Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

réunion

Ce que va dire Aliou Sall à ses militants

YERIMPOST.COM Trempé dans le scandale autour de la gestion des hydrocarbures, le président de la Caisse des dépôts et des consignations (CDC) veut laver son honneur. Et cela commence par ses militants et sympathisants qu’il convie cet après-midi du lundi 24 juin dans son fief. Aliou Sall fera une importante déclaration à Guédiawaye.

Où va le chef de l’Etat ? Pour quoi faire ?

YERIMPOST.COM Le chef de l’Etat, Macky Sall, quitte Dakar ce mardi 14 mai à destination de Paris. Le président Sall répond à une invitation de son homologue français, Emmanuel Macron, et du chef du gouvernement néo-zélandais, Jacinda Ardern. Une réunion est conjointement organisée par la France et la Nouvelle-Zélande ce 15 mai à l’Elysée pour parler des questions liées aux contenus en ligne à caractère terroriste. Une rencontre internationale qui verra les participations de pays comme l’Allemagne, le Canada, la Norvège, le Japon, l’Indonésie… Cette réunion de haut niveau sera également l’affaire des médias sociaux tels que Whatsapp, Facebook, Twitter, Youtube, Google… Le président Macky Sall sera de retour au Sénégal le 18 mai.

Ci-dessous le communiqué de la présidence

Sur invitation conjointe de Son Excellence Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française et de Son Excellence Madame Jacinda Ardern, Premier Ministre de la Nouvelle-Zélande, Son Excellence Monsieur le Président Macky Sall quitte Dakar ce 14 mai 2019 pour prendre part, le 15 mai à L’Elysée, à une réunion internationale de haut niveau consacrée à la lutte contre les contenus en ligne à caractère terroriste ou relevant de l’extrémise violent.
Outre le Sénégal, l’Union Européenne et les pays suivants sont également invités à cette rencontre : Allemagne, Australie, Canada, Grande Bretagne, Indonésie, Irlande, Japon, Jordanie et Norvège ; de même que de grands groupes comme Amazon, Apple, Dailymotion, Facebook, Google, Microsoft, Mozilla Foundation, Snap, Twitter et You Tube. Initiée par la Nouvelle-Zélande et la France, cette réunion de haut niveau fait suite aux
attaques terroristes mortelles de Christchurch du 15 mars 2019 contre la communauté musulmane néo-zélandaise. Elle vise à sensibiliser le grand public et à mobiliser les pouvoirs publics et les grandes compagnies du secteur privé actives dans les réseaux sociaux, contre toutes les formes d’idéologies extrémistes et violentes. La rencontre sera clôturée par l’adoption d’un Appel à l’action de Christchurch pour éradiquer le contenu terroriste et extrémiste en ligne. Au cours de son séjour, le Chef de l’Etat prendra également part au Sommet Tech for Good, au Salon Vivatech et à la biennale d’architecture de Versailles.
Le retour du Chef de l’Etat est prévu le 18 mai 2019.

Dialogue national: Première réunion de concertation de tous les dangers…

YERIMPOST.COM C’est aujourd’hui, jeudi 9 mai, que le ministre de l’Intérieur, à qui il incombe la charge d’organiser le dialogue tant prôné par le chef de l’Etat, a convié toutes les parties prenantes à une réunion de concertation. En attendant le 28 mai prochain, journée nationale du dialogue, Aly Ngouille Ndiaye veut recueillir toutes les propositions et, par la même occasion, présenter les termes de référence de la concertation suite à la main tendue du président de la République. A cet effet, le ministère a mis en place une permanence à la Direction de la formation de de la communication rattachée à la Direction générale des élections pour le retrait des convocations. Reste maintenant à savoir si l’opposition dite significative va lâcher du lest et répondre à l’appel.

Suppression du poste de Premier ministre: les députés vont écouter Macky

YERIMPOST.COM Près de deux semaines après en avoir exprimé la volonté, le chef de l’Etat va démarrer les consultations avec sa base. Ce mardi 16 avril, figure dans le programme du président Macky Sall une réunion avec les députés de la coalition Benno Bokk Yaakaar. A l’ordre du jour, il est prévu qu’il explique sa décision de faire supprimer le poste de Premier ministre. Cet amendement constitutionnel qui devrait, sauf par extraordinaire, passer comme lettre à la poste à l’Assemblée nationale, ne sera pas sans conséquence pour le président de la République qui pourrait perdre son pouvoir de dissoudre l’Assemblée qui lui est conféré par l’article 87.

Réunion du Conseil des ministres: le président de la République fait la leçon de morale au gouvernement

YERIMPOST.COM  Réunie autour du chef de l’Etat, la nouvelle équipe gouvernementale a assisté à sa première réunion du Conseil des ministres. Celle-ci, marquant la deuxième ère du président Macky Sall, était plus une réunion de prise de contact. Le chef de l’Etat a saisi l’occasion pour prodiguer des conseils aux nouveaux arrivants. « Incarnez la République ! Il ne faut pas être arrogants. Soyez à l’écoute des populations », a dit le président de la République qui a également insisté auprès des ministres pour qu’ils cultivent la confidentialité.

Réunion des candidats au ministère de l’Intérieur: le Pds zappe

YERIMPOST.COM Les potentiels candidats à la présidentielle sont invités à une réunion ce lundi 27 août au ministère de l’Intérieur. L’occasion pour chacun d’eux de désigner un coordonnateur national qui sera le pont entre la Direction des élections et le candidat qu’il représente pour le bon déroulement du parrainage qui démarre à la même date.

De son côté, le Parti démocratique sénégalais reste invariable sur sa position qui consiste à récuser l’organisation de la présidentielle confiée à Aly Ngouille Ndiaye. Même s’il n’entend pas boycotter la présidentielle, le parti d’Abdoulaye Wade veut qu’une commission indépendante soit mise en place pour une élection transparente. Cheikh Dieng, chargé des élections dudit parti qui s’est confié à la Rfm, a déclaré: « Que les Sénégalais retiennent que le Pds n’est pas dans une dynamique de boycotter l’élection présidentielle. Mais, nous nous gardons de déférer à une quelconque convocation d’Aly Ngouille Ndiaye. »



Autorisation de la réunion des franc-maçons: Alioune Badara Samb, préfet de Dakar, s’explique

YERIMPOST.COM Un arrêté d’exception est limité dans le temps. Telle est la réponse du préfet de Dakar, comme pour justifier sa décision d’abroger l’arrêté du 31 janvier qui interdisait le séminaire maçonnique des 26èmes rencontres humanistes et fraternelles africaines et malgaches (Rehfram). Ceci dit, Alioune Badara Samb soutient que rien ne garantit que les francs-maçons auraient gain de cause s’ils déposaient une nouvelle requête pour tenir leur manifestation. Le préfet a également précisé que, jusque-là, aucune requête n’a été déposée pour la tenue de ce genre de rencontre.



Réunion des francs-maçons: le double-jeu du préfet de Dakar

YERIMPOST.COM Ci-dessous le texte des organisations qui luttent contre la franc-maçonnerie

ALERTE! LE GRAND ORIENT DE FRANCE MET SA MENACE À EXÉCUTION: Le Préfet de Dakar vient d’effectuer un virage à 180°, en moins de trois mois! Après avoir interdit, par arrêté en date du 31 janvier 2018, un rassemblement d’organisations « d’obédience maçonnique », il les autorise de nouveau par un autre arrêté, publié le 25 avril 2018, abrogeant les dispositions du précédent arrêté préfectoral. L’on se rappelle que dans son communiqué du 26 janvier dernier, le Grand Orient de France, après avoir dénoncé le fait que l’État sénégalais ait cédé aux pressions de « forces obscurantistes »,  avait brandi une menace sans équivoque, en déclarant que : « Face à ces manoeuvres liberticides, le Grand Orient de France PRENDRA SANS TARDER les initiatives qu’exige la gravité de la situation » !




° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR