Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

ont

Ousmane Sonko: « La méchanceté et la lâcheté ont un visage et un nom au Sénégal. »

YERIMPOST.COM Ci-dessous le texte du leader de Pastef…

Le 29 août 2016 il s’envolait pour le Kenya après avoir signé le même jour le décret de radiation de l’inspecteur des impôts Ousmane SONKO. Un mois plus tôt, le 25 juillet 2016, il prenait un décret pour mettre fin par anticipation aux fonctions de madame Nafi Ngom Keita présidente de l’OFNAC ;
– le 18 avril 2018 il s’envolait pour la France après avoir fait convoquer la plénière de l’Assemblée nationale pour une validation mécanique de son « parrainage ». Il s’y fera enfariner et humilier ;
– le 31 août 2018, il reprend les airs pour la Chine, après avoir signé son décret de tentative de confiscation de la volonté populaire qui a légitimé Khalifa SALL comme maire de Dakar : dernier acte d’une honteuse cabale pour la liquidation politico-judiciaire d’un adversaire craint.
Tout ou presque a été dit sur le caractère illégal, lâche et bêtement méchant de ces affaires qui ne sont qu’un échantillon non exhaustif dans le répertoire d’un homme obsédé par un second mandat et hanté par sa gouvernance nébuleuse. Plus lâche encore est cette propension à fuir le pays après y avoir instauré des tensions vives.
Un de ces jours, une de ces fuites sera sans retour.
Mais le plus inquiétant dans tout ça, c’est l’atonie et l’apathie des Sénégalais face au monstre hideux.


Macky Sall et Amadou Ba ont 200 milliards de FCFA à la BCEAO qu’ils ne peuvent pas dépenser en 2018

Lors du vote de la loi des finances rectificative 2018, le vendredi 29 juin 2018, le ministre de la coopération internationale, bousculé, a avoué que le Sénégal dispose de 200 milliards à la BCEAO qu’il ne peut pas dépenser alors que des centaines de chantiers du BCI sont à l’arrêt et des arriérés intérieurs s’accumulent auprès des PME sénégalaises, des structures de santé, etc.. C’est un aveu de la faillite de la gestion macroéconomique de Macky Sall. Si Amadou Ba avait reconnu cette situation depuis un an que j’en parle, je n’aurais pas pris l’initiative d’écrire au Directeur Général du FMI. Je n’ai pas de leçons de patriotisme à recevoir de la part de l’équipe de Macky Sall truffée de binationaux tardifs.



Voilà ce qui s’est passé. Amadou Ba a surestimé sa croissance économique et donc ses recettes fiscales. Sur cette base, il augmente ses dépenses notamment les investissements irrationnels de Macky Sall. Le déficit est financé par l’endettement encouragé par une conjoncture favorable pour les prix du baril de pétrole et des produits pétroliers. Quand il y a eu retournement de conjoncture, le prix du baril a augmenté, le déficit s’est tout bonnement creusé et le Sénégal est mis sous ajustement par le FMI qui lui impose de réduire ses dépenses et d’ajuster les prix à la pompe et les tarifs de l’électricité. Pour cela, il fait bloquer à la BCEAO une partie des ressources de l’eurobond 2018, entre 160 et 200 milliards. Voilà la vérité.
La stratégie de Amadou BA pour l’instant est de bloquer les dépenses en tenant compte des promesses faites aux étudiants et aux enseignants et de proposer de nouvelles taxes pour augmenter les recettes. C’est le sens de la LFR. Evidemment, les arriérés intérieurs seront payés au compte-goutte par la méthode du « compal » de Macky Sall (Thiompal), en privilégiant ses amis.




Mamadou Lamine Diallo

Marche du G6 à Diourbel: les enseignants n’en ont cure des menaces du gouvernement

YERIMPOST.COM « Nous n’avons toujours pas été ouverts au dialogue. Mais depuis que nous avons quitté le palais présidentiel, j’ai l’impression que le gouvernement ne veut pas nous rencontrer. Raison pour laquelle nous sommes sur le terrain de la revendication et des marches. Si le gouvernement avait pris sa responsabilité de nous convoquer, peut-être qu’on n’en serait pas là », a déclaré ce mercredi 25 avril le secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen-secondaire (Saems) au cours de la grande marche du G6 à Diourbel. Saourou Sène s’est également prononcé sur le communiqué du gouvernement perçu comme une menace par les enseignants. « Je le dis à qui veut l’entendre, ce ne sont pas ces menaces qui feront reculer les enseignants », a assuré M. Sène.



Quels sont les syndicats d’enseignants qui ont arrêté la grève ?

YERIMPOST.COM Les secrétaires généraux du Sels, Souleymane Diallo, et du Syndicat national des enseignants en langue arabe du Sénégal (Snelas), Moustapha Ségnane, ont suspendu leur grève. Désormais, ils rament à contre-courant du G6. Mais, contrairement aux déclarations du ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, seuls ces deux syndicats ont officiellement suspendu leur grève et non quatre.

Incroyable! Ces objets compromettants que les enquêteurs ont trouvés chez Imam Ndao

YERIMPOST.COM À la barre pour les besoins de son procès, Imam Alioune Ndao devra sortir de solides arguments pour convaincre les juges. Voici les objets trouvés chez lui. « Des vidéos et textes de propagande extrémistes de l’Etat islamique, deux disques durs externes, une tablette de marque Max West, 5 téléphones portables, un pistolet de calibre 22, un chargeur vide, 8 cartouches de calibre 12 mn, un vidéo projecteur, deux imprimantes de marque HP. trois seringues dont deux déjà utilisés, trois extraits de journaux relatifs à l’Etat islamique et à Boko Haram, une caméra, une serviette contenant des documents et plusieurs photocopies de cartes d’identité nationales ainsi que deux dictaphones », a listé le procureur. Compromettant…




Exclusivité Yerimpost! Serigne Mboup et Yaye Fatou Diagne ont divorcé

YERIMPOST.COM Dans la discrétion, l’homme d’affaires Serigne Mboup, patron de CCBM, et la femme politique Yaye Fatou Diagne ont divorcé fin mars 2018. Le couple battait de l’aile depuis plusieurs semaines, a appris Yerimpost. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est cette vidéo qui a fait le buzz sur le net dans laquelle on voit la désormais ex-Mme Mboup danser au rythme saccadé d’un son traditionnel devant les hommes politiques Aliou Sall et Bamba Fall.

Cet incident a précipité la fin d’un des couples les plus médiatisés du Sénégal, mais aussi l’un des plus surprenants. L’annonce de l’union entre l’ex-disciple de l’école coranique de Coki et l’ancienne basketteuse formée à l’école française avait en effet intrigué plus d’un. Tant le style de cette dernière tranche d’avec la discrétion et le profil des deux premières épouses de l’homme d’affaires.

Au bout de 3 ans et quelques mois, ils ont décidé de se séparer à l’amiable et de garder des liens cordiaux. D’ailleurs, confie une source à Yerimpost, Serigne Mboup a été aperçu la semaine dernière à Ngathie, à la cérémonie de commémoration de la disparition du père de sa désormais ex-épouse.

www.yerimpost.com




Des billets de 5000 ont défilé à la place de la Nation

YERIMPOST.COM Le public venu assister au défilé du 4 avril à la place de la Nation, ce n’était que de la poudre aux yeux. Des centaines de jeunes ont été « dédommagés » à coup de billets de banque. Dans sa livraison du jour, le quotidien Vox Populi rapporte que des responsables de l’Alliance pour la République ont été surpris en train de distribuer des billets de 5000 francs à des jeunes. L’objectif était de remplir les allées du boulevard afin de mieux masquer l’impopularité grandissante de leur leader.




Contribution: Ex-présidents sénégalais sur-indemnisés, émigrés de surcroît, là où des centaines d’étudiants diplômés ont zéro allocation chômage

  Cette longue manchette vaut tout son pesant…d’anti-somnifère! En effet, pour la forger au bout de deux heures d’insomnie inhabituelle, à tourner et retourner au lit, c’était comme si on m’exorcisait d’un mal très profond, ce même mal qui hante le sommeil de beaucoup de sénégalaises et sénégalais, devant la crainte, légitime, d’une déflagration socio-politique, lourde de conséquences fâcheuses, vers laquelle un hors-sujet de gouvernance risque de nous mener.

     Rien que la manchette est à elle seule parlante pour devoir nous interpeler sur l’urgence à circonscrire la propagation de cet abcès social infecte en passe de triompher sur le barrage leucocytaire affaibli du grand malade qu’est le Sénégal.

    Nous devons impérativement prendre du recul, hors de nos égos dangereusement gonflants et faillibles, pour espérer prendre de la hauteur en délestant le Sénégal de toutes les formes d’injustice que l’avènement successif de deux alternances démocratiques au pouvoir, dans l’espoir d’une paix sociale porteuse de progrès, n’a fait que paradoxalement exacerber.




   Ces transitions démocratiques de pouvoirs exécutifs semblent jusqu’ici redoubler d’ardeurs à davantage brouiller les lignes de démarcation institutionnelle promulguée par la constitution, pour prévenir et endiguer tout débordement et empiétement autoritaires sur les prérogatives assignées respectivement à l’Exécutif, au Législatif et au Judiciaire.

    Un président de la République continue d’en chasser un autre qui aussitôt prend les airs de l’émigration en France, avec force indemnités et avantages, là où ils devaient s’assumer et chercher à s’amender par des œuvres sociales nationales pour mériter leurs traitements post-présidentiels sur le dos du contribuable sénégalais.

  

  Gorguez Diop

  gorguezdiop@gmail.com




Pour quels motifs Khalifa Sall et cie ont-ils été condamnés ?

YERIMPOST.COM Khalifa Sall, Mbaye Touré et Bodian n’ont pas été condamnés pour détournement de deniers publics, association de malfaiteurs et blanchiment d’argent. Ils ont été reconnus coupables de faux et usage de faux en écritures publiques et écritures de commerce, escroquerie portant sur des deniers publics…

Le rejet du détournement de deniers publics emporte des conséquences juridiques importantes sur lesquelles Yerimpost va revenir.



Après deux alternances au pouvoir, les criquets politiciens sédentaires à visage (in)humain ont compromis les récoltes escomptées

Quels tournants décisifs ratés! Pire encore, avec plus de deux-cent cinquante partis, poussant comme des herbes folles, chacun dopé par l’exacerbation des média sociaux et des plateaux de tv plus adeptes du sensationnel, le paysage politique est aujourd’hui réduit à une ruche bourdonnante de laquelle le peuple espère de moins en moins tirer des lendemains mielleux qu’on leur promet.
Car de l’an 2000 à maintenant, les espoirs déçus du peuple longtemps épris de justice sociale, semblent se mesurer à l’aune d’un amoncèlement de gros nuages opaques de risques réels d’une désaffection massive des chapelles politiques, là où des autoproclamés prophètes de tous bords cherchent à assouvir leurs sombres desseins inavoués de vouloir faire basculer le pays dans un fanatisme spirituel, téléguidé de l’étranger par des mentors soucieux de déstabiliser le tissu confrérique traditionnel du Sénégal dont ils démangent de reconfigurer le riche héritage par le biais de marabouts/oustaz à leur solde.
Face à cette misère politique sévissant amplifiée par deux alternances improductives dans leurs missions dévoyées de faire triompher les idéaux démocratiques sous-tendus par des pouvoirs institutionnels indépendants, la tendance à devoir toujours dénoncer les mêmes abus de gouvernance finit à la longue par lasser et décourager les citoyens en les détournant voire les retournant contre les symboles étatiques sur lesquels ils n’ont que légitimement trop fondé d’espoirs vains.
Gorguez Diop



Le sale état dans lequel ont été laissés les gardiens du mausolée d’Al Maktoum

YERIMPOST.COM Voici, en images, le sale état dans lequel ont été laissés les deux gardiens du mausolée de Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum. Les moustarchidines, indexés comme étant les auteurs de cette agression, nient catégoriquement. Makhary Mbaye, membre de la cellule de communication du dahira, a confié à yerimpost: « Serigne Moustapha n’a envoyé personne pour agresser qui que ce soit. D’ailleurs, il n’a eu aucun mal à délocaliser la khadara pour éviter toute friction. »






Selon un témoin, des moustarchidines ont attaqué le mausolée d’Al Maktoum et violenté les gardiens

YERIMPOST.COM Un témoin nous a rapporté une scène qui se serait passée ce vendredi 16 mars à Tivaouane, après le refus opposé par Serigne Abdou Sy à Serigne Moustapha Sy, guide des moustarchidines, qui voulait tenir la khadra avec ses disciples au mausolée de leur père à tous les deux, Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Maktoum. Nous publions ce témoignage in extenso sans même une correction de forme susceptible d’altérer la description des faits. Ce témoignage vaut ce qu’il vaut. Yerimpost ne peut assurer sa véracité totale ni même partielle. Le voici:

« Des moustarchidines encagoulés ont attaqué le mausolée de Serigne Cheikh en escaladant le mur et bastonnant les deux gardiens. Ceci est intervenu après le refus opposé à leur guide qui voulait organiser une khadara sur les lieux. Les gardiens lui ont rappelé les recommandations de Serigne Cheikh qui a voulu que ce lieu soit un lieu de recueillement et de prières. Après avoir délocalisé leur manifestation chez Serigne Moustapha, les moustarchidines, quelques-uns d’entre eux pour être plus précis, sont revenus en cagoules attaquer les gardiens en les bastonnant, violant ainsi l’intimité et la sacralité des lieux. »



Ces activités de Karim Wade sur Whatsapp qui ont poussé Macky Sall à toucher le pouvoir qatari

YERIMPOST.COM Avec un téléphone connecté 24h/24 à l’Internet et un compte sur Whatsapp, Karim Wade, en séjour forcé à Doha depuis son élargissement de prison, le 24 juin 2016, est l’absent le plus présent du Sénégal.

Presque à toute heure de la journée et de la nuit, le candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (PDS) s’entretient avec ceux des responsables du PDS qui ont sa confiance. Quant à ses soutiens en dehors du parti, il communique avec eux à travers des groupes créés sur Whatsapp. De cette manière, il est tenu au courant des réunions, participe à l’élaboration des actions, reçoit les compte-rendus des activités…




Karim Wade discute très souvent avec presque tous les leaders de l’opposition, recueille des idées et soumet des propositions face aux actes posés par le pouvoir. Au cours de ces dernières semaines, il multiplie les entretiens avec le leader de Rewmi, Idrissa Seck, avec qui il s’est réconcilié après plusieurs années de brouille. D’ailleurs, la réaction d’irritation de Macky Sall, qui a touché les autorités qataries pour qu’elles rappellent à l’ordre leur hôte, doit quelque part avoir été suscitée par cette idylle soudaine avec Idy, la bête noire du pouvoir.

Toujours par Whatsapp, Karim Wade intervient pour financer certaines activités, a appris Yerimpost d’une source proche. C’est l’un de ses avocats, devenu son homme de confiance et son bras financier, qui agit à cet égard. Chaque fois que des fonds doivent être versés, c’est cet avocat qui s’en charge. Où les prend-t-il ? Qui les lui remet ? Mystère et boule de gomme.

A l’aide de son téléphone, le fils d’Abdoulaye Wade tient ses troupes, dirige les activités et prépare sa campagne électorale. Le mécanisme est d’autant plus rôdé que Whatsapp est un système de communication ultra-sécurisé qui échappe à tout contrôle de l’Etat sénégalais et à tout dispositif d’écoute. Karim Wade en use et en abuse pour atténuer les effets de son absence. Sa prégnance dans le jeu politique en dépit de son éloignement a fini par énerver l’homme le plus informé du Sénégal. Macky Sall a reçu du pouvoir qatari la garantie que Wade fils ne va plus mener des activités politiques à partir de son territoire. Promesse difficilement tenable. A moins d’arracher son téléphone à Karim Wade… Cette hypothèse surréaliste n’a aucune chance de se produire. Jusqu’à plus ample informé, le candidat du PDS à la présidentielle de février 2019 jouit de sa liberté au Qatar…

Pourquoi ces deux députés, qui y ont droit, n’ont pas été envoyés au Parlement de la Cedeao ?

YERIMPOST.COM La réponse à la question posée dans le titre appelle une réponse claire. La voici: ces deux hommes sont analphabètes en anglais, en français et en portugais. Leur profil ne leur permet donc pas de siéger au sein du parlement de la Cedeao dont l’une des règles d’accès est d’être alphabétisé dans l’une des langues officielles de cette communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest…

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR