Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

habib ndao

Alerte rouge: Il est temps que les potentiels candidats passent des examens de neuropsychiatrie

Au regard de la prolifération des candidats à la candidature (une centaine) et les sorties fracassantes, fustigeant les élites, accusées d’être corrompues, incompétentes et ennemies de la nation ,loin de l’attitude d’homme d’Etat que doit avoir tout aspirant à la magistrature suprême, nous nous sommes posés la question de savoir s’il n’est pas opportun de procéder à une exigence d’un certificat médical de santé mentale aux potentiels candidats.
Des candidats sans culture d’Etat, sans expérience de gestion de crise qui confondent programme et profession de foi souvent résumé dans un livre sans référence biographique avec des plagiats à la pelle et des platitudes manifestes , légèretés camouflées dans un show médiatique me fait sourire.



En échangeant avec un ami, un des plus grands psychiatres du continent sur les potentiels candidats il m’a démontré des signes de pathologie sur leur caractère et le trouble de la personnalité qui sont aux antipodes d’un leader structuré. Je préfère un candidat avec une tête bien faite qu’une tête bien pleine.
Pour l’instant ,nos observations s’arrêtent aux candidats déclarés avec un dénominateur commun, : la démagogie, une offre politique simplifiée à l’excès , l’un impulsif ( ces récents échanges avec Ahmet khalifa niass) , pense à tort que toute l’économie se résume à la fiscalité d’où la nécessité de revoir le contenu actuel des enseignements dispensés à l’ENA et non à l’ENAM , l’autre une personne sans diare-diare ( à part ex chambellan d’un respectable marabout) qui ayant bâti un empire multisectoriel fragile avec une intrusion dans le monde des médiats, se lève et pense qu’il a les ailes suffisamment larges pour diriger notre nation. Ross Pérot candidat populiste à l’élection américaine avait dit à un challenger qu’il est illusoire de penser qu’après avoir géré une boutique avec succès on peut prétendre gérer un hypermarché. Dans leur discours ces candidats ne parlent que de questions de société à forte teneur émotionnelle. Leur dénonciation du système aussi documenté soit il ne peut pas constituer en programme alternatif au PSE.
Assurément, Lamine Gueye, Senghor, Mamadou Dia et Cheikh Anta doivent se retourner dans leur tombe et les présidents Diouf, Wade, et Sall qui connaissent l’immensité de la tâche de Président d’une nation aux multiples convulsions contraires, sont entrain de rire sous cap.
Sénégalaises Sénégalais, observons minutieusement le comportement et les yeux de ces candidats déclarés vous y décèlerez des signes alarmants de dépression voire de folie. En attendant de voir les autres défilés, il me parait essentiel que nos vaillants journalistes s’adonnent à une enquête minutieuse de l’enfance des candidats, de leur parcours et leur état mental actuel. Le débat ne situe pas sur leur appartenance confrérique mais sur les voltes faces relatifs à leur appartenance confrérique.
Assurément leur discours populiste ne repose que sur une grande manipulation de l’opinion.



Habib ndao
Doomi Rewmi.
Cell de Com BBY

Nouvelle ruse d’une partie de l’opposition: Mentir aux primo-votants

HABIB NDAO
Coalition Doomi Rewmi.
Cellule de Com. BBY

NOUVELLE RUSE D’UNE PARTIE DE L’OPPOSITION :
MENTIR AUX PRIMO VOTANTS
Le nouveau stratagème de l’opposition consiste à distiller des images révoltantes sur Facebook et autres réseaux sociaux, à colporter des fakenews «Amadou Sall sortant d’un bolide. » dans le but de fragiliser l’optimisme de la génération GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et plus particulièrement les primo votants pour aboutir à un rejet du régime.



Il est temps de tirer la sonnette d’alarme pour que notre démocratie ne soit pas détruite par le syndrome Cambridge Analytica qui a pour mission de manipuler les électeurs vulnérables par une ingérence à travers les réseaux sociaux .Des lobbys internationaux sont en train de dérouler ce plan machiavélique pour torpiller le bilan du candidat Macky Sall car ils ont investi dans des candidatures. Leur système des canulars et fausses informations qui se répandent à grands coups de likes et de partages sur Facebook, influençant la tendance du vote .
Ces primo votants nés vers les années 2000, ignorent l’aventurisme politique et économique d’avant 2012 donc ne pouvant pas apprécier les énormes efforts consentis par le Président Sall pour redresser les fondamentaux économiques qui étaient à terre quand l’ancien régime lui a laissé le pays par la grâce de Dieu et par la volonté du peuple sénégalais.
Au Sénégal, en 2017 il a été recensé plus de 8 millions internautes actifs pour une population de 15.000.000 d’habitants selon l’ANSD.
Les chances de vaincre le candidat de BBY étant minces, l’opposition se lance dans une stratégie de calomnies de propagation de fausses nouvelles, d’insultes aux institutions comme la magistrature afin de mettre en doute la crédibilité du processus électoral.
A travers cet article je m’adresse aux primo votants qui doivent tout faire pour , mieux appréhender les efforts du Président Macky par une revue sans complaisance des performances 2012-2019 accompagnées de filets sociaux et non se fier au prisme déformant des candidats potentiels sans programme alternatif au PSE .




HABIB NDAO
Coalition Doomi Rewmi.
Cellule de Com. BBY

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR