Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

pétrole et gaz

Brigade des affaires générales: Mamadou Lamine Diallo, le témoin-clé passe

YERIMPOST.COM La Brigade des affaires générales (BAG) a un nouveau client ce matin du jeudi 18 juillet. L’honorable Mamadou Lamine Diallo est arrivé au palais de justice de Dakar peu avant 10 heures, horaire fixé par les enquêteurs pour l’entendre dans le cadre du scandale Petrotim. Visiblement mieux informé que le commun des Sénégalais dans ce dossier qui concerne nos ressources pétrolières et gazières, le leader de Tekki devrait être un « témoin-clé » comme les aime le proc’.

Pétrole et gaz au Sénégal: Thierno Lo rapporte de nouveaux éléments

YERIMPOST.COM Thierno Lo n’est pas passé par quatre chemins pour expliquer aux Sénégalais tout ce qui entoure la recherche, la découverte, l’octroi et l’exploitation du pétrole et du gaz sénégalais de manière simple claire et accessible à tous citoyens. Pour lui, il n’y a rien de nébuleux dans l’octroi du contrat à Franck Timis mais cela résulte de l’ordre normal des choses. Sur 168 puits, avec 20 multinationales à la recherche de l’or noir, deux seulement ont réussi à trouver du pétrole et cela sur trois puits. De nouvelles informations jusque-là ignorées…

Regardez

Pétrole et Gaz: Macky Sall et l’axe du mal politique au Sénégal (Par Nasire Ndome)

Depuis la diffusion du reportage du BBC le 02 juin 2019 portant de graves et fausses allégations sur la gouvernance des ressources pétrolières du Sénégal , notamment les blocs saint louis offshore profond et cayar offshore profond qui avaient été attribués à la société PETRO TIM, en association avec la société des pétroles du Sénégal PETROSEN conformément au code pétrolier de 1998 , et, également, accusant le maire Aliou sall de corrompu et l’Etat du Sénégal de faible par rapport à la défense des intérêts du Sénégal, on constate des sorties médiatiques et des rassemblements sortant et venant de partout visant à amplifier les allégations de BBC et manipuler l’opinion pour des raisons politiciennes sans fondement , dirigés par une société civile encagoulée à la solde des politiciens et des forces obscures.

En effet, cette cabale médiatique et politique contre la personne d’ALIOU n’est qu’une suite logique de l’opposition pour atteindre le président Macky Sall ; une sorte de deuxième tour de l’élection présidentielle du 24 février, remportée largement, au premier tour,  par la coalition BBY avec la majorité absolue de 58‰.

Ce reportage de BBC tendancieux mérite une analyse géopolitique, géostratégique et sécuritaire  très profonde pour dénicher les raisons inavouées de cette bombe médiatique internationale qui s’abat, tout d’un coup, dans notre pays au moment où le dialogue national est lancé.

Le reportage de BBC est venu dans un  contexte politique marqué par une offensive politico – médiatique d’une clique hétéroclite regroupant les vaincus du 24 février 2019, des revanchards nihilistes, de vieilles et pâles figures tristounettes expertes en vociférations, mais incapables de mobiliser le voisin du couloir, et de Néo – politiciens, nouvelles figures de la Trahison en politique.

 

La plateforme «Aar Linu Bok» regroupant des mouvements de la société civile et des partis politiques n’est, en réalité, qu’une « Association » de roublards et de manipulateurs constituant l’un des piliers de l’axe du mal politique au Sénégal.

L’ex coordonnatrice de la COJER définissait cette « Association » de «l’Axe du Mal Politique au Sénégal».  Selon elle «Elle l’est parce que la Cause et les Intérêts du peuple sénégalais, ne sont pas ses moteurs. 

 Elle l’est car c’est par l’usage du mensonge éhonté et les attaques de caniveaux qu’elle tente d’abuser et de corrompre les consciences citoyennes.  

Elle l’est, surtout, car son but est le pouvoir pour le pouvoir, nuire pour détruire, salir pour vaincre !! 

Elle l’est, enfin, pour le déni de démocratie qu’elle assume par le biais d’actes posés témoignant de sa volonté de passer outre les choix souverains du peuple, pour s’imposer à tout prix et quelqu’en soit le prix !! 

 Les promoteurs de la  déstabilisation

L’opposition sénégalaise inconsciente des enjeux du pétrole se laissent berner par des forces obscures dans l’optique de renverser le pouvoir et installer le chaos dans notre cher Sénégal, réputé de pays de paix et de stabilité. En regardant ces tirs groupés et concertés de la plate forme sur le régime, sans preuves, basés sur des supputations, nous  montre gravement leur mauvaise foi. Face à cette situation, le peuple doit faire face contre la manipulation du soi disant société civile,  faire face aux forces obscures, faire face à l’opposition malhonnête. Egalement dire NON à l’ingratitude d’Abdoul Mbaye, NON à l’arrogance d’Ousmane SONKO, et NON à la malhonnête de TAS. Un trio à la recherche d’une virginité politique.

Sous ce rapport, En écoutant le discours et sorties médiatiques  des membres de la plate forme, on a l’impression qu’ils cachent un agenda politique visant à déstabiliser le pays. Ils n’ont pas besoin de la manifestation de la verité par la justice. En revanche, ils cherchent à noyer le poisson. Sur instruction du ministre de la justice, le procureur de la république a ouvert un appel à témoin pour rassembler tous les documents possible pour tirer l’affaire au clair. Cela n’empêche pas les chômeurs sponsorisés par les forces obscures de multiplier les plateaux de télé et les medias en vue de mener une bataille d’opinion.

Nasire NDOME

Militant de l’APR

Pétrole et Gaz: lecture d’un rapport accablant contre Aly Ngouille, Karim, Macky et…

Alors que la polémique continue sur l’enquête de la BBC à charge contre Aliou Sall, d’autres autorités sont encore mises en cause, cette fois-ci pae un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE) sur le dossier Petro-Tim. Seneweb donne copie de ce rapport…

Affaire Petro-Tim : Les conclusions du rapport de l’IGE qui accablent Aly Ngouye, Karim, Macky, Wade et Ibrahima Mbodji DG petrosen
Affaire Petro-Tim : Les conclusions du rapport de l’IGE qui accablent Aly Ngouye, Karim, Macky, Wade et Ibrahima Mbodji DG petrosen
Affaire Petro-Tim : Les conclusions du rapport de l’IGE qui accablent Aly Ngouye, Karim, Macky, Wade et Ibrahima Mbodji DG petrosen

BP réagit fermement aux accusations de la BBC

YERIMPOST.COM Ci-dessous le communiqué de la multinationale britannique…

BP rejette toute implication selon laquelle elle a agi de manière inappropriée dans l’acquisition de ses intérêts au Sénégal
Avant toute action d’achat d’intérêts BP au Sénégal, nous avons eu une démarche large, adéquate et rigoureuse dans tous les domaines y compris ceux de l’éthique , de la conformité avec les lois et les mesures anti-corruption
Outre notre souci d’orthodoxie dans ce domaine, nous avons personnellement contact avec Cosmos Energy et ses Conseillers externes qui ont déjà travaillé avec application sur ce patrimoine
Nos investissements créent déjà des opportunités pour le Sénégal et de concert avec nos partenaires dans cette joint-venture, Cosmos Energy et les compagnies nationales pétrolières, nous avons initié les prémisses d’exploitation gazière qui va apporter des avantages comprenant des revenus financiers et du gaz domestique au Sénégal et à ses populations.

 

Pétrole et gaz: Macky Sall sert sans les nommer une réponse cinglante à Sonko et TAS

YERIMPOST.COM Le président Macky Sall a répondu à Ousmane Sonko et Thierno Alassane Sall, auteurs de déclarations récurrentes concernant le pétrole et le gaz. «Il faut un débat sérieux, objectif. Lorsque dans un pays aussi démocratique que le Sénégal, où l’expression est libre, on voit dans un ouvrage ou dans les réseaux sociaux que le gouvernement a fait perdre à son pays 100 milliards de dollars dans une opération, alors que nous sommes en phase d’exploration, ce n’est pas sérieux», a asséné le chef de l’État lors de la cérémonie officielle d’ouverture de la conférence sur la transparence de la propriété effective.

Avant d’ajouter: «Pendant des mois, le pays est tenu en haleine pour de faux problèmes, pour prétendre qu’on a vendu le pays. Il est quand même bon que le débat soit posé, mais il faut que cela soit un débat outillé, où les gens savent de quoi ils parlent.»

Le président Macky Sall a conclu: «C’est trop sérieux le pétrole et le gaz. On ne peut pas se permettre tous les matins d’occuper les médias pour des considérations fallacieuses. Ils sont en train d’ennuyer le pays sur des questions qui n’ont pas lieu d’être. Que ceux qui ne savent pas aillent s’informer. Oui pour un débat objectif et transparent.»

 

 

Pétrole et gaz: Ousmane Sonko répond à la réponse de Macky Sall

YERIMPOST.COM Ci-dessous le communiqué du leader de Pastef réagissant à la réponse que lui a servie le président Macky Sall suite à ses critiques récurrentes sur la gestion du pétrole et du gaz…

 

Président Ousmane SONKO au Président Macky SALL

À chaque sortie du Président Macky Sall, nous mesurons davantage à quel point le choix de 2012 a été une erreur, tant le discours et l’argumentaire de l’homme sont superficiels et manquent de sérieux.

– Lorsqu’un citoyen produit un ouvrage de 255 pages pour révéler tous les manquements et magouilles dans la gestion de nos ressources pétrolières et gazières;

– lorsqu’il situe et démontre la responsabilité du Président de la république qui a sciemment violé la Constitution et trahi son serment pour les beaux yeux de son frère et des aventuriers Frank Timis et Ovidui Tender;

– lorsqu’il situe et démontre la responsabilité de ses ministres de l’énergie et des finances,

Il faut beaucoup plus que des feintes présidentielles pour se dédouaner d’un débat inévitable.

Oui monsieur le Président il s’agit d’une question très sérieuse, mais votre gestion ne l’a pas été. Vous avez délibérément compromis les intérêts du Sénégal et c’est inacceptable.

1- si vous vous estimez diffamé portez plainte ;

2- si vous avez des arguments à faire valoir acceptez un débat direct et contradictoire,

3- si vous n’osez rien de celà faites profil bas comme tout transgresseur pris la main dans le sac.

 

Pétrole et gaz: Souleymane Bachir Diagne compte sur les leçons tirées de l’expérience

YERIMPOST.COM La conférence Africa Convergence tenue les 21 et 22 juin à Dakar était l’occasion pour le professeur Souleymane Bachir mDiagne de donner son avis sur le pétrole et le gaz découverts au Sénégal. Selon le professeur en philosophie de Colombia University, la première chose à tirer de ces ressources, c’est l’expérience. Souleymane Bachir Diagne a développé: « Nous savons ce qu’il faut éviter… Nous savons qu’il nous faut garder le caractère diversifié de notre économie et ne pas faire du tout pétrole et du tout gaz. Je suis heureux que notre pays ait compris qu’il fallait la concertation la plus large pour réfléchir ensemble sur les orientations à donner ».



Vidéo- Pétrole et gaz: Les révélations de Clédor Sène





° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR