Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

du gouvernement

An 2 de la démission de M. Thierno Alassane Sall du gouvernement: Lettre d’un militant de LA RÉPUBLIQUE DES VALEURS à son leader

Une leçon de vie, et une conduite d’homme d’État caractérisent son acte de ce fameux jour de 2 Mai 2017..
Il y’a deux années, M. Thierno Alassane Sall, ministre de l’énergie s’entretenait avec le président de la république et son premier ministre qui au terme de cette rencontre, voulaient lui faire ratifier un accord visant à octroyer des blocs de pétrole, nouvellement découverts du Sénégal à la firme française Total..
Jugeant cette dernière offre moins bénéfique, il refusa tout bonnement de signer le contrat avant de démissionner du gouvernement.
Ce geste patriotique, très salutaire n’a fini d’occuper les consciences sénégalaises comme africaines et marque le début d’un combat pour la restauration des valeurs et la fondation d’une république des valeurs.
M. Thierno Alassane Sall incarne le nouveau type d’homme politique que les nouvelles générations souhaitent avoir aux commandes étatiques de notre cher pays.
Il a su se départir de tout enrichissement individuel, meme licite et placer entièrement ses préoccupations à la sauvegarde des intérêts de la nation.
Son brillant parcours professionnel est sans doute incontestable de l’ingénieur en Aviation civile et en télécommunication au ministre du gouvernement, monsieur a autant fait appel au professionnalisme  dans la rigeur qu’aux comportements politiciens..
La dignité, le sérieux et le savoir-faire ont toujours occupé les devants dans sa gestion des taches administratives..
Votre vision de la politique est très acceptable et toute particulière dans notre environnement à l’analyse de vos propos suivants :
 » Nous considérons qu’aujourd’hui qu’au Sénégal, l’engagement politique n’est pas généralement fondé sur des valeurs universelles intangibles, qui dépassent les personnes et les contingences politiques et qui n’ont pour vocation que l’intérêt supérieur de la nation et leur longue portée historique.. c’est pour cette raison que nous pensons que notre plus grand mal n’est pas l’absence de programmes et de visions politiques mais plutôt l’absence de référentiels solides acceptés de tous, partagés par tous et qui font que certaines choses sont inacceptables, non envisageables et que certaines fautes sont intolérables dans une république  »
Ce jour d’anniversaire n’est certes festif mais reste significatif, plein d’enseignements et doit rappeler aux compatriotes le sens du devoir patriotique..
Membre et fier du mouvement, LA RÉPUBLIQUE DES VALEURS, je garde en mémoire les images de notre première rencontre soldée d’échanges préoccupants sur la situation catastrophique du pays et du bradage de ses ressources..
Et là j’ai compris à ces instants, combien il urge de combattre à vos côtés pour la souveraineté de notre chère nation..
Merci à vous, camarade patriote..
Merci pour ce choix honorable..
Merci pour ce noble combat pour l’émergence de notre Sénégal..
Ensemble nous vaincrons..Vive LA RÉPUBLIQUE DES VALEURS
Vive le président Thierno Alassane Sall

Macky Sall demande une enquête sur 52 personnes en vue de la formation du gouvernement

La Direction de surveillance du territoire (DST) est en train d’enquêter discrètement sur 52 personnes sur demande du Chef de l’Etat, en perspective de la formation du gouvernement…

Démission du gouvernement burkinabé

YERIMPOST.COM Le gouvernement burkinabé a remis sa démission au président Roch Marc Christian Kaboré, qui l’a accepté, selon un communiqué lu à la télévision publique. Aucune explication n’a été avancée.







Précision du gouvernement sur la réduction du prix de l’électricité

République du Sénégal

Un Peuple –Un But –Une Foi

 

Primature

Le Secrétaire Général du Gouvernement

Porte-parole

 

 

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT

 

Monsieur le Premier ministre a présidé le jeudi 13 septembre 2018 à Dakar, la Conférence sur la Valorisation du contenu local dans le secteur des hydrocarbures au Sénégal. A cette occasion, Monsieur le Premier ministre s’est félicité des récentes découvertes de gaz et de pétrole dans notre pays et a précisé à cet effet que demain, le Sénégal aura du gaz et du pétrole et l’industrialisation sera alors possible. Parce qu’il y aura une stratégie nationale de contenu local qui pourra alimenter des stratégies de développement du Gaz-to-Power, partir donc du gaz pour produire ici l’électricité à bon prix, le gaz et le pétrole seront une bénédiction pour notre pays et non une malédiction.




Il s’est par ailleurs félicité de la décision déjà prise par le Chef de l’Etat de procéder à une réduction substantielle des tarifs appliqués par la SENELEC. Cette décision du Chef de l’Etat a déjà été mise en œuvre par la Commission de Régulation du secteur de l’Electricité (CRSE), à travers la décision CRSE no 2017-04 du 16 février 2017. La baisse des tarifs de 10% en moyenne, portait sur une amplitude de 4% à 15% pour les clients domestiques et les clients professionnels petite puissance et moyenne puissance en fonction des tranches de consommation. Ainsi cette baisse des tarifs a déjà été mise en œuvre.

 

Il ne s’agit donc point d’une nouvelle baisse des tarifs de 15% comme annoncée dans le compte-rendu qui a été fait de la communication de Monsieur le Premier ministre.

 

Monsieur le Premier ministre avait d’ailleurs saisi l’occasion pour rappeler que nonobstant les importants progrès réalisés dans la promotion des énergies renouvelables, près de 80% de notre production électrique repose encore sur de l’énergie fossile que le Sénégal importe ; l’Etat compensant le manque à gagner de la SENELEC parce que fixant les tarifs et le revenu maximum autorisé de l’opérateur, pour justement maintenir un coût abordable pour nos compatriotes et nos entreprises. Demain avec la production nationale en hydrocarbures attendue à partir de nos propres ressources, l’industrialisation du pays sera accélérée grâce à de l’énergie pas chère et au cadre incitatif porté par la loi sur les zones économiques spéciales et les parcs industriels, mis en place dans le cadre du Plan Sénégal Emergent.



 

 

Fait à Dakar, le 21 septembre 2018

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole,

Seydou GUEYE

 

(Urgent): Mame Mbaye Niang démissionne du gouvernement

YERIMPOST.COM Jusqu’ici ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang a adressé sa lettre de démission au Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne. L’ancien ministre de la Jeunesse évoque des convenances personnelles pour justifier sa décision de quitter le gouvernement.




Nous y reviendrons….

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR