Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

people

Urgent: La grande cantatrice espagnole Montserrat Caballé est décédée

Surnommée » la superbe », tant sa voix était pure, la célèbre soprano espagnole Montserrat Caballé est décédée aujourd’hui à l’âge de 85 ans à Barcelone, à l’hôpital. La cantatrice était connue pour son triomphe en 1972 à la Scala de Milan avec Norma de Belleni. Mais pas seulement, elle était aussi une star planétaire grâce à quelques incursions pop rock notamment avec son titre » Barcelona » qui était devenu l’hymne des JO de Barcelone en 1992.







Assignés au pénal pour escroquerie et abus de confiance, Sanekh, Jojo et Aziz Niane risquent gros

YERIMPOST.COM Après une procédure au bout de laquelle le tribunal du commerce s’est déclaré incompétent, estimant que les faits à lui déférés relèvent du pénal, le producteur Moustapha Diop a saisi le parquet de Dakar par le biais d’une plainte pour escroquerie et abus de confiance visant les sieurs Mame Cheikhou Kébé Guéye alias Sanekh, Cheikh Talibouya Ndiaye alias Jojo et Abdoul Aziz Niane.




Le soit-transmis a été délivré ce 1er octobre 2018. Les comédiens ci-dessus cités ne devraient pas tarder à être convoqués pour être auditionnés. Ils sont accusés par le plaignant de l’avoir escroqué et d’avoir abusé de sa  confiance: ils ont encaissé ses fonds dans le cadre d’un contrat de 3 ans qu’ils n’ont pas honoré. Pire, alors qu’ils s’étaient engagés à n’entretenir avec nul autre, pendant cette durée, une relation contractuelle de même nature que celle qui les lie à Moustapha Diop, ils ont commis la faute d’avoir, au cours de la procédure au civil, fourni un contrat anti-daté au profit de Ndiaga Ndour. Ce qui établit au maximum l’escroquerie et a minima l’abus de confiance.

Si l’action pénale engagée contre eux va jusqu’à son terme, Sanekh, Jojo et Aziz Niane risquent de la prison ferme et une amende de deux cents millions (200 000 000) de francs cfa correspondant au préjudice financier subi par le producteur. Comble de malheur pour eux, aucun doute n’est permis quant à la réalité des faits allégués.

Moustapha Diop était titulaire des droits de la 2e saison de Wiri Wiri comme en atteste, entre autres documents qu’il détient par devers lui, ce pouvoir signé en sa faveur le 19 septembre 2016. Il a été arbitrairement dépossédé de ces droits par Ndiaga Ndour, aidé quelque part par les mis en cause.

Yerimpost reviendra sur cette affaire rocambolesque qui ne fait que commencer…








Eudoxie et Diaba Sora pour danser notre fatale dégénérescence

Ce texte pouvait s’intituler : « Que de fesses en l’air et de paire de lolos au vent » mais actualité « Bercyenne » ou « Génération Inconsciente » oblige, j’ai opté pour : « Eudoxie et Diaba Sora pour chanter notre fatale dégénérescence. »

J’ai l’impression que –nous autres Sénégalais dont moi y compris– jouons à qui mieux mieux et pour des raisons diverses, à nous livrer à une débauche aussi inquiétante qu’insensée tels des damnés sur terre.




Toute proportion gardée, nous sommes en passe de substituer à la mode (habillement) la mode (tendance) pour en faire une affaire de vulgarité digérée et d’extravagance désinvolte.

Ce qui donne des tenues indécentes, choquantes et provocatrices, bref un style vestimentaire comparable à une exposition en off à la biennale de toute notre dégénérescence.

Cet habit qui, originellement, avait pour objet de servir à couvrir une partie du corps humain n’en couvre presque plus rien.

L’anthropologue Marcel Mauss répartissait l’espèce humaine en deux grandes catégories selon le type de vêtement :
1. l’humanité drapée qui appartient d’abord aux civilisations des pays chauds
2. et l’humanité cousue qui domine dans les régions froides en ajustant au plus près du corps les vêtements par la couture afin de lutter contre le froid et faciliter l’équitation.

Souvenons-nous que d’après la religion musulmane, le premier habit était fait de feuilles de figuier, dans le jardin d’Eden, suite au péché d’Adam et d’Eve. Cet habit fut réalisé afin de dissimuler leur nudité qu’ils avaient constatée ; et singulièrement la peur et la honte qu’ils en avaient ressenties.

Subséquemment, en arriver à voir pour le regretter que notre Société puisse accorder un aussi chaleureux qu’enthousiaste accueil à Eudoxie et Diaba Sora n’en est qu’une normale résultante d’un renoncement abominable de nos valeurs au profit de l’irrespect, de l’irréligiosité et l’immoralité.




Comment nous étonner dans ces conditions que ces deux filles callipyges puissent en arriver à devenir des modèles pour notre jeunesse… Normal alors que nos filles –elles– voulant être à la mode fassent inévitablement du Eudoxie et du Diaba Sora !!!

C’est certes débile voire même imbécile mais ça ne peut qu’en devenir très normal pour être déraisonnablement à la page…

J’en termine en posant cette question à mes chères « sisters » que j’aime bien et que je respecte énormément : Pourquoi avoir à choisir inopinément une façon de vous habiller qui contrarie les autres et qui malheureusement vous avilie tout en vous déshonorant ?

D’ici à avoir votre réponse, de grâce, vous m’épargnerez l’excuse de la liberté. Une soi-disant liberté qui ne fait que transformer la femme en un objet de consommation. Qui plus est, cette excuse congédie la femme en des temps archaïques pour qu’elles ne servent qu’au sexe, qu’à la sexualité et à la séduction (sex appeal et pin-up) en se montrant plus sexy que sexy représenté / en exhibant littéralement leur corps / en ne portant que des vêtements moulants (présentant ses parties honteuses) à l’image des prostituées ?

Je m’en vais prier Ar Rahman, Ar Rahim (le Tout-Miséricordieux Très-Miséricordieux) de sauver notre Peuple de cette déperdition aux tentacules insoupçonnées et qu’Il nous évite de tomber aux mains d’une ou des Marlène Schiappa Tropicalisée (ées)… Allahouma Amine !!!



Ababacar Sadikh Seck
Un Sénégalais inquiet et alarmé…
Blog de Seck, Ababacar Sadikh

Honni soit qui mal y pense * !
* Honte à qui y voit du mal.

France: Le chanteur Charles Aznavour est décédé

Il était en haut de l’affiche. Il était formidable. Charles Aznavour est parti dans la nuit de dimanche à l’âge de 94 ans, ont annoncé ses attachées de presse à l’AFP.

« Malgré le brouillard qui voile [son] timbre », comme il le disait lui-même, Shahnourh Aznavourian, de son vrai nom, aura fait danser et chanter des générations pendant des décennies.

Le chanteur est décédé chez lui, dans sa maison des Alpilles (sud de la France). Il revenait d’une tournée au Japon, après avoir été contraint d’annuler des concerts cet été en raison d’une fracture du bras après une chute.







Vidéo- Thione Seck règle ses comptes avec Guin Thieuss









Vidéo- Fiasco à Genève: Thione Seck répond aux détracteurs de Wally Seck









Vidéo- Thione Seck solde ses comptes avec le staff de Wally Seck…









Thione Seck va parler

YERIMPOST.COM Que va dire Thione Seck à la presse ? Le lead vocal du groupe Raam Daan a convié les médias cet après-midi. Un nouvel album pour le père de Wally Ballago ? Certainement pas, nous confie une source qui croit savoir que Papa Thione, comme on le surnomme, va porter la réplique au promoteur culturel Guin Thieuss qui l’accuse, au même titre que son rejeton et d’autres membres du staff, d’association de malfaiteurs, abus de confiance, escroquerie, trafic de visas… Notre projecteur est déjà braqué sur Thione Seck et ça promet…

Voici la montre à 1,2 million de dollars du roi du Maroc

Suicide culturel, socio-économique… Et si nos musiciens n’étaient pas des patriotes !

Ces derniers temps c’est la mode ou la concurrence des concerts dans les salles (mythiques). Jusqu’à présent il ny a rien de mal, la concurrence est très positive dans la culture, elle permet de progresser, elle bouste la créativité donc le développement culturel.
Cependant, là où le bas blesse, c’est que tous ces concerts se déroulent en Europe.
Faire des concert en Europe c’est enrichir les Européens leur économie et leurs industrie culturelle.
En effet, Remplir bercy avec des milliers de personnes de la diaspora c’est generer des retombees économiques de millions d’euro dans les capitales européennes en location de salle de spectacles en frais d’hôtels, en restauration, et en depences connexes ( shopping, transport…). Bref ce qui équivaut à une plus-value pour l’économie européenne.




Pourquoi ces grands artistes qui rivalisent s’organisent pas ces concerts ici au Sénégal pour faire profiter de toutes cette manne financière à l’économie senegalaise?
Si you, Wally, et pape DIOUF, organiseraient ces grands rendez vous au Sénégal, le pays profiteraient de tous ces millions au lieu des capitales européennes. L’industrie culturelle, la restauration, les hôtels, … s’en porteraient mieux. On aurait même un véritable sursaut économique.
C’est un véritable suicide culturel auquel on assiste sans rien dire.
Nous devons dénoncer avec la dernière énergie cette pratique de colonisé complexé qui ne peut s’empêcher de construire le château du maître.
C’est triste et même amusant de les voir rivaliser sur l’autodestruction de la culture et de l’economie senegalaise.
Les occidentaux doivent être mort de rire; eux qui font tout pour que leur artistes produisent chez eux pour les retombés financières, voir des africains revaliser pour les enrichir c’est une véritable aubaine.
Pire encore nos propres gouvernants contribue au massacre en les subventionnant avec l’argent du contribuable au lieu de dynamiser l’économie.

C’est un véritable suicide économique.




J’entend déjà les plus sceptiques qui disent: Oui mais il n’y a pas de salles mythiques au pays!!!
Justement, il n’y a pas de salle mythique il n’y a que des moments mythiques des groupes mytiques des prestations mythiques qui rendent les salles mythiques.

Alors nos musiciens n’ont qu’à rivaliser pour rendre nos salles mythiques nos festivals mythiques..

Arretons le suicide culturel et socio-economique.

Mamadou Ndiaye

Vidéo- Le nouveau clip de Pape Diouf

Bougane Guèye Dani réagit au buzz sur sa vie privée

YERIMPOST.COM Depuis quelques temps, Bougane Guèye Dani fait l’objet d’un lynchage médiatique sur la toile. Son supposé 3e mariage fait le buzz sur les réseaux sociaux. Invité à l’émission Rfm Matin, le boss de D-Media refuse de parler de sa vie privée. «Les priorités sont ailleurs. Notre objectif est d’alléger la souffrance des Sénégalais. Ma personne importe peu», a-t-il déclaré.


Départ de Gfm: Boubs prend sa décision

YERIMPOST.COM Les départs du Groupe futurs médias de Mamoudou Ibra Kane et d’Alassane Samba Diop avaient suscité beaucoup de commentaires. Les plus sceptiques avaient prédit d’autres départs comme celui du célèbre animateur Dj Boubs. Le concerné a rendu public sa décision. «Je ne vais nulle part», a-t-il déclaré ce matin, dans l’émission Xalass qu’il co-anime avec Mamadou Mouhamed Ndiaye et Ndoye Bane.


Fatma Guiro, l’âme soeur de Mame Cheikh Hadjibou

YERIMPOST.COM Au soir du 24 février prochain, si les Sénégalais choisissent Cheikh Hadjibou Soumaré pour présider à leurs destinées, la Première dame portera le nom Fatma Guiro. Elle est l’épouse de « Mame Cheikh », ancien Premier ministre du Sénégal sous Wade et candidat à la prochaine élection présidentielle.

Malgré sa discrétion, les actions de madame Soumaré ne passent pas inaperçues, écrit L’Observateur. Une de ses belles-soeurs s’est volontiers prêtée au jeu pour la décrire. Même son de cloche du côté des voisins du couple présidentiable. Diakhou Thiam, une voisine, a confié: « Fatma règle tous les problèmes. Elle aide tout le monde. » La native de Rufisque est le moteur de son époux, assurément sa plus belle réussite.


Gaëlle Sall, la main sur l’épaule de Khalifa Sall

YERIMPOST.COM Son nom est presque aussi populaire que celui de son mari. Gaëlle Sall, épouse de Khalifa Ababacar Sall, est l’incarnation parfaite de la dignité. Malgré les heures sombres que traverse son époux, elle est plus que jamais présente à ses côtés. Elle serait d’ailleurs l’instigatrice de cette campagne de levée de fonds mise en place pour payer la caution de son maire d’époux. Editrice de profession, Gaëlle Sall est une artiste dans l’art d’aider son prochain. Ses actions sociales vis-à-vis des couches les plus vulnérables ne sont un secret pour personne. Le député-maire de la capitale sénégalaise sait compter sur sa dévouée épouse.



Amy Gassama, la fierté de Baldé

YERIMPOST.COM Amy Gassama, la Docteur en pharmacie d’Abdoulaye Baldé. La prestance de cette dame peut déstabiliser plus d’un. Présente sur le terrain politique aux côtés de son époux, Amy Gassama est un soutien de taille pour le maire de Ziguinchor. Dans le sud du Sénégal, la charismatique épouse ne se donne aucun répit. En cette veille de présidentielle où son mari est candidat, sa présence est très appréciée des militants, indique L’Observateur. Dans son rôle de parfaite épouse, Amy Gassama accorde une place primordiale aux actions de bienfaisance. Cette tête bien faite consciente du potentiel de son mari ne lésine pas sur les moyens. Une dame dont Abdoulaye Baldé peut être très fier.



Ndeye Penda Tall, la représentation de la femme idéale d’Idrissa Seck

YERIMPOST.COM Qui ne connait pas Ndeye Penda Tall ? Au moins son nom ? L’épouse du président du Conseil départemental de Thiès mène une vie très rangée. Depuis que l’on entend parler d’Idrissa Seck, peu de Sénégalais peuvent mettre un visage sur le nom de cette épouse dévouée, femme au foyer exclusivement au service de son mari. Son passe-temps favori est, semble-t-il, l’aide qu’elle apporte aux nécessiteux. Il y a de multiples témoignages de sa générosité, comme, dixit sa soeur, « sa maison à Gouye Tékhé qu’elle a offerte à un Daara pour qu’on y apprenne aux jeunes le Coran. » Ndeye Penda Tall a même ordonné que cette maison ne figure pas dans son patrimoine le jour où elle quittera ce monde, ajoute sa soeur. De son coin, elle contribue activement à faire monter la côte de popularité de son cher Idy sans tambour ni trompette.



Katy Sarré Dionne, la lumière du PM

YERIMPOST.COM Katy Sarré Dionne est l’épouse du Premier ministre. Très effacée depuis la nomination de son mari à la tête du gouvernement, la douce moitié de Mahammed Boun Abdallah Dionne a décidé de se dévoiler au grand jour. La parfaite occasion de se montrer était cette réunion à laquelle elle avait convié toutes les épouses de ministres et dont l’objectif était de faire bloc autour de leurs maris afin d’assurer une victoire éclatante au patron, Macky Sall. Katy Sarré Dionne a également le coeur sur la main, indique L’Observateur.



La reine de la soul américaine Aretha Franklin n’est plus

YERIMPOST.COM Depuis lundi, sa famille avait appelé ses fans à prier pour elle. Aretha Franklin est décédée ce jeudi à Detroit (Michigan) à l’âge de 76 ans. Son agent a annoncé la disparition de la chanteuse, qui combattait un cancer. L’information a été reprise par l’agence de presse AP.


Vidéo- Canabasse se dévoile

(Vidéo) – Wally Seck reçoit deux gros moutons avant la Tabaski

Un livre à paraître sur Youssou Ndour !!!

Arame Thioye, le journaliste, et le journaliste et une partie de l’émission

Cette émission célèbre la problématique de la posture du journaliste et des libertés individuelles et des prescriptions religieuses.
Le professeur comme toujours dans un rôle de confessionnaliste se défroque de son rôle de journaliste et place au banc du jugement religieux le défoulement extrasexy de la dame.
Mais , Arame, tu es musulmane , est-ce qu’il y a lieu de t’habiller ainsi. Iman a fui.
LUI, LE PROFESSEUR n’a pas fui et n’est point foudroyé par les formes généreuses d’Arame. Du moins visiblement.
Elle argue de sa dimension d’artiste et se vautre dans un refus d’entrer dans la convocation religieuse de lecture de son comportement vestimentaire . Elle réclame être musulmane et user de son corps comme son attribut personnel hors d’une prescription extérieure à elle tout en restant dans les limites de femme mariée .
Aujourd’hui, la question n’est pas d’assener des savoirs, des normes aux autres sous la forme d’une terreur ou de la menace voilée de la géhenne ardente.
L’angle d’attaque est l’ouverture d’espace convivial , de confiance pour discuter avec les femmes, et même les hommes sur la marchandisation du corps par le capitalisme qui soumet tout au profit à tirer.
Pour qu’advienne une prise de confiance personnelle délivrée de toute tyrannie extérieure. Pour que nos corps ne soient pas une valeur marchande. Pour que nous ne tombions point dans la vision que la beauté est une construction, une fabrique sous cosmétiques et accessoires vestimentaire.
Dans cet espace, l’iman ne se trouve point dans la peur de l’exhibition et de l’offre au regard du corps d’Arame. Il peut admirer sans aucune mortification de son propre corps, sans aucun refoulement douloureux la beauté simple, non construite sans aucun reniement religieux.La sagesse n’est pas la fuite mais la capacibilité ( mot que j’ai piqué à un autre professeur )à prescrire à son propre corps les normes religieuse ou laïques qu’on s’est décidées.
Le GRAND PROFESSEUR, censeur à l’aune des prescriptions religieuses, de la rigueur morale presque talibane ne semble pas être dans son rôle de journaliste pour presque toujours se vautrer dans la bonne place de détenteur de savoirs encyclopédique, d’inquisiteur pour écraser l’invité (e)(s). Je voudrais qu’on aille ( LE PROFESSEUR et moi le petit étudiant) ensemble apprendre de ce personnage de Marguerite Duras, Ramon Fernandez. La romancière dit qu’il « avait une civilité sublime jusque dans le savoir, une façon à la fois essentielle et transparente de se servir de la connaissance sans jamais en faire ressentir l’obligation , le poids. ». Quelqu’un peut me dire qu’il s’agit que d’un personnage. Mon professeur titulaire ( il est un vrai professeur d’université, il est à l’UCAD) m’a appris sans aucune arrogance, avec une humilité naturelle que le personnage en tant qu’expérimentation textuelle peut renvoyer à une expérience réelle. Et puis, c’est ce que Ramon Fernandez enseigne comme comportement qui est la leçon à vivre.




Mame Atta GUEYE

Fallou Dieng parle de son absence: «Je n’ai pas été marabouté… Je suis en possession de tous mes moyens…»

YERIMPOST.COM Longtemps considéré comme le «Maitre des ambianceurs», Fallou Dieng est resté longtemps en retrait de la vie musicale. Certaines langues commençaient à se délier, parlant de maraboutage à son encontre. Le concerné dément catégoriquement. «Je n’ai pas été marabouté et je suis en pleine possession de mes moyens. J’ai toujours ma voix et mon talent. La preuve, je suis souvent invité à produire des collègues artistes».

L’auteur de «Momé Vent» justifie son absence de la scène musicale par un choc qu’il avait subi et qui avait affecté ses jambes.


Coumba Gawlo répond, par des preuves, à l’accusation de KDR

YERIMPOST.COM Suite à l’accusation lancée dans nos colonnes par KDR contre Coumba Gawlo Seck, la diva nous a fait parvenir le texte ci-dessous qui prouve qu’elle a effectivement présenté ses condoléances à la famille du danseur Django suite au décès de celui-ci…

 

L’artiste et ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies, Coumba Gawlo, a délégué ce vendredi 19 juillet 2019, sa maman et sa tante, arrivées jeudi de Dakar, pour présenter ses condoléances à la famille de Django, ce jeune mauritanien qui avait illuminé un spectacle qu’elle avait animée à Nouakchott et qui est resté gravé dans les mémoires grâce à son rôle remarqué dans le vidéo-clip de l’artiste « Kouye Feugueu ».

Moment d’intenses émotions au cours duquel, la maman et la tante de Coumba Gawlo ont communié avec la famille du disparu, quelque part dans la zone périphérique de Nouakchott.

Elles ont été accueillies au pas de la modeste demeure des parents de Django par sa maman, ses sœurs et ses frères. Ce geste de forte humanité les a remués et c’est avec une intense émotion qu’ils ont exprimé leur gratitude et leur reconnaissance envers Coumba Gawlo qui jamais n’a oublié la mémoire de leur fils.




Le geste est d’autant plus empli de grandeur que l’artiste a choisi des personnes honorables, à l’image de sa maman et de sa tante pour accomplir cette démarche, en un jour saint de la semaine.

C’est le lieu ici de faire une mise au point par rapport à la lettre ouverte que M.Khally Diallo a adressé à Coumba Gawlo (voir Cidem http://cridem.org/C_Info.php?article=713644) lui faisant le reproche de n’avoir pas présenté ses condoléances à la famille de Django depuis sa disparition. Nous estimons qu’un journaliste professionnel doit toujours recouper ses informations, les vérifier avant de les publier. M.Khally Diallo aurait pu contacter Coumba Gawlo, présente à Nouakchott, dans la même ville que lui, pour lui demander pourquoi elle ne s’est pas rendue chez la famille de Django pour présenter ses condoléances ? Nous pensons que si M.Khally Diallo avait effectué cette démarche déontologique minime, il n’aurait pas publié sa lettre ouverte.

En effet, et sous le contrôle de M.Ahmed Ould Hamza, ex-président de la Communauté Urbaine de Nouakchott dont le témoignage ne peut être mis en cause, Coumba Gawlo et lui s’étaient rendus l’année dernière dans le quartier où réside la famille de Django pour présenter ses condoléances. Ils avaient délégué une personne qui devait jouer à l’éclaireur, retrouver la maison, puis avertir la famille qu’une délégation était en route pour leur rendre visite, pour éviter une arrivée non préparée qui risquerait de la mettre mal à l’aise, puis guider Coumba et Hamza vers la demeure. C’était la nuit, aux environs de 20 heures et Coumba devait voyager le lendemain à l’aube. Elle tenta de contacter l’éclaireur pour savoir où il en était, mais son téléphone s’était éteint. Elle l’apprendra plus tard, lorsque las d’attendre, elle rebroussa chemin.




Le monsieur qui était parti en éclaireur la contactera au téléphone vers 23 heures pour lui dire que son téléphone s’était déchargé. Et c’est comme ça que Coumba Gawlo n’a pas pu, lors de son passage en 2017, présenter ses condoléances à la famille de Django. En venant cette année en Mauritanie, c’était l’une de ses priorités et tout avait été planifié avec sa maman et sa tante. En fait, tout était déjà réglé pour cette démarche.

La cellule de communication de Coumba Gawlo

Madame Coumba Gawlo Seck, une erreur que vous devez rectifier !

Madame coumba gawlo Seck ; Certes, vous êtes une femme respectable et aussi une star internationale adulée. Beaucoup de jeunes femmes vous vouent une admiration sans borne. Vous êtes une icône internationale et nationale. En Mauritanie, vous ne passez pas inaperçue car vous êtes un modèle, une référence non pas pour les jeunes femmes mais pour tous les jeunes mauritaniens. Je vous écris cette lettre ouverte après plus de 4.ans d’observation. A chaque fois, je me suis dit dans ma bulle que vous alliez vous ressaisir et vous rectifier mais hélas jamais vous n’avez rectifié cette erreur. Pour nous jeunes mauritaniens, cette erreur reste fatale pour ne pas dire inhumaine. Madame Coumba, même si c’est votre reprise de la chanson pata pata de myriame makeba qui a fait de vous une star, votre vidéo-clip Kouye Feugueu avec feu le danseur professionnel mauritanien marhhum diango vous a propulsé vous a fait mieux connaître sur la scène nationale.




Cependant, il est regrettable de voir que depuis la disparition de django, vous ne vous êtes pas rendues à son domicile pour ne se reste que présenter vos condoléances à la famille du défunt et aux mauritaniens de manière général. Django fut l’un des meilleurs porte drapeau de la culture mauritanienne. Ce jeune qui avait apparu comme conquérant dans votre clip sur son chameau avec une des tenues traditionnelle mauritanienne vous avez pourtant honoré lors de vos concerts a Nouakchott où il venait faire des prestations de danse en votre faveur et au grand bonheur de tous vos fans. Alors pourquoi depuis sa mort, vous n’avez pas mis pieds chez ses parents par respects à sa mémoire?

Alors que vous venez très souvent a Nouakchott sans faire de concert juste pour les besoins de préparer vos tournées ou pour rencontrer le président de la république pour vos projets et des fois même vous passez 15 a 10 jours à Nouakchott alors que la maison de la famille de feu django est a quelques minutes de votre Hôtel. Madame coumba gawlo Seck, il est indigne pour une personnalité de votre rang de ne.pas rendre l’ascenseur à un jeune qui vous a énormément et infiniment honoré. Je vous écris cette lettre ouverte pour vous interpeller et cela afin que vous rectifiez le tir pendant qu’il est encore temps même si dans la culture musulmane le deuil ne dépasse pas 3 jours allez y modestement même dire bonjour à la famille de django. A la mort aucune star n’échappe ni aucune âme alors sachons respecter et honorer la mémoire de nos défunts. Votre visite au domicile de la famille de django peut vous éviter une série de boycotte à l’encontre de vos produits et activités car.ne pas respecter sa mémoire est pour nous un manque de respect envers toute la Mauritanie. Avant les minutes de silences dans vos futures concerts, prenez le chemin de mellah où loge sa famille Si vous souhaitez laver cela ;




contactez son meilleur ami Dj adama Fall au 47 57 37 72 pour qu’il vous y conduise. MERCI KDR CONSCIENCE LIBRE et POSITIVE

Vidéo+texte: «African Tour 2018» en Mauritanie : Coumba Gawlo livre le contenu de son projet

« African Tour 2018 » en Mauritanie : Coumba Gawlo livre le contenu de son projet
En présence des partenaires du projet et officiels mauritaniens, Coumba Gawlo a dévoilé les secrets du programme « African Tour 2018 » , revenant face aux journalistes sur les enjeux de l’Autonomisation des femmes et la capture du Dividende démographique.




Des thèmes portant sur la scolarisation des filles, l’autonomisation des femmes, la lutte contre les violences basées sur le genre et le mariage des enfants, les mutilations génitales féminines, seront revisités et discutés avec des personnes ressources durant le forum. En droite ligne de ses combats sociaux, ce programme rejoint celui déroulé à Dakar avec des artistes de plusieurs pays de la sous-région, dont MounaMintDèye de Mauritanie, car selon Coumba Gawlo, ce combat citoyen et de sensibilisation, nécessite dans chaque pays, des artistes-sentinelles, pour entretenir le flambeau. Appelant à la culture de l’esprit citoyen et patriotique pour aider au développement du continent africain, l’artiste expliquera sa partition dans la lutte pour la maitrise des naissances et les droits à l’éducation.
Coumba Gawlo dira que la fécondité est une question de bon sens surtout quand les moyens ne suivent pas dans le couple. Des réalités existentielles qui nécessitent, selon l’artiste, un réveil mental des populations sur l’espacement des naissances, les mariages précoces et grossesses non désirées, mais aussi le droit à la scolarisation, surtout pour les filles.
Relativisant le manque de soutien des institutions internationales et entreprises privées envers les artistes, Coumba Gawlo conseillera à l’étude et à la proposition de projets culturels viables, avec des contenus bien ciblés, pour accrocher les partenaires. C’est la même stratégie d’approche durant les plaidoyers et visites de terrain, surtout par rapport sujets tabous, qui expliquent les résultats obtenus par Coumba Gawlo qui s’appuiera sur son vécu et son expérience pour expliquer le rôle et la vocation des artistes dans la conscientisation. Citant en référence sa visite au Niger où la tradition est vivace, la présidente de l’association « Lumière pour l’Enfance Coumba Gawlo » dissertant sur son sujet favori, rappelera le programme déroulé récemment à Dakar avec le slogan « Ensemble pour construire l’Afrique », pour expliquer l’importance du ciblage dans des campagnes à impact populaire. Son expérience à Khossanto, à 900 km de Dakar, dans l’enfer des « filles séquestrées » au niveau de la zone aurifère nord du Sénégal, sera servie à la presse pour démontrer son engagement à lutter pour les droits de l’homme et la protection des cibles vulnérables. C’est aussi, aguerri de ses expériences comme ambassadrice des Ong Onusiennes, qu’elle livrera les secrets gagnants des partenariats avec les institutions privées avant de déclarer, attendre, le bon parti mauritanien, promis par l’artiste Mouna Mint Dendeni.



Faux monnayage: Du nouveau dans le dossier Thione Seck




YERIMPOST.COM Le réquisitoire définitif du parquet, c’est ce qui manque au dossier pour boucler l’instruction ouverte dans l’affaire des faux billets de banque impliquant les sieurs Thione Seck et un ressortissant malien Alaye Djité. Ayant éclaté depuis 2015, l’affaire des 42 milliards en faux billets est passée entre les mains de 3 juges sans être définitivement soldée. Dans sa livraison du jour, le quotidien Enquête qui rappelle les faits évoque la possibilité du représentant du ministère public de demander un supplément d’enquête qui risque de prolonger encore le suspens. Le leader de Raam Daan est poursuivi avec son présumé complice pour pas moins de six chefs d’accusation, à savoir association de malfaiteurs, tentative d’escroquerie, falsification, contre-façon, altération de signes monétaires en cours légal au Sénégal et dans un pays étranger, blanchiment de capitaux. Thione Ballago Seck est depuis 2016 en liberté provisoire alors que son présumé complice, Alaye Djité, est toujours en détention.




Serigne Modou Kara/Toutane Diack: l’idylle prend fin

YERIMPOST.COM Leur union avait surpris, et suscité beaucoup de réactions. Mais, hélas, le divorce vient interrompre cette histoire d’amour entre Serigne Modou Kara et sa chargée de communication. Notre consoeur Toutane Diack, nous dit le quotidien Les Echos, s’est séparée de son marabout de mari.



Omar Sy arrêté par la police dans un train pour avoir insulté un agent SNCF

Il aurait traité un agent SNCF de « petite bite »: l’acteur Omar Sy a été arrêté ce mercredi 4 juillet à la gare de Lyon, à Paris, pour « outrage à agent », selon Closer.

Âgé de 40 ans, la star a été interpellée par les policiers de la surveillance ferroviaire.

Le comédien, qui avait reçu un César pour le film « Intouchables », en 2011, serait monté dans un train avec sept bagages. Lorsque des contrôleurs sont venus lui dire qu’il ne pouvait emporter que trois valises avec lui, ils lui ont rappelé qu’il y avait « d’autres voyageurs ».

Le comédien, accompagné de sa femme et d’un de leurs enfants, n’a rien voulu savoir, et le ton est monté. Un agent lui a signifié qu’il ne pourrait embarquer… ce qui lui a valu de se faire insulter par l’acteur. Omar Sy l’aurait traité de « petite bite ».

Il l’aurait ensuite légèrement bousculé afin de monter dans le train, avant d’être arrêté par la police. On ignore si le contrôleur bousculé et insulté va porter plainte.




Source: le progrès

Émilie Fiorelli célibataire: Elle annonce sa rupture avec M’Baye Niang !

Inna Touré, femme d’affaires, épouse de Cheikh Ndoye

YERIMPOST.COM Mariée à Cheikh Ndoye depuis 2015, Inna Touré a donné à notre lion du foot une petite fille âgée de 18 mois aujourd’hui. L’épouse dévouée, après 17 ans de vie aux Etats-Unis, a décidé de tout quitter pour rejoindre son mari à Birmingham où elle a troqué son diplôme en médecine contre une activité de femme d’affaires.



Zahra Mbow, épouse du capitaine Cheikhou Kouyaté

YERIMPOST.COM Huit (8) années avant qu’ils se passent la bague au doigt. Les deux tourtereaux ont démarré leur idylle alors que Cheikhou Kouyaté évoluait en Belgique. Un amour vécu à distance, mais dont la flamme ne s’est jamais éteinte entre Zahra Mbow et Cheikhou jusqu’à ce jour où ils se sont dits OUI pour l’éternité. L’Observateur fait remarquer qu’en plus d’avoir fait valoir ses talents d’actrice dans une série télévisée, Zahra Mbow est propriétaire d’un institut de beauté. Le milieu du foot, elle baigne dedans depuis presque toujours pour être la soeur d’un ancien pensionnaire de l’Olympique de Marseille, Pape Daouda Mbow.



Fatou Sy: Ismaïla Sarr n’a d’yeux que pour elle

YERIMPOST.COM C’est le benjamin de la tanière et, pourtant, il a agi très tôt en responsable. Comme il le fait actuellement pour sa carrière professionnelle, Ismaïla Sarr s’est engagé à fond dans sa vie sentimentale en épousant Fatou Sy. Une élève de 19 ans que le journal l’Observateur présente comme l’amour de jeunesse du jeune attaquant. Leur union a été officialisée en octobre 2017.



Aux BET Awards, Mamoudou Gassama récompensé

Aux BET Awards, Mamoudou Gassama a été récompensé pour son héroïsme.

 

Youssou Ndour chez Thione Seck

YERIMPOST.COM Le lead vocal du Super Etoile était ce lundi 25 juin au domicile du chanteur du Raam Daan. Vous avez bien lu ! Youssou Ndour chez Thione Seck ! Le quotidien Vox Populi, qui donne l’information, a souligné que cette visite fait suite au rappel à Dieu de la soeur de l’épouse de Papa Thione, comme le surnomment ses fans. Le temps des ténèbres semble définitivement derrière ces deux ténors de la musique sénégalaise et ça ne peut que réjouir.



Pauline, la lilloise d’Idrissa Gana Guèye

YERIMPOST.COM Idrissa Gana Guèye a épousé Pauline en 2017. Le sociétaire d’Everton Fc a passé la bague au doigt de la belle Française. Cette dernière travaille à Manchester, nous apprend le quotidien l’Observateur.



Nafissatou Sall, l’animatrice de King Fm qui murmure à l’oreille de Pape Alioune Ndiaye

YERIMPOST.COM Nafissatou Sall, l’épouse de Pape Alioune Ndiaye, est animatrice à la radio King FM. En vrai « Gaindé », le footballeur sénégalais, qui évolue à Stoke City, en Angleterre, a épousé la belle liane qui est fille d’un Amiral, haut gradé du palais de la République. Le journal l’Observateur nous apprend également que, depuis la célébration de leur union, l’animatrice a disparu des ondes.



Kalidou Koulibaly et Charline, mariés, nés le même jour dans le même hôpital

YERIMPOST.COM Entre ces deux, il y a quelque chose que certainement eux-mêmes ne pourront expliquer. Kalidou Koulibaly et son épouse Charline sont nés le même jour dans le même hôpital. Bien des années plus tard, l’alchimie a fait son effet. Et, de leur union, est né un petit bout du nom de Seni.



Tabara, la lionne de Diafra Sakho

YERIMPOST.COM Diafra Sakho a sa Tabara ! Elle est jeune, belle et sportive comme son footeux de mari qu’elle a épousé en 2016. La jeune femme est basketteuse évoluant en France, nous dit le quotidien l’Observateur.



Le chanteur américano-sénégalais Akon veut créer sa monnaie virtuelle et une ville

Après l’électrification du continent, le chanteur Akon s’attaque à la monnaie et à la construction d’une ville. Une monnaie virtuelle qui pourrait être disponible d’ici deux semaines et qui serait la base des échanges au sein de « l’Akon Crypto City », la ville futuriste qu’il souhaite créer au Sénégal.
La vision du chanteur est simple : Akon estime que les monnaies virtuelles, – la sienne va s’appeler Akoin, en référence au Bitcoin -, vont permettre de stimuler les économies du continent, mais aussi de les stabiliser.




« Je pense que les monnaies virtuelles pourraient sauver L’Afrique, car elles ramènent le pouvoir aux gens et ramènent la sécurité », a expliqué le musicien, entrepreneur et homme politique lors d’une conférence à Cannes dans le sud de la France. Dans la foulée, le milliardaire a annoncé sa volonté de bâtir « l’Akon Crypto City », une ville totalement futuriste au sud de Dakar. Précisément à Diamniadio, littéralement la « ville nouvelle », voulue par Macky Sall, qui est en cours de construction.

Comme d’autres investisseurs, Akon va développer une parcelle de 20 hectares. Pour le moment, c’est un terrain de sable parsemé de majestueux baobabs millénaires, qui sont d’ailleurs protégés depuis la semaine passée. Pour évoquer cette ville futuriste où les échanges se feraient grâce à sa monnaie virtuelle, Akon a fait référence au film Black Panther et déclaré vouloir bâtir son « propre Wakanda » [pays africain fictif appartenant à l’univers Marvel, NDLR].

RFI

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR