Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Remplacement

Birame Faye succède à Papa Khaly Niang

YERIMPOST.COM  Les changements opérés par le chef de l’Etat n’ont pas épargné l’Agence de sécurité de proximité (Asp). Son directeur, Papa Khaly Niang, a été remplacé par Birame Faye jusque-là directeur de l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (Aeme). A noter que le point de chute du désormais ex-directeur de l’Asp n’a pas été connu puisque, dans le communiqué, il est mentionné que Papa Khaly Niang a été appelé à d’autres fonctions.

PDS: Me Wade change de porte-parole

YERIMPOST.COM Babacar Gaye, qui était le porte-parole d’Abdoulaye Wade et celui du Parti démocratique sénégalais (PDS), a été remplacé. Le Pape du Sopi a désigné Me Elhadj Amadou Sall pour lui succéder à ce poste qu’il occupait depuis 13 ans. C’est Babacar Gaye himself qui en fait la révélation à travers sa page Facebook. Dans son message que nous reproduisons in extenso, le désormais ex-porte-parole de l’ancien chef de l’Etat semble prendre cette décision avec beaucoup de philosophie.

« Alhamdoulilahi

Par décision administrative en date du 23 avril 2019, Me Abdoulaye Wade vient de nommer Me Elhadj Amadou Sall Porte-parole du Secrétaire général national du Pds, en mon remplacement.

D’abord, je voudrais le remercier très sincèrement de m’avoir fait confiance à ce poste pendant 13 ans, mais surtout de m’avoir donné autant d’opportunités de participer à des niveaux aussi stratégiques, à la gestion d’un parti aussi complexe que le Pds.

Ensuite, je le remercie très franchement de m’avoir indiqué dorénavant, la source pour l’extinction de ma soif de liberté et mon désir ardent d’entretenir la pensée positive et le devoir d’agir.

Enfin, je voudrais signifier qu’aucune machination, aucune incompréhension ne pourrait altérer notre compagnonnage que je trouve mutuellement enrichissant.

Tomorrow is another day. »

Eva Marie Coll Seck nommée

YERIMPOST.COM Le poste était resté vaquant depuis le départ de Mankeur Ndiaye nommé représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu pour la Centrafrique. Eva Marie Coll Seck qui, jusqu’au 5 avril dernier, était ministre d’Etat auprès du chef de l’Etat, se voit ainsi nommée. Le décret de sa nomination a été signé par le président de la République et publié au journal officiel. Eva Marie Coll Seck tient désormais les manettes du Comité national de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).

Remplacement de Khalifa Sall à Grand-Yoff !

Vu les dispositions des articles 135, 140 et 136 du Code général des collectivités locales ;

Article 135.- Lorsque le maire ou tout autre conseiller municipal est condamné pour crime, sa révocation est de droit.
Les Maires et adjoints, après avoir été entendus ou invités à fournir des explications écrites sur les faits qui leur sont reprochés, peuvent être suspendus par un arrêté du Ministre chargé des Collectivités locales pour un temps qui n’excède pas un mois et qui ne peut être porté à trois mois que par décret.
Ils ne peuvent être révoqués que par décret.
Article 140.-  Sans que la liste soit limitative, les fautes énumérées ci-dessous peuvent entraîner l’application des dispositions de l’article 135 du présent code :
1. fait prévu et puni par la loi instituant la Cour des comptes ;
2. utilisation des deniers publics de la commune à des fins personnelles ou privées ;
3. prêts d’argent effectués sur les recettes de la commune ;
4. faux en écriture publique authentique visés au Code pénal ;
5. faux commis dans certains documents administratifs, dans les feuilles de route et certificats visés au Code pénal ;
6. concussion ;

 7. spéculation sur l’affectation des terrains publics, les permis de construire ou de lotir ;
8. Refus de signer ou de transmettre au représentant de l’Etat une délibération du conseil municipal. Dans les sept premiers cas, la sanction administrative ne fait pas obstacle aux poursuites judiciaires.

L’article 136 du Code des collectivités locale dispose : « La révocation emporte de pleins droits la perte du mandat de conseiller municipal et l’inéligibilité à la fonction de conseil jusqu’à la fin de son mandat à dater du décret de révocation. A moins qu’il ne soit procédé auparavant au renouvellement général des conseils municipaux. »

Nous avons constaté la révocation de l’ex Maire de Dakar, qui a été remplacé par Madame Soham WARDINI.

Sachant qu’avant d’être maire, M. Khalifa Ababacar SALL (ex maire révoqué depuis le 31 Août 2018) est conseiller municipal dans la commune de Grand-Yoff avant de l’être à la ville de Dakar.

C’est pourquoi, constatant qu’un maire révoqué, perd son mandat municipal et n’est plus éligible, nous demandons au maire de Grand –Yoff de convoquer le conseil municipal en session extraordinaire avec comme ordre du jour : remplacement du conseiller municipal Khalifa Ababacar SALL.

                                                                                                            LASS BADIANE

Conseiller Municipal,

Secrétaire élu commune de Grand Yoff

Président MOUVEMENT DIEUM KANAM

Ampliations :

Président de la République

Primature

Ministère des Collectivités territoriales

Gouverneur de Dakar

Préfecture de Dakar

Sous-préfecture des Parcelles Assainies

Maire de Grand-Yoff

Remplacement de Khalifa Sall: Taxawu Dakar renouvelle sa position

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le conseil municipal de la Ville de Dakar est convoqué ce samedi 29 septembre 2018 à 10 heures pour procéder à l’élection du maire.

A cet effet, il est porté à la connaissance de l’opinion publique que la coalition Taxawu Dakar et les alliés présentent et soutiennent la candidature de Madame Soham El WARDINI.

Ainsi, tous les conseillers municipaux sont invités à soutenir cette candidature pour la continuité de l’action municipale au service des populations dakaroises.




Fait à Dakar, le 28 septembre 2018

Moussa TAYE

Conseiller politique de Khalifa SALL

Remplacement de Khalifa Sall: Date fixée, manoeuvres politiques tous azimuts

YERIMPOST.COM Une date a été retenue pour procéder au remplacement de Khalifa Sall à la mairie de Dakar. Le préfet de Dakar a proposé le samedi 29 septembre. Le bureau du Conseil municipal se réunit à cet effet cet après-midi. Et, déjà, Soham Wardini, qui assure l’intérim depuis la révocation de Khalifa Sall, devrait être normalement élue. Sauf que ce moelleux fauteuil suscite beaucoup de convoitises. Malgré une preuve de bonne foi affichée, le régime actuel manoeuvre ardemment pour que la capitale sénégalaise soit placée sous délégation spéciale et, ainsi, contrecarrer les plans du camp de la coalition Taxawu Dakar qui lutte pour se maintenir au poste. L’on peut d’ores et déjà affirmer sans risque de se tromper que le plan va poser son premier pas, ce samedi 29 septembre: Empêcher l’élection du nouveau maire. Autrement dit, créer une tension, un bordel total dont l’objectif sera de bloquer cette élection et, ainsi, ouvrir le champ au préfet de Dakar qui se tournera vers le palais pour « solliciter » un décret présidentiel qui placera la Ville de Dakar sous délégation spéciale.







Remplacement de Khalifa Sall à la mairie de Dakar: Tanor clame son innocence

YERIMPOST.COM Ousmane Tanor Dieng n’a jamais dit qu’il fallait un socialiste ou à défaut une délégation spéciale à la mairie de Dakar. Cette déclaration est de Me Moussa Bocar Thiam, suite aux informations distillées dans la presse faisant état de réunions au domicile du secrétaire général du Parti socialiste avec un penchant pour le maire de Plateau, Alioune Ndoye. Le porte-parole adjoint du Ps a ajouté: « Cette question est éminemment politique. Le Ps étant dans une coalition, il est nécessaire de se concerter avec Benno Bokk Yaakaar pour trouver une stratégie politique. Le Ps ne saurait être solitaire dans la prise de décision. »



° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR