Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

en conseil des ministres

Nombreuses et importantes nominations en conseil des ministres ce 18 septembre 2019

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté le projet de loi autorisant la création de la Société nationale « Agence de presse sénégalaise » (SN APS).

 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

Monsieur Diène Farba SARR, Economiste, est nommé Délégué Général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac rose (DGPU) en remplacement de Monsieur Seydou SY SALL ;

 

Monsieur Serigne Mbaye DIA, Economiste, est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société Nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC) en remplacement de Monsieur Abdourahmane TOURE ;

 

Monsieur Thierno LO, ancien ministre, est nommé Président du Conseil d’Administration de la

Société Nationale de Gestion du Patrimoine du Train Express Régional (SEN TER) :

 

Maitre Bassirou NGOM, Avocat, est nommé Directeur Général de la Société Nationale de Recouvrement (SNR), en remplacement de Maître Boubacar Diallo ;

 

Monsieur Mathiaco BESSANE, Ingénieur de l’aviation civile, est nommé Secrétaire Général du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens en remplacement de Monsieur Babacar BA appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Samba Alassane THIAM, Conseiller en planification, est nommé Secrétaire général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) ;

 

Monsieur Amadou NIANG, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines de classe exceptionnelle, matricule de solde n°508 515/D, précédemment en service à la Direction générale des Impôts et des Domaines, est nommé Coordonnateur de l’Inspection générale des Finances au Ministère des Finances et du Budget en remplacement de Monsieur Babou NGOM, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Abdoul Aziz GUEYE, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines de classe exceptionnelle, matricule de solde n°510 588/A, précédemment Directeur du Renseignement et des Stratégies du Contrôle fiscal à la Direction générale des Impôts et des Domaines est nommé Coordonnateur de la Direction générale des Impôts et des Domaines en remplacement de Monsieur Dame FALL appelé à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

 

Monsieur Amadou NGOM, Administrateur Civil principal, matricule 611 460 /H, précédemment Directeur des Services Législatifs est nommé Directeur de l’Activité normative au Secrétariat général du Gouvernement ;

 

Monsieur Souleymane SOUMARE, Docteur d’Etat en Pharmacie est nommé Directeur de l’Office National de Formation Professionnelle (ONFP), en remplacement de Monsieur Sanoussi DIAKITE, Admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

 

Monsieur Bernard Casimir Demba CISSE, Administrateur Civil principal, matricule de solde n°601 798/A est nommé Inspecteur des Finances au Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Yatma GUEYE, Inspecteur Principal des Impôts et des Domaines de classe exceptionnelle, matricule de solde n°508 513/F est nommé Inspecteur des Finances au Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Mamoudou NIANG, Administrateur Civil principal, matricule de solde n°506 705/A, précédemment Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère des Finances et du Budget est nommé Inspecteur des Finances au Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Ibrahima GUEYE, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines, matricule de solde n° 516.905/D est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère des Finances et du Budget en remplacement de Monsieur Mamoudou NIANG, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Cheikh Mouhamed Hady DIEYE, Inspecteur des Impôts et des Domaines, matricule de solde n°515 385/I, est nommé Directeur du Renseignement et des Stratégies de Contrôle fiscal à la Direction générale des Impôts et des Domaines en remplacement de Monsieur Abdoul Aziz GUEYE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Moussa TOURE, Inspecteur du Trésor, matricule de solde 606 901/B précédemment Trésorier Payeur régional de Kaolack est nommé Directeur de la Monnaie et du Crédit à la Direction générale du Secteur Financier et de la Compétitivité, poste vacant ;

 

Monsieur Pape Souaïbou Mansata COULIBALY, Administrateur Civil, matricule de solde n°624 579/A, est nommé Directeur de l’Administration et du Personnel à la Direction générale du Secteur Financier et de la Compétitivité du Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Ousmane DIA, Economiste Planificateur, matricule de solde n° 618 845/D, est nommé Directeur des Etablissements publics de Santé à la Direction générale des Etablissements de Santé au Ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Mor DIAW appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Babacar MANE, Administrateur hospitalier, matricule de solde n° 513 957/D, précédemment Directeur du Centre hospitalier régional Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, est nommé Directeur du Centre hospitalier régional de Fatick, en remplacement du Docteur Alioune FAYE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Docteur Alioune FAYE, Chirurgien-dentiste, titulaire d’un Diplôme d’Etudes supérieures spécialisées en gestion hospitalière, matricule de solde n° 600 828/H, précédemment Directeur du Centre hospitalier régional de Fatick, est nommé Directeur du Centre hospitalier régional Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, en remplacement de Monsieur Babacar MANE appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Gora NIANG, Professeur d’Enseignement Secondaire, est nommé Directeur du Centre d’Education et de Formation Environnementales (CEFE) au Ministère de l’Environnement du Développement durable, en remplacement de Monsieur Henri LO, appelé à d’autres fonctions.

 

Pour le Ministre Porte-Parole du Gouvernement Signé Le Ministre, Secrétaire général du Gouvernement Maxime Jean Simon NDIAYE

Importantes décisions prises en conseil des ministres ce 18 septembre 2019

REPUBLIQUE DU SENEGAL

Un Peuple – Un But – Une Foi

 

 

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES

 

DU 18 SEPTEMBRE 2019

 

 

Le Président de la République a réuni le Conseil des Ministres, le mercredi 18 septembre 2019, à 10 heures, au Palais de République.

 

Le Chef de l’Etat, à l’entame de sa communication, a présenté ses condoléances aux familles des victimes du chavirement d’une pirogue à Joal. Il a également présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’accident de la pirogue reliant la baie de Soumbédioune à l’Ilot Sarpan ainsi qu’à celles des victimes de la foudre.

 

Le Président de la République a, sur ce sujet, invité nos compatriotes à une plus grande prudence et au respect des normes de sécurité en vigueur ; surtout en cette période d’intempéries.

 

Le Chef de l’Etat a, dans ce cadre, rappelé son attachement particulier, à l’amélioration de notre système national d’alerte précoce, de sécurité civile et de lutte contre les catastrophes et accidents de toute nature et a demandé au Ministre de l’Intérieur, de procéder, sans délai, à un audit national de tous les établissements recevant du public.

 

Le Président de la République, évoquant la question des inondations, a marqué toute sa solidarité et tout le soutien de l’Etat aux populations des localités touchées.

 

Le Chef de l’Etat a, à ce sujet, instruit le Ministre de l’Intérieur de déclencher le Plan d’Organisation des Secours (ORSEC), au niveau des régions concernées, dans une démarche interministérielle renforcée et soutenue par le recensement et la mobilisation de moyens et des ressources financières adéquates.

 

Le Chef de l’Etat, abordant la question de la mobilité, a demandé au Ministre des Infrastructures d’accorder une haute priorité à la finalisation des infrastructures d’accompagnement du TER, avant la fin de l’année 2019, et au lancement du projet BRT, en vue de faciliter les conditions de circulation et d’assurer les déplacements des personnes et des biens.

 

Le Président de la République, relativement à la campagne agricole, a insisté sur l’urgence de veiller à la protection des végétaux et à la lutte contre les oiseaux granivores.

 

Le Chef de l’Etat a, par la même occasion, rappelé au Ministre de l’Agriculture et au Ministre des Finances, d’engager, avec l’ensemble des partenaires financiers concernés, les diligences indiquées en vue d’assurer le financement adéquat de la prochaine campagne de commercialisation agricole.

 

Le Président de la République a, à cet effet, invité le Gouvernement à entamer, avec les acteurs, le processus de fixation des prix au producteur pour l’arachide et à intensifier la modernisation et la restructuration industrielle de la SONACOS.

 

Le Chef de l’Etat, concernant la promotion de l’entreprenariat agricole, a engagé le Gouvernement d’accélérer l’exécution du projet d’Appui aux jeunes, dénommé « Agri Jeunes Tekki Ndaw Gni », projet innovant, tendant à promouvoir l’inclusion socio-professionnelle de 150.000 jeunes dans les différentes filières agricoles.

 

Le Président de la République, sur le registre de la prise en charge correcte des malades de cancer, a félicité le Gouvernement pour la signature récente, avec la République de Corée, de l’arrangement de financement relatif à la construction du Centre national d’Oncologie de Diamniadio.

 

 

1

 

Le Chef de l’Etat a, également, insisté sur sa décision de rendre gratuit, à compter du 1er octobre 2019, le traitement par chimiothérapie des cancers féminins. Il s’agit là d’une mesure de haute portée sociale et sanitaire en faveur de la femme sénégalaise.

 

Le Président de la République a profité de cette séance du conseil, pour rappeler l’anniversaire du naufrage de bateau le « JOOLA », en instruisant le Gouvernement de veiller, en relation avec les associations des familles des victimes, à la bonne préparation des commémorations du 26 septembre 2019.

 

Le Chef de l’Etat a clos sa communication par son agenda diplomatique et le suivi des partenariats.

 

Le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République a, à la faveur de ce conseil fait le point d’exécution sur les directives présidentielles issues des conseils des ministres précédents.

 

Le Ministre des Finances et du Budget a fait le point sur l’exécution budgétaire de l’année en cours.

 

Le Ministre de l’Agriculture et l’Equipement rural a fait une communication sur la campagne agricole et la pluviométrie.

 

Le Ministre en charge du suivi du Plan Sénégal émergent (PSE) a partagé avec les membres du conseil sur l’état de mise en œuvre des projets et programmes du PSE.

 

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté le projet de loi autorisant la création de la Société nationale « Agence de presse sénégalaise » (SN APS).

 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

Monsieur Diène Farba SARR, Economiste, est nommé Délégué Général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac rose (DGPU) en remplacement de Monsieur Seydou SY SALL ;

 

Monsieur Serigne Mbaye DIA, Economiste, est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société Nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC) en remplacement de Monsieur Abdourahmane TOURE ;

 

Monsieur Thierno LO, ancien ministre, est nommé Président du Conseil d’Administration de la

Société Nationale de Gestion du Patrimoine du Train Express Régional (SEN TER) :

 

Maitre Bassirou NGOM, Avocat, est nommé Directeur Général de la Société Nationale de Recouvrement (SNR), en remplacement de Maître Boubacar Diallo ;

 

Monsieur Mathiaco BESSANE, Ingénieur de l’aviation civile, est nommé Secrétaire Général du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens en remplacement de Monsieur Babacar BA appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Samba Alassane THIAM, Conseiller en planification, est nommé Secrétaire général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) ;

 

Monsieur Amadou NIANG, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines de classe exceptionnelle, matricule de solde n°508 515/D, précédemment en service à la Direction générale des Impôts et des Domaines, est nommé Coordonnateur de l’Inspection générale des Finances au Ministère des Finances et du Budget en remplacement de Monsieur Babou NGOM, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Abdoul Aziz GUEYE, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines de classe exceptionnelle, matricule de solde n°510 588/A, précédemment Directeur du Renseignement et des Stratégies du Contrôle fiscal à la Direction générale des Impôts et des Domaines est nommé Coordonnateur de la Direction générale des Impôts et des Domaines en remplacement de Monsieur Dame FALL appelé à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

 

Monsieur Amadou NGOM, Administrateur Civil principal, matricule 611 460 /H, précédemment Directeur des Services Législatifs est nommé Directeur de l’Activité normative au Secrétariat général du Gouvernement ;

 

Monsieur Souleymane SOUMARE, Docteur d’Etat en Pharmacie est nommé Directeur de l’Office National de Formation Professionnelle (ONFP), en remplacement de Monsieur Sanoussi DIAKITE, Admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

 

Monsieur Bernard Casimir Demba CISSE, Administrateur Civil principal, matricule de solde n°601 798/A est nommé Inspecteur des Finances au Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Yatma GUEYE, Inspecteur Principal des Impôts et des Domaines de classe exceptionnelle, matricule de solde n°508 513/F est nommé Inspecteur des Finances au Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Mamoudou NIANG, Administrateur Civil principal, matricule de solde n°506 705/A, précédemment Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère des Finances et du Budget est nommé Inspecteur des Finances au Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Ibrahima GUEYE, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines, matricule de solde n° 516.905/D est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère des Finances et du Budget en remplacement de Monsieur Mamoudou NIANG, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Cheikh Mouhamed Hady DIEYE, Inspecteur des Impôts et des Domaines, matricule de solde n°515 385/I, est nommé Directeur du Renseignement et des Stratégies de Contrôle fiscal à la Direction générale des Impôts et des Domaines en remplacement de Monsieur Abdoul Aziz GUEYE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Moussa TOURE, Inspecteur du Trésor, matricule de solde 606 901/B précédemment Trésorier Payeur régional de Kaolack est nommé Directeur de la Monnaie et du Crédit à la Direction générale du Secteur Financier et de la Compétitivité, poste vacant ;

 

Monsieur Pape Souaïbou Mansata COULIBALY, Administrateur Civil, matricule de solde n°624 579/A, est nommé Directeur de l’Administration et du Personnel à la Direction générale du Secteur Financier et de la Compétitivité du Ministère des Finances et du Budget ;

 

Monsieur Ousmane DIA, Economiste Planificateur, matricule de solde n° 618 845/D, est nommé Directeur des Etablissements publics de Santé à la Direction générale des Etablissements de Santé au Ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Mor DIAW appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Babacar MANE, Administrateur hospitalier, matricule de solde n° 513 957/D, précédemment Directeur du Centre hospitalier régional Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, est nommé Directeur du Centre hospitalier régional de Fatick, en remplacement du Docteur Alioune FAYE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Docteur Alioune FAYE, Chirurgien-dentiste, titulaire d’un Diplôme d’Etudes supérieures spécialisées en gestion hospitalière, matricule de solde n° 600 828/H, précédemment Directeur du Centre hospitalier régional de Fatick, est nommé Directeur du Centre hospitalier régional Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, en remplacement de Monsieur Babacar MANE appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Gora NIANG, Professeur d’Enseignement Secondaire, est nommé Directeur du Centre d’Education et de Formation Environnementales (CEFE) au Ministère de l’Environnement du Développement durable, en remplacement de Monsieur Henri LO, appelé à d’autres fonctions.

 

Pour le Ministre Porte-Parole du Gouvernement

Signé Le Ministre, Secrétaire général du Gouvernement Maxime Jean Simon NDIAYE

Les nominations en Conseil des ministres du 19 juin 2019

Le Président de la République a présidé ce mercredi 19 juin, à 15 heures au Palais de la République la séance hebdomadaire du conseil des Ministres.

Au titre des mesures individuelles, le Chef de l’État a pris les mesures suivantes :

Monsieur Alyoune Badara DIOP, Administrateur civil principal, est nommé Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement.

Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane Dieng, gestionnaire de projets, est nommé président du Conseil d’Orientation du Programme National des Domaines Agricoles (PRODAC).

Monsieur Mousse Bar FAYE, Conseiller en Travail Social ; est nommé Directeur General du Développement Communautaire et de l’Equité au Ministère du Développement Communautaire ; de l’Equité Territoriale et Sociale.

Docteur Arame Top SENE, Sociologue, précédemment Directeur de l’Encadrement de l’Economie sociale et solidaire, est nommée Directeur général de l’Action sociale au ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Khadissatou GAYE ALAINCHAR, appelée à d’autres fonctions ;

Docteur Fatou Mbaye SYLLA, Médecin de Santé publique, matricule de solde n° 603 253/I, précédemment Directeur de l’Hôpital pour Enfants de Diamniadio au ministère de la santé et de l’Action sociale, est nommée Directeur Général des Etablissements de Santé ;

Professeur Amadou Moctar DIEYE, Professeur titulaire des Universités en Pharmacologie, matricule de solde n°403 618/F, précédemment Directeur de la Pharmacie et du Médicament, est nommé Directeur des Laboratoires au ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Professeur Ahmad Iyane SOW, appelé à d’autres fonctions ;

Docteur Mor DIAW, Médecin de Santé publique, matricule de solde n° 603 223/F, précédemment Directeur des Etablissements de Santé, est nommé Directeur des Etablissements publics de Santé à la Direction générale des Etablissements de Santé au ministère de la Santé et de l’Action sociale ;

Madame Mame Fama DIENG, Cadre de Gestion, matricule de solde n° 620 965/D, précédemment Chef des Services administratifs et financiers du Centre hospitalier national universitaire de Fann, est nommée Directeur de l’Hôpital pour enfants de Diamniadio au ministère de la Santé et de l’Action sociale, en remplacement du Docteur Fatou Mbaye SYLLA, appelée à d’autres fonctions ;

Madame Khady SAMBA, conseillère en planification, est nommée Directrice de l’Encadrement de l’Economie sociale et solidaire, au ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Madame Arame Top appelée à d’autres fonctions.

Monsieur Cheikh Abdoul Ahad Mbacké SARR, Planificateur, matricule de solde n° 610 987/C, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, en remplacement de Monsieur Amadou Tidiane FALL, appelé à d’autres fonctions ;

Madame Fatoumata Diouf, titulaire du Diplôme d’études supérieures spécialisées en décentralisation et aménagement du territoire, est nommée Directrice des Stratégies et du Suivi évaluation, au ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Madame Khady samba appelée à ‘autres fonctions.

Monsieur Mamour Ousmane BA, Conseiller en Planification de Classe exceptionnelle, matricule de solde 509 572/N, précédemment Chef de la Division de la Coopération et des Financements à la Direction de la Coopération et des Financements Extérieurs, est nommé Directeur de la Coopération Economique et Financière à la Direction générale de la Coopération et des Financements Extérieurs au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Monsieur Djibril DIONE, Ingénieur Statisticien Economiste, précédemment Economiste principal à l’Unité de Formulation et de Coordination du second programme MCA-Sénégal, est nommé Directeur de la Prévision et des Etudes économiques à la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Madame Maguette DIOP, Economiste, précédemment Contrôleur interne à la Direction générale de la Planification et des Politiques Economiques du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, est nommé Inspecteur des Affaires Administratives et Financières au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Monsieur Ibrahima DIENG, Inspecteur du Travail et de la Sécurité Sociale, matricule de solde n°515 700/B, précédemment Chef de la Division des Ressources Humaines et de l’Action sociale à la Direction de l’Administration et du Personnel de la Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor, est nommé Directeur des Ressources Humaines au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

 

Monsieur Maxime Jean Simon NDIAYE,

Ministre, Secrétaire Général du Gouvernement

Nominations en Conseil des ministres de ce 29 mai 2019

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :,

Monsieur Mamadou DIAKHATE, Magistrat, Hors Hiérarchie matricule de Solde n°510 600/B, est nommé Directeur général du centre de Formation judiciaire.

Monsieur Massamba Achille Edouard GUEYE, Administrateur des Affaires Maritimes, matricule de solde n° 511.897/A, est nommé Directeur général de l’Agence nationale des Affaires maritimes, poste vacant.

Monsieur Macodou SENE, Administrateur Principal de classe exceptionnelle est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement, du Secrétariat Général du Gouvernement.

Monsieur Oumar Khassimou DIA, Ingénieur informaticien, titulaire d’un Master en management aéroportuaire, précédemment Coordonnateur des aéroports régionaux à l’Agence des Aéroports du Sénégal, est nommé Directeur des Transports aériens au ministère du Tourisme et des transports aériens, en remplacement de Monsieur Mathiaco BESSANE appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Mathiaco BESSANE, ingénieur en aéronautique, précédemment Directeur des Transports aériens, est nommé Directeur des Infrastructures aéroportuaires au Ministère du Tourisme et des Transports aériens, poste vacant.

Madame Roseline Anna Coumba MBAYE, Ingénieur Géologue, matricule de solde 611993/C, précédemment Directeur du Contrôle et de la Surveillance des Opérations Minières, est nommée Directeur des Mines et de la Géologie en remplacement de Monsieur Ousmane Cissé, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Lamine DIOUF, Ingénieur Géologue, matricule de solde 674982/F, précédemment Chef du service Régional des Mines et de la Géologie de Thiès, est nommé Directeur du Contrôle et de la Surveillance des Opérations minières en remplacement de Madame Roseline Anna Coumba MBAYE, appelée à d’autres fonctions.

Ce qui s’est passé en Conseil des ministres ce 22 mai 2019

Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 22 MAI 2019, le Conseil des ministres.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’État a rappelé l’impératif du renforcement de la sécurité des biens et des personnes dans un contexte marqué par la recrudescence dangereuse de la délinquance et des crimes, la persistance du fléau d’accidents routiers meurtriers, les incendies mais également les effondrements de bâtiments.

Au titre de la lutte contre la délinquance juvénile et le grand banditisme il a réitéré les directives visant au renforcement efficace des mesures de sécurité.

Revenant sur la sécurité routière, le Président de la République a invité le Gouvernement à appliquer rigoureusement les mesures interministérielles arrêtées avec une utilisation rationnelle des forces de sécurité. A cet effet, il a informé le Conseil de la tenue d’un Conseil présidentiel sur la sécurité des biens et des personnes au début du mois août.

Au sujet de l’entrée en vigueur de la révision constitutionnelle le chef de l’État a assuré de son impact dans l’efficacité de l’action publique.

Abordant la question de l’intensification des programmes ministériels de consolidation des performances de l’Administration, il a indiqué l’importance du capital humain comme moteur de l’émergence du Sénégal.

A ce titre, il a invité les membres du gouvernement à proposer un Plan ministériel de Modernisation (P2M) sur la période 2019/2024 et à promouvoir la culture des résultats rapides au sein de la sphère publique ainsi que l’efficacité et l’efficience des politiques publiques mais surtout la qualité du service public aux usagers.

Dans cet élan, il a insisté sur la nécessité d’une modernisation profonde de l’Administration par l’actualisation et l’harmonisation du cadre législatif et règlementaire mais également l’adaptation des programmes de formation des agents publics.

En outre, le Président de la République a fait noter l’importance de l’élaboration et la mise en œuvre des conventions collectives notamment la signature de la nouvelle convention collective nationale interprofessionnelle, afin de renforcer la protection et le respect des droits des travailleurs. A cet effet, il a invité le Gouvernement à privilégier la concertation sociale permanente avec les syndicats et le patronat.

Clôturant sa communication, le Chef de l’État a réaffirmé son attachement au développement de la presse nationale et a demandé la mise en place d’un fonds d’appui au développement de la presse.

Monsieur le Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République, a fait une communication au conseil, en rappelant que notre pays s’apprête à héberger le centre national de calcul scientifique au niveau de la cité du savoir de Diameniadio.

Par ailleurs, il a fait le point sur le suivi des décisions du Chef de l’Etat, concernant le port de Ndayane, le TER, l’enlèvement, el’ incinération des déchets de l’usine SENCHIM.

Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale

Le Ministre de l’Economie, du plan et de la Coopération a fait une communication sur les opportunités de partenariat.

Le Ministre du Développement communautaire a fait le point sur la première phase de « Promo villes », et le lancement de la seconde phase.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte de la préparation de la campagne agricole, de l’état d’exécution du programme d’autosuffisance en riz financé par le Gouvernement indien.

Le Ministre de la Femme, du Genre, de la Famille et de la Protection de l’Enfance a informé de la tenue du 16 au 18 juin à Dakar du 1er sommet africain sur les mutilations des jeunes filles et les mariages d’enfants.

Par ailleurs, elle a fait le point sur l’assassinat de de jeunes filles dans à Thiès et à Tamba Counda et à Yeumbeul

Le Ministre des Infrastructures a fait la situation sur l’insécurité routière et proposé un plan d’actions pour lutter contre.

Le Ministre des Transports aériens a fait une communication sur le financement des aéroports secondaires.

Le Ministre des Collectivités territoriales a fait le point sur la contribution économique locale.

Le Ministre du PSE a fait une communication sur la mission qu’il a effectuée à Kigali pour participer au Sommet « Smart Africa »

Le Ministre de la Jeunesse a fait le point sur l’offre d’emplois saisonniers du gouvernement espagnol dans le cadre de l’ANPEJ.

Les nominations en Conseil des ministres

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Madame Ndèye Fatou LO, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°616.254/J, est nommée Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Monsieur Macodou SENE, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Boubacar SOW, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°616.323/G, est nommé Directeur du Protocole, des Conférences et de la Traduction au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Monsieur Chérif Oumar DIAGNE.

Monsieur Youssouph DIALLO, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°611.442/D, précédemment Premier Conseiller à la Représentation permanente du Sénégal auprès des Nations Unies à New York, est nommé Ambassadeur, Directeur des Organisations internationales et de la Mondialisation au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Monsieur Mohamed Lamine THIAW.

Monsieur Jean Antoine DIOUF, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°611.518/L, précédemment Ambassadeur, Directeur de l’Intégration régionale et Responsable du Bureau national de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) au Ministère de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, est nommé Ambassadeur, Directeur Afrique et Union Africaine au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur et Responsable du Bureau national de la CEDEAO, en remplacement de Madame Mariame SY.

Monsieur Moustapha Sokhna DIOP, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°616.223/H, précédemment Conseiller Technique au Cabinet du Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, est nommé Directeur Asie, Pacifique et Moyen-Orient au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Madame Ramatoulaye Ba FAYE.

Madame Geneviève Faye MANEL, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°606.892/K, précédemment Ministre-Conseiller à l’Ambassade du Sénégal à Lisbonne, est nommée Directeur Europe, Amérique et Océanie au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Monsieur Abdoulaye DIEYE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Monsieur Kémoko DIAKITE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n°606.912/B, précédemment Ministre-Conseiller à l’Ambassade du Sénégal à Kuala Lumpur, est nommé Ambassadeur, Directeur des Affaires Juridiques et Consulaires au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en remplacement de Monsieur Martin Pascal TINE, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Hamet Tidiane THIAW, administrateur civil principal, Mle de solde n°516 702/A, précédemment Adjoint au Gouverneur de la région de Diourbel chargé des affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Kaolack, en remplacement de monsieur Mouhamadou Moctar WATT, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Demba TOURE, administrateur civil principal, Mle de solde n°510 741/A, précédemment Directeur des libertés publiques, à la Direction générale de l’administration territoriale, est nommé Préfet du Département de Fatick, en remplacement de madame Ndéye Nguénar MBODJ, appelée à d’autres fonctions ;

Monsieur Cheikh Sadibou Diop, Administrateur civil, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’équipement au ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, en remplacement de Monsieur Bamba Sarr.

Monsieur Mahamadou  DIAITE, Inspecteur principal des Impôts et des domaines, matricule de solde 509497 / L, est nommé Directeur de l’Administration et du Personnel à la Direction Générale des Impôts et Domaines en remplacement de Monsieur Ibrahima GUEYE appelé à d’autres fonction.

Monsieur Maguette NIANG, Ingénieur statisticien démographe, Diplômé en gestion des politiques économiques, matricule de solde n° 513 905/G, est nommé Coordonnateur de la Direction générale du Budget, poste vacant.

Monsieur Cheikh Déthialaw SECK, Ingénieur du génie civil, est nommé Secrétaire de la Caisse des dépôts et Consignations.

Monsieur Babacar BA, Administrateur civil, matricule de solde n° 624 582 /I, précédemment Secrétaire général du ministère du Tourisme, est nommé Secrétaire général du ministère du Tourisme et des Transports aériens.

Monsieur Malick SARR, titulaire d’un Master Professionnel en Marchés Publics et Gestion de Projets, matricule de solde n°610 991/D est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère de l’environnement et du Développement Durable, poste vacant.

Monsieur Souleymane DIOUF, précédemment Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement du Ministère de la Culture et de la Communication, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement du ministère de l’Elevage et des Productions Animales.

Monsieur Ibou SENE, Conseiller aux affaires culturelles, matricule de solde n° 510 619/G est nommé Inspecteur des Affaires administratives et financières du ministère de la Culture et de la Communication, en remplacement de Monsieur Ndiawar MBOUP, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Lieutenant – Colonel Maguatte MBAYE, matricule de solde n°394 154/A, est nommé Directeur de la Lutte contre les Encombrements à la Direction Générale du Cadre de Vie et de l’Hygiène publique au ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.

Monsieur Edmond KAMARA, Administrateur civil, matricule de solde n°624 555/C, est nommé Directeur de l’Administration général et de l’Equipement (DAGE) au ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications.

Monsieur Léonce NZALLY, Administrateur civil, matricule de solde n°624 656/D est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du ministère de la Culture et de la Communication, en remplacement de Monsieur El Hadj Souleymane DIOUF, appelé à d’autres fonctions.

 

Fait à Dakar le 22- 05- 20119

Le Ministre Porte- Parole du Gouvernement

Ndeye Tické Ndiaye Diop

Nominations en Conseil des ministres: le président Sall secoue fort l’administration

Au titre des mesures individuelles, le Chef a pris les décisions suivantes :

Monsieur Pierre NDIAYE, Ingénieur Statisticien Economiste, précédemment Directeur général de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Secrétaire général du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Monsieur Mouhamadou Bamba DIOP, Ingénieur Statisticien Economiste, précédemment Directeur de la Planification à la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Directeur général de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, en remplacement de Monsieur Pierre NDIAYE appelé à d’autres fonctions.

Docteur Serigne Moustapha SENE, Economiste, précédemment Directeur de la Prévision et des Etudes économiques à la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, est nommé Coordonnateur de la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, poste vacant.

Monsieur Alhousseynou DIALLO, Inspecteur Principal des Douanes, matricule de solde n° 373 291/E, Directeur de Cabinet du Ministre des Affaires Etrangères et des sénégalais de l’Extérieur, est élevé au rang d’Ambassadeur.

Monsieur Oumar BA, Urbaniste, titulaire d’un Master en Aménagement urbain et de développement local, est nommé Directeur Général du Cadre de Vie et de l’Hygiène publique au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.
Monsieur El Hadji Abdoulaye GUEYE, Administrateur Civil, Matricule de solde n° 624 581/J, est nommé Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement au Ministère de l’urbanisme, du Logement et de l’Hygiène Publique, en remplacement de Monsieur Aliou YAGUE appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Mbaye DIOP, Urbaniste, matricule de solde n° 611 876/A, précédemment Directeur du cadre de vie et des Espaces verts urbains, est nommé Directeur des Paysages urbains et des espaces publics à la Direction ​Générale du Cadre de vie et de l’Hygiène publique au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.

Monsieur Diomaye DIENG, Chimiste Environnementaliste, est nommé Directeur de la propreté et de l’Hygiène publique à la Direction Générale du Cadre de vie et de l’Hygiène publique au Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.

Monsieur Amadou Matar CISSE, Administrateur Civil Principal, matricule de solde n° 519 795/J, est nommé Directeur Général de la Fonction Publique, en remplacement de Monsieur Abdoulaye Ndiaye, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Amadou DIALLO, Titulaire d’un master 2 en gestion des projets, est nommé Directeur du renouveau du Service public au Ministère de la Fonction Publique, poste vacant.

Monsieur Aliou SOW, Administrateur Civil Principal, matricule de solde 604 139/C, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement (DAGE) du Ministère du Développement Communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.

Monsieur Saër DIOP, Ingénieur Polytechnicien, est nommé Directeur Général de l’Agence pour l’Economie et la Maîtrise de l’Energie (AEME), poste vacant.

Monsieur Abdoul Aziz SARR, Commissaire de Police Principal, matricule de solde 606 832/E, précédemment en service à l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) est nommé Directeur des Opérations Electorales en remplacement de Monsieur El Hadji Malick MBENGUE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Monsieur Abdoulaye SENE, Ingénieur en génie civil et hydraulique, est nommé Secrétaire exécutif pour l’organisation du 9e Forum mondial de l’eau, prévu à Dakar en 2021.

Monsieur Abdoulaye SY, Inspecteur des Impôts et Domaines, matricule de solde n° 616 193/P, précédemment Chef du Centre des services fiscaux des Parcelles assainies, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du Ministère de la Justice, en remplacement de Monsieur Aliou SOW.

Monsieur Ibrahima SAKHO, Administrateur Civil Principal, matricule de solde n° 508 635/E, précédemment Directeur général de l’Administration territoriale au Ministère de l’Intérieur, est nommé Secrétaire Général du Ministère de l’Intérieur.
Monsieur Amadou SY, Administrateur Civil Principal, matricule de solde n° 508 509/A, précédemment Gouverneur de la Région de Thiès, est nommé Directeur général de l’Administration territoriale en remplacement de Monsieur Ibrahima SAKHO.

Monsieur Fiacre Bruno Léopold BADIANE, Commissaire de Police Principal, matricule de solde n°505 840/F, est nommé Directeur de l’Automatisation des Fichiers (DAF) au Ministère de l’Intérieur, en remplacement de Monsieur Ibrahima DIALLO.

Monsieur Al Hassan SALL, Administrateur civil, Mle de solde n° 604 141/L, précédemment Gouverneur de la Région de Kaolack, est nommé Gouverneur de la Région de Dakar, en remplacement de Monsieur Mohamet FALL, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Gorgui MBAYE, Administrateur civil, Mle de solde n° 510 411/Z, précédemment Gouverneur de la Région de Fatick, est nommé Gouverneur de la Région de Diourbel, en remplacement de M. Mouhamadou M. NDAO, appelé à d’autres fonctions ;

Madame Seynabou GUEYE, Administrateur civil, Mle de solde n° 608 876/G, précédemment Préfet du Département de Guinguinéo, est nommé Gouverneur de la Région de Fatick, en remplacement de M. Gorgui MBAYE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Alioune Badara MBENGUE, Administrateur civil, Mle de solde n° 518 383/N, précédemment Gouverneur de la région de Louga, est nommé Gouverneur de la Région de Kaolack, en remplacement de M. Al Hassan Sall, appelé à d’autres fonctions ;
Monsieur El Hadji Bouya AMAR, Administrateur civil, Matricule de solde n° 604 453/H, précédemment Gouverneur de la région de Tambacounda, est nommé Gouverneur de la Région de Louga, en remplacement de M. Alioune Badara MBENGUE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Mouhamadou Moctar WATT, Administrateur civil, Mle de solde n° 519 025/J, précédemment Préfet du Département de Kaolack, est nommé Gouverneur de la Région de Matam, en remplacement de M. Oumar Mamadou Baldé, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Oumar Mamadou BALDE, Administrateur civil, Mle de solde n° 519 796/I, précédemment Gouverneur de la région de Matam, est nommé Gouverneur de la Région de Tambacounda, en remplacement de M. El Hadji Bouya AMAR, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Mouhamadou Moustapha NDAO, Administrateur civil, Mle de solde n° 510 592/F, précédemment Gouverneur de la Région de Diourbel, est nommé Gouverneur de la Région de Thiès, en remplacement de Monsieur Amadou SY, appelé à d’autres fonctions ;

Madame Ndèye Nguénar MBODJI, Administrateur Civil, Préfet du Département de Fatick, est nommée Préfet du Département de Guinguinéo, en replacement de Madame Seynabou GUEYE, appelée à d’autres fonctions.

Monsieur Cheikh Ahmet Tidiane, Administrateur Civil, adjoint au Gouverneur de Diourbel, est nommé Préfet du Département de Kaolack en remplacement de Monsieur Mouhamadou Moctar WATT, appelé à d’autres fonctions.

Monsieur Thierno Souleymane SOW, Administrateur civil, Mle de solde n° 602 494/I, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Matam, chargé des affaires administratives, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Kaolack, chargé des affaires administratives, poste vacant ;

Monsieur Cheikh Ahmadou NDOYE, Administrateur civil, Mle de solde n° 626 486/H, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Fatick, chargé du développement, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Matam, chargé des affaires administratives, en remplacement de monsieur Thierno Souleymane SOW, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Maurice Latyre DIONE, Administrateur civil, Mle de solde n° 611 935/E, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Kolda, chargé du développement, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Sédhiou, chargé des affaires administratives, en remplacement de monsieur Alioune Badara MBENGUE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Alioune Badara MBENGUE, Administrateur civil, Mle de solde n° 653 021/E, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Sédhiou, chargé des affaires administratives, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Kolda, chargé des affaires administratives, poste vacant ;

Madame Awa Ndiaye DIOP, Administrateur civil, Mle de solde n° 661 347/E, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Tambacounda, chargée du développement, est nommée Adjoint au Gouverneur de la Région de Kaffrine, chargée du développement, en remplacement de monsieur Cheikh NDIAYE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Cheikh NDIAYE, Administrateur civil, Mle de solde n° 661 351/B, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Kaffrine, chargé du développement, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Tambacounda, chargé du développement, en remplacement de madame Awa Ndiaye DIOP, appelée à d’autres fonctions ;
Monsieur El Hadji Malick Sémou DIOUF, Administrateur civil, Mle de solde n° 681 537/J, précédemment Adjoint au Préfet du département de Rufisque, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Fatick, chargé du développement, en remplacement de monsieur Cheikh Ahmadou NDOYE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Boubacar Bahinghou SAGNA, Administrateur civil, Mle de solde n° 681 540/B, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Pikine, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Kolda, chargé du développement, en remplacement de monsieur Maurice Latyre DIONE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Modou GUEYE, Administrateur civil, Mle de solde n° 681 541/C, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Guédiawaye, est nommé Adjoint au Gouverneur de la Région de Sédhiou, chargé du développement, poste vacant ;

Monsieur Aliou BA, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 626 267/G, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Thiès, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Dodji, Département de Linguére, en remplacement de monsieur Ndiogou NDONG, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Ndiogou NDONG, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 512 106/A, précédemment Sous-préfet de l’arrondissement de Dodji, département de Linguére, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Pambal, Département de Tivaouane, en remplacement de monsieur Ibrahima Baîla BA, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Matar SARR, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 629 727/A, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Bignona, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de yang yang, Département de Linguère, en remplacement de monsieur Abou MANGANE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Mouhamadou SOW, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 67 445/G, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Vélingara, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Ndoulo, Département de Diourbel, en remplacement de monsieur Paul BASSE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Mamadou DIOUF, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 600 563/D, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Sédhiou, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Mabo, Département de Birkelane, en remplacement de monsieur Malick MBENGUE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;
Monsieur Jean Marie KASSOKA, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 608 361/I, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Médina Yéro Foula, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Lour Escale, Département de Koungheul, en remplacement de monsieur Léopold DIOUF, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Alsény BANGOURA, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 653 091/L, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Mbour, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Dakately, Département de Salémata, en remplacement de monsieur Bou Papa FALL, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Al Hassane FAYE, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 653 088/D, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Matam, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Mampatim, Département de Kolda, en remplacement de monsieur Birame SECK, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Abdoulaye SOW, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 515 894/F, précédemment Sous-préfet de l’Arrondissement de Sare Bidji, Département de Kolda, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Ndiob, Département de Fatick, poste vacant ;

Monsieur Papa Amadou Ngoumb BA, Secrétaire d’Administration, Mle de solde n° 603 471/K, précédemment Adjoint au Préfet du Département de Ziguinchor, est nommé Sous-préfet de l’Arrondissement de Sare Bidji, Département

Textes promulgués en Conseil des ministres du 27 février 2019

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Président de la République a promulgué :

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Acte additionnel à l’Accord de coopération inter-état portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs du Champ Grand-Tortue/Ahmeyim et relatif au régime fiscal et douanier applicable aux sous-traitants entre la République islamique de Mauritanie et la République du Sénégal, signé le 21 décembre 2018 à Nouakchott ;

 

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Millennium challenge Compact entre la République du Sénégal agissant à travers le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et les Etats-Unis d’Amérique agissant à travers le Millenium Challenge Corporation, signé à Washington D.C., le 10 décembre 2018 ;

 

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Protocole portant amendement de la Convention relative à l’aviation civile internationale, article 83 bis, signé à Montréal, le 06 octobre 1980.

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

     Porte-parole

Nominations du conseil des ministres du 23 janvier 2019

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Conseil a examiné et adopté :
– le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Acte additionnel à l’Accord de coopération Inter-Etats portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs du Champ Grand-Tortue / Ahmeyin et relatif au régime fiscal et douanier applicable aux sous-traitants entre la République islamique de Mauritanie et la République du Sénégal, signé le 21 décembre 2018, à Nouakchott ;
– le projet de loi d’orientation sur la répartition des revenus tirés de l’exploitation des hydrocarbures
– le projet de décret portant création du Centre de Formation judiciaire (CFJ) et fixant ses règles d’organisation et de fonctionnement

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
– Monsieur Gana SENE, Inspecteur de l’Education préscolaire, précédemment Inspecteur d’Académie de Dakar, est nommé Inspecteur d’Académie de Pikine-Guédiawaye, en remplacement de Monsieur Seyni WADE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;
– Madame Adiara Diagne SY, Professeur d’Enseignement secondaire principal de classe exceptionnelle, précédemment Proviseur du Lycée Ahmed FALL de Saint-Louis, est nommée Inspecteur d’Académie de Dakar, en remplacement de Monsieur Gana SENE, appelé à d’autres fonctions ;
– Monsieur Aboubacry Sadikh NIANG, Inspecteur de l’Enseignement élémentaire, précédemment Secrétaire général de l’Inspection d’Académie de Pikine-Guédiawaye, est nommé Inspecteur d’Académie de Kaffrine, en remplacement de Monsieur Maba BA, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

Le Secrétaire général du Gouvernement,







Porte-parole

Décisions prises en Conseil des ministres du 23 janvier 2019⁩

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 23 janvier 2019 à 11 heures, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat remercie et félicite les populations sénégambiennes, celles des régions de Kaolack, Fatick, Sédhiou, Kolda et Ziguinchor pour leur mobilisation exceptionnelle et leur accueil chaleureux lors des cérémonies de réception des navires de dragage, d’inauguration du Pont de la Sénégambie, de la route Joal – Samba Dia – Djifer, de l’autoroute AIBD- Thiès – Mbour, de la station de traitement et d’épuration des eaux de Joal et du lancement des travaux de l’autoroute Mbour- Fatick- Kaolack.

Revenant sur l’inauguration du Pont de la Sénégambie, le 21 janvier 2019, la consolidation du processus de désenclavement intégral et de développement durable de la Région naturelle de Casamance, le Président de la République félicite et remercie, à l’occasion de cet évènement historique, son homologue gambien pour son engagement déterminant et la Banque africaine de développement (BAD) pour son soutien décisif à la réalisation de cet ouvrage moderne

Outre son impact attendu sur le développement et le désenclavement de la Région de Casamance, le Pont de la Sénégambie contribue aurenforcement de l’intégration sous régionale et des liens séculaires entre le Sénégal et la Gambie par une meilleure circulation des personnes et des biens.

Par ailleurs, appréciant la 7ème revue du Programme ISPE et la validation internationale des performances économiques du Sénégal, le Chef de l’Etat indique que le Conseil d’Administration du Fonds Monétaire International (FMI), réuni le mardi 15 janvier 2019 a approuvé les rapports sur la septième revue du programme économique et financier appuyé par l’ISPE, saluant ainsi  l’achèvement et la bonne mise en œuvre du programme ainsi que les performances macroéconomiques réalisées par le Sénégal, notamment une croissance soutenue, une faible inflation et une réduction continue du déficit budgétaire.

Ainsi, le Président de la République rappelle au Gouvernement son attachement à la mise en œuvre efficiente et diligente des réformes au cours de la phase I du Plan Sénégal Emergent (PSE) et l’exhorte à continuer dans ce sens dans le cadre de la phase II du PSE pour relever les défis structurels.

Appréciant le développement de l’économie maritime et l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie portuaire nationale, le Chef de l’Etat se félicite de la réception de la batterie de cinqnavires de dragage acquis par l’Etat du Sénégal avec le concours de la République de Corée à travers l’exécution intégrale du Projet d’infrastructures et d’équipements maritimes (MIEP) et remercie ce pays ami pour sa coopération dynamique et exemplaire.

En outre, le Président de la République magnifie le lancement des travaux de modernisation du Port de Kaolack, une infrastructure dont le fonctionnement optimal va, d’une part, contribuer à la valorisation significative des potentialités du Pôle économique Sine-Saloum et, d’autre part, asseoir la complémentarité des infrastructures maritimes ainsi que le renouveau et l’attractivité des ports du Sénégal.

Poursuivant sa communication autour du succès de la troisième édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique que tenue à Dakar, du 17 au 19 janvier 2019, avec la participation remarquable de plusieurs chefs d’Etat et de Gouvernement, mais aussi de nombreux dirigeants d’organisations internationales et du secteur privé continental et mondial, le Chef de l’Etat remercie l’ensemble des participants pour leur présence et la qualité des débats et recommandations sur le thème : « Emergence, Secteur privé et Inclusivité ».

A cet égard, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions, en relation avec les organisations d’investisseurs et d’opérateurs privés, pour une mise en œuvre adéquate des conclusions de la Déclaration et du Plan d’actions, issus de la troisième Conférence sur l’Emergence de l’Afrique.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et par son agenda.

Le Premier ministre a adressé, au nom du Gouvernement, ses vives félicitations au Chef de l’Etat pour le succès de l’inauguration du Pont de la Sénégambie, de l’autoroute AIBD – Thiès Mbour, le lancement des travaux d’infrastructures routières et de transport avant de rendre compte de sa participation, au nom du Chef de l’Etat, à la Conférence régionale sur le Waqf, tenue à Conakry le 16 janvier 2019. Il a ensuite rendu compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.

Le ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du déroulement de la campagne de commercialisation arachidière.









 

Importantes décisions prises en conseil des ministres de ce mercredi 09 janvier 2019

Communique du Conseil des ministres du 09 janvier 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 09 janvier 2019 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la mise en œuvre des programmes de développement du tourisme, le Chef de l’Etat rappelle la place prioritaire de ce secteur dans la consolidation de notre économie et l’émergence du Sénégal.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement d’asseoir la relance durable de la destination Sénégal, à travers l’accélération des aménagements touristiques et l’exécution dans les délais retenus, de l’ensemble des projets publics et privés validés et soutenus, avec les financements mobilisés notamment du crédit hôtelier ainsi que les mesures administratives et fiscales hardies arrêtées, depuis 2014 lors du lancement de la saison touristique à Saly.

A cet égard, le Chef de l’Etat indique au Gouvernement l’impératif d’assurer la mise en place de tout le dispositif incitatif nécessaire à l’émergence effective de la région naturelle de Casamance en Zone touristique d’intérêt national.

Dans la même perspective, le Président de la République demande au Gouvernement de mieux valoriser le potentiel économique et touristique des Iles du Saloum, du Sénégal Oriental, avec l’exploitation adéquate des potentialités du Parc National de Niokolo Koba et de lever toutes les contraintes signalées, en vue d’intensifier l’aménagement des nouvelles zones touristiques de Pointe Sarène, Joal Finio et du Lac Rose.

Enfin, le Chef de l’Etat engage le Gouvernement, en relation avec les opérateurs privés, à promouvoir davantage la diversification des produits touristiques, à réaliser, à Dakar, Diamniadio et dans les régions, des réceptifs hôteliers de classe internationale, à promouvoir la formation selon les standards mondiaux, aux métiers du tourisme pour assurer la qualité du service dans le secteur, ainsi que l’ancrage d’une véritable industrie nationale du Tourisme.

Abordant la relance du Chemin de Fer et le développement des transports ferroviaires, le Président de la République informe les membres du Conseil de la réception du Train Express Régional (TER), sur le trajet Diamniadio – Rufisque – Dakar, et de l’inauguration de la gare ferroviaire de Dakar, sous sa présidence, le 14 janvier 2019. Ces deux évènements historiques et symboliques, marquent son attachement particulier au développement du réseau et des transports ferroviaires afin de mieux sécuriser la mobilité urbaine et interurbaine rapide et à moindre coût.

Ainsi, le Chef de l’Etat indique que le TER doit s’insérer dans le développement urbain global des communes, zones et localités traversées ou polarisées.

Dans ce cadre, le Président de la République demande au Gouvernement de veiller à l’indemnisation équitable et intégrale des populations impactées par le projet et de poursuivre la sensibilisation des populations et des usagers sur les problématiques de sécurité ferroviaire et, plus généralement, sur la prochaine exploitation technique et commerciale du TER et des 14 gares réalisées.

Enfin, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à mettre en œuvre tous les engagements du ressort de la Partie sénégalaise, afin d’assurer la relance de Dakar – Bamako – Ferroviaire (DBF) ainsi que la réhabilitation prochaine de ladite ligne de chemin de fer.

Par ailleurs, appréciant la maintenance des ouvrages et équipements publics, le Président de la République souligne les efforts significatifs consentis depuis 2012 par l’Etat du Sénégal pour accélérer, sur l’ensemble du territoire national, la réalisation notable de plusieurs infrastructures publiques dans tous les secteurs du développement économique et social, avec comme objectif majeur, l’amélioration durable du bien – être des populations.

Dès lors, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de veiller, en relation avec les acteurs publics et privés impliqués, à la prise en charge, à travers un dispositif de suivi cohérent et performant, de l’entretien et de la maintenance des infrastructures publiques en service.

Poursuivant sa communication autour de la gestion des collectivités territoriales, le Président de la République indique attacher du prix au fonctionnement optimal des collectivités territoriales et à l’exercice régulier, par les représentants de l’Etat, du contrôle de légalité sur leurs actes.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de faire le bilan exhaustif de toutes les ressources budgétaires injectées par l’Etat dans les collectivités territoriales depuis 2012.

Enfin, le Président de la République demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions requises afin de procéder, dans les meilleurs délais, à la répartition au titre de l’année 2019, du Fonds de Dotation de la Décentralisation (FDD) et du Fonds d’Equipement des Collectivités territoriales (FECT).

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et par son agenda diplomatique.

Le Premier ministre a axé sa communication autour du bilan de l’année sociale 2018 en insistant notamment, sur les mesures portant sur le soutien au pouvoir d’achat des ménages, l’amélioration du cadre de vie des populations rurales et l’accès aux services sociaux de base, la prise en charge des groupes vulnérables, l’employabilité, l’insertion socio-professionnelle et le développement des activités productives. Il a ensuite rendu compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre de l’Economie des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la campagne de commercialisation arachidière.

Au titre des textes législatifs et règlementaires, le Conseil a examiné et adopté :

– le projet de loi relatif au contenu local dans le secteur des hydrocarbures.
Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

– Monsieur Gorgui MBAYE, Administrateur civil principal, précédemment Préfet du Département de Foundiougne, est nommé Gouverneur de la région de Fatick, en remplacement de Monsieur Souleymane CISS, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Amadou Bamba KONE, Administrateur civil principal, précédemment Préfet du Département de Linguère, est nommé Inspecteur de l’Administration centrale et territoriale au ministère de l’Intérieur, en remplacement de Monsieur Amadou DEME, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Ousseynou MBAYE, Administrateur civil principal, précédemment Adjoint au Gouverneur de la région de Kaffrine chargé des Affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Foundiougne, en remplacement de Monsieur Gorgui MBAYE, appelé à d’autres fonctions ;

– Monsieur Mbassa SENE, Administrateur civil principal, précédemment Adjoint au Gouverneur de la région de Kaolack chargé des Affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Linguère, en remplacement de Monsieur Amadaou Bamba KONE, appelé à d’autres fonctions ;

– Monsieur Cyprien Antoine MBALLO, Administrateur civil principal, précédemment Adjoint au Gouverneur de la région de Kolda chargé des Affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Saraya en remplacement de Monsieur Amadou Matar CISSE, appelé à d’autres fonctions ;

– Monsieur Amadou Matar CISSE, Administrateur civil principal, précédemment Préfet du Département de Saraya, est nommé Adjoint au Gouverneur de Kaffrine chargé
des Affaires administratives, en remplacement de Monsieur Ousseynou MBAYE, appelé à d’autres fonctions ;

– Madame Ngoné CISSE, Administrateur civil, précédemment Adjoint au Gouverneur de la région de Thiès chargé du Développement, est nommée Adjoint au Gouverneur de la région de Thiès chargé des Affaires administratives, poste vacant ;

– Monsieur Oumar NDIAYE, Administrateur civil, précédemment en service à la Direction générale de l’Administration territoriale, est nommé adjoint au Gouverneur de la région de Thiès chargé du développement en remplacement de Madame Ngoné CISSE, appelée à d’autres fonctions ;

– Monsieur Faly SECK, titulaire d’un Master en finances et gestion publiques et d’un Master en passation des marchés et gestion de projets, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement (DAGE) du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire ;

– Monsieur Abdourahmane Mbade SENE, Enseignant-Chercheur en aménagement du Territoire à l’Université Assane SECK de Ziguinchor, est nommé Directeur de l’Aménagement du Territoire du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire ;

– Monsieur Mbagnick DIOUF, Professeur d’Enseignement technique, est nommé Directeur de la Promotion du Développement territorial du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire ;

– Monsieur Aliou Ousmane SALL, Géographe, Expert en Aménagement et Gouvernance territoriale, est nommé Directeur de l’Etat civil du ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire ;

– Monsieur Papa Amady Barro DIOUF, Inspecteur de l’Enseignement moyen secondaire « vie scolaire », est nommé Inspecteur des Affaires Administratives et Financières de l’Inspection interne du ministère de l’Education nationale, en remplacement de Monsieur Alphonse DIONE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

– Monsieur Ibrahima DIOME, Inspecteur de l’Enseignement moyen secondaire, spécialité « techniques quantitatives de gestion », est nommé Inspecteur technique à l’inspection interne du ministère de l’Education nationale ;

Le Secrétaire Général du Gouvernement

Porte-parole

Importantes décisions prises en Conseil des ministres ce 26 décembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 26 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la célébration de la fête de Noël, période de ferveur religieuse, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations à la communauté chrétienne du Sénégal et prie pour la consolidation d’un Sénégal prospère dans la paix, la solidarité et l’équité.

Appréciant la consolidation des performances du Plan Sénégal Emergent, le Président de la République rappelle la tenue, sous sa présidence, du Groupe Consultatif pour le financement du Plan d’actions prioritaires II du PSE d’un montant global initial de 14.097, 9 milliards dont 9414 milliards de financement déjà acquis avec une contribution attendue de l’Etat de 4248 milliards de FCFA, les 17 et 18 décembre 2018 à Paris.

Dans ce cadre, le Président de la République remercie les partenaires du Sénégal pour la confiance accordée à notre pays par l’annonce d’engagements financiers nouveaux et supplémentaires, de 7356 milliards de FCFA, près du triple du financement du gap public sollicité soit 2856 milliards FCFA.

Ces résultats consacrent le rayonnement international du Sénégal à travers la crédibilité et la pertinence du PSE, dont la première phase a été une réussite en termes de réalisations et de progrès économique et social.

Ainsi, au regard de cette grande performance enregistrée par le Sénégal, le Chef de l’Etat félicite le Premier Ministre, le gouvernement, particulièrement le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, le Ministre du Budget et le Ministre chargé de la Promotion des investissements et tous les services de l’Etat, ainsi que les représentants du secteur privé pour leur implication et leur engagement dans la bonne préparation et le succès de ce rendez-vous majeur du Sénégal avec ses partenaires techniques et financiers.

Dans cette perspective, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement d’accélérer la finalisation de la préparation de tous les dossiers techniques nécessaires au financement adéquat et à la réalisation, dans les délais prescrits, des projets inscrits au Plan d’Actions Prioritaires (PAP II) du Plan Sénégal Emergent (PSE).

A ce titre, le Président de la République engage le Gouvernement à accélérer les réformes de l’environnement des affaires, à promouvoir la participation du secteur privé national et international au financement du PSE et à amplifier la modernisation soutenue et globale l’administration publique par l’intensification de la dématérialisation significative des procédures administratives en vue de l’exécution, dans l’efficacité, l’efficience et la transparence, des marchés publics et des projets.

Enfin, le Chef de l’Etat indique au Gouvernement l’impératif de consolider les réformes fiscales, pour renforcer la mobilisation de ressources intérieures, et celles relatives au système éducatif, afin de mieux valoriser le capital humain national et favoriser la création rapide d’emplois décents, notamment dans les secteurs moteurs de l’Agriculture, de l’Industrie, du Tourisme et du Numérique.

Poursuivant sa communication autour de l’inauguration de l’Autoroute Ila Touba, sous sa présidence et en compagnie du Khalife général des Mourides, le 20 décembre, le Président de la République félicite et remercie Serigne Moutakha MBACKE pour son appui et son engagement permanent dans le cadre de la consolidation du développement économique et social du Sénégal.

Ainsi, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de veiller à la fonctionnalité optimale de cette infrastructure autoroutière d’envergure, qui va consolider la desserte rapide de la cité religieuse de Touba et accélérer le désenclavement, l’aménagement et le développement intégral du territoire national.

En outre, le Président de la République salue, encore une fois, la coopération exemplaire entre la République populaire de Chine et le Sénégal et remercie toutes les populations de Touba et de la région de Diourbel qui se sont mobilisées massivement pour le succès de cette importante manifestation.

Abordant sa visite économique dans les régions de Saint Louis et Louga, le Chef de l’Etat remercie et félicite les populations pour l’accueil et la mobilisation exceptionnelle à l’occasion de cette visite, marquée par le lancement de plusieurs travaux d’infrastructures, tel que le Programme national de modernisation des cinq (5) aéroports régionaux, financé à hauteur de 100 milliards de FCFA, et l’inauguration d’infrastructures socio-économiques d’envergure notamment le Ranch de Dolly Djibo Leyti KA, à fort impact sur l’amélioration du bien-être des populations des différentes localités concernées.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement d’élaborer, en rapport avec les acteurs, un statut adéquat qui permet de préserver la vocation pastorale du Ranch et d’assurer l’exploitation optimale et la gestion des potentialités du site.

Evoquant, par ailleurs, la brillante victoire des Lions du Beach Soccer, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations aux joueurs et à l’encadrement de notre équipe nationale qui vient de décrocher en Egypte son 5ème titre de champion d’Afrique de la discipline et ses vifs encouragements au Lionnes du Hand ball, pour leur place de Vice-championne d’Afrique.

Le Président de la République a terminé sa communication par son agenda diplomatique et le suivi des partenariats.

Le Premier ministre a adressé, au nom du Gouvernement ses chaleureuses félicitations au Président de la République pour son leadership déterminant dans le succès du Sénégal lors du Groupe consultatif, la signature des Accords avec la République Islamique de Mauritanie dans le cadre de l’exploitation des ressources gazières du gisement Grand Tortue Ahmeyin et l’inauguration de l’Autoroute Ila Touba. Il a ensuite rendu compte de sa participation, au nom du Chef de l’Etat, à la 54ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO et de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point des résultats du Groupe consultatif en insistant sur le niveau des engagements des partenaires techniques et financiers et la qualité des représentants des Institutions de financement et des pays partenaires. Il a ensuite rendu compte de l’exécution du budget 2018.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la campagne de commercialisation arachidière.

Le ministre auprès de Président de la République, chargé du Suivi du PSE a rendu compte de l’état d’avancement des projets et réformes.

 

 

 

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :

 

Le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Millennium Challenge Compact entre la République du Sénégal agissant à travers le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et les Etats-Unis d’Amérique agissant à travers le Millennium Challenge Corporation, signé à Washington D.C., le 10 décembre 2018.

 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

Monsieur Daouda SEMBENE, titulaire d’un Doctorat en Economie du Développement, est nommé Directeur général du Secteur financier et de la Compétitivité, au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan ;

 

Madame Sokhna Mbaye DIOP, Inspecteur principal du Trésor, est nommée Directeur de l’Administration et du Personnel, à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, en remplacement de Monsieur Ibrahima DIEME, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

 

Monsieur Amadou Bousso FAYE, Inspecteur principal du Trésor, est nommé Directeur du Secteur Public local, à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, en remplacement de Monsieur Cheikh NDIAYE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Georges DIEME, Inspecteur principal des Douanes, précédemment Chef du Bureau Contrôles après dédouanement à la Direction du Renseignement et des Enquêtes douanières, est nommé Directeur régional du Sud-Est, en remplacement de Monsieur Ibrahima FAYE, appelé à d’autres fonctions

 

Monsieur Ibrahima FAYE, Inspecteur principal des Douanes, précédemment Directeur régional du Sud-Est, est nommé Directeur régional du Centre, en remplacement de Monsieur Moustapha DIAGNE, appelé à d’autres fonctions ;

 

Monsieur Aliou CISS, Inspecteur de l’Administration pénitentiaire, précédemment Inspecteur régional de l’Administration pénitentiaire de Dakar, est nommé Directeur de l’Ecole nationale de l’Administration pénitentiaire (ENAP), en remplacement de Monsieur Saliou SALL, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite

 

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole

 

 

 

 

Les décisions prises en Conseil des ministres du 12 décembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 12 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat  a remercié et félicité les populations de la région de Matam, du département de Linguère et l’ensemble des éleveurs du Sénégal, pour leur accueil chaleureux et leur mobilisation exceptionnelle à l’occasion de la célébration, le samedi 08 décembre 2018, à Ranérou, de la 5ème édition de la Journée nationale de l’Elevage.

Le Président de la République a réitéré son engagement pour la modernisation globale du sous – secteur de l’Elevage, considéré comme prioritaire dans le PSE.

Abordant la Campagne de commercialisation agricole, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement l’impératif d’assurer, au niveau central et à l’échelle territoriale, le suivi permanent du déroulement adéquat de la campagne de commercialisation agricole ouverte depuis le 1er décembre 2018.

A cet égard, le Président de la République a demandé au Gouvernement de veiller au fonctionnement optimal des points de collecte, de mettre en place un dispositif approprié de financement et de paiement des opérateurs et producteurs et d’accorder une attention particulière à l’accélération – sous l’encadrement de l’Etat – du déploiement rapide des actions commerciales des huiliers en direction des agriculteurs et autres opérateurs de la campagne.








Le Chef de l’Etat s’est, par ailleurs, félicité de la signature, le 10 décembre 2018, à Washington, du Second compact du Millénium Challenge corporation (MCC) avec les autorités américaines, et a réitéré, au nom de la Nation, ses remerciements au Président, au Gouvernement et au peuple américains pour cet important concours financier d’un montant de 600 millions de dollars dont 50 millions de contrepartie de l’Etat.

Le Président de la République a, également, rappelé que ce programme permettra au Sénégal, sur la période 2019-2023, de poursuivre ses efforts significatifs pour améliorer le taux d’accès universel à l’électricité de qualité et à moindre coût.

Evoquant la session budgétaire, le Président de la République a adressé ses félicitations au Gouvernement et aux Députés pour le vote de la loi de finances pour l’année 2019, de la loi de règlement de l’année 2017 et de la loi portant approbation du Programme Triennal d’investissements (PTIP) 2019-2021.

Dans ce cadre, le Chef de l’Etat a magnifié la finalisation du Plan d’actions prioritaires, phase II du PSE – avec l’assistance et l’implication de toutes les parties, Etat, secteur privé, société civile – qui sera présenté, sous sa présidence effective, lors du 7ème Groupe consultatif pour le Sénégal, les 17 et 18 octobre à Paris.

En outre, le Président de la République a remercié nos différents partenaires techniques et financiers qui soutiennent le Sénégal, sans relâche, à travers leurs stratégies pays conclus avec le Gouvernement, dans la mise en œuvre optimale des phases 1 et 2 du PSE.

Dans cet élan, le Chef de l’Etat a exhorté le Gouvernement à renforcer la place stratégique et le rôle majeur du secteur privé national et international dans le financement et l’exécution des programmes et projets publics durant la période 2019-2023.

Enfin, le Président de la République demande au Gouvernement de préparer après le Groupe consultatif l’adoption d’un projet de loi de programme sur le financement du PSE.

Evoquant le  développement culturel du Sénégal, le Chef de l’Etat est revenu sur  l’inauguration, le jeudi 06 décembre 2018, du Musée des Civilisations noires, infrastructure moderne. Il a renouvelé ses remerciements à  la République populaire de Chine pour ce don exceptionnel fait au Sénégal et au Pays amis qui ont contribué par le prêt d’œuvre à la réussite de l’exposition inaugurale.

Le Président de la République a, en outre, demandé au Gouvernement et à l’Administration du Musée de mobiliser toutes les compétences et ressources nécessaires à la gestion exemplaire de cet édifice.  

Le Chef de l’Etat a, également,  recommandé au Gouvernement de finaliser les études techniques et financières requises, en vue de procéder au lancement prioritaire des travaux du Mémorial de Gorée et du Palais international des Arts, sis au Cap manuel.

Appréciant, par ailleurs, la brillante qualification de l’équipe nationale de Handball à la Coupe du Monde féminine prévue au Japon en 2019, le Chef de l’Etat adresse ses encouragements aux Lionnes, à leur encadrement technique et administratif.

Le Président de la République a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et son agenda diplomatique.

Le Ministre de l’Intérieur, assurant l’intérim de Monsieur le Premier Ministre, a fait une communication sur la coordination des activités gouvernementales.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte du suivi de la campagne de commercialisation arachidière.

Le Ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement a fait le point des préparatifs de l’inauguration de l’Autoroute Ila Touba prévue le 20 décembre 2018.

Le Ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance a présenté le programme de développement de la microfinance islamique au Sénégal.

 

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.

 

Le Conseil a, également, adopté :

  • Le projet de décret fixant l’organisation et le fonctionnement du Comité national d’appui aux partenariats publics privés ;
  • Le projet de décret fixant les droits de dépôt et de délivrance des actes en matière civile et commerciale et d’apposition de la formule exécutoire sur les ordonnances de contrainte en matière sociale ;
  • Le projet de décret abrogeant et remplaçant le décret n°2007-816 du 18 juin 2007modifiant l’article 74 du décret n° 66-579 du 13 juillet 1966 modifié par le décret n°92-1744 du 22 décembre 1992 relatif aux frais de justice en matière criminelle, correctionnelle et de simple police ;
  • Le projet de décret fixant le mode de répartition des sommes versées au titre des droits de délivrance des actes en matière civile, commerciale, criminelle, de simple police, des sommes retenues sur paiements effectués dans le cadre de la saisie  des rémunérations et d’apposition de la formule exécutoire sur les ordonnances de contrainte en matière sociale.








   

 

Les décisions prises en Conseil des ministres du 28 novembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 28 novembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la préservation du littoral et de l’intensification de la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre l’érosion côtière, le Chef de l’Etat réaffirme sa solidarité et son soutien aux populations de Cayar et de                       Saint – Louis, victimes des effets de la houle.

Dans ce cadre, le Président de la République demande au Gouvernement de recenser, avec précision, les pertes constatées et d’apporter l’assistance habituelle aux populations et pêcheurs sinistrés.

En outre, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement l’urgence d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre l’érosion côtière conformément à ses directives relatives à la sauvegarde et l’aménagement des zones côtières vulnérables notamment Saint- Louis, Dakar, Bargny Cayar, Saly Portudal, Popenguine et Ziguinchor.  A ce titre, il convient d’intensifier la finalisation de toutes les études techniques, la mobilisation des ressources et l’exécution rapide des projets financés par l’Etat avec le concours de la Banque mondiale et de l’Agence française de Développement.

Par ailleurs, au regard de la situation préoccupante de Saint – Louis, le Président de la République demande au Premier ministre de tenir un Conseil interministériel avec l’ensemble des parties prenantes, afin de renforcer les mesures préventives et les réponses durables pour préserver les quartiers, villages et localités exposés.

Appréciant la participation du Sénégal à la 24ème Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à accorder une priorité spéciale à la prise en charge optimale de la problématique du climat dans le développement économique et social durable du Sénégal et à prendre toutes les dispositions pour une participation de qualité du Sénégal.

Poursuivant sa communication autour de la reconstruction et de la modernisation des marchés, le Président de la République salue les avancées encourageantes constatées dans la réalisation du nouveau marché de dernière génération de Thiaroye gare, intégré dans le projet du TER, qui permettra aux commerçants, d’exercer leurs activités dans d’excellentes conditions de sécurité, de fonctionnalité et d’accueillir au mieux la clientèle.

Ainsi, au regard de cet élan de renouveau de la politique d’urbanisme commercial, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à hâter, en relation avec les communes concernées, la reconstruction des marchés de Pikine, de Kaolack, de Tilène à Ziguinchor, de Diourbel et Sandaga.

Abordant la disponibilité des denrées et produits de première nécessité et la stabilité des prix, le Président de la République indique au Gouvernement l’impératif de lutter efficacement, sur l’ensemble du territoire national, contre toute spéculation et de veiller à l’approvisionnement régulier et correct des marchés, notamment par la disponibilité de la production rizicole et céréalière locale.

Par ailleurs, évoquant le soutien et la solidarité à l’endroit des personnes handicapées, à l’occasion de la célébration le 03 décembre, de la Journée internationale des Personnes handicapées, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement la place primordiale qu’il leur accorde dans sa politique de protection et d’inclusion sociales.

A ce titre, le Président de la République rappelle au Gouvernement, l’impératif de veiller au respect scrupuleux des droits fondamentaux des personnes handicapées, qui doivent davantage jouer un rôle majeur dans le développement national, à travers une insertion socio-économique meilleure, et à la prise en compte prioritaire dans la formation et la répartition des financements et appuis de la DER de nos compatriotes vivant dans les villages de reclassement social.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et son agenda diplomatique.

Le Premier ministre a axé sa communication sur la valorisation et la commercialisation des produits locaux avant de rendre compte de la coordination des activités gouvernementales.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte de la préparation de la campagne de commercialisation arachidière en mettant l’accent sur la stratégie de financement et le dispositif itératif de suivi-évaluation.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a rendu compte de la rencontre du Comité de pilotage du Campus franco-sénégalais.

Le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne a informé les membres du Conseil du projet de plateforme digitale multifonctionnelle axée sur l’employabilité, l’entreprenariat et l’engagement civique par l’innovation.

Au titre des textes législatifs et réglementaires le Conseil a examiné et adopté :

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Accord portant création de la Zone de Libre Echange continentale en Afrique (ZLECA), adopté à Kigali, le 21 mars 2018 ;

 








Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole

Importantes décisions en Conseil des ministres du 21 novembre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 21 novembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la célébration du Maouloud et de l’intensification du Programme national de modernisation des Cités religieuses, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations et ses meilleurs vœux à toute la Oumah islamique, à l’occasion de la célébration, dans la ferveur religieuse, de la naissance du Prophète Mohammed (PSL), sur l’ensemble du territoire national.
Le Président de la République exprime, également ses sincères remerciements au Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar SY Mansour, à Serigne Cheikh Tidiane Ibrahima NIASSE, Khalife général de Médina Baye, aux Khalifes de Ndiassane et de Léona Niassène pour leur accueil chaleureux, leurs conseils et prières pour un Sénégal de paix, un Sénégal solidaire et prospère.
Enfin, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement, en relation avec les chefs religieux, d’intensifier la mise en œuvre, dans toutes les localités et sites cultuels recensés, du programme de modernisation des cités religieuses.
Appréciant, par ailleurs, le Programme de modernisation des Daaras (PAMOD) financé par l’Etat avec le concours de la Banque Islamique de Développement (BID), le Président de la République demande au Gouvernement de procéder à son évaluation technique, financière et prospective.
Dans ce cadre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à consolider, avec tous les spécialistes et acteurs nationaux impliqués, la dynamique de développement du Waqf, nouvel instrument de financement innovant des projets éducatifs, économiques et sociaux à fort impact sur l’amélioration du bien-être des populations, notamment en milieu rural.
Poursuivant sa communication autour de sa tournée économique dans les régions de Tambacounda et Kédougou, le Président de la République remercie toutes les populations, les autorités administratives et les élus territoriaux pour la mobilisation exceptionnelle et leur accueil chaleureux lors de sa visite de travail.
Ainsi, le Chef de l’Etat exprime sa satisfaction pour la matérialisation effective de ses engagements pris lors des conseils des ministres délocalisés, avec la réalisation remarquable d’infrastructures routières stratégiques, la route Tambacounda – Dialocoto, le pont de Fongolimbi ainsi que les projets sectoriels issus des Programmes d’investissements prioritaires validés ou soutenus par des partenaires financiers.
En outre, le Président de la République demande au Gouvernement d’accorder une haute priorité au développement intensif et inclusif des régions de Kédougou et Tambacounda par la valorisation notable de leur potentiel agricole, minier et touristique, socle de l’émergence véritable du Pôle territoire Sénégal Oriental.
Abordant le renforcement de la place du secteur privé national dans l’élaboration finale et l’exécution de la Phase II du PSE et les performances significatives de notre économie en termes de croissance, de relance de plusieurs secteurs productifs et de création importante d’emplois décents, le Chef de l’Etat exhorte le Gouvernement à consolider le dialogue stratégique et constructif avec le secteur privé national.

Ainsi, en perspective du Groupe Consultatif prévu le 17 décembre 2018 à Paris, le Président de la République invite le secteur privé national à s’approprier, plus que par le passé, la vision du renouveau industriel et productif en œuvre et à jouer un rôle prioritaire dans l’exécution de la phase II du PSE.
A ce titre, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de parachever le cadre juridique et institutionnel des Partenariats public – privé adopté en 2014
En outre, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à accélérer le processus d’installation des entreprises dans les zones économiques spéciales ainsi que le déploiement du plan de convergence opérationnelle des instruments d’encadrement et de financement de l’Etat afin de renforcer la place primordiale du secteur privé national dans l’exécution des nouveaux projets.
Enfin, le Président de la République demande au Premier Ministre de finaliser, avant fin décembre 2018, la nouvelle doctrine de gouvernance de la commande publique axée autour de la consolidation de la transparence, de l’impartialité, de la subsidiarité, de l’efficacité et de l’efficience.
Par ailleurs, poursuivant sa communication autour de l’accès équitable à l’électricité de toutes les populations, le Chef de l’Etat rappelle son choix de faire « L’électricité pour tous, à un moindre coût  » un axe majeur de sa politique d’équité sociale et territoriale et se félicite de l’application de l’harmonisation intégrale, à partir du 1er décembre 2018, des tarifs de l’électricité de la SENELEC et des sociétés concessionnaires d’électrification rurale.
Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement d’intensifier la mise en œuvre du Programme national d’électrification en synergie avec les actions majeures du PUDC, du PUMA et celles attendues du Second compact du MCC.
Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par le suivi de la coopération et des partenariats et son agenda diplomatique.
Le Premier ministre, dans sa communication a adressé, au nom du Gouvernement, ses vives félicitations au Président de la République pour le succès de sa tournée économique dans les régions de Tambacounda et Kédougou, avant de rendre compte de la coordination des activités gouvernementales, marquées notamment par la réception des premières rames du TER, le suivi du climat social dans les universités et le colloque sur la valorisation des Archives de Thiaroye 44.
Le ministre des Affaires étrangères et de Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation sous régionale, africaine et internationale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte de la préparation de la campagne de commercialisation arachidière.
Le ministre du Pétrole et des Energies a présenté, dans le cadre de la stratégie « Gas to Power » une communication autour du gaz naturel, comme instrument majeur pour l’atteinte de l’objectif d’électrification universelle à moindre coût.
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :
le projet de loi portant Code de l’Eau.
Le Secrétaire général du Gouvernement,
Porte-parole

Les nominations en Conseil des ministres du mercredi 7 novembre 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

− Monsieur Mamadou Mounirou LY, Planificateur, précédemment Coordonnateur du Programme national de Lutte contre les Encombrements, est nommé Directeur de la Promotion de l’Habitat social (DPHS) au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;







− Monsieur Ousmane NGOM, titulaire d’un Master en Gestion et Finances publiques, précédemment Coordonnateur de la cellule de Passation des Marchés au ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat ;

− Madame Néné Ly SOUMARE, Géographe-urbaniste, est nommée Inspecteur technique au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie, en remplacement de Monsieur Boubacar DIALLO, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.








Les décisions prises en Conseil des ministres du 07 novembre 2018

 

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 07 novembre 2018 à 09 heures, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat présente les condoléances de la Nation à la Oumah Islamique et à toute la Communauté Khadrya, suite au rappel à Dieu de El hadji Mame Bou Kounta, Khalife Général de Ndiassane, un guide religieux généreux, un homme de consensus qui a toujours œuvré pour le dialogue et la solidarité entre les populations, pour la paix, la stabilité et la prospérité du Sénégal.








Abordant sa récente visite à Touba, à l’occasion de la célébration de la 125ème édition du Grand Magal, le Président de la République exprime toute sa gratitude au Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha MBACKE ; aux populations et notabilités religieuses de Touba pour l’accueil exceptionnel et l’hospitalité remarquable durant sa visite de courtoisie,

Poursuivant sa communication autour du succès de la 5ème édition du Forum Paix et Sécurité en Afrique, devenu, avec le concours de pays amis et d’organisations partenaires, un rendez majeur de l’agenda continental et international en matière de sécurité, de paix et de développement., le Chef de l’Etat félicite le Gouvernement et l’ensemble des structures publiques et privés impliquées, pour la parfaite organisation de cette édition tenue les 05 et 06 novembre 2018.

Dans ce cadre, appréciant la politique nationale de Cyber sécurité et de modernisation des Systèmes d’Information de l’Etat, le Chef de l’Etat, rappelle le dispositif mis en place, afin d’assurer une gouvernance de la sécurité, traduisant ainsi sa volonté de maîtriser les risques liés au numérique, d’instaurer la confiance dans l’économie numérique et de promouvoir le développement du commerce électronique ainsi que la dématérialisation des procédures administratives.

En outre, au-delà de la consolidation de la réputation d’excellence du Forum de Dakar, le Président de la République indique aux membres du Conseil, sa décision de mettre en place des mécanismes de sécurité qui permettent d’assurer la confidentialité, l’intégrité des données échangées et une veille sur les cyber menaces afin de prévenir les actes de cybercriminalité et de les réprimer.

Ainsi, le Chef de l’Etat informe le Conseil du lancement, le 06 novembre 2018 de l’Ecole nationale de cyber sécurité à vocation régionale, à Dakar, en partenariat avec la France et du démarrage de ses activités au début du mois de janvier 2019, en vue de renforcer les capacités et les connaissances techniques en cyber sécurité des acteurs concernés, par des actions de sensibilisation et de formation adaptées.

Par ailleurs, appréciant sa récente tournée économique en Casamance, le Chef de l’Etat se adresse ses remerciements aux populations pour leur accueil chaleureux et enthousiaste et se réjouit de la bonne fin travaux de la RN6, financés dans la cadre du premier Compact du Millenium Challenge Corporation.

Le Président de la République a terminé sa communication sur le suivi de la coopération, des partenariats et son agenda diplomatique.

 

Le Premier ministre a adressé, au nom du Gouvernement, ses vives félicitations au Chef de l’Etat pour le succès, de sa tournée économique en Casamance, marquée par l’inauguration d’infrastructures et le lancement de travaux importants pour le développement de la région, l’ouverture aux pèlerins de l’autoroute Ila Touba à l’occasion de la célébration de la 125ème édition du Grand Magal de Touba et les performances du Sénégal,1er pays africain noté avec satisfaction, par l’ITIE, dans le cadre de la gouvernance des industries extractives.

Il a ensuite rendu compte de sa mission au Malawi, où il a représenté le Président de la République au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement, désignés comme Leaders pour promouvoir, l’Education, la Science et la Technologie (C10), avant de rendre compte du suivi et de la coordination des activités gouvernementales.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Mamadou Mounirou LY, Planificateur, précédemment Coordonnateur du Programme national de Lutte contre les Encombrements, est nommé Directeur de la Promotion de l’Habitat social (DPHS) au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;








Monsieur Ousmane NGOM, titulaire d’un Master en Gestion et Finances publiques, précédemment Coordonnateur de la cellule de Passation des Marchés au ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement du ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat ;

 

Madame Néné Ly SOUMARE, Géographe-urbaniste, est nommée Inspecteur technique au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie, en remplacement de Monsieur Boubacar DIALLO, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole

 

 

 

 

 

 

 

Ces grandes décisions prises en Conseil des ministres du 17 octobre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi17 octobre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la désignation du Sénégal pour accueillir la 4e édition des Jeux olympiques de la Jeunesse en 2022 lors de la 133e session du Comité international olympique (CIO) tenue à Buenos Aires en Argentine, le 8 octobre 2018, le Chef de l’Etat se réjouit du choix porté sur le Sénégal pour abriter cet évènement sportif mondial, pour la première fois en terre africaine.

Au-delà de la pertinence du Plan Sénégal Emergent (PSE), comme composante essentielle de la crédibilité et de la confiance élevée dont bénéficie notre pays à l’échelle internationale, ce choix illustre également, la place primordiale accordée par le Chef de l’Etat, à la jeunesse dans le développement économique et social national.

Ainsi, le Président de la République félicite chaleureusement le Gouvernement, le ministre des Sports notamment, ainsi que le Président et les membres du Comité National Olympique et demande au Premier ministre de veiller à la mise en place du Comité national préparatoire de cet important événement, en vue de la validation de ses travaux au cours d’un Conseil présidentiel.
HomePolitique








Communiqué du Conseil des ministres du 17 octobre 2018
POLITIQUE
By Mariama Kobar On Oct 17, 2018
conseil des ministres
0
Share

Communiqué du Conseil des ministres du 17 octobre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi17 octobre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.

Entamant sa communication autour de la désignation du Sénégal pour accueillir la 4e édition des Jeux olympiques de la Jeunesse en 2022 lors de la 133e session du Comité international olympique (CIO) tenue à Buenos Aires en Argentine, le 8 octobre 2018, le Chef de l’Etat se réjouit du choix porté sur le Sénégal pour abriter cet évènement sportif mondial, pour la première fois en terre africaine.

Au-delà de la pertinence du Plan Sénégal Emergent (PSE), comme composante essentielle de la crédibilité et de la confiance élevée dont bénéficie notre pays à l’échelle internationale, ce choix illustre également, la place primordiale accordée par le Chef de l’Etat, à la jeunesse dans le développement économique et social national.

Ainsi, le Président de la République félicite chaleureusement le Gouvernement, le ministre des Sports notamment, ainsi que le Président et les membres du Comité National Olympique et demande au Premier ministre de veiller à la mise en place du Comité national préparatoire de cet important événement, en vue de la validation de ses travaux au cours d’un Conseil présidentiel.

En outre, le chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations aux Lions du Football, à leur encadrement technique et administratif pour la qualification du Sénégal à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, prévue au Cameroun.

Poursuivant sa communication autour de la célébration du Grand Magal de Touba prévue le 28 octobre prochain, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions logistiques, hydrauliques, sécuritaires et sanitaires appropriées, en relation avec la communauté mouride et le Comité d’organisation, afin d’assurer une parfaite organisation de cette manifestation religieuse d’envergure internationale.

A cet effet, le Président de la République invite le Gouvernement à intensifier le programme de modernisation de l’agglomération Touba – Mbacké et à prendre toutes les dispositions requises, pour l’ouverture temporaire au public, durant la période du Magal, de la nouvelle autoroute à péage « ILA TOUBA »

Abordant la préparation la prochaine campagne de commercialisation agricole 2018-2019, le Chef de l’Etat demande au Ministre de l’Agriculture de faire le point exhaustif de la campagne en cours et rappelle également au premier ministre, la nécessité d’engager, dans le cadre d’un Conseil interministériel, le processus de fixation des prix au producteur, en vue d’assurer une commercialisation optimale, soutenue par un dispositif de financement adapté et performant.

Par ailleurs, appréciant la consolidation des programmes d’infrastructures dans le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche, le Président de la République rappelle au Gouvernement, la nécessité de veiller au suivi permanent de l’exécution, dans les délais contractuels, des programmes de construction d’infrastructures pédagogiques et sociales dans l’ensemble des universités et établissements publics d’enseignement supérieur.

Ainsi, dans cette dynamique d’amélioration des conditions d’enseignement et de recherche, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement à accélérer le processus de règlement des factures relatives à la prise en charge des étudiants orientés dans les établissements privés d’enseignement supérieur.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication sur son agenda diplomatique marqué par sa participation les 11 et 12 octobre 2018, au 17e Sommet Francophone à Erevan en Arménie, sa tournée économique dans la région naturelle de la Casamance, du 18 au 22 octobre 2018 et son voyage à Ryad, le 24 octobre 2018, à l’invitation du Roi Salman Ben Abdelaziz al Saoud, pour participer à la Conférence sur l’investissement, organisée par le Royaume d’Arabie Saoudite.

Le Premier ministre a axé sa communication autour de la sécurisation des populations dans leur cadre de vie, en insistant sur les efforts importants réalisés par l’Etat depuis 2012, notamment en matière de recrutement de personnel, de renforcement de capacités, d’équipements, de matériels, de maillage du territoire en infrastructures, et sur les perspectives. Il a ensuite rendu compte de la coordination de l’activité gouvernementale.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rendu compte de l’état de préparation de la campagne de commercialisation agricole







Les nominations en conseil des ministres du 17 octobre 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Amadou Tidiane FALL, Administrateur civil, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en remplacement de Madame Mame Khady Sidy Ali BADJI, appelée à d’autres fonctions ;

Monsieur Djibril THIAW, Maître de Conférences assimilé à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, est nommé Directeur du Centre de Formation et de Perfectionnement des Travaux publics au ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement ;

Monsieur Jean Louis Marcelin DACOSTA, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, précédemment Inspecteur régional de la Jeunesse de Ziguinchor, est nommé Inspecteur technique au ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat en remplacement de Monsieur Mohamed DIENG, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Mohamed DIENG, Inspecteur de l’Education populaire, de la Jeunesse et des Sports, précédemment Inspecteur technique, est nommé Inspecteur des Affaires administratives et financières au ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat en remplacement de Monsieur Abdoulaye SOW, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.








Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole

D’importantes décisions prises en conseil des ministres du 03 octobre 2018

Communiqué du Conseil des ministres du 03 octobre 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 03 octobre 2018 à 10 h, au Palais de la République, à la Salle Bruno DIATTA dont la plaque de baptême a été dévoilée en présence des membres du Conseil.

Entamant sa communication autour de la rentrée des classes prévue jeudi 04 octobre 2018, le Chef de l’Etat adresse ses vives félicitations et ses encouragements à toute la communauté éducative du Sénégal, exhorte le Gouvernement, les collectivités territoriales, les enseignants, les élèves et apprenants, ainsi que les parents d’élèves à ne ménager aucun effort pour consolider l’excellence de l’école sénégalaise.

A cet égard, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement et l’ensemble des acteurs du système éducatif, à redoubler d’efforts et d’engagement, à cultiver en permanence un sens élevé des responsabilités afin d’assurer le déroulement normal de l’année scolaire, dans un climat social serein.

Enfin, le Président de la République souhaite une excellente réussite aux élèves du Sénégal, à leurs enseignants, formateurs et encadreurs.

Poursuivant sa communication autour du pilotage cohérent des réformes de modernisation du système d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, pilier stratégique solidaire du processus de transformation porté par le Plan Sénégal Emergent (PSE), le Chef de l’Etat rappelle au Premier ministre l’urgence de finaliser l’évaluation des cinq années de mise en œuvre des réformes issues des concertations nationales sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche, tenues en 2013.

En outre, le Président de la République indique le prix qu’il attache à la modernisation consensuelle et dynamique de la gouvernance de nos universités et instituts de recherche, qui doivent travailler en parfaite synergie avec les industries nationales et le secteur privé, afin de soutenir une politique de formation et d’emploi efficace, en cohérence avec les réalités et les besoins de l’économie nationale.

Dans cette perspective, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de mieux impliquer nos universitaires et chercheurs dans l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques, en particulier, dans la finalisation de la conception des actions prioritaires de la deuxième phase du PSE.

Abordant la territorialisation dynamique des politiques publiques et l’évaluation finale des Conseils des ministres délocalisés, le Président de la République réaffirme son engagement permanent, depuis son accession à la magistrature suprême, à renforcer et accélérer le développement territorial participatif, inclusif, équitable et durable de toutes les localités du Sénégal.

A ce titre, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement son attachement à l’amélioration soutenue du bien-être des populations, notamment celles des zones périurbaines et rurales, à travers, l’exécution des programmes spéciaux et innovants (Bourses de Sécurité Familiale, CMU, PUDC, PUMA, PROMOVILLES…), ainsi qu’à la dynamique de territorialisation de l’action publique, impulsée par l’organisation des conseils des ministres délocalisés dans les 14 régions.




Dans ce cadre, le Président de la République demande au Premier Ministre de présenter, à partir de la situation de référence de 2012, le rapport exhaustif, par région, département et arrondissement, de l’état d’exécution des programmes d’investissements prioritaires validés lors de ces rencontres et d’évaluer, en rapport avec le Haut Conseil des Collectivités territoriales, la première phase de l’Acte III de la Décentralisation.

Appréciant l’état d’avancement satisfaisant des négociations avec le Millénium Challenge Corporation (MCC) pour la signature du second compact, le Chef de l’Etat félicite la délégation sénégalaise qui vient de finaliser les négociations et remercie les autorités du MCC et du Gouvernement américain.

Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement de lever toutes les contraintes sectorielles identifiées afin d’accélérer la signature prochaine du Second Compact qui va soutenir, avec les financements exceptionnels attendus, le démarrage, dans les meilleures conditions, de la deuxième phase du PSE.

Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par son agenda diplomatique marqué par sa participation à la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la République sœur de Guinée et le suivi de la coopération internationale en mettant l’accent sur les diligences requises pour une mise en œuvre optimale du projet Smart Sénégal, coordonné par l’ADIE.

Le Premier ministre a axé sa communication autour de la rentrée scolaire et universitaire 2018 – 2019, l’exécution budgétaire en cours, la mise en œuvre des projets et programmes d’électrification rurale, le suivi de la campagne agricole ainsi que la situation dans les secteurs sociaux, avant de rendre compte de la coordination de l’activité gouvernementale.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du PSE a rendu compte l’état d’avancement des projets et réformes.




Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

  • Le projet de décret modifiant le décret n°2018-803 du 30 avril 2018 portant création du Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de collège d’enseignement moyen en éducation physique et sportive (CAPCEM-EPS) ;

 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Monsieur Mamadou FAYE, Ingénieur géologue de conception, titulaire d’un master en transports logistiques et d’un certificat d’études supérieures routes de l’Ecole nationale des ponts et chaussées de Paris, est nommé Administrateur du Fonds d’Entretien routier autonome (FERA) poste vacant ;

 

  • Monsieur Ousmane WADE, Economiste, précédemment Directeur de la Promotion de l’Habitat Social (DPH), est nommé Directeur général de la Construction et de l’Habitat au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Abdoulaye DIOUF, Aménagiste-Planificateur est nommé Directeur du Développement urbain durable, de la Planification urbaine et de la Réglementation à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Moussa SARR, Ingénieur en Génie civil, est nommé Directeur de l’Urbanisme à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Mandiaye NDIAYE, Géographe-urbaniste, Planificateur, est nommé Directeur de la Promotion des Pôles urbains à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Madame Catherine Marie Thérèse FAYE, Architecte, est nommée Directeur de l’Architecture à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie.

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

                       Porte-parole

 

D'importantes décisions prises en conseil des ministres du 03 octobre 2018

Communiqué du Conseil des ministres du 03 octobre 2018
Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 03 octobre 2018 à 10 h, au Palais de la République, à la Salle Bruno DIATTA dont la plaque de baptême a été dévoilée en présence des membres du Conseil.
Entamant sa communication autour de la rentrée des classes prévue jeudi 04 octobre 2018, le Chef de l’Etat adresse ses vives félicitations et ses encouragements à toute la communauté éducative du Sénégal, exhorte le Gouvernement, les collectivités territoriales, les enseignants, les élèves et apprenants, ainsi que les parents d’élèves à ne ménager aucun effort pour consolider l’excellence de l’école sénégalaise.
A cet égard, le Chef de l’Etat invite le Gouvernement et l’ensemble des acteurs du système éducatif, à redoubler d’efforts et d’engagement, à cultiver en permanence un sens élevé des responsabilités afin d’assurer le déroulement normal de l’année scolaire, dans un climat social serein.
Enfin, le Président de la République souhaite une excellente réussite aux élèves du Sénégal, à leurs enseignants, formateurs et encadreurs.
Poursuivant sa communication autour du pilotage cohérent des réformes de modernisation du système d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, pilier stratégique solidaire du processus de transformation porté par le Plan Sénégal Emergent (PSE), le Chef de l’Etat rappelle au Premier ministre l’urgence de finaliser l’évaluation des cinq années de mise en œuvre des réformes issues des concertations nationales sur l’avenir de l’enseignement supérieur et de la recherche, tenues en 2013.
En outre, le Président de la République indique le prix qu’il attache à la modernisation consensuelle et dynamique de la gouvernance de nos universités et instituts de recherche, qui doivent travailler en parfaite synergie avec les industries nationales et le secteur privé, afin de soutenir une politique de formation et d’emploi efficace, en cohérence avec les réalités et les besoins de l’économie nationale.
Dans cette perspective, le Chef de l’Etat demande au Gouvernement de mieux impliquer nos universitaires et chercheurs dans l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques, en particulier, dans la finalisation de la conception des actions prioritaires de la deuxième phase du PSE.
Abordant la territorialisation dynamique des politiques publiques et l’évaluation finale des Conseils des ministres délocalisés, le Président de la République réaffirme son engagement permanent, depuis son accession à la magistrature suprême, à renforcer et accélérer le développement territorial participatif, inclusif, équitable et durable de toutes les localités du Sénégal.
A ce titre, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement son attachement à l’amélioration soutenue du bien-être des populations, notamment celles des zones périurbaines et rurales, à travers, l’exécution des programmes spéciaux et innovants (Bourses de Sécurité Familiale, CMU, PUDC, PUMA, PROMOVILLES…), ainsi qu’à la dynamique de territorialisation de l’action publique, impulsée par l’organisation des conseils des ministres délocalisés dans les 14 régions.




Dans ce cadre, le Président de la République demande au Premier Ministre de présenter, à partir de la situation de référence de 2012, le rapport exhaustif, par région, département et arrondissement, de l’état d’exécution des programmes d’investissements prioritaires validés lors de ces rencontres et d’évaluer, en rapport avec le Haut Conseil des Collectivités territoriales, la première phase de l’Acte III de la Décentralisation.
Appréciant l’état d’avancement satisfaisant des négociations avec le Millénium Challenge Corporation (MCC) pour la signature du second compact, le Chef de l’Etat félicite la délégation sénégalaise qui vient de finaliser les négociations et remercie les autorités du MCC et du Gouvernement américain.
Ainsi, le Président de la République demande au Gouvernement de lever toutes les contraintes sectorielles identifiées afin d’accélérer la signature prochaine du Second Compact qui va soutenir, avec les financements exceptionnels attendus, le démarrage, dans les meilleures conditions, de la deuxième phase du PSE.
Le Chef de l’Etat a terminé sa communication par son agenda diplomatique marqué par sa participation à la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la République sœur de Guinée et le suivi de la coopération internationale en mettant l’accent sur les diligences requises pour une mise en œuvre optimale du projet Smart Sénégal, coordonné par l’ADIE.
Le Premier ministre a axé sa communication autour de la rentrée scolaire et universitaire 2018 – 2019, l’exécution budgétaire en cours, la mise en œuvre des projets et programmes d’électrification rurale, le suivi de la campagne agricole ainsi que la situation dans les secteurs sociaux, avant de rendre compte de la coordination de l’activité gouvernementale.
Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.
Le ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du PSE a rendu compte l’état d’avancement des projets et réformes.




Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

  • Le projet de décret modifiant le décret n°2018-803 du 30 avril 2018 portant création du Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de collège d’enseignement moyen en éducation physique et sportive (CAPCEM-EPS) ;

 
Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Monsieur Mamadou FAYE, Ingénieur géologue de conception, titulaire d’un master en transports logistiques et d’un certificat d’études supérieures routes de l’Ecole nationale des ponts et chaussées de Paris, est nommé Administrateur du Fonds d’Entretien routier autonome (FERA) poste vacant ;

 

  • Monsieur Ousmane WADE, Economiste, précédemment Directeur de la Promotion de l’Habitat Social (DPH), est nommé Directeur général de la Construction et de l’Habitat au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Abdoulaye DIOUF, Aménagiste-Planificateur est nommé Directeur du Développement urbain durable, de la Planification urbaine et de la Réglementation à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Moussa SARR, Ingénieur en Génie civil, est nommé Directeur de l’Urbanisme à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Mandiaye NDIAYE, Géographe-urbaniste, Planificateur, est nommé Directeur de la Promotion des Pôles urbains à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Madame Catherine Marie Thérèse FAYE, Architecte, est nommée Directeur de l’Architecture à la Direction générale de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie.

 
Le Secrétaire général du Gouvernement,
                       Porte-parole
 

Les nominations en Conseil des ministres du mercredi 26 septembre 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

• Monsieur Martin Pascal TINE, Directeur des Affaires juridiques et consulaires au ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, est élevé au rang d’Ambassadeur ;

• Monsieur Pape Adama CISSE, Expert-comptable, est nommé Président de la Commission de Supervision de la Haute autorité du WAQF, en remplacement de Monsieur Mabousso THIAM ;

• Monsieur Ibrahima CISSE, Administrateur civil, est nommé Secrétaire général de l’Agence de Gestion du Patrimoine Bâti de l’Etat (AGPBE), en remplacement de Monsieur Ibrahima DIALLO, appelé à d’autres fonctions ;

• Monsieur Michel FAYE, Inspecteur de l’Enseignement moyen et secondaire, précédemment Directeur de la Formation professionnelle et technique au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, est nommé Coordonnateur du Programme de Formation Ecole/Entreprise, Poste vacant ;

• Monsieur Abdou FALL, Professeur en Génie électrique, précédemment Directeur des Ressources humaines au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, est nommé Directeur de la Formation professionnelle et technique au ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, en remplacement de Monsieur Michel FAYE, appelé à d’autres fonctions ;

• Madame Aminata DIOP, Inspecteur de spécialité, précédemment Chef du Bureau de la Formation continue à la Direction des Ressources humaines du Ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, est nommée Directeur des Ressources humaines au Ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, en remplacement de Monsieur Abdou FALL, appelé à d’autres fonctions.







Les nominations en Conseil des ministres du mercredi 25 Juillet 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Abdou Khadir AGNE, Economiste, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Niger, est nommé Consul général de la République du Sénégal à Madrid (Royaume d’Espagne), poste vacant ;

Monsieur Mouhamadou Moustapha THIOUNE, Administrateur civil principal, précédemment Directeur des Libertés publiques à la Direction générale de l’Administration territoriale (DGAT), est nommé Secrétaire général du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, poste vacant ;

Monsieur Mactar DIALLO, Magistrat Hors hiérarchie, est nommé Secrétaire général du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime, poste vacant ;

Madame Ramatoulaye Fall DABO, Juriste, est nommée Inspecteur des Affaires administratives et financières au ministère de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la Main d’œuvre, poste vacant ;

Monsieur Ousmane NDAO, Inspecteur du Travail et de la Sécurité sociale, est nommé Secrétaire général de l’Agence nationale d’Insertion et de Développement agricole (ANIDA), poste vacant.


La polémique autour d’Auchan provoque des décisions en conseil des ministres

YERIMPOST.COM La polémique suscitée par l’expansion sauvage d’Auchan au Sénégal a suscité un débat en conseil des ministres. Comme en attestent ces deux extraits du communiqué de la séance du 18 juillet de cette réunion hebdomadaire…

« Le Ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur informel et des PME a fait une communication axée sur le développement, l’organisation et la réglementation des commerces de grande distribution et des commerces traditionnels au Sénégal. »

« Tirant les conclusions du débat général, le Chef de l’Etat a demandé au Ministre en charge du Commerce d’engager une réforme du secteur de la distribution au Sénégal et de proposer dans les meilleurs délais, les textes réglementaires appropriés. »

En clair, la polémique va conduire à une réforme du secteur de la grande distribution, notamment pour tenir compte de certaines critiques.


Les nominations en Conseil des ministres du 04 juillet 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

  • le projet de loi autorisant, le Président de la République à ratifier la Charte africaine de la statistique adoptée le 04 février 2009 à Addis-Abeba ;

 

  • le projet de décret prononçant la désaffectation d’une parcelle de terrain d’une superficie de 04 ha 68 a 1 ca à distraire du titre foncier n° 407/DP précédemment affectée au Ministère des Forces Armées en vue de son attribution aux impactés du projet de réalisation du projet de réalisation du Train Express Régional (TER).

 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Monsieur Pape Demba DIALLO, Administrateur civil, précédemment Préfet du Département de Pikine, est nommé Préfet du Département de Tambacounda, en remplacement de Monsieur Mor Talla TINE, appelé à d’autres fonctions ;

 

  • Monsieur Mor Talla TINE, Administrateur civil, précédemment Préfet du Département de Tambacounda, est nommé Préfet du Département de Bambey, en remplacement de Monsieur Moustapha NDIAYE, appelé à d’autres fonctions ;




  • Monsieur Moustapha NDIAYE, Administrateur civil, précédemment Préfet du Département de Bambey, est nommé Préfet du département de Pikine, en remplacement de Monsieur Pape Demba DIALLO, appelé à d’autres fonctions ;

 

  • Madame Ramatoulaye DIENG, Administrateur civil principal, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement (DAGE) du Ministère de l’Intérieur, en remplacement de Monsieur Cheikh Sadibou DIOP, appelé à d’autres fonctions ;

 

  • Monsieur Mademba GUEYE, hors hiérarchie, est nommé Directeur de la Justice de Proximité et de la Promotion de l’Accès au Droit à l’Administration centrale du ministère de la Justice ;

 

  • Madame Aïssatou TRAORE, Journaliste, précédemment en service au Centre national d’Information et de Documentation (CNID), est nommée Directeur du Centre national d’Information et de Documentation (CNID) au ministère de la Jeunesse, de la Construction citoyenne et de la Promotion du Volontariat, poste vacant.

     Le Secrétaire général du Gouvernement,

            Porte-parole

Arrêté en conseil des ministres, le dialogue sur les ressources pétrolières et gazières hypothéqué

YERIMPOST.COM En conseil des ministres, ce mercredi 6 juin, le chef de l’Etat a informé le gouvernement du lancement, le 12 juin 2018, des travaux du Dialogue national sur l’exploitation des ressources pétrolières et gazières.

Ces travaux vont être menés « afin d’instaurer une Gouvernance inclusive et transparente de nos ressources naturelles et d’asseoir un consensus national durable sur les orientations stratégiques qui encadrent le développement, au service exclusif de la Nation, de l’industrie pétrolière et gazière ».

Macky Sall rappelle que c’est dans cet esprit que le Comité d’Orientation stratégique sur le Pétrole et le Gaz (COS- PETROGAZ) a été mis en place et l’Institut national du pétrole et du gaz (INPG) créé, pour consolider la dynamique de gestion concertée, responsable et transparente des ressources naturelles du Sénégal.

Un Dialogue qui intervient au moment où l’opposition exige la publication de tous les contrats depuis 21012 et une révision de l’accord sur le gaz découvert entre la Mauritanie et le Sénégal.



Les nominations en conseil des ministres du mercredi 06 juin 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

 

  • le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier les conventions sur les Privilèges et immunités du Fonds mondial de Lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme ;

 

  • le projet de loi portant Code des Communications électroniques ;

 

  • le projet de loi portant statut du « DAARA ».





Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

  • Monsieur Oumar SOW, Géographe Urbaniste, est nommé Directeur général de l’Urbanisme et de l’Architecture au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Mamadou Alpha SIDIBE, Géographe, précédemment Directeur de l’Aménagement et de la Restructuration des Zones d’Inondation, est nommé Directeur de la Prévention et de la Gestion des Inondations au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie ;

 

  • Monsieur Al Hassane DIOP, Economiste, précédemment en service à la Direction des Financements et des Partenariats Public-privé, est nommé Directeur des Financements et des Partenariats public-privé au ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat, poste vacant ;

 

  • Monsieur Mamadou Alhousseynou SARR, Ingénieur-statisticien-économiste, est nommé Directeur des Stratégies et de la Prospective au ministère de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l’Etat, poste vacant ;




  • Monsieur Ibra DIAKHATE, Aménagiste, titulaire d’un DESS en Aménagement, Décentralisation et Développement territorial, est nommé Inspecteur technique au ministère du Tourisme.

 

Le Secrétaire général du Gouvernement,

Porte-parole

 

Nominations en conseil des ministres de ce mercredi 23 mai 2018

Cette décision de Macky Sall qui ne va pas plaire à l’opposition

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

  • le projet de décret portant organisation du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement ;

 

  • le projet de décret fixant les modalités d’allocation et les critères de répartition du Fonds d’Equipement des Collectivités territoriales.





Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

  • Madame Dieynaba NDIAYE AMAR, titulaire d’un diplôme supérieur en Management, est nommé Secrétaire général de la Délégation générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale en remplacement de Monsieur Ibrahima FAYE, appelé à d’autres fonctions ;

 

  • Docteur Fatou Faye NDIAYE DEME, Pharmacienne, est nommée Directeur de la Famille et de la Protection des groupes vulnérables au Ministère de la Femme, de la Famille et du Genre, en remplacement de Madame Coumba THIAM, appelée à d’autres fonctions.

Le Secrétaire Général du Gouvernement,

            Porte-parole

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR