Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

économiste

Bibi Baldé cache mal sa frustration et demande subtilement à être recasé

YERIMPOST.COM  Il avait fait son entrée dans l’attelage gouvernemental du temps d’Aminata Touré. Depuis, il a dirigé différents ministères jusqu’à ce second mandat du président Macky Sall. Abdoulaye Bibi Baldé n’a pas été retenu. Le non moins maire de Kolda peine à cacher sa frustration même si Mahammed Boun Abdallah Dionne l’a appelé personnellement pour l’informer qu’il ne figurerait pas sur la liste. 44 piges, économiste et enseignant à l’Université Cheikh Anta Diop,  Abdoulaye Bibi Baldé ne se fait pas du mouron. Sauf si le chef de l’Etat lui trouve un point de chute digne de son statut. Chose qu’il a tenu à préciser, selon l’Observateur, Abdoulaye Bibi Baldé n’est demandeur de rien.

Délégation à l’emploi rapide et financement des femmes et des jeunes: les réserves de Meïssa Babou

YERIMPOST.COM Les assurances du chef de l’Etat sur la question de l’emploi n’a pas convaincu l’économiste Meïssa Babou. Dans son discours à la nation du 3 avril, le président de la République annonçait que la Délégation à l’emploi rapide entrait dans sa phase active. Meïssa Babou, interrogé par nos confrères du quotidien l’Observateur, a déclaré: « Le chef de l’Etat s’est beaucoup trop précipité sur ce qu’il appelle l’emploi rapide et le financement des femmes. En tant qu’économiste, nous sommes restés sur notre faim. Economiquement, l’emploi rapide n’a aucun sens. C’est vraiment un leurre à 7 mois de l’élection présidentielle qu’on veuille forcer le destin pour les 500 000 emplois promis. Ce n’est pas possible ! Où est ce qu’on va les mettre ? Il n’y a même pas de projets-phares afin qu’on sorte l’argent.» Le président Macky Sall a également manifesté sa priorité: les femmes. Mais l’économiste a son opinion sur le sujet: « On n’a pas besoin de prendre des mallettes pour aller les donner aux groupements de femmes. Il faut faire jouer à la micro-finance son rôle. Le Fongip et le Fonsis devraient assurer le rôle de garantie pour que tout acteur puisse accéder au financement. Donner de l’argent comme les bourses familiales, c’est une manière pour le président de garder son électorat. »




° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR