Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

frustration

Les marrons du feu étalent leur frustration: Arrestation d’une vingtaine d’entre eux

YERIMPOST.COM Les marrons du feu exigent du président Macky Sall leur insertion dans la Fonction publique. Depuis la réélection du chef de l’Etat, ces gros bras, qui étaient chargés de la sécurité du candidat Macky Sall lors de la campagne électorale de février 2019, demandent à être reçus en vain. Ce mercredi 31 juillet, ils ont assailli le domicile du président de la République sis à Mermoz pour manifester leur colère. Sur place, ils se sont confrontés à un imposant dispositif de la gendarmerie et les nerfs se sont vite chauffés. Une vingtaine de ces « bodyguards » ont été interpellés et conduit au poste.

Exclusif! Tête-à-tête entre Macky Sall et Mame Boye Diao

YERIMPOST.COM Au lendemain de la formation du gouvernement, il n’a pu contenir sa déception. Elhadj Mamadou Diao dit Mame Boye s’était exprimé à travers sa page Facebook d’une manière qui a laissé penser qu’il allait rompre définitivement avec Macky Sall. « Le temps est venu pour moi de mener une vraie introspection au sortir de laquelle je définirai ma ligne de conduite », disait-il dans son coup de gueule. Sauf que le patron des apéristes n’entend pas laisser son lieutenant tracer seul son chemin. Yerimpost est en mesure de révéler qu’une audience a eu lieu ce mercredi au palais de la République entre le chef de l’Etat et Mame Boye. Autant dire que ce cadre de l’Alliance pour la République (APR), militant qui ne recule devant aucun obstacle pour défendre son président de mentor, a visé juste. Reste plus qu’à attendre maintenant de voir où est-ce que le chef de l’Etat va le placer. 

Gouvernement Macky 2: Mame Boye Diao hurle sa frustration

YERIMPOST.COM  La rébellion s’installe à l’Alliance pour la République. Insupportable qu’à l’heure du « partage du gâteau », après tous ces efforts, d’autres en tirent profit. C’est ce que semble dire ce post de Mamadou Diao dit Mame Boye publié sur sa page Facebook dans lequel il laisse exprimer son état d’âme. Un coup de gueule que l’apériste en chef appréciera… Lisez

« La seule quête qui vaille pour un homme public est le jugement de ses concitoyens. Ne jamais laisser la place aux médisants et aux comploteurs. Les actes que posent les autres méritent réflexion et réaction en vue de prendre le meilleur cap pour agir. Je suis très honoré par les encouragements de mes concitoyens qui me reconnaissent dans la rue, ou qui m’appellent en me disant de continuer de persévérer. Le temps est venu pour moi de mener une vraie introspection au sortir de laquelle je définirai ma ligne de conduite. Merci à tous ceux qui m’ont porté un témoignage d’affection, à ceux qui soutiennent mes activités politiques, à ceux qui me contredisent aussi pour poser le débat citoyen. Le destin est implacable. Le choix d’agir pour le réaliser est un acte de dévotion. Le Sénégal mérite l’expression plurielle car c’est de cela que jaillira le meilleur des avenirs. »

Nouveau gouvernement: Me Ousmane Sèye laisse éclater sa frustration

YERIMOST.COM Comme il se plaît à le rappeler à chaque occasion, sa coalition est devenue l’alliée du président Macky Sall dès son arrivée au pouvoir, en 2012. Le leader de la Coalition pour l’émergence (CPE), Me Ousmane Sèye, ne comprend pas que celle-ci ne soit représentée dans aucune des instances de décision. Pourtant, martèle l’avocat, au sein de cette coalition, siègent des ressources humaines de qualité qui ont fait leurs preuves. « C’est malheureux que la CPE, qui s’est battue avec le président, ne puisse pas gouverner avec le président ! » assène Me Ousmane Sèye dans les colonnes de Libération. Une amertume née de la récente formation du premier gouvernement sous Macky 2.

Diourbel: le rapport des RG qui donne tout-faux la politique de séduction de Macky Sall

YERIMPOST.COM  Trois (3) points ont essentiellement fait perdre le candidat Macky Sall dans le Baol. Depuis son accession au pouvoir en 2012, la coalition Benno Bokk Yakaar peine à se mettre la région de Diourbel dans la poche. Un rapport des Renseignements généraux (Rg) parcouru par l’Observateur met l’accent sur les griefs que les « Baol-Baol » font au président Macky Sall. Et, déjà, il ressort une frustration chez les populations née du manque de représentants locaux dans le gouvernement. Seul le ministre délégué en charge du budget (Birima Mangara) est un diourbelois et à lui il est interdit de faire de la politique. Un autre point qui a pesé lourd dans le coeur des habitants de Touba, ce déséquilibre dans le traitement des différentes familles maraboutiques. Les enveloppes distribuées lors de la campagne électorale à des marabouts et épouses de Mbacké-Mbacké, en oubliant la base, ont été également soulignées dans ce document qui a été déposé sur la table du président de la République. La conclusion de ce rapport souligne la manière de faire des anciens chefs de l’Etat Senghor et Diouf qui se focalisaient sur le khalife général des mourides à qui il revenait de convoquer les fils, petits-fils, Cheikh…

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR