Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

doha

Retour de Karim Wade: à quitte ou double

YERIMPOST.COM Exit la présidentielle à laquelle il devait être le challenger de Macky Sall, mais toujours pas l’ombre de Karim Wade. L’espoir de ses partisans est ranimé par cette énième annonce de son retour au bercail. Après la prestation de serment du président réélu, le 2 avril prochain, l’ancien pensionnaire de Rebeuss, terré à Doha depuis son élargissement, fera son come back au risque de se voir interpellé à sa descente d’avion au nom d’une contrainte par corps s’il ne débourse pas l’amende de 138 milliards. A moins d’une loi d’amnistie votée par l’Assemblée nationale avant son retour et qui effacera totalement le délit pour lequel il est toujours poursuivi. L’espoir est d’autant plus permis que lors de son adresse à la Nation suite à sa réélection, le chef de l’Etat avait tendu la main à toutes les forces vives pour un dialogue avec l’implication de ses prédécesseurs dont Wade-père. Dans ce climat d’apaisement, Karim peut-il prendre le risque de fouler le sol sénégalais ? Time will tell…

Doha: Me Ousmane Ngom en médiateur entre Wade et Macky Sall

YERIMPOST.COM Me Ousmane Ngom, un comeback aux allures de médiateur pour aplanir les relations très tendues entre Me Abdoulaye Wade et Macky Sall ! L’As signale l’ancien ministre de l’Intérieur à Doha. Me Ousmane Ngom est actuellement dans la capitale qatarie pour y rencontrer l’ancien chef de l’Etat. Une « mission privée » qui fait croire au journal que l’ancien premier flic du pays est devenu le nouvel artisan du vivre-ensemble entre Abdoulaye Wade et l’actuel président de la République.







Doha: la montagne a accouché d’une souris, plus rien n’arrêtera Me Madické Niang

YERIMPOST.COM Un choix irréversible, telle est la décision de Me Madické Niang quant à sa candidature à la présidentielle de février prochain. La rencontre de Doha a fait l’effet papillon. 48 heures de tête-à-tête avec Me Abdoulaye Wade qui n’a pas su convaincre son ancien ministre des Affaires Etrangères de surseoir à son ambition au profit de son fils Karim Wade. Source A a, dans sa livraison du jour, publié des preuves de la campagne de collecte de parrains pour Me Madické Niang. Une candidature indépendante n’est pas exclue par le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie qui comptait certainement détenir les armes pour convaincre le Pape du Sopi de se rallier à sa cause en bénissant sa candidature pour le compte du Parti démocratique sénégalais (Pds). Ce n’est plus qu’une question d’heure, l’attente a été longue mais votre blog préféré tient de bonnes sources que Me Madické Niang va incessamment faire une déclaration.






La photo de Karim Wade en mode relax à Doha

Le fils du Président Abdoulaye Wade en exil à Doha depuis sa libération de prison au Sénégal. Voici une photo rare de Karim Wade en en mode relax





Ces activités de Karim Wade sur Whatsapp qui ont poussé Macky Sall à toucher le pouvoir qatari

YERIMPOST.COM Avec un téléphone connecté 24h/24 à l’Internet et un compte sur Whatsapp, Karim Wade, en séjour forcé à Doha depuis son élargissement de prison, le 24 juin 2016, est l’absent le plus présent du Sénégal.

Presque à toute heure de la journée et de la nuit, le candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (PDS) s’entretient avec ceux des responsables du PDS qui ont sa confiance. Quant à ses soutiens en dehors du parti, il communique avec eux à travers des groupes créés sur Whatsapp. De cette manière, il est tenu au courant des réunions, participe à l’élaboration des actions, reçoit les compte-rendus des activités…




Karim Wade discute très souvent avec presque tous les leaders de l’opposition, recueille des idées et soumet des propositions face aux actes posés par le pouvoir. Au cours de ces dernières semaines, il multiplie les entretiens avec le leader de Rewmi, Idrissa Seck, avec qui il s’est réconcilié après plusieurs années de brouille. D’ailleurs, la réaction d’irritation de Macky Sall, qui a touché les autorités qataries pour qu’elles rappellent à l’ordre leur hôte, doit quelque part avoir été suscitée par cette idylle soudaine avec Idy, la bête noire du pouvoir.

Toujours par Whatsapp, Karim Wade intervient pour financer certaines activités, a appris Yerimpost d’une source proche. C’est l’un de ses avocats, devenu son homme de confiance et son bras financier, qui agit à cet égard. Chaque fois que des fonds doivent être versés, c’est cet avocat qui s’en charge. Où les prend-t-il ? Qui les lui remet ? Mystère et boule de gomme.

A l’aide de son téléphone, le fils d’Abdoulaye Wade tient ses troupes, dirige les activités et prépare sa campagne électorale. Le mécanisme est d’autant plus rôdé que Whatsapp est un système de communication ultra-sécurisé qui échappe à tout contrôle de l’Etat sénégalais et à tout dispositif d’écoute. Karim Wade en use et en abuse pour atténuer les effets de son absence. Sa prégnance dans le jeu politique en dépit de son éloignement a fini par énerver l’homme le plus informé du Sénégal. Macky Sall a reçu du pouvoir qatari la garantie que Wade fils ne va plus mener des activités politiques à partir de son territoire. Promesse difficilement tenable. A moins d’arracher son téléphone à Karim Wade… Cette hypothèse surréaliste n’a aucune chance de se produire. Jusqu’à plus ample informé, le candidat du PDS à la présidentielle de février 2019 jouit de sa liberté au Qatar…

Karim Wade fait fi de l’injonction de Doha !

YERIMPOST.COM Selon Le Quotidien, Karim Wade a reçu une injonction de Doha lui interdisant de mener, depuis le Qatar, des activités politiques. Une mesure que le gouvernement qatari aurait prise suite à une interpellation de Dakar. En réalité, Wade-fils ne semble pas être impressionné par ce rappel à l’ordre des autorités qataries. Le candidat du Pds semble déterminé à mener ses opérations de conquête des suffrages.

Suite au sinistre qui a frappé les populations de la Langue de Barbarie, à Saint-Louis, l’ancien ministre a dépêché Mayoro Faye, membre du Comité directeur (CD) du PDS, pour s’enquérir de la situation et apporter son message de réconfort. Le chargé de la communication dit avoir constaté « de visu les dégâts ». Selon les propres termes de l’envoyé du fils de Wade, « plus d’une vingtaine de familles est dans la rue. Toutes les maisons sont à terre. L’État est complètement absent… ».

Karim Wade fait de la politique envers et contre tous.

Que fait Abdoulaye Wade au Qatar ?

YERIMPOST.COM Dans sa livraison du jour, Libération nous apprend que l’ancien chef de l’Etat sénégalais séjourne depuis quelques jours à Doha. Un déplacement de Me Abdoulaye Wade pour voir son fils Karim qui y vit depuis son élargissement de prison. Hormis les retrouvailles entre père et fils, les Wade profiteront certainement de l’occasion pour parler de la chose Sénégal, nous dit le journal.
 
 
 
 
 
° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR