Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

refus

Ravi Pujari, le gangster de Mumbai arrêté à Dakar, refuse l’extradition

YERIMPOST.COM Anthony Fernandez, citoyen burkinabé arrêté en janvier 2019 à Dakar, refuse d’être extradé en Inde. De leur côté, les autorités indiennes sont prêtes à tout pour « récupérer » celui qu’elles présentent comme Ravi Pujari, un dangereux criminel qui, en cavale depuis des années, continue à semer la terreur en Inde. Afin de confondre l’homme qui a démarré sa carrière de gangster dans les années 90, les autorités indiennes ont dépêché à Dakar un officier supérieur du ministère de l’Intérieur qui a emmené, dans ses bagages, les empreintes de Ravi Pujari. La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar se penche sur le dossier, Ravi Pujari organise sa défense avec des ténors du barreau de Dakar.

Dialogue avec l’opposition: TAS dit niet à Macky

YERIMPOST.COM La « République des valeurs » veut rester libre de constater, de dénoncer les dérives du pouvoir et d’apporter des propositions. Pour ces différentes raisons, la formation portée par l’ancien ministre de l’Energie refuse la main tendue du chef de l’Etat. Thierno Alassane Sall ne répondra pas à l’appel au dialogue aussi parce qu’il continue à dénoncer l’élimination injuste des candidats à la présidentielle de février dernier par la grâce de « cette loi antidémocratique qu’est le parrainage. Macky Sall veut, aujourd’hui, nous parler d’un soit-disant appel au dialogue. »

Karim Wade débouté par le tribunal départemental de Dakar

YERIMPOST.COM Un nouveau revers pour Karim Wade qui risque de compromettre sa candidature à la présidentielle de 2019. En effet, Wade-fils avait déposé un recours contre l’annulation de son inscription sur les électorales. Le tribunal départemental de Dakar s’est déclaré incompétent à se prononcer sur ce rejet de son inscription.

La juridiction a précisé que le candidat du PDS aurait dû déposer son recours au niveau de la représentation diplomatique du Sénégal au Koweït, là où il s’était inscrit.


UGB: Baydallaye Kane jusqu’à ce que mort s’en suive ?

YERIMPOST.COM On aura attendu toute la nuit, mais non… L’information de la démission du recteur de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis n’est pas tombée. Mais, puisque c’est un décret qui l’avait mis là, le professeur Baydallaye Kane attend peut-être que ce soit un autre décret pour l’y enlever. D’ailleurs, c’est jour de réunion du Conseil des ministres. 20 heures n’est plus très loin et on verra bien. A moins qu’il profite de la réunion d’urgence à laquelle il a été convié par le ministre des Force armées pour demander à être déchargé de ses fonctions. En attendant tout cela, revenons en aux faits qui ont conduit à toute cette tragédie. Le professeur Baydallaye Kane avait autorisé les forces de l’ordre à entrer dans l’enceinte de l’université et à procéder à la sécurisation des restaurants du campus. Une demande qui faisait suite au mot d’ordre des étudiants de décréter 48 h de « journées sans tickets » (se restaurer sans payer) pour contester contre le retard de paiement des bourses. La suite des événements, c’est la mort de Mouhamadou Fallou Sène (qui a fêté ses 25 ans la veille de son décès, il était né le 14 mai 1993) et 21 blessés. Dans un communiqué rendu public quelques heures après l’annonce du décès, le recteur et président de l’Assemblée de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis en appelait à la sérénité et à l’apaisement.



° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR