Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

écarte

Ballon d’Or 2019: Sadio Mané écarté

Sadio Mané ne peut pas prétendre au Ballon d’or 2019, c’est ce que l’on peut comprendre de l’analyse du répute journaliste Julio Maldini sur l’actualité du monde du football sur sa chaîne Youtube. Sans l’ombre de l’international sénégalais dans ses estimations, il dévoile ses quatre favoris pour le Ballon d’Or : Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé, Virgil van Dijk et Leo Messi.

« Aujourd’hui, ce sont les quatre candidats qui devraient pouvoir aspirer au Ballon d’Or. Le quatrième serait Cristiano Ronaldo. Pour moi, il fait une très bonne saison, il est dans le onze idéal [de la saison]. Il n’a pas été le meilleur buteur de Serie A, mais a énormément apporté en plus des buts. Le quatrième à avoir le plus de chances est Cristiano Ronaldo », croit savoir Maldini.

« Le troisième est Kylian Mbappé. Il a mis plus de 30 buts en championnat français et, même s’il n’a gagné qu’un titre, la sensation concernant Mbappé est qu’il est au-dessus de Neymar et qu’il est le prochain roi du football », a-t-il estimé sur le ‘crack’ français.

« Ensuite, il reste les deux plus grands candidats : Van Dijk et Leo Messi. Van Dijk a été élu meilleur joueur de la Premier League et de la Ligue des champions. Il a gagné la Ligue des champions, a été deuxième en Premier League mais n’a perdu qu’un match. Après autant de temps sans qu’un défenseur n’ait gagné un Ballon d’Or, je pense que Van Dijk est le bon, si quelqu’un peut le faire, c’est lui », pour le journaliste, pas de doutes sur les deux premiers.

« J’ai la sensation que Van Dijk est un véritable candidat à la lutte pour le Ballon d’Or et assez proche de Leo Messi (…) Ensuite, il y a Leo Messi. Si le Ballon Or était distribué au meilleur joueur du monde, il n’y aurait pas à l’organiser puisque ce serait Leo Messi chaque année. Il faudrait organise un Ballon d’Or pour la deuxième », Julio Maldini n’aura donc nullement évoqué le cas Sadio Mané dans son analyse.

Vidéo: Remaniement: Seydou Gueye écarté du secrétariat général du gouvernement

Présidentielle: Ecarté, Guirassy prend note et lance un appel aux Sénégalais

YERIMPOST.COM Evincé de la présidentielle par la grâce du parrainage, Moustapha Mamba Guirassy n’entend cependant pas rester les bras croisés. Pour cette élection à venir, il invite militants et sympathisants à maintenir la mobilisation afin de faire avancer les causes et valeurs qui leur sont chères. Guirassy, qui s’est résigné face à la décision du Conseil constitutionnel, ne s’est pas caché pour exprimer sa déception: « L’invalidation de nos parrainages et de notre candidature n’est pas le résultat auquel nous nous attendions et pour lequel nous avons travaillé d’arrache-pied durant des mois… »







Présidentielle de 2019: Pur écarte toute idée d’une coalition avec Macky Sall

YERIMPOST.COM Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) sera bel et bien présent à l’élection présidentielle de 2019. Ce parti est en train de ratisser large pour avoir une forte coalition avec laquelle il sera à ces joutes électorales. L’assurance est donnée par le coordonnateur dudit parti, Pr Issa Sall. Invité à l’émission « Rfm Matin », Pr Sall a indiqué les ambitions du Pur qui sont celles d’un parti politique légalement constitué. À l’entendre parler, on comprend aisément que le Pur est sur la logique des dernières élections législatives. Il sera à la conquête du suffrage des Sénégalais. Le coordonnateur du Pur, qui dit avoir pris langue avec le président dudit parti, Serigne Moustapha Sy, écarte toute idée d’une coalition avec Macky Sall. « Nous sommes un parti d’opposition et nous travaillons pour faire partir le régime actuel », a-t-il fait savoir.
D’ailleurs, le ton a été donné. Depuis quelque temps, le bureau politique est en train de sillonner l’intérieur du pays. Une manière de garder le fil du dialogue avec les militants qui avaient abattu un travail remarquable aux dernières élections.


Audio- Christophe Bigot écarte la responsabilité d’Eiffage et accuse… les Sénégalais






YERIMPOST.COM Christophe Bigot se mêle de la polémique autour de l’autoroute à péage qui s’amplifie depuis le décès accidentel de Papis Gelongal. Il défend son compatriote Gérar Sénac. Selon lui, l’autoroute est le moyen de transport le plus sûr et le plus précis. Sur les autres routes du Sénégal, tous les jours, on décompte des morts. L’ambassadeur de la France au Sénégal, qui répondait à nos confrères de la Rfm, a ajouté qu’une enquête est en cours et déterminera les responsabilités que, d’emblée, lui, situe entre l’entreprise chargée de l’étanchéité des barrières et les propriétaires d’animaux. Quid de la responsabilité de l’exploitant de l’autoroute, à savoir Eiffage, M. Bigot ? Devrions-nous vous remercier d’avoir mentionné qu’un mort est toujours de trop et d’avoir eu une pensée pour l’âme de Papis ? L’autre problème que vous défendez avec hargne concerne les tarifs appliqués sur le péage. Vous encouragez des négociations entre les différentes parties. Bon nombre de Sénégalais préféreraient une autoroute avec des tarifs exorbitants mais où leurs vies ne sont pas menacées faute d’éclairage ou parce qu’ils se retrouvent nez à nez avec un troupeau d’animaux qui ont réussi à franchir des barrières défectueuses.



° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR