Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

mortel

(Vidéo) Accident mortel à Sédhiou: les condoléances attristées du président Sall

Accident mortel de deux pèlerins sur le trajet Aibd-Mbour

YERIMPOST.COM Deux pèlerins, de retour de la Mecque, tous originaires de Mbour, ont perdu la vie au cours d’un accident de la circulation. L’irréparable s’est produit cette nuit vers les coups de 00h, à Sindia.
Le véhicule, qui transportait ces El Hadj de l’Aéroport international Blaise Diagne, a heurté un camion en panne, qui s’était garé sur la route nationale. Bilan, deux morts sur le coup et deux autres blessés dans un état critique, selon toujours les témoins. Selon eux, les victimes seraient proches de la famille de Thierno Cheikh Tidiane Barro de Mbour.



Encore un accident mortel sur la route de Tamba

YERIMPOST.COM La route de Tamba a encore fait des victimes. Une collision entre un camion et une fourgonnette a entraîné 2 morts et 2 autres personnes gravement blessées. Les corps des défunts ont été complètement calcinés après l’incendie qui a suivi la collision. L’accident a eu lieu sur l’axe Sinthiou Malem – Koussanar, dans la région orientale. Les blessés sont présentement internés à l’hôpital régional de Tambacounda, selon la Rfm.


Les aveux de l’auteur du tir mortel sur Fallou Sène

YERIMPOST.COM Après le deuil, place aux aveux. Le gendarme qui a dégainé son arme sur l’étudiant Mouhamadou Fallou Séne est passé aux aveux. Selon le journal Libération, il n’a pas nié les faits face aux enquêteurs. Désigné par ses supérieurs comme le chef de l’unité envoyée à l’Université Gaston Berger suite à une réquisition du recteur, le gendarme a évoqué l’instruction 20 pour justifier son acte. L’auteur du tir fatal a expliqué que, dans le cadre de la mission de maintien de l’ordre au campus, ses hommes s’étaient retrouvés encerclés par des milliers d’étudiants qui leur jetaient des pierres.



Le Collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage dénonce un nouvel accident mortel et décline son plan d’action

Le Collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage constate que l’autoroute a encore enregistré un autre accident mortel ce samedi 19 mai 2018.

Le collectif deplore profondement ces incidents  et s’incline devant la mémoire  de la nouvelle victime.

Le Collectif rappelle à l’État et au concessionnaire leur devoir de veiller à la sécurité des usagers.

Réuni ce lundi 21 mai 2018, le Collectif a engagé, dans un cadre participatif et inclusif, la réflexion stratégique qui a abouti à un plan d’actions.

Lequel plan s’articule autour des actions-clés telles que

1- la saisine de  Sherpa, l’organisation qui a pour mission  de protéger et défendre les populations victimes de crimes économiques pour une plainte auprès des juridictions françaises contre Eiffage et Gérard Senac (la jurisprudence Bolloré);

3- la saisine également de la Cour de Justice de la CEDEAO pour une plainte contre l’État du Sénégal pour violation de la loi sur la transparence dans les affaires publiques ;

4- une campagne d’information à l’endroit des acteurs de la société civile, politique et religieuse afin de dénoncer le caractère scandaleux de ce contrat qui spolie les intérêts du peuple sénégalais;

5- le dépôt d’une plainte auprès de l’Office nationale de lutte contre la corruption (OFNAC) pour enquêter sur le montage financier de l’autoroute à péage.

Par ailleurs, il semblerait, qu’il est question ces temps-ci de renégociation du contrat liant l’État du Sénégal au concessionnaire Eiffage. Le Collectif invite les autorités à une consultation transparente et à veiller à préserver les intérêts économiques des Sénégalais et à rendre publics les termes du contrat avant sa signature.

Le Collectif estime aussi qu’une évaluation indépendante du contrat existant est nécessaire, d’autant plus que l’apport de l’État dans ce « Partenariat Public-Privé » semble être des plus déséquilibrés.

En effet, outre l’apport de l’État dans le capital constitué par le tronçon Patte d’Oie- Pikine entièrement réalisé sur ressources internes, la contribution sénégalaise est de 87 milliards de francs CFA (sur 148) sur l’axe Pikine-Diamniadio et de 69,2 milliards de francs CFA (sur 92,2) sur l’axe Diamniadio-Aibd.

Le Collectif demande alors à l’État du Sénégal d’éclairer les Sénégalais sur ces points pour répondre aux soucis de transparence dans le gestion de cette autoroute.

Contact: 
Bachir Fofana, Porte-parole du Collectif
770999002

Porokhane: accident mortel du cortège d’Ousmane Tanor Dieng

YERIMPOST.COM Le cortège qui accompagnait le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a été victime d’un accident de circulation sur la route de Porokhane. Le motard de l’escorte d’Ousmane Tanor Dieng est décédé sur le coup. Un choc violent avec un bus de type minicar en est la cause.

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR