étroitesse et l’exemplarité de la coopération sino- sénégalaise et qui constitue une référence, par sa spécificité, en Afrique et dans le monde.

Par ailleurs, le Président de la République demande au Gouvernement, en relation avec tous les sportifs, les acteurs de la lutte notamment, de réfléchir sur le meilleur mécanisme de gestion pour assurer l’entretien et la pérennité de cette infrastructure d’envergure qui contribue au renforcement des équipements urbains dans les départements de Pikine et Guédiawaye, au développement global du sport au Sénégal et à l’épanouissement de la jeunesse.

Enfin, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de préparer, avec la mobilisation de toutes les populations et amateurs de lutte, l’inauguration de « l’Arène nationale » avant octobre 2018.
Abordant, par ailleurs, le pilotage renforcé et la stabilisation de l’approvisionnement correct en eau potable des populations des agglomérations de Dakar, Thiès et de la Petite Côte, le Président de la République rappelle que la gestion du secteur de l’hydraulique appelle l’activation impérative d’un dispositif de veille et de résilience aux pénuries, malgré les financements importants en cours pour un approvisionnement durable en eau des populations urbaines et rurales.

Enfin, le Président de la République demande au Premier ministre de mettre en place, dans les meilleurs délais, un dispositif interministériel de suivi de la sécurisation durable de l’approvisionnement normal en eau potable des populations et informe de l’organisation prochaine, d’un Conseil présidentiel sur la situation et les perspectives de développement du secteur de l’hydraulique urbaine et rurale.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur son agenda diplomatique et le suivi des partenariats.

Le Premier ministre a axé sa communication sur le suivi des politiques publiques notamment en matière d’emploi dont le récapitulatif fait ressortir plus de 336 000 créations, secteurs privé et public, confondus entre 2012 et 2016 comme l’indiquent les rapports statistiques du travail pour la période sous revue, sur la base des contrats visés par les inspections du travail. Ces chiffres ne prennent, évidemment pas en compte, les emplois créés au cours des années 2017 et 2018. Il a ensuite rendu compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait le point de la campagne agricole.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a fait une communication axée sur le Forum de Haut Niveau pour le développement durable, tenu à New York du 09 au 18 juillet 2018.

Le ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a rendu compte de l’avancement des projets et réformes.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

– le projet de décret modifiant le décret n° 2010-707 du 10 juin 2010 portant organisation et fixant les règles de fonctionnement du Centre de Formation judiciaire ;

– le projet de décret portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de la justice ;

– le projet de décret fixant la composition, l’organisation et le fonctionnement du Conseil national du Don et de la Transplantation (CNDT) ;

– le projet de décret relatif à la Carte sanitaire.


Communiqué du conseil des ministres du mercredi 18 juillet 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 18 juillet 2018 à                10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication sur la consolidation des relations bilatérales sino-sénégalaises et le partenariat global stratégique liant nos deux pays, le Chef de l’Etat magnifie l’exemplarité des relations, la qualité remarquable de la coopération et des partenariats à travers plusieurs projets, programmes et initiatives réalisés, en cours et à venir.

Dans ce cadre, le Président de la République rappelle au Gouvernement que Son Excellence Monsieur Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, effectuera une visite d’Etat au Sénégal, les 21 et 22 juillet 2018. Cette visite, la première en Afrique de l’Ouest témoigne des liens privilégiés qui unissent nos deux pays.




A cet égard, le Chef de l’Etat souhaite qu’un accueil chaleureux, à la dimension de l’amitié sino-sénégalaise, soit réservé à notre hôte et demande à tous les services de l’Etat déjà engagés dans la préparation de cette visite, de veiller à sa parfaite organisation.

Appréciant les Programmes d’aménagement et de développement de nouvelles zones touristiques, le Président de la République demande au Gouvernement d’amplifier la dynamique concertée de relance du secteur en veillant à l’optimisation du potentiel national en matière de création d’emplois, de croissance, et à la consolidation des résultats remarquables relevés ces dernières années dans le secteur, notamment en terme de flux touristiques.

Ainsi, le Chef de l’Etat invite le Premier Ministre à entreprendre, avec les acteurs privés du secteur du Tourisme, une évaluation globale de l’état de mise en œuvre des programmes et projets d’aménagement et de développement de nouvelles zones touristiques.

Le Président de la République demande également au Gouvernement de déployer un Plan spécial d’accélération des investissements touristiques en vue d’asseoir la diversification des produits touristiques et les bonnes performances de la Destination Sénégal, d’une part, de faire du Sénégal un hub culturel international d’autre part.

Poursuivant sa communication autour de la sauvegarde du patrimoine classé de l’Ile de Gorée et le renforcement de sa desserte maritime, le Chef de l’Etat rappelle que ce site, patrimoine mondial de l’UNESCO, demeure une vitrine du rayonnement du Sénégal dans les domaines culturel et touristique.

Dès lors, le Président de la République invite le Gouvernement à accorder une importance primordiale au renforcement du désenclavement, à l’aménagement et à la réhabilitation du Patrimoine de l’Île de Gorée.

Par ailleurs, relevant la nécessité de la modernisation de l’Institut Islamique de Dakar qui joue, depuis sa création, un rôle fondamental dans l’éducation, la formation, la recherche et la publication de manuels et d’écrits scientifiques concernant l’enseignement et la culture arabo – islamiques, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement, en relation avec l’ensemble des acteurs impliqués dans les programmes, l’organisation et le fonctionnement de cet institut, de renforcer l’exécution du Plan de modernisation de cette structure majeure de notre système éducatif et de recherche en sciences de la religion.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement de diligenter, avant fin septembre 2018, la signature d’un Contrat d’Etablissement entre l’Etat et l’Institut Islamique de Dakar pour asseoir son autonomie financière, ainsi que son équipement adéquat.

Poursuivant sa communication autour du développement de l’éclairage public de nos communes, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’engager, en relation avec les élus territoriaux, l’intensification de la mise en œuvre du programme national d’autonomisation de l’éclairage public par le recours systématique au solaire.

A cet égard, le Président de la République, invite le Gouvernement à prendre toutes les dispositions juridiques, administratives et financières nécessaires au lancement effectif des travaux d’installation de lampadaires solaires sur les édifices et zones ciblés, selon des critères techniques et géographiques rigoureusement appliqués.

Appréciant, par ailleurs, l’amélioration durable de la mobilité urbaine, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’y accorder une attention particulière, notamment dans l’agglomération de Dakar.

Ainsi, le Président de la République invite le Gouvernement à lever toutes les contraintes administratives et financières, afin d’engager, dans les meilleures conditions, le démarrage des travaux de la phase pilote du projet de Transport collectif « Bus Rapid Transit (BRT) » sur le circuit Gare routière PETERSEN – Préfecture de Guédiawaye, au début du mois de décembre 2018.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur le suivi de la coopération, des partenariats et son agenda diplomatique.

Le Premier Ministre, a axé sa communication sur sa mission en Turquie où il a représenté le Chef de l’Etat à la cérémonie d’investiture du Président Recep Tayyip ERDOGAN avant de rendre compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait le point de la campagne agricole.
Le Ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME a fait une communication axée sur le développement, l’organisation et la réglementation des commerces de grande distribution et des commerces traditionnels au Sénégal.

Le Ministre de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat a fait le point de la préparation des Vacances citoyennes 2018.

Le Ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent a rendu compte de l’avancement des projets et réformes.




Tirant les conclusions du débat général, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre en charge du Commerce d’engager une réforme du secteur de la distribution au Sénégal et de proposer dans les meilleurs délais, les textes réglementaires appropriés.

Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Conseil a examiné et adopté les textes suivants :

  • le projet de décret modifiant et complétant le décret n°77-887 du 12 octobre 1977 portant statut particulier du cadre des fonctionnaires de la santé publique et de l’action sociale ;
  • le projet de décret portant organisation du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire.

   Le Secrétaire général du Gouvernement,
                       Porte-parole

Vidéo- Sa démission a tardé… Mame Mbaye Niang humilié par Macky Sall en conseil des ministres





Le gouvernement nie tout interrogatoire de Mame Mbaye Niang par Macky Sall en conseil des ministres

Nominations en Conseil des ministres de ce mercredi 09 mai

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :
– le projet de décret portant organisation du Ministère des Sports.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

– Monsieur Oumar SARR est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société sénégalaise de Réassurance (SEN-RE) ;

– El Hadji Ibrahima NDIAYE est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société de Télédiffusion du Sénégal (TDS – SA) ;

– Monsieur Albé NDOYE, est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société nationale d’Assurance Conseil (SONAC).

Le Secrétaire général du Gouvernement,
Porte-parole



Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 09 mai

Le Président Macky Sall a réuni le Conseil des ministres, mercredi 09 mai à 10 h, au Palais de la République.

Entamant sa communication sur la 13ème Biennale de l’Art africain contemporain « DAK’ART 2018 » et la promotion des industries culturelles, le Chef de l’Etat adresse ses félicitations au Ministre de la Culture et à l’ensemble des participants pour la bonne organisation de la cérémonie d’ouverture, ainsi que le déroulement des expositions et manifestations programmées sur les différents sites retenus marqués par un professionnalisme remarquable.

Ainsi, le Président de la République magnifie la renommée mondiale et la régularité de la Biennale, évènement culturel national et continental qui valorise davantage l’Art Africain contemporain sur les marchés internationaux spécialisés.



En outre, le Chef de l’Etat exhorte le Gouvernement, la communauté culturelle nationale et africaine, dans un élan de partenariat gagnant-gagnant, à poursuivre, outre les investissements intensifs en faveur des infrastructures et de la logistique, les efforts de formation et d’organisation, de détection et d’encadrement des artistes afin d’asseoir une industrie culturelle de pointe, au service des acteurs du secteur, mais aussi du rayonnement du Sénégal et de l’Afrique.

Poursuivant sa communication autour de l’optimisation du potentiel touristique national et de la consolidation de la relance durable et globale du secteur, le Président de la République demande au Gouvernement d’intensifier la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre l’érosion côtière. A cet effet, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de procéder, dans les meilleurs délais, au lancement des travaux de protection du littoral.

En outre, le Président de la République invite le Gouvernement, à veiller à la mutualisation des programmes et actions afin d’optimiser, en termes de richesses et d’emplois créés, le potentiel touristique du Sénégal, à la relance de la destination Casamance, et à l’émergence de nouveaux pôles touristiques au niveau des îles du Saloum, du Sénégal Oriental, de la Petite Côte (Pointe Sarène, Joal Finio).

Enfin, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à développer la formation professionnelle aux métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration et à accélérer les financements d’accompagnement aux acteurs privés nationaux du secteur.

Appréciant par ailleurs le partenariat entre l’Etat et les Organisations professionnelles du secteur du numérique, le Président de la République demande au Premier ministre de veiller, d’une part, à la mise en œuvre des décisions et recommandations du 1er Forum national sur le Numérique tenu le 15 mars 2018 et d’autre part, au renforcement du partenariat entre l’Etat et les organisations professionnelles, afin d’asseoir l’innovation et la valorisation optimale du potentiel national.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur son agenda diplomatique.

Le Premier ministre, dans son compte rendu de la coordination de l’activité gouvernementale, a fait part au Conseil des conclusions issues du Conseil interministériel, consacré à la campagne agricole et des mesures arrêtées lors de la réunion qu’il a présidée autour de la situation des populations impactées par le projet du Train Express Régional (TER).

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.




Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a fait une communication sur les travaux préventifs de raccordement du nouveau dispositif de protection anti-bélier. Cet arrêt programmé s’inscrit dans le cadre de la sécurisation des ouvrages névralgiques du système d’alimentation en eau potable de la région de Dakar.

Les travaux qui démarrent le 12 mai 2018 pour une durée de 2 jours, ne manqueront pas de causer des perturbations dans l’approvisionnement en eau des populations. Aussi, le gouvernement a pris toutes les dispositions pour accompagner les populations de Dakar et celles des autres localités impactées, par des mesures palliatives, notamment, un dispositif de distribution par camion-citerne et l’optimisation de la distribution, pendant les jours où celle-ci sera perturbée.

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a fait une communication sur le suivi et la programmation des activités du secteur, notamment sur l’avenir du Parc national de Niokolo Koba.

Le ministre en charge du Suivi du PSE a fait le point sur les projets et réformes.
Tirant les conclusions du débat général, le Chef de l’Etat, après avoir pris connaissance des recommandations formulées lors du Conseil interministériel sur la campagne agricole, décide d’augmenter de 10 milliards le montant initialement proposé, portant ainsi le financement de la prochaine campagne à 50 milliards. Le Président de la République réaffirme par cette décision exceptionnelle, son ambition de doter notre pays, d’une agriculture compétitive, diversifiée et durable pour l’émergence économique du Sénégal.

Enfin, appréciant la note « Progrès satisfaisant » décernée au Sénégal lors de l’évaluation de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), le Chef de l’Etat se félicite de la consécration de notre pays comme un modèle du genre par l’Organisation internationale qui surveille la gouvernance des industries extractives.

Dès lors, le Président de la République exhorte le Gouvernement à poursuivre les efforts entrepris, qui valent à notre pays, d’occuper le rang de premier africain et troisième au monde, à obtenir cette note, après les Philippines et le Timor Leste, dans le cadre de l’instance qui édicte les normes mondiales en matière de gouvernance des industries extractives.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :
– le projet de décret portant organisation du Ministère des Sports.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

– Monsieur Oumar SARR est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société sénégalaise de Réassurance (SEN-RE) ;

– El Hadji Ibrahima NDIAYE est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société de Télédiffusion du Sénégal (TDS – SA) ;

– Monsieur Albé NDOYE, est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société nationale d’Assurance Conseil (SONAC).

Le Secrétaire général du Gouvernement,
Porte-parole

Communiqué du Conseil des ministres du 02 mai 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 02 mai à 10 h, à Diamniadio.

Entamant sa communication sur l’inauguration de la sphère ministérielle située dans le 1er arrondissement, le Chef de l’Etat magnifie la tenue, pour la première fois, du Conseil des Ministres, à Diamniadio, dans les nouveaux bâtiments administratifs de dernière génération.



En effet, à travers cet acte un du renouveau du service public, le Président de la République rappelle que trois sphères ministérielles y seront érigées pour donner corps à son ambition de bâtir une administration moderne, performante, peu coûteuse, au service de la citoyenneté et de l’émergence.

En outre, le Président de la République félicite le Délégué général à la Promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac rose, le Directeur   général   et   l’Agence   de Gestion du Patrimoine Bâti de l’Etat  ainsi que tous leurs personnels et les partenaires de l’Etat, pour la réalisation, de  ce  chef d’œuvre architectural.

Cette sphère ministérielle va accueillir plusieurs ministères et des milliers d’agents de l’Etat, dans un cadre de vie de standard international, soutenu par une dynamique de rationalisation et de mutualisation des ressources publiques, engagée depuis 2012.

Ainsi, le Chef de l’Etat invite le   Premier   Ministre   à   hâter   le   processus   de déménagement et d’installation des ministères et agents concernés, de faire prendre les mesures d’accompagnement appropriées et à veiller à la mise en œuvre cohérente de la nouvelle politique immobilière de l’Etat qui vise à optimiser l’exploitation et le développement du patrimoine immobilier de l’Etat.

Poursuivant sa communication autour de la célébration de la Fête du Travail et de la consolidation du nouveau contrat social pour l’émergence, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des travailleuses et travailleurs du Sénégal, leur réaffirme toute sa considération et ses encouragements, et remercie les centrales syndicales pour leur mobilisation et leur sens des responsabilités.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement de veiller sans relâche au renforcement du bien être des travailleurs dans un esprit de dialogue constructif pour améliorer, durablement la productivité et la compétitivité de l’économie nationale.

Enfin, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement l’impératif de consolider en permanence le partenariat entre l’Etat, les Syndicats et le Patronat, base essentielle du nouveau contrat social qui sous-tend la matérialisation effective, dans tous les secteurs d’activités, de sa vision d’un Sénégal Emergent au service de toutes les populations.

Abordant la stabilité dans le secteur de l’éducation et le suivi permanent de la mise en œuvre des décisions des assises de l’éducation et de la formation, le Président de la République se félicite des accords conclus entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants.

A cet égard, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions pour l’application effective, dans les délais indiqués, de sa décision portant sur des mesures exceptionnelles d’augmentation de 40.000 FCFA de l’indemnité de logement allouée aux enseignants qui sera portée à 100.000 FCFA en 2020.

En outre, le Président de la République demande au Gouvernement d’asseoir la stabilité durable du secteur de l’Education par un suivi rigoureux de la mise en œuvre des recommandations et décisions des Assises nationales sur l’éducation et la formation, dans le but de consolider, dans le consensus et dans l’esprit de la vision d’un Sénégal Emergent « l’Ecole du futur » une véritable Ecole de la réussite et de l’excellence.

Abordant le renforcement de la politique de désenclavement interne et externe du Sénégal, le Chef de l’Etat se félicite du lancement du programme « Zéro Bac » pour accélérer le désenclavement de l’île à Morphil et la valorisation des potentialités agro- industrielles de la Vallée du Fleuve Sénégal.

Dans la même perspective, le Président de la République demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions requises, en vue de finaliser le processus de réhabilitation des Ponts de Tobor et d’Emile Badiane à Ziguinchor, l’exécution des travaux de la boucle du Boudié ainsi que ceux du pont sur le Fleuve Gambie, dont l’achèvement est prévu en décembre 2018.

En outre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement, en accord avec la partie mauritanienne, à veiller à l’accomplissement de toutes les diligences nécessaires à la réalisation, dans les délais contractuels, du Pont de Rosso.

Enfin, le Président de la République exhorte le Gouvernement à prendre les mesures appropriées pour le déploiement rapide du projet « Navigation de l’OMVS » avec les réalisations, au Sénégal, du port fluviomaritime de Saint – Louis et des escales de Richard Toll, Dagana, de Podor, Cas-Cas, Matam, et Bakel.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par son agenda diplomatique.

Le Premier ministre a adressé, au nom du Gouvernement, ses vives félicitations au Président de la République pour l’inauguration de la sphère ministérielle de Diamniadio, emblématique de sa politique de renouveau d’un service public de qualité, au service des citoyens et pour l’émergence. Il a ensuite rendu compte de la coordination de l’activité gouvernementale.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte de la préparation de la campagne agricole et du suivi de celle relative à la commercialisation arachidière.

 

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

 

  • le projet de loi prescrivant le remplacement dans tous les actes législatifs et réglementaires de la dénomination « Collectivité locale » par « Collectivité territoriale ».

 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :




  • Madame Safiatou NDIAYE, Ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud, est nommée, cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence RAJAONARIMAMPIANINA RAKOTOARIMANANA Hery Martial, Président de la République de Madagascar, avec résidence à Pretoria ;

 

  • Madame Safiatou NDIAYE, Ambassadeur du Sénégal en Afrique du Sud, est nommée, cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Filipe NYUSI, Président de la République du Mozambique, avec résidence à Pretoria ;

 

  • Monsieur Aboubacar Sadikh BARRY, Conseiller des Affaires étrangères principal, précédemment Ministre-conseiller à l’Ambassade du Sénégal à Washington, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Nana AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, avec résidence à Accra ;

 

  • Monsieur Issa WAGUE, Administrateur de Société, est nommé Consul général de la République du Sénégal à Pointe-noire, poste vacant.

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

     Porte-parole

 

 

Inauguration des Sphères ministérielles de Diamniadio: un Conseil des ministres délocalisé

YERIMPOST.COM Les sphères ministérielles, un investissement de 56 milliards de fcfa, seront inaugurées ce mercredi 2 mai. Diamniadio sera le temps de cette journée la capitale économique du pays. Au moment où ces lignes sont écrites, le chef de l’Etat et l’ensemble du gouvernement sont sur place pour tenir la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. A 16 heures, le président de la République procédera à l’inauguration d’un groupe de trois sphères d’immeubles de 8 étages chacun. Un projet qui permettra à l’Etat d’économiser 6,5 milliards par an de charges locatives, à compter de 2019.



Communiqué du Conseil des ministres du 05 février 2018

 

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres lundi 05 février à 10 h au Palais de la République.

 

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat se réjouit du succès de la Troisième Conférence Internationale de Reconstitution des Fonds du Partenariat Mondial pour l’Education (PME) pour la période 2018-2020, tenue à Dakar le 02 février 2018.

En effet, grâce à la forte mobilisation des pays et Institutions partenaires, les engagements consignés au cours de la rencontre de Dakar ont atteint la somme de 2,3 milliards de dollars, dont 2 millions de dollars au titre de la contribution du Sénégal en attendant celle des autres partenaires.

A cet égard, le Président de la République remercie tous les pays et Institutions partenaires, notamment la France qui a co-parrainé la rencontre, félicite le ministre de l’Education nationale et tous les services de l’Etat ayant contribué à la préparation de cet important évènement qui confirme le rayonnement international du Sénégal.

Poursuivant sa communication autour du renforcement remarquable de la coopération bilatérale entre la France et le Sénégal, le Chef de l’Etat exprime sa satisfaction aux populations sénégalaises, en particulier celles de Hann-Bel Air et de Saint-Louis, au maire de Saint-Louis et à toutes les autorités civiles et politiques pour l’accueil chaleureux réservé au Président de la République française, Son Excellence Monsieur Emmanuel Macron à l’occasion de la visite officielle qu’il a effectuée au Sénégal.

Ainsi, abordant la consolidation des actions de préservation du littoral et du patrimoine historique classé de Saint – Louis, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre, dans les meilleurs délais, toutes les dispositions techniques, administratives et financières requises, afin d’intensifier, avec le soutien significatif de la coopération française et de la Banque mondiale,  les actions de protection de la langue de barbarie, ainsi que les efforts soutenus de modernisation de la ville de Saint – Louis, à travers la restauration adéquate et la sauvegarde impérative des édifices publics et du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Par ailleurs, au regard de l’importance des nouveaux Accords signés et des nouvelles initiatives prises pour le renforcement de la coopération bilatérale, entre le Sénégal et la France, le Président de la République engage le Gouvernement, notamment les ministres concernés à prendre sans délai, toutes les diligences requises pour leur mise en œuvre effective.

En outre, évoquant le suivi de la coopération et des partenariats, le Président de la République se félicite de l’ouverture prochaine, d’une unité industrielle de la société japonaise Kagomé, 2e productrice mondiale de tomate, dans la zone de Saint – Louis-Dagana.

A ce titre, le Chef de l’Etat demande à Monsieur le Premier Ministre de présider la cérémonie de lancement de la filiale sénégalaise de Kagomé, en vue d’encourager cette première expérience dans le domaine agricole au Sénégal, une initiative en parfaite adéquation avec notre stratégie de développement des chaines de valeurs et de création d’activités génératrices de revenus en milieu rural.

Le Président de la République a terminé sa communication sur son agenda diplomatique.

Dans sa communication, le Premier Ministre a transmis au Chef de l’Etat les chaleureuses félicitations du Gouvernement pour le bon déroulement de la visite officielle dans notre pays, de son Excellence Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République Française, ainsi que pour l’éclatant succès de la Troisième Conférence Internationale de Reconstitution des Fonds du Partenariat mondial pour l’Education. Il a ensuite rendu compte du suivi et la coordination de l’activité gouvernementale.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point sur la situation africaine et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait un exposé exhaustif sur déroulement de la campagne de commercialisation de l’arachide 2017-2018.

Le ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME a fait le point sur la Zone de libre Echange continental (ZLEC).

Le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique a rendu compte du développement du Service Universel des Télécommunications / TIC au Sénégal.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a adopté :

 

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Amendement au Protocole de Montréal sur les substances appauvrissant la couche d’ozone, adopté le 15 octobre 2016 à Kigali.

 

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

                        Porte-parole

 

 

Dernière minute: Pourquoi le conseil des ministres a été avancé ce lundi ?

YERIMPOST.COM La réunion hebdomadaire du conseil des ministres, qui se tient habituellement le mercredi, a lieu, exceptionnellement, ce lundi 5 février. La raison? Le chef de l’Etat, Macky Sall, doit quitter Dakar, demain mardi 6 février, pour un voyage qui doit le conduire au Niger et en Mauritanie jusqu’au vendredi 9 février. Il a donc choisi d’anticiper pour ne pas annuler cette réunion importante dans le contexte actuel.

www.yerimpost.com

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR