Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

les populations

Bakel coupé du Sénégal par les fortes pluies: Les populations descendent dans la rue ce samedi

YERIMPOST.COM Le pont de Béma, situé à 12 km sur l’axe Bakel-Goudiry, a cédé à cause des fortes pluies enregistrées depuis hier. Il y’a aussi que les travaux de réhabilitation de la route nationale N°2 sur l’axe Bakel-Ourossogui, qui devaient durer deux ans, continuent de causer du tort aux populations de cette partie nord du pays. Ainsi, la commune de Bakel est complètement coupée du reste du pays. Outrées par cette situation, les populations descendent dans les rues ce samedi pour fustiger cet état de fait, annonce Abdarahmane Ba, habitant de la localité. «On vit cette situation depuis des décennies. Mais, ces dernières années, c’est devenu plus compliqué. D’ailleurs, ça fait plus de deux mois que nous sommes coupés du reste du pays», peste le jeune qui visiblement est très affecté.

Soixante-quatre jours sans eau à Yayème: les populations n’en peuvent plus !

YERIMPOST.COM A Fimela, les charrettes vendent le bidon d’eau à 100 fcfa, les populations payent jusqu’à 250 fcfa! Malgré 2 mois sans eau, la société SEOH a envoyé des factures de 4000 francs. Si elles ne sont pas payées, l’eau est coupée et l’usager paye 8000 francs pour être rétabli. Sinon, le compteur est retiré et la facture revient à 25000. Les populations n’en peuvent plus !

Tournée de remerciements: Idrissa Seck chez les populations

YERIMPOST.COM Fini la présidentielle, place aux remerciements en direction des Sénégalais ! Le candidat malheureux Idrissa Seck sera en tournée très prochainement pour exprimer sa gratitude aux populations qui ont voté pour lui lors du scrutin du 24 février dernier où il a obtenu 20,50% des suffrages. Résultat que le leader de Rewmi et candidat de la coalition Idy2019 continue encore de contester, qualifiant la victoire de Macky Sall de « confiscation du vote des Sénégalais ». Idrissa Seck, d’un commun accord avec les autres candidats excepté Macky Sall, avait préféré ne pas déposer de recours malgré les contestations.

Guédiawaye : les populations investissent la rue pour dire « stop » au bradage du littoral

YERIMPOST.COM Les populations de Guédiawaye ont battu le macadam, ce samedi 15 décembre 2018. Elles s’étaient donné rendez-vous devant le lycée Seydina Limamou Laye pour une marche de protestation dans cette commune dirigée par le frère du président de la République, Aliou Sall.
Arborant de brassages rouges, elles ont envahi la rue, tôt le matin, pour s’opposer au bradage du littoral et réclamer la construction de cimetières musulman et chrétien dans la ville.
«Nous avons organisé cette marche pour nous opposer systématiquement à ce bradage foncier, le partage illicite, illégal et inhumain du littoral. Les gens sont en train de mettre en péril l’avenir des millions de personnes de Guédiawaye au même au-delà», a déclaré le porte-parole Mamadou Diagne. Selon lui, les promesses du chef de l’Etat, lors du Conseil des ministres décentralisé, de préserver ce littoral n’ont pas été tenues par les autorités locales. «Les gens sont en train de se le partager et si jamais on se laisse faire, Guédiawaye risque de disparaître », dixit Mamadou Diagne.
Pour lui, c’est inconcevable que Guédiawaye qui est la 3e ville du Sénégal ne puisse pas avoir de cimetières jusqu’à présent. «Donc nous réclamons la construction de ces cimetières musulman et chrétien», a-t-il ajouté.







Démolitions à Diamniadio Sud: Affrontements entre les gendarmes et les populations

YERIMPOST.COM Il y avait une tension dans l’air, ce matin, à Diamniadio Sud. Plusieurs maisons ont été réduites en poussière par les engins de la DESCOS bien encadrés par des éléments de la gendarmerie. La démolition de ces bâtisses construites à coût de plusieurs centaines de millions a provoqué l’ire des populations. Ces dernières n’avaient d’autre choix que de bloquer la circulation sur la nationale. S’en est suivi un affrontement entre ces populations et les forces de l’ordre.

Dans cette opération de destruction, le député Demba Diop Sy a été indexé par les populations.

Aux dernières nouvelles, le maire de Diamniadio a promis de recevoir les manifestants pour trouver un terrain d’entente.




Mansour Faye rassure les populations et contredit le Pm

YERIMPOST.COM Un gouvernement, deux positions. Triste, mais c’est la réalité des faits. Le Premier ministre, dans une interview, annonçait la fin de la pénurie d’eau dans Dakar au plus tard à la fin de ce mois de juillet. Voilà que le ministre de l’Hydraulique repousse l’échéance à fin septembre et, pendant ce temps, c’est la population qui trinque. « A partir du 20 juillet, on aura une nette amélioration avec la couverture de la moitié du déficit ». On ne parle plus de résorption mais d’amélioration et c’est Mansour Faye himself qui a fait cette déclaration. Plongé dans ses explications, le ministre a annoncé qu’un retour à la normale n’est envisageable qu’avec les forages de Bayakh qui auront une capacité de 15 000 m3/jour et la mise en marche de la quatrième pompe de Keur Momar Sarr. A ce moment, assure Mansour Faye, nous pourrons parler de maîtrise du déficit du liquide précieux. Le non moins maire de Saint-Louis, qui était présent ce jeudi à l’ouverture des travaux du forage de Dieuppeul, a également avancé le démarrage prochain de deux autres forages à Nord-Foire et à la cité Tobago. Des ouvrages qui permettront aux populations d’avoir de l’eau 24h/24.



Arrêt de l’usine de Keur Momar Sarr: Ces mesures de la SDE pour soulager les populations de Dakar

YERIMPOST.COM La SDE veut prendre les devants suite aux arrêts de l’usine de Keur Momar Sarr kpour 5 jours à compter de ce samedi. Des centaines de camions citernes ont été positionnés dans des quartiers de Dakar. « Des centaines de camions citernes seront mobilisés pour acheminer de l’eau dans les quartiers les plus impactés. Dès que nous arrêtons l’usine, les heures qui suivent, des quartiers comme cité Fadia, Golf sud, Montagne rouge et Rufisque commencent à vivre la pénurie. Des camions-citernes seront positionnés dans ces quartiers en priorité pour que les populations ne vivent pas le calvaire du manque d’eau », a assuré le directeur général de la SDE, Abdoul Bal.




Colobane 2: les populations menacent de bloquer le Ter

YERIMPOST.COM Les habitants de Colobane 2 (Rufisque), impactés par le projet du Train express régional (Ter), sont très en colère. La Raison : le démarrage des travaux avec le bruit des engins et camions sur les lieux. L’atmosphère est invivable. Le journal L’Observateur informe que ces habitants réclament leurs indemnisations afin de libérer les emprises.

www.yerimpost.com

(Urgent) Guet Ndar: les populations bloquent un pont pour protester contre le meurtre d’un des leurs

YERIMPOST.COM Les populations de Guet Ndar, dans la ville de Saint-Louis, ne digèrent pas la mort, par balle, d’un des leurs. Fallou Diakhaté a été tué par les gardes-côtes mauritaniens. Pour manifester leur colère, les Guet-Ndariens ont bloqué, ce matin, le pont Moutapha Malick Gaye.

Le ministre de la Pêche, Oumar Guèye, en route pour Saint-Louis pour s’enquérir de la situation, a condamné, sur les ondes de la Rfm, l’assassinat de ce jeune, âgé de 19 ans.

Babacar FALL, bfall@yerimpost.com

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR