Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

pour obtenir

Présidentielle: Kouthia candidat, son patronyme en bandoulière pour obtenir les parrainages…

YERIMPOST.COM Sacré Kouthia ! Ce mardi, l’humoriste a fait face à la presse pour annoncer sa candidature à la présidentielle de février prochain. Samba Sine, de son vrai nom, a fait savoir qu’il participe à ces joutes électorales sous la bannière du mouvement dénommé Fall ak sénégalais yi dont il est le secrétaire général. Le nouveau concurrent de l’actuel locataire du palais de la République est certain qu’au soir du 24 février, il sera le successeur de Macky Sall. La condition sine qua non pour participer à la présidentielle étant le parrainage, Samba Sine ne se fait aucun souci quant’à l’obtention du quota requis pour valider sa candidature. Pour cela, il compte sur son patronyme Sine qu’il partage, selon lui, avec 65 000 Sénégalais.







Touba: Macky Sall sollicite des prières pour obtenir un second mandat, le khalife lui répond…

YERIMPOST.COM Le voeu ardent de Macky Sall d’avoir un second mandat n’est plus qu’un secret de polichinelle. En visite à Touba en prélude du Grand Magal, ce jeudi à Touba, le président de la République ne s’est pas gêné pour solliciter des prières auprès du khalife général des mourides afin de pouvoir garder le pouvoir en 2019. « Je prie pour un Sénégal de paix. Je prie aussi pour que pouvoir que les Sénégalais m’ont confié en 2012 reste entre mes mains en 2019 », a-t-il déclaré. En réponse, Serigne Mountakha, via son porte-parole, lui a répondu: « Je vous confie à Allah et à Khadimou Rassoul ». Une prière qui a suscité beaucoup d’enthousiasme chez les apéristes de Touba

Un collectif prêt à cautionner pour obtenir une liberté provisoire à Khalifa Sall

YERIMPOST.COM Khalifa dehors, c’est tout ce qui anime ce collectif qui a été mis en place. Si, pour ce faire, il faut cautionner en vue de sa sortie de prison, le collectif est prêt. C’est dans ce sens qu’il a effectué une campagne de mobilisation de fonds pour aider à payer la caution du maire de Dakar.

En conférence de presse, le collectif a annoncé avoir amassé des dizaines de millions et demande aux avocats de l’édile d’introduire une demande de liberté provisoire quitte à verser une caution. Le président du collectif, Mamadou Mignane Diouf, a tenu à préciser que Khalifa Sall n’a jamais demandé sa mise en liberté sous caution et que ce travail de collecte de fonds est une initiative d’un comité citoyen. La contribution s’est faite au niveau national et à l’international par des hommes et femmes de toutes classes sociales dans l’unique objectif de voir Khalifa Ababacar Sall humer l’air de la liberté. Le collectif invite le pool des avocats du maire de Dakar à penser à cette démarche qui peut s’avérer payante et fait noter qu’il reste à leur entière disposition.



° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR