Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

porte

Thiès: l’Ujtl porte de graves accusations contre le régime

YERIMPOST.COM Si l’on se fie aux déclarations des jeunes de l’Ujtl de Thiès, l’élection présidentielle de 2019 sera biaisée. En assemblée générale dans la capitale du rail, ces jeunes ont porté de graves accusations sur le régime de Macky Sall. « Macky Sall et son régime sont en train de faire inscrire des électeurs qui ne sont pas des Sénégalais pour que, le jour de l’élection, ils puissent venir voter au Sénégal. Il détient aujourd’hui 3 fichiers électoraux que l’opposition n’a pas l’opportunité de contrôler pour pouvoir passer au premier tour », a déclaré leur président, Ndiaga Diaw.

À signaler que ces jeunes ne sont pas les seuls. Sur le plateau de la chaîne de télévision Sentv, le leader du Pastef, Ousmane Sonko, a fait les mêmes accusations.

URGENT: Une résolution du PS porte la candidature de Khalifa Sall

PARTI SOCIALISTE

Réunion des responsables départementaux

 

RESOLUTION

Les responsables socialistes des 45 départements, réunis à Dakar le samedi 26 mai 2018 sur convocation du Secrétaire national à la vie politique, le camarade Khalifa Ababacar Sall, à l’effet d’examiner la situation politique nationale.



Considérant la gravité de la situation nationale marquée par une crise généralisée notamment la crise du système universitaire avec la répression aveugle des étudiants ayant abouti à la mort tragique de Mouhamadou Fallou Séne, étudiant à l’Université Gaston Berger de Saint Louis ; le forcing à l’occasion du vote de la loi sur le parrainage qui cache des desseins inavoués ; l’arrestation arbitraire de Barthélémy Dias, l’arrestation puis le procès politique de Khalifa Sall avec sa condamnation à cinq de prison, la crise du secteur de la santé et du secteur de l’éducation avec des grèves récurrentes ; la situation d’insécurité alimentaire dans plusieurs zones du pays et une mauvaise campagne de commercialisation de l’arachide avec plusieurs dizaines de milliards de dette aux opérateurs privés et aux producteurs agricoles. De même que les dettes auprès des bailleurs, du secteur privé, des universités privées et des exécutifs locaux, et attestant une crise de trésorerie sans précédent de l’Etat du Sénégal. Ce qui explique le non-respect des engagements du gouvernement.

Les responsables socialistes des 45 Départements :

    • Présentent leurs condoléances les plus attristées à la famille de Mouhamadou Fallou Séne,
    • Condamnent les manœuvres politiciennes et irresponsables du président de la République dans cette crise en lieu et place de véritables mesures de sortie de crise,
    • Exigent la diligence de l’enquête en cours de même que son impartialité afin de situer les responsabilités et de sanctionner les coupables à la hauteur de leurs crimes,
    • Réitèrent leur soutien indéfectible aux camarades Khalifa Ababacar Sall et Barthélémy Dias, otages politiques du régime exécrable de Macky Sall ;
    • Exhortent les camarades à poursuivre sans relâche et partout dans le pays et dans la diaspora le combat pour leur libération ;




  • Félicitent le camarade Khalifa Ababacar Sall pour son invitation au 78eme Congrès du Parti socialiste français tenu à Paris les 7 et 8 avril 2018;
  • Réaffirment la volonté inébranlable du parti socialiste de présenter un candidat SOCIALISTE à l’élection présidentielle de février 2019 ;
  • Décident, à cet effet, de l’organisation de tournées sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora afin de mobiliser les camarades, sympathisants, soutiens et alliés autour du projet politique socialiste ;
  • Rappellent à l’opinion publique nationale et internationale que Monsieur Khalifa Ababacar Sall reste en l’état ELECTEUR et ELIGIBLE ;
  • Proposent, par conséquent, SA CANDIDATURE à l’élection présidentielle de février 2019 ;
  • Proposent la mise en place de la Plateforme « Taxawu Senegaal- Khalifa Président » pour porter cette candidature ;
  • Donnent mandat au camarade Khalifa Sall de discuter avec toutes les forces politiques et citoyennes qui partagent notre vision pour l’élargissement de la Plateforme aussi bien au niveau national qu’international.

 

Fait à Dakar, le 26 mai 2018

 

 

 

 

 

 

Démission de toutes les instances: El Pistolero porte un coup dur à l’APR

YERIMPOST.COM El Pistlero porte un coup dur à l’Alliance pour la République. Moustapha Cissé Lô a démissionné de toutes les instances du parti de Macky Sall. Selon le journal le Quotidien qui rapporte l’information, sa lettre de démission évoque comme motif une « convenance personnelle ». Ceci étant, le tonitruant compagnon du chef de l’Etat demeure membre dudit parti.



Présidentielle : Khalifa Sall porté par RASSURE

YERIMPOST.COM Youssou Mbow, coordonnateur du Rassemblement pour la solidarité et l’unité dans la République (Rassure), et ses partisans ont procédé ce mercredi 29 mars 2018 au lancement dudit mouvement. Une occasion pour eux de porter leur choix sur Khalifa Ababacar Sall comme candidat à la présidentielle prochaine. Aucun autre plan n’est envisageable si le maire de Dakar venait à être condamné par la justice dans le procès de la Caisse d’avance. Youssou Mbow a déclaré: « Khalifa Sall est notre plan A, B et C  dans cette présidentielle! Nous n’envisageons pas un autre que lui quelle que soit  la structure dans laquelle nous allons nous mouvoir.»









Pierre Goudiaby Atépa met à exécution ses menaces contre Abdoulaye Makhtar Diop

YERIMPOST.COM Pierre Goudiaby Atépa a mis ses menaces à exécution. Le président des Cadres casamançais, accusé d’être le plénipotentiaire des rebelles du Mfdc par Abdoulayee Makhtar Diop, a commis Me Bamba Cissé pour défendre son honneur. Il a déposé une plainte auprès du procureur contre le Grand Serigne de Dakar.

Le Collectif pour la défense des intérêts des Mbourois porte plainte contre l’Etat et la FSF

YERIMPOST.COM Le CDIM commet des avocats, porte plainte contre l’Etat et la Fédération sénégalaise de football suite à la réintégration de l’USO dans le championnat. Ci-dessous l’appel lancé aux Mbourois et le mémorandum du Collectif:..

Chers Mbourois,
C’est avec amertume et inquiétude que nous avons constaté la tournure actuelle du drame du 15 Juillet avec la réintégration tout azimut de l’Uso dans le championnat professionnel de Ligue 1 et la volonté délibérée des acteurs du football national d’étouffer cette affaire sans que justice ne soit rendue au préalable alors qu’au même moment, des centaines de blessés croupissent dans leurs domiciles,rongés qu’ils sont par des douleurs physiques et morales sans aucune assistance médicale ni un accompagnement psychologique.
Au regard de cette situation,le CDIM a décidé de concert avec les familles des victimes et blessés de ce drame,après une longue réflexion partagée avec des spécialistes de tout bord,d’engager une action en justice.Ceci non pas pour dénoncer la mauvaise gestion du drame dont Mbour a souffert.Loin s’en faut,mais pour identifier et situer les responsabilités quelles qu’elles soient à tous les niveaux.
Une conférence de presse sera organisée ce Samedi 10 Février à 11h à la Salle de délibération de la Mairie de Mbour en présence des avocats engagés par le Collectif pour davantage éclairer la lanterne des Sénégalais sur les nébuleuses qui entourent cette affaire.
Nous invitons tous les Mbourois à venir assister massivement à cette Conférence de Presse!

 

COLLECTIF MBOUROIS

 

MEMORANDUM

 

C’est avec amertume et indignation que le monde sportif et la population sénégalaise en général, ont constaté par voie de presse la décision rendue par le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) .

 

Laquelle décision est irrégulière à tout point de vu .Une décision rendue avec la complicité de la Fédération Sénégalaise de Football qui s’est très rapidement résignée à prendre acte après avoir été pointée du doigt sans la nommer par le TAS y compris la ligue Pro .Elle a en effet accepté dès le début de donner un effet relatif à sa décision de suspension prononcée à l’encontre de l’US Ouakam . Il faut rappeler que la saisine du Tribunal Arbitral du Sport est subordonnée au consentement réciproque des parties par l’établissement d’une convention d’arbitrage.

 

La population Mbouroise est aussi écœurée de constater qu’il y’a une volonté manifeste de la ligue

Pro d’intégrer l’Union sportive de Ouakam dans le championnat National, les propos tenus par

Monsieur Abdoulaye Sow en sont une parfaite illustration.

 

Pour réponse, les sentences arbitrales rendues par le TAS bénéficient d’une force exécutoire relative contrairement à ce qu’avance Mr Abdoulaye Sow.

 

Il existe bel et bien une voie de recours offerte aux parties lorsqu’elles estiment que la décision est irrégulière.

 

En effet la FSF peut saisir le Tribunal fédéral Suisse en invoquant surtout le motif d’incompatibilité avec l’ordre public de la décision en appel du TAS. Il y’a des risques de trouble à l’ordre public si jamais les 3 clubs de Mbour affrontent l’USO .

 

Une voie de recours au Tribunal fédéral Suisse est ouverte pour des motifs limités, tels que l’absence de compétence , la violation des règles élémentaires de procédure (Ex : Violation du droit d’être entendu ) ou l’incompatibilité avec l’ordre public .Le fondement de la compétence du Tribunal fédéral de Suisse contre les décisions du TAS résulte de la loi fédérale Suisse sur le droit international privé du 18 /12/1987 (Voir arbitrage TAS 92/63G c/FEI ) in recueil sentences du TAS 86/98.En outre le chapitre 12 de la loi sus visée définit le champ d’application de l’arbitrage internationale en son alinea 1 de l’article 176 en ces termes : « les dispositions du présent chapitre s’appliquent à tout arbitrage si le siège du tribunal arbitral se trouve en Suisse… » Au regard de tous ces faits

 

 

  • Nous demandons à l’Etat du Sénégal de prendre ses responsabilités face à une telle situation.

 

  • Nous tenons pour responsable la FSF , des dérives éventuels pouvant naitre de la participation de Ouakam dans le championnat.

 

  • Nous demandons également la tenue imminente d’un procès pour le repos de nos disparus (situer la responsabilité des organisateurs).

 

Ø   Nous savons également que la percée des clubs Mbourois au niveau du football sénégalais dérange certains en l’occurrence les fédéraux sénégalais.

 

  • Le bras de fer des dirigeants du football Mbourois avec M.Augustin Senghor lors des renouvellements ne doit pas se répercuter sur le football Sénégalais.

 

  • Enfin nous n’excluons aucune forme de lutte pour que justice soit rendue à nos illustres disparus.
° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR