Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Démission de Aliou Sall

Aliou Sall–BBC: Moi je vous crois !

Je ne veux même pas revenir sur ce reportage dépourvu de sens et de méthode journalistique, j’ai juste envie de dire à ces Sénégalais qui veulent bruler le pays, pour leurs propres intérêts, qu’ils ont tort. Oui ils ont tort ! Et voici pourquoi ! Je cite Marvel :

« 1° Ne pas comprendre que le Sénégal avait tout intérêt à trouver des entrepreneurs ou courtiers prêts à prendre des risques d’investir des centaines de milliards dans la RECHERCHE, avec 1 chance sur 10 de succès.

2° Ne pas comprendre que le Sénégal n’a aucun intérêt à faire valoir un quelconque « Droit de Préemption » puisqu’il n’a pas ces centaines de milliards à jeter par la fenêtre quand l’entrepreneur veut faire appel à d’autres preneurs de risques

3° Ne pas comprendre qu’il est tout à fait normal que l’entrepreneur qui a investi ces milliers de milliards étalés dans le temps, les récupère sur les futurs revenus du pétrole.

4° Ne pas comprendre que la plus grosse part des premiers revenus du pétrole sert d’abord à rembourser à l’entrepreneur ses investissements, et c’est le reliquat qui est partagé en guise de « Profit Oil » entre l’entrepreneur et le Sénégal qui n’a rien investi ».

Il faut vraiment être comme ces opposants battus qui n’ont aucune crédibilité et ces autres qui ne veulent que du mal à notre cher pays et de mauvaise foi pour continuer à tirer sur le président et son gouvernement ! Parce qu’Aliou a été un bon négociateur pour convaincre un investisseur, même si ce dernier est un « courtier ». La faute à qui ? Est-ce-que être bon en affaire et en relationnelle a une quelconque relation avec être un frère de Président ? Sincèrement, je crois que non !

Le Sénégal a beaucoup salivé ces derniers jours et a longtemps retenu son souffle sur la démission ou non de Monsieur Aliou Sall. Maintenant que c’est fait, respirez messieurs d’AAR LI GNOU BOKK ou le regroupement d’opposants en perte de de popularité, de société civil sans éthique, de journalistes de mauvaise foi… Cédez le passage y’a plus rien à signaler ! Ou si vous avez quelque chose à dire, quittez la place de la nation et allez retrouver le procureur à son bureau. Soit vous croyez au saint Coran ou à la Bible… Soit vous croyez à la loi et aux hommes qui l’incarnent ?!!!!!!

 

BAMBY

 

La Cdc a un nouveau Dg

YERIMPOST.COM 24h après la démission de son directeur général, la Caisse des dépôts et consignations a un nouveau Dg en la personne du désormais ex-directeur des impôts et domaines, Cheikh Ahmed Tidiane Ba, responsable politique du parti présidentiel à La Médina.

Démission de Aliou Sall: un acte historique, selon Ousmane Faye

Ousmane Faye salue l’acte qu’il juge historique, demande aux détracteurs du maire de Guédiawaye d’en faire autant s’ils croient au Coran, et interpelle le chef de l’Etat pour siffler la fin de la récréation

Comme un couperet, la nouvelle vient de tomber en ce début d’après-midi du lundi 24 juin 2019 : Aliou Sall rend le tablier et n’est plus, désormais, le Directeur général de la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC). Cette information a fait réagir plus d’un, notamment le leader de Manko Wattu Sénégal qui juge cet acte historique dès lors qu’il met à l’aise le chef de l’Etat et le l’ensemble du gouvernement. Mieux, Ousmane Faye invite l’opposition et l’ensemble des détracteurs du maire de Guédiawaye d’imiter le geste en posant la main sur le Coran s’ils sont véridiques dans leurs déclarations incendiaires, avant d’interpeler le Président de la République pour mettre fin à cette farce qui a trop duré selon lui.

Aliou Sall vient de poser un acte très fort en démissionnant de la Direction Générale de la Caisse des Dépôts et des Consignations. Du moins, selon Ousmane Faye, « pour tout musulman imbu de hautes qualités et des bonnes valeurs sénégalaises, cette démission est véritablement une preuve des bonnes intentions qui laisseront éclater la vérité dans cette affaire où il s’est senti offensé jusque dans sa chair. D’ailleurs, l’élan de soutien des populations de Guédiawaye pour dire NON à cette démission en témoigne longuement sur l’homme », a reconnu le leader de MWS. Réagissant à cette démission, Me Faye ajoute : « nous le félicitons pour le courage et la sincérité qui l’animaient en posant cet acte historique, même si on avait jugé qu’il ne devait en arriver là. Mais, nous apprécions à sa juste valeur qu’il veuille mettre à l’aise son frère et le régime en posant cet acte très noble devant ce que nous appelons des ‘’tiakhaneries’’ (élucubrations et des amusements) ». D’ailleurs, poursuit Ousmane Faye, « nous demandons aux détracteurs du maire de Guédiawaye d’en faire autant, c’est-à-dire, de jurer sur le Coran s’ils sont sincères dans leurs propos qui laissent entendre que Aliou Sall est fautif ». En tout cas, le débat est clos et l’affaire est entre les mains de la justice qui a les coudées franches pour éclairer la lanterne des sénégalais sur la véracité des propos des uns et des autres. « Nous demandons enfin au chef de l’Etat de siffler la fin de la récréation et d’agir en toute responsabilité devant n’importe quelle personne qui s’aventurerait à donner de fausses informations pour induire en erreur les sénégalais. Rien ne sera plus jamais toléré dans cette affaire », décrète Ousmane Faye.

Cellule de com d’Ousmane Faye

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR