Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

la liste

URGENT -Vidéo: Voici la liste du nouveau gouvernement du Sénégal

CAN 2019: Aliou Cissé rend publique la liste qui doit affronter la Guinée Equatoriale

YERIMPOST.COM Le Sénégal affrontera la Guinée Equatoriale à l’extérieur, le 17 novembre prochain, pour le compte de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019. Le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, vient de rendre publique la liste des joueurs qui devront se rendre à Malabo. Cependant, il faudrait noter que cette liste n’a pas connu de grand changement par rapport au dernier match contre le Soudan.








Madagascar/Sénégal: la liste des Lions connue au courant du mois d’août

YERIMPOST.COM Aliou Cissé va annoncer, mi-août, la liste des joueurs qui devront prendre part au match contre Madagascar comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. L’annonce a été faite par le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor.
Cette liste est très attendue par les amateurs de foot. Après l’élimination du Sénégal au 1er tour à la Coupe du Monde en Russie, d’importants changements ont été annoncés par les fédéraux au sein de la tanière. Y aura-t-il du sang neuf dans la composition de l’équipe nationale ? Réponse dans un peu plus de 15 jours, à l’occasion d’une conférence de presse.


Non-inscription de Karim Wade sur la liste: Le PDS fait encore fausse route

A la lecture du communiqué du dernier comité directeur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) on se demande si, réellement, ce parti veut bien participer à l’élection présidentielle de 2019.

Eh oui ! Depuis notre contribution du 05 juillet 2016 suivie par d’autres déclarations d’avocats, d’experts et autres, nous avions alerté le PDS sur l’impossibilité pour le candidat Karim Meissa WADE de figurer sur la liste électorale en vertu des dispositions des articles L.31 et suivants du code électoral sénégalais.  Et cela avait comme conséquence directe de l’écarter de la course à la présidentielle pour irrecevabilité de sa candidature. Ce que confirme d’ailleurs la dernière révision du code électoral qui écarte clairement de la course présidentielle les candidats non électeurs (art L57).




Cette position est aujourd’hui confortée par la Direction Générale des Elections (DGE) qui dans une sortie récente a informé l’opinion du rejet de la demande d’inscription du sieur Karim WADE sur la liste électorale.

Réagissant à la sortie de la DGE, les membres du comité directeur du PDS s’entêtent à vouloir maintenir la candidature hypothétique de Monsieur Karim Meissa WADE en s’insurgeant contre, selon eux, une décision illégale de la Direction Générale des Elections de ne pas inscrire leur candidat sur la liste électorale. Et que l’arrêt de la CREI n’avait pas du tout privé le sieur Karim WADE du droit de vote.

Cette attitude incompréhensible de vouloir s’accrocher à la candidature spéculative de Monsieur Karim Meissa WADE nous amène à penser que le PDS n’est pas encore prêt à faire face à notre candidat : le Président Macky SALL.

Il convient de rappeler qu’en matière d’élection au Sénégal, c’est le code électoral qui s’applique. Même si au pénal, la déchéance des droits civils et politiques du sieur Karim WADE n’a pas été prononcée, il reste que le code électoral est clair et limpide sur le cas Karim WADE. Il suffit juste de scruter les dispositions des articles L.31 et suivants de ce code, qui d’ailleurs ne font pas de distinguo entre les personnes déchues de leur droit de vote et celles qui le gardent intact.

L’article L31 du code électoral dit clairement que : « Ne doivent pas être inscrit sur la liste électorale… ceux condamnés à une peine d’emprisonnement sans sursisd’une durée supérieure à un moisen général pour l’un des délits passibles d’une peine supérieure à cinq (05) ans d’emprisonnement ». A la lumière de ce texte, Monsieur Karim Meissa Wade qui a été condamné à une peine de six (06) ans pour un délit passible d’une peine de dix (10) ans d’emprisonnement ne doit pas être inscrit sur la liste électorale. C’est ce qui fonde la décision de la DGE et il n’y a rien d’illégal dans cela.

Même si Monsieur Karim WADE figurait déjà sur la liste électorale, la loi permet à la commission électorale de le radier d’office (voir article R.34 du Décret n° 2017-170 du 27 janvier 2017 portant partie réglementaire du Code électoral). Selon cet article, « La commission retranche, de la liste électorale, les électeurs :

  1. décédés ;
  2. dont la radiation a été ordonnée par l’autorité compétente » (Ex : CREI) « ou qui ont perdu les qualités requises par la loi » (Cas Karim WADE frappé par les dispositions de l’article L.31) ;
  3. qu’elle reconnaît avoir indûment inscrits, bien que leur inscription n’ait été attaquée.

A la lumière de ce qui précède, nous pensons que c’est à bon droit que la DGE ait refusé la demande d’inscription de Monsieur Karim Meissa WADE. Et il n’y a rien de politique dans sa démarche.

Alors aux membres du comité directeur du PDS qui exigent le respect de la loi dans leur communiqué, nous leurs invitons eux-aussi à ne pas se mettre en marge de cette même loi parce qu’elle a été respectée sur toute la ligne.

Doudou MBOUP,

Coordonnateur du Mouvement JRK

(Jeunesse pour la Renaissance de Kaolack)

doux89@gmail.com

Mondial 2018: Voici la liste des 23 Lions

Gardiens : Khadim Ndiaye, Abdoulaye Diallo, Alfred Gomis

Défenseurs : Kara Mbodji, Kalidou Koulibaly, Moussa Wagué, Saliou Ciss, Youssouf Sabaly, Lamine Gassama, Salif Sané

Milieux : Pape Alioune Ndiaye, Idrissa Gana, Cheikhou Kouyaté, Cheikh Ndoye

Attaquants : Sadio Mané, Diao Baldé Keïta, Ismaila Sarr, Diafra Sakho, Moussa Konaté, Mame Biram Diouf, Mbaye Niang

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR