Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

la présidentielle

Ils veulent désacraliser la Présidentielle!

La pudeur ne veut pas de certains d’entre eux, l’hypocrisie les accueille à bras ouverts.

Si cette phrase pouvait être le titre d’un roman, l’auteur aurait beaucoup de choses à dire.

Entre les violeurs illuminés, les voleurs moralisateurs, les faux dévots, les politiciens amoraux, les ex_ tolards et les malhonnêtes endurcis, il n’y aurait que l’embarras du choix.

Une société dont les valeurs les plus élémentaires sont réduites en de simples phrases insignifiantes, condamne ses enfants à emprunter le chemin de la perdition. Nul n’est parfait, c’est vrai mais il y a un minimum. La convenance voudrait qu’un homme accusé à tort ou à raison dans un quelconque délit puisse laisser à l’opinion d’oublier, de pardonner et d’accepter l’imperfection de tout être humain. Quand les personnes qui sont censées nous indiquer la voie à suivre nous jettent dans le précipice mais que dire ?

Sachez aussi que nous en sommes pour beaucoup responsables. Pourquoi accepter d’être manipulé par des gens qui utilisent leur fortune douteuse et qui dans le court terme, espèrent nous diriger. Nous sommes loin d’être dupes, nous n’avons pas l’esprit plat comme un trottoir comme certains d’entre eux. Nous n’avons pas non plus un grain de sable à la place du cerveau.

Criminels la veille, prophètes le lendemain, c’est une spécialité de l’opposition sénégalaise : la désacralisation.

La meilleure formule pour que nos enfants et nous-mêmes puissent échapper à ce monde dangereux est de nous éloigner le plus loin possible de ces désaxés car il y vraiment de quoi avoir peur. On veut juste savoir ce que voient ces anti valeurs le matin en se regardant devant la glace, certainement pas en prophètes encore moins en anges plutôt en être sans âme vomis par des millions de personnes. Il faudrait plutôt qu’ils maîtrisent leur langue, leur cœur en se basant sur la crainte révérencielle.




LASS BADIANE PRÉSIDENT MOUVEMENT DIEUM KANAM,

SECRÉTAIRE ÉLU BBY COMMUNE DE GRAND YOFF

L’Ong 3D en phase avec l’opposition sur l’organisation de la présidentielle

YERIMPOST.COM L’Ong 3D prend fait et cause pour l’opposition sénégalaise. Moundiaye Cissé et ses camarades pensent que l’élection présidentielle de février 2019 devra être organisée par une personnalité neutre. Invité à l’émission Rfm Matin, le directeur exécutif de l’Ong 3D a lancé un « appel solennel » au chef de l’Etat afin qu’il réponde favorablement à cette doléance de l’opposition pour un scrutin apaisé. « Depuis 2000, les élections sont organisées par une personnalité neutre. À cette étape du processus électoral, il est important de restaurer la confiance entre les acteurs », a-t-il fait comprendre.


Vidéo- Le père de Gorgui Sy Dieng donne sa position sur la présidentielle de 2019





ABC candidat à la présidentielle ? Lui-même répond sans langue de bois

YERIMPOST.COM Tout est clair maintenant ! La rupture est définitivement consommée entre Alioune Badara Cissé et l’Alliance pour la République. Ce constat vient de lui-même qui, en répondant aux questions de nos confrères de l’Observateur, s’est laissé aller dans son style sans langue de bois qu’on lui connait. Interrogé sur sa possible candidature à la présidentielle, ABC ne voit pas d’obstacle qui l’empêche de postuler. « Je suis citoyen sénégalais, j’ai plus de 35 ans, je sais lire et écrire le français… J’ai les mêmes droits que Macky Sall, Ousmane Sonko, Idrissa Seck… », a répondu le médiateur de la République.Aavant de poursuivre: « Je ne suis d’aucun bord ! Je suis médiateur, je n’appartiens à aucun parti politique, mais je suis un homme politique ! J’ai cessé de chercher un bord. Je dois en trouver un qui ne sera nul autre que celui que je me serais tracé moi-même. Je prépare mon avenir même si c’est trop dire à 60 ans. Mais j’en ai un ! »

A souligner qu’Alioune Badara Cissé était en France où il participait à un atelier du Collectif des associations des Sénégalais résidant à Lyon. Pour revenir sur sa candidature à la présidentielle de février, ABC a préféré maintenir le suspens: « Si je devais être candidat, ce n’est sûrement pas à Lyon que je vais faire ma déclaration… »



Candidature de Khalifa Sall à la présidentielle: Tanor Dieng livre son avis

YERIMPOST.COM Ni pour, ni contre, aucun avis sur la candidature de Khalifa Sall à la présidentielle. La posture adoptée par le secrétaire général du Parti socialiste. Ousmane Tanor Dieng, qui estime que chaque citoyen a le droit de présenter sa candidature, n’en a pas dit davantage l’édile de la capitale sénégalaise qui, jadis, était son lieutenant. Aphone depuis l’emprisonnement de Khalifa Sall, Tanor se limitera à confier à nos confrères de L’As: « Nul n’est au-dessus de la loi. Ce n’est pas Macky Sall qui juge, emprisonne ou libère. Cela n’est pas du ressort du président de la République… Je n’ai pas l’habitude de commenter une affaire pendante devant la justice. Que la justice fasse son travail, l’Assemblée aussi et c’est le Sénégal qui y gagnera ! »



Bougane candidat à la présidentielle si…

YERIMPOST.COM Le terrain de Khar Yalla a refusé du monde au cours de la conférence publique du mouvement Gueum sa bopp. La mobilisation était au rendez-vous. Galvanisé par la foule qui a fortement répondu à son appel, le président dudit mouvement a fait une annonce qui ne surprend pas vraiment les plus avertis. S’il obtient 500 000 à 1 million de signatures de parrains, Bougane Guèye Dany sera candidat à la présidentielle prochaine. Le patron du groupe D-média avait invité les députés Cheikh Bamba Dièye, Ousmane Sonko ainsi que l’avocat Me Elhadj Diouf à la cérémonie.



Candidat à la présidentielle, Abdoulaye Baldé se prépare déjà à un second tour

YERIMPOST.COM Que Macky Sall rempile au soir du 24 février à l’issue d’un premier tour, cela découlerait d’un miracle. Telle est la conviction d’Abdoulaye Baldé qui a officialisé sa candidature à ladite élection. Selon lui, l’époque où un président sortant se faisait réélire dès le premier tour est révolue en Afrique. Convaincu qu’un second tour aura lieu si aucun forcing n’est fait, il ajoute que le président Macky Sall aura beaucoup de soucis à se faire.



Les 3e et 4e de la présidentielle malienne donnent une consigne de vote

(Urgent)- Khalifa Sall déclare sa candidature à la présidentielle de 2019





(Urgent): Thierno Bocoum annonce sa candidature à la Présidentielle de 2019

YERIMPOST.COM Ci-dessous sa déclaration de candidature

Mes chers compatriotes,

Après mûre réflexion, j’ai décidé d’être candidat à l’élection présidentielle de 2019. Cette décision nous l’avons pesée et soupesée.

Elle s’impose au regard de la nécessité absolue de sortir nos populations de l’étreinte d’un système de gouvernance vicieux et d’une certaine classe politique dirigeante et candidate à la succession, qui promettra toujours mais qui n’a ni la volonté ni le courage d’agir.

Chers compatriotes,

Nous assistons tous les jours à une décadence, à tous les niveaux, de nos familles respectives qui voient leur dignité et leur désir d’avancement relégués au second plan au profit d’intérêts bassement personnels.




Quand nous voyons nos parents battre le macadam pour le réhaussement de leur pension de retraite faute de relève, quand nos mamans peinent à avoir de l’eau pour bouillir le contenu inconsistant de leurs marmites, quand nos sœurs et frères peinent à étudier, à se soigner, à trouver du travail; quand ils échouent dans la Méditerranée et se font vendre sur la route de l’exil; quand nos oncles entrepreneurs peinent à accéder à la commande publique ou peinent à rentrer dans leurs fonds par la faute d’un État mauvais payeur; quand nos cousins agriculteurs ont tous les problèmes pour vendre leurs récoltes afin de subvenir à leurs besoins primaires après plusieurs mois de labeurs, quand la justice ne nous met plus à l’abri de l’injustice, nous devons comprendre qu’il est temps et qu’il nous revient impérativement de mener un combat de famille. Le combat de toutes les familles, le combat d’une société, la société sénégalaise dans son entièreté et sa diversité.

C’est un combat de survie que notre génération doit prendre en charge, en toute responsabilité. Nous devons être au-devant pour balayer les montagnes d’incertitudes mais aussi nous devons bien tendre l’oreille pour que l’expérience et le savoir-faire de nos parents, oncles et tantes puissent servir à notre désir commun.

Mes chers compatriotes,

Dans quelques jours nous vous soumettrons un projet de société inclusif articulé autour du changement de paradigmes dont l’élaboration a vu la participation de sénégalais de l’intérieur et de la diaspora.

Je vous rassure dores et déja sur notre engagement de rester droit dans nos bottes à tous moments et en toutes circonstances.





Il est bien évident que le Sénégal, notre pays, risque d’être sacrifié à jamais si notre génération se mêle à la course effrénée aux privilèges personnels et aux avoirs indus au détriment du mieux-être collectif. Nous avons la responsabilité de penser différemment, d’agir différemment si nous voulons gérer autrement.

Que Dieu bénisse le Sénégal et rende meilleur son destin!

Vive la nation sénégalaise !

Vive l’Afrique!

Caution à la présidentielle définitivement fixée

YERIMPOST.COM Annoncée il y a quelques semaines mais désormais officielle ! La caution que devra verser un candidat à la présidentielle est fixée à 30 millions. Ce montant est remboursable si le candidat malheureux obtient 5% des suffrages. La décision a été définitivement scellée ce mardi 3 juillet à l’issue d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur et la Commission consultative du cadre de concertation. L’opposition dite significative, qui avait boycotté les discussions depuis le départ, appréciera certainement.



Les Jeunes Khalifistes investissent Khalifa Sall pour la présidentielle

JOURNEE DE REFLEXION ET D’ETUDE DES JEUNESSES KHALIFISTES

Dakar, le 12 mai 2018

RESOLUTION FINALE

Le samedi 12 mai 2018, les jeunesses khalifistes du Sénégal et de la diaspora (Jeunesses socialistes, ADK, Fal Khalifa, Khalifa Président, RASSURE, Convergence Socialiste, Collectif des milles jeunes, Mouvement des arabisants socialistes) se sont réunies à Dakar dans le cadre de la journée de réflexion et d’études pour mettre sur pied une plateforme unitaire dynamique et opérationnelle afin de porter Khalifa Ababacar Sall à la magistrature suprême au soir du 24 février de l’élection présidentielle de 2019.

Vu le contexte politique marqué par l’incarcération arbitraire et injustifiée des camarades Khalifa Ababcar Sall et Barthélémy Dias ;

Vu la dictature debout et non rampante que nous imposent Macky Sall et son gouvernement ;

Vu la mal gouvernance ;

Vu la dilapidation des ressources gazières, pétrolières et minières ;

Vu l’échec de la politique d’emploi des jeunes ;

Vu la désacralisation de nos institutions publiques notamment l’Assemblée Nationale et la justice ;

Vu les violations récurrentes de la constitution et la répétition des réformes constitutionnelles déconsolidantes (Acte 3, Référendum, Parrainage) ;

Vu la préférence incommensurable des entreprises étrangères au détriment des entreprises nationales ;

Conscient que les jeunes constituent une frange importante de l’électorat sénégalais,

Conscient qu’il urge d’unir nos forces pour faire face aux innombrables dérives du régime Faye-Sall-Thimbo

Conscient du leadership incontesté et incontestable du Député-Maire Khalifa Ababacar Sall sur le plan national et international ;

Considérant que Khalifa Ababcar Sall présente le meilleur profil qui répond mieux aux attentes des sénégalaises et des sénégalais ;

NOUS, jeunesses Khalifistes des 45 départements du Sénégal et de la Diaspora

  • manifestons notre soutien indéfectible aux détenus politiques Khalifa Ababacar Sall et Barthélémy Toye Dias ;
  • adhérons au Front de Résistance de l’Opposition ;
  • investissons officiellement le Député-Maire Khalifa Ababacar Sall comme notre candidat à l’élection présidentielle de février 2019

 

 

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR